the progerians

  • The Progerians - The Fabulous Progerians

    The Progerians est un groupe de Bruxelles qui existe depuis 2009. The Fabulous Progerians est leur premier album complet après deux EP et deux split. Il est sorti chez Hannibal's Records et GPS Prod. On y retrouve 11 titres.

    The Progerians continue à nous promener entre sludge, punk et stoner. 11 titres ultra sludge avec une pêche punk et une puissance digne du stoner. Le trio nous offre une bombe en cette fin d'année. C'est lourd à souhait. On est assez loin du sludge traditionnel assez répétitif et lourd. Les Progerians sont bien plus inventifs que cela. On a bien sûr un gros son de basse et des guitares bien saturées et un batteur qui tabasse tout sur son passage tantôt de manière très lente, tantôt en y mettant une pêche proche du punk. Le chant est lui plus proche des cris parfois écorchés parfois languissants. Un panel d'invité permet d'ajouter un plus à l'album; on retrouve Mark de Backer (ex Dog Eat Dog, 10 000 Woman Man, ...) sur le titre 10 000 à la guitare. On retrouve au chant Danny de Deviate sur Out of the Abyss et Alain de Goddog sur God Speed. Jean-Louis Lossignol, jazz man réputé de Bruxelles, vient offrir sa trompette sur le titre Collapse. Véritable tuerie ! Un des titres de l'année ! On retrouve aussi la présence d'un clavier et d'un synthé pour des bidouillages sonores sur pas mal de titres.

    Je vais terminer cette chronique en reprenant les mots de Musiczine: Autant ne pas le cacher, même si le style musical au sein duquel s’inscrit le combo permet de se défouler sans grande prise de tête, il n’en est souvent pas moins souvent répétitif et linéaire. Mais The Fabulous Progerians parvient à tirer son épingle du jeu en osant certaines échappées, adressant dès lors un pied de nez à la monotonie qui le guette. On aimerait néanmoins que les grains de folie soient plus nombreux, afin de dépasser cette apparente retenue et finalement laisser exploser ce cocktail Molotov. Se consumant pendant 45 minutes, il finit par ne jamais vous sauter à la figure. Vous avez aimé cet album ? Sortez de chez vous et allez applaudir TFP en live ; vous y vivrez un bon moment de Rock grinçant et crasseux !

    Les Bruxellois nous sortent en tout cas, un des albums de l'année !

  • The Mighty Progerians/Sons Of Disaster - Split

    Ce split date de 2012 et est sorti sur Hannibal Records. On retrouve un titre de chacun des groupes de la capitale belge. Sur la première face, The Mighty Progerians, nous place Red Blue Eye. Ce titre est tiré d'une précédente démo sortie quelques mois plus tôt. Pour les Sons Of Disaster, on a droit à War qui sera un des titres phares de leur album qui sortira en 2013.

    Hannibal Records a en tout cas, eu la bonne idée de rassembler sur un split 7", les deux meilleurs groupes rock bruxellois du moment. Si tu ne connais pas les deux groupes, c'est un bon début pour découvrir leurs différents univers. Si tu connais les groupes, tu dois probablement avoir leur(s) album(s) respectif(s) et donc tu connais déjà les deux titres !

  • The Progerians @ DNA - Bruxelles - 04/07/13

    omsq, the progeriansThe Progerians sortait un nouveau split ce 04 juillet avec OMSQ. La soirée était donc consacrée à une release party du vinyl. Pas mal de monde devant le DNA quand je suis arrivé à 20h, mais la salle était bien vide à l'intérieur, ce qui me laisse le temps de commander à boire à mon aise et de discuter avec les quelques amis déjà dans la salle. Par contre, vers 20h15 quand OMSQ va monter sur scène et faire résonner ses instruments la salle va subitement se remplir. Je découvre ce quatuor qui explore des contrées musicales que je n'ai pas l'habitude d'entendre. Il n'y a pas de chant, le truc est assez lent et lourd. Mais j'accroche bien à leurs longs morceaux. Je n'arrive pas trop à trouver des trucs dans le même style, mais ça me plait bien ... à mi chemin entre un truc planant et un truc plutôt stoner. Très belle découverte.

    The Progerians monte sur scène vers 21h30 avec quelques minutes de retard suite à un problème d'ampli pour un invité à la guitare. On aura cependant droit à 3 autres invités (un aux samples, un à la trompette et un au chant). Avec l'énervement et l'attente du groupe suite au petit problème de guitare, le concert démarre un peu de manière non conventionnelle, mais il démarre sur les chapeaux de roue. Et dès le départ, je sens que je vais le kiffer ce concert. Ce fut clairement le cas, dans une ambiance de feu et pendant une quarantaine de minutes, The Progerians a par sa puissance tout détruit sur son passage. L'apport des invités (les morceaux avec la trompette ... WAOUW) a apporté un plus et a bien mis l'ambiance. Le groupe étant à la maison, il n'a pas hésité à demander au public d'en faire encore plus, ce que ce dernier a fait ! Une puta** de grosse claque; à noter clairement parmi les concerts de l'année ! Au programme, quelques nouveaux titres tirés du split mais aussi pas mal de titre de Degeneration et l'excellent Riot in Brussels. Rock'n'roll Motherfucker !

  • The Noise Tour @ Bateau Ivre - Mons - 01/02/13

    adolina, the progeriansPetit passage par Mons pour deux groupes de la compile The Noise. Les Mouscronnois de Adolina ont démarré avec leur rock indie fortement teinté de passage noise. Malgré un problème de micro pour le chant sur une bonne partie du set les gars s'en sont très bien sortis. D'ailleurs plus je les vois, plus j'apprécie ce qu'ils font.

    Avec The Fabulous Progerians changement radical de style et place à du gros rock bien lourd. Comme à leur habitude, les gars ont réussi à me convaincre avec un gros set. Pas mal de titres de leur dernier album Degeneration ont été joué devant une salle très bien remplie.

    Très belle soirée avec deux excellents groupes belges !

  • The Fabulous Progerians - Degeneration

    the progeriansThe Fabulous Progerians ou The Progerians est un trio bruxellois formé en 2009. Après quelques changements de line up, le groupe est revenu sur le devant de la scène (bruxelloise surtout) en cette année 2012 avec pas mal de concerts, la présence sur plusieurs compiles, un split avec Son Of Disaster et un premier vinyl. Celui-ci est sorti chez Hannibals Records.

    Avec ce 6 titres, les Progerians nous gâtent. Le trio évolue aux confluents de trucs punks à la Jesus Lizard et Refused et de trucs bien stoner à la Kyuss. C'est un peu le clash entre deux mondes comme si Kyuss avaient repris la discographie de Jesus Lizard à sa sauce. On navigue donc en plein stoner bien lourd avec de gros riffs de guitare et de basse completés par une frappe de dingue de la part du batteur. Le fait que les 3 musiciens poussent la gueulante au micro apporte aussi une belle variation.

    The Fabulous Progerians nous gratifie en cette fin d'année 2012 d'un très bel ep ... qui aurait pu être la musique parfaite pour la fin du monde (si elle avait eu lieu!)

  • The Noise Belgique @ Magasin 4 - Bruxelles - 29/09/12

    Soirée prévue pour la sortie de la compile The Noise Belgique qui fait un pied de nez à The Voice et qui comprend 18 groupes alternatifs de la scène francophone belge. Pour cette soirée de promotion, 4 groupes de la compilation étaient en concert gratuit au Magasin 4.

    Les Louviérois de Romano Nervoso ouvrait le bal avec un set d'une quarantaine de minutes et devant une salle qui se remplissait (et qui était déjà bien remplie à la fin de leur concert). On a eu droit à pas mal de titres de leur nouvel ep dont Guilty Guilty, quelques reprises et leur excellent Mangia Spaghetti. Ensuite, changement de style avec le punk/grunge des locaux de Pignition. Les gars s'en sont bien sortis devant un public les découvrant. Suite à Pignition, re changement de genre avec Taïfun. J'ai vraiment adoré la noise/indie pop. J'avais vu leur groupe, il y a quelques années et en avait un bon souvenir. Mais là, ce fut comme une nouvelle découverte avec grand plaisir. The Faboulous Progerians a clôturé avec un set très rock. Le trio Bruxellois dont l'album est - entre-temps - sorti, a fait un excellent concert devant un public acquis à leur cause. Parfait pour clôturer cette belle soirée.

  • Last call for hell show @ DNA - Bruxelles - 07/01/12

    the progerians, snake and plisskenDans le programme du DNA, il était prévu un concert de Quartier Libre ce samedi soir, mais ces derniers ont annulé ... et vu que le concert prévu le vendredi soir est aussi tombé à l'eau. Un concert de dernière minute a donc été programmé. Le patron a fait appel à Thomas, batteur des Eleven ! pour ce plan de secours. Il est donc venu jouer avec deux de ses 4 projets.

    Th Mighty Progerians, dont le guitariste venait à peine de débarquer, a commencé son concert vers 20h40 et pendant une quarantaine de minutes, le trio a envoyé du rock'n'roll bien foutu. J'avais déjà vu le groupe et je pense avoir eux encore une meilleure impression ce coup-ci. The Mighty Progerians ... ça envoie à mort ! Entre ses compos personnelles, le groupe a fait quelques reprises: une de Jesus Lizard et une de Eleven ! Thomas a ensuite changé d'instrument, il a remisé la batterie pour une guitare acoustique et pour un concert avec Snake and Plissken. C'est un projet acoustique en duo: deux grattes acoustiques et deux voix. Dans une très bonne ambiance, Snake and Plissken reprend des standards de la musique blues et rock. Juste parfait !

    En résumé, deux concerts de dernière minute un peu à l'arrache ... mais qui ont comblé parfaitement un samedi soir qui s'annonçait bien pire !

  • The Freeze @ DNA - Bruxelles - 23/08/11

    the freeze, trouble kidz, the progeriansDe nouveau énormément de monde au DNA pour ce concert des vétérans américains de The Freeze. Les punks de Bruxelles et d'ailleurs sont de sortie. Vers 19h40, les locaux de Trouble Kidz ouvrent la soirée. Je ne les avais encore jamais vu et le trio se débrouille pas mal en envoyant de punk hardcore bien basique. On sent l'influence de Ramones et de trucs plus rentre dedans. Ca me fait pas mal penser à du Dead Kennedys par moment.

    The Faboulous Progerians, eux aussi locaux de l'étape, débarquent ensuite dans un style différent. On est plus dans le rock teinté de punk. Le trio qui comprend la batteur d'Eleven ! (aussi à la batterie) est une excellente découverte. Quelques reprises sont comprises dans la set list dont un excellent Jesus Lizard.

    Vers 21h30, les Bostoniens de The Freeze débarquent pour le plus grand bonheur des fans présents. Ca attaque directement dans un style entre le punk mélo et le hardcore. Quelques parts entre The Adolescents, Circle Jerks et trucs de ce genre. Pendant 45 minutes, The Freeze envoie un truc hyper énergique et le public répond présent avec pas mal de stage et de pogos.

    Encore une très belle soirée concert au DNA ... dans la chaleur et avec trois belles découvertes.