pennywise

  • Pennywise - Yesterdays

    pennywiseYesterdays est le 11 album de Pennywise, il marque le retour de Jim au chant qui était parti en 2009 suite à un clash avec le guitariste Fletcher. Comme d'habitude, l'album sort chez Epitaph.

    Ce Yesterdays comme le titre l'indique est un retour aux sources. D'ailleurs quelques uns des titres sont des titres datant des débuts du groupe (1989-1994) et ont été composé à l'époque des premiers albums mais ne sont jamais sorti. Ça sonne clairement comme du Pennywise des années nonante. On se retrouve avec des titres assez vieux et on y retrouve clairement les influences de l'époque comme Circle Jerks, Minor Threat ou Bad Religion.

    On retrouve aussi une douzième plage (non renseignée dans les titres) qui est un mini live d'une quinzaine de minutes du groupe. Malheureusement le truc semble avoir été enregistré dans le fond d'un cave et a un son assez pourri. Dommage !

    Comme le dernier Rancid, sorti aussi cette année, cet album de Pennywise devrait plaire à tous les fanas du groupe, surtout ceux des débuts. De manière nostalgique, on pense à sa planche de skate, à mater MTV (celui de l'époque pas cette sous merde télévisuelle actuelle), à Alerte à Malibu et à toute cette vague californienne du début des années nonante ! Un album pour les amateurs, les autres passez votre route...

  • Frequency Festival @ St Polten (Autriche) - 15-17/08/13

    Première fois que je mettais les pieds en Autriche depuis près de 20 ans. J'ai opté pour le Frequency pour la présence de System Of A Down et de quelques groupes punks bien cools présents à l'affiche.

    J'arrive sur place le jeudi vers midi et le camping, le long d'une grosse rivière est déjà bien rempli (la rivière est aussi remplie de festivaliers). Le festival a la particularité d'être divisé en 2 sites; un site de jour avec deux grosses scènes, une plus petite et une minuscule et un site de nuit consacré aux musiques électroniques.

    Je suis arrivé sur le site pendant le concert de Tom Odell sur la deuxième scène. Ça navigue entre pop et folk intimiste. La scène est un peu grande pour que le côté gentil de la musique puisse vraiment faire passer son charme, mais ça sonne pas trop mal. Par la suite, j'ai navigué entre les 4 scènes du festival en attendant un groupe vraiment bon: Killerpilze, rock FM Allemand; Archive, chiant à souhait; Of Monsters and Men, belle découverte, un truc un peu déjanté; The Fratellis, rock sans prétention bien foutu; 3 Feet Smaller, belle découverte punk/rock tendance hip/hop; Josy and The Joggers, du pur r'n'r/blues bien trippant et bien foutu; ainsi que Skaters, Little Green Cars, Velojet ... groupe dont j'aurais oublié l'existence dès la fin de ce récit. A 21h45, place à la première tête d'affiche du festival avec Franz Ferdinand. Les gars ont un nouvel album bien trippant. Le groupe est en pleine forme et la set list se partage entre tubes et nouveaux titres (No You Girls, Right Action, The Dark of the matinée, Evil eye, Do you want to, Walk away, Stand on the Horizon, Can't Stop Feeling, Outsiders, Bullet, Michael,
    This Fire, Take me out, Love Illuminatio et Ulysses). Un premier gros concert pour le Frequençy grâce à la prestation des 4 Ecossais. La suite sera tout aussi exceptionnelle avec le concert de Tenacious D et Jack Black. C'est la première fois que j'avais l'occasion de voir les 2 Ricains et j'ai pris une belle grosse claque. Ça navigue entre opéra rock, rock, humour; le tout sans prise de tête. Je vais clairement me pencher plus sur ce groupe, suite à cette découverte (je ne connaissais le truc que de nom, honte à moi). Le seul regret de ce concert, est que j'ai raté Flogging Molly qui jouait en même temps sur l'autre scène.

    La deuxième journée du festival démarre avec Pennywise sous un soleil de plomb. Le groupe californien balance un très bon concert tout en intensité en ce début d'après-midi. On retrouve pelle mele une excellente cover des Beastie Boys: Fight For Your Rights, Society, Bro Hymns, Fuck authority, Same Old Story, ... Excellent pour se réveiller en début daprès-midi. Le reste de l'après-midi, je ne verrai pas grand chose de marquant (Junip, Imagine Dragons, Kensignton) hormis les Slovènes de Elvis Jackson. Avec Tenacious D, ce groupe est la vraie découverte du festival. Les gars balancent de l'excellent punk rock teinté d'humour et rempli d'énergie. Ils jouaient sur le camion Red Bull (en gros, toute petite scène perdue entre les stands de sponsors et leur DJ plus mauvais et bruyants les uns que les autres). La fin de soirée comme la veille, elle s'annonce de toute beauté avec Bad Religion et System Of A Down. J'ai été très déçu par le concert de Bad Religion. Je les ai trouvé très mous et ils m'ont habitué à beaucoup mieux ! Voici la set list: True North, You, Along the way, Fuck you, Fuck Armageddon, No Direcyion, 21 Century, Infected, Generator, Punk Rock Song, Recipe for hate, American Jesus, Robin Hood in reverse, Do what you want, Sinister Rouge, Dharma and The Bomb et Come Join Us.

    C'est tout le contraire de System Of A Down. Ce concert rentre clairement dans la liste des meilleurs concerts vus (à l'instar des Rage, des Beastie Boys et de quelques autres). Le groupe est arrivé sur scène avec quelques minutes de retard, mais les 4 Américains ont fait un concert sans concessions, avec une set list impressionnante et une intensité hors norme. Le groupe ne perd pas son temps à parler avec le public (pas plus de dix mots échangés), mais enchaine les titres d'une manière impressionnante: Aerials, Suite-Pee, Prison Song, I E A I A I O, Soldier Side, BYOB, Deer Dance, Radio/Video, Hypnotize, Needles, DDevil, Lost in Hollywood,
     X, Suggestions, Psycho, Chop Suey!, Lonely Day, Question!, ADD, Spiders, Cigaro, Toxicity et Sugar. Les trois derniers titres sont époustouflants et quand le groupe commence Sugar, tu sais qu'il n'y aura pas de rappel ... mais il n'y en a même pas besoin tant la set list était parfaite ! Une put*** de claque !

    Le samedi, je démarre le festival par le concert de Brendan Benson. J'ai découvert le groupe à ses débuts et je pensais que ce groupe n'existait plus; c'est donc une bonne surprise de les retrouver ici. Malgré que la scène est trop grande, que le public est peu nombreux et que leur musique est plutôt intimiste, le concert ne me déçoit pas navigant entre balade pop et titre plus joyeux. The Gaslight Anthem suit devant une scène qui s'est bien garnie et un public qui semble apprécié le groupe. Pour moi, c'est à nouveau les mêmes critiques, la scène est bien trop grande pour le groupe et son punk rock teinté de folk et de r'n'r. Je ne garderai pas un grand souvenir du concert tant je trouve le set mou. Tout le contraire de Skunk Anansie. Je les avais vus il y a 3 ans au Pukkelpop où le groupe m'avait fortement déçu. Ici, je me retrouve plongé dans la fin des années 90 pour mon plus grand bonheur. L'énergie est là, les titres suivent et le public est ravi ! Skin passe d'ailleurs son temps à l'haranguer ou à se promener en stage sur lui. Je vais ensuite voir Alkaline Trio dans la seule salle du festival. Le trio fait un très bon concert qui me ravit. Du tout bon punk rock. C'est une des seules fois où la troisième scène est un peu remplie et ce malgré la concurrence de Billy talent sur la grande scène. Dès que Alkaline Trio finit, je file voir la fin du concert de Tricky ... mais très vite, ça me saoule. Je reste cependant jusqu'au bout afin de voir Nick cave and The Bad Seeds qui suit. C'est à nouveau une première pour moi et c'est à nouveau une très belle claque en live. Le groupe et son leader sont assez impressionnant et je suis conquis par leur prestation qui clôturera mon festival.

    En quelques mots, le Freqency est un gros festival, rempli d'Allemand et d'Autrichien (souvent pas très propres) qui m'aura valu quelques belles découvertes sur scène: System Of A Down, Elvis Jackson, Nick Cave and The Bad Seeds, Tenacious D, ...

  • Bunkpop @ Strandfuif - Glabbeek - 04/08/11

    bad religion, pennywiseL'année dernière, il avait déjà réussi à combiner sur l'affiche No Use For A Name et Lagwagon, cette année Bunkpop fait encore plus fort: Bad Religion et Pennywise (Nofx et Rancid dans un an ?). Après quelques détours et tracas sur la route, j'arrive à Glabbeek pendant que Jello Biafra et The Guntanamo High School termine son set (j'entendrai le dernier titre depuis le parking). Le temps de retrouver les connaissances et de boire un coup, voilà déjà que Pennywise monte sur scène. Je les ai raté deux fois en Belgique cette année ... ce concert sera le bon. Dès les premières notes c'est un retour musical de quelques années en arrière ... et je me sens comme un gamin (sauf que j'évite les pogos) dès le début. Comme à son habitude le groupe assez en forme a balancé les classiques: Society, Fuck the authority, Stand By Me, Pennywise, ... et en clôture un Bro Hymn bien senti. Set impeccable et ambiance du tonnerre. Parfait pour mes retrouvailles avec Pennywise un peu plus d'un an après le Groezrock.

    Après une pause d'une demi heure, les vétérans de Bad Religion attaquent leur set. Avec eux aussi, on a droit à un concert best of (il manque juste Sinister Rouge): Recipe for hate, New Dark Ages, Generator, LA is burning, No Control et pas mal d'autres titres tirés de toute leur discographie sur plus d'une heure. En rappel, on a droit à American Jesus et Sorrow. Parfait. Encore un concert d'une grande classe pour le combo de Greg Graffin.

  • Ca bouge chez les punks ricains

    Pennywise est en train de composer un nouvel album ... comme tous les 2 ans !

    Rancid et Dropkick Murphys préparent un split ainsi que les Autrichiens de Rentokill en compagnie d'Anti Flag

  • Pennywise - Full circle

    b000001it201lzzzzzzzFull Circle est le cinquième album du groupe californien Pennywise. Avec About Time sortit deux ans auparavent (1995), Full Circle est un des deux albums majeurs de la discographie du groupe. C'est aussi un album majeur du skate punk américain à côté de Smash d'Offspring, Suffer de Bad Religion et beaucoup d'autres. Cet album est un peu spécial, c'est le premier avec leur nouveau bassiste Randy. Jason, leur ancien bassiste les a quitté en 1996 pour soigner son alcoolisme, il ne les rejoindra jamais car il se suicide la même année. Full Circle qui est sorti en 1997, lui est entièrement dédié.

    Sur la pochette de l'album trône en grand le logo du groupe sur fond noir. Dans le livret, on retrouve les paroles des 14 titres et un hommage à Jason leur bassiste. Au niveau des titres, on retrouve deux des titres les plus connus du groupe: Society et Bro Hymn Tribute qui est un ode écrit pour leur bassiste qui s'est suicidé. L'album termine d'ailleurs par une plage cachée au piono de près de 5 minutes comme dernier hommage à Jason. Au niveau de la musique, on a à faire à du tout grand Pennywise avec une batterie hyper présente et hyper rapide et avec le chant caractéristique de Jim.En ce qui concerne les paroles, comme à chaque fois, Jim n'hésite pas à faire une critique de la société américaine.

    Cet album est à ranger parmi les meilleurs du punk américain entre Suffer de Bad Religion et Heavy Petting Zoo de Nofx.

     

  • Du nouveau pour 2008

    Les Skalopards sortent une compil prévue pour septembre avec la crème du punk français.

    Hellcat, le label de Tim Armstrong sortira le nouveau Rancid, le nouveau Horrorpops et le deuxième album de Time Again.

    Pennywise sortira en exclusivité son album gratuitement via myspace avant une sortie sur cd. Syndrome Radiohead ? Rendez-vous le 25 mars.

     

  • Nouvelles galettes

    Voici quelques groupes qui sont ou vont rentrer en studio pour quelques nouveaux albums à venir.

    Pennywise, le groupe punk californien;

    Millencolin, les punks suédois;

    Franz Ferdinand;

    Les Ecureuils qui puent, les punks français;

    Me First and the Gimmie Gimmie, pour un concept picture single ... sortie de 12 singles à un mois d'intervalle qui forment ensemble une peinture;

    Rancid, pour un tant attendu nouvel album 

  • Des nouveaux cds arrivent !!!

    Voici quelques prévisions:

    Agnostic FRont, le groupe punk/hardcore de New-York annonce un nouvel album pour fin septembre. Le titre sera "For my Family".

    Pennywise en annonce un nouveau courant 2008, ils sont actuellement en studio.

    Idem pour The Ataris.

    Dans un autre style, le chanteur de Franz Ferdinand annonçait avoir une trentaine d'ébauches pour un nouvel album.