noé talbot

  • Noé Talbot - Déballer le présent

    Premier album complet pour le Canadien Noé Talbot et ce après quelques eps. Ce "Déballer le présent" est sorti en 2015 via Slam Disques, le label de Montréal.

    Noé Talbot revient avec 9 titres de folk teinté de punk et de pop le tout chanté en français. Comme c'était déjà le cas avec Beurre Noir, le précédent ep, l'artiste, nous propose des jolies pop/folk song. Le tout sent souvent la mélancolie, est teinté de légèreté, mais par moment le punk qui sommeille en lui ressort. C'est dans ce cas-là qu'il nous sort ses meilleures chansons comme "Pas de la marde" ou encore "Chocolat". A noter aussi que sur la version cd (qui est offerte avec le vinyl), on retrouve 13 titres et pas 9. On a droit en plus à "Abruti d'amour", "Claire", "Insoumis", "Matane" et "Déballer le présent", excellent titre qui offre son nom à l'album !

    A nouveau une très belle plaque de la part de Noé Talbot. Foncez aussi le voir en live, car à chaque fois, ça déborde d'énergie !

  • Noé Talbot - Beurre Noir

    noé talbotNoé Talbot est un jeune Québecois qui a déjà pas mal bourlingué dans divers groupes de la belle province. Il était le guitariste et chanteur de Old School Politics et officie toujours dans le même rôle au sein de Fortune Cookie Club. Il se lance (depuis la fin 2013) dans un projet solo acoustique. Il nous a sorti en avril 2014 un premier ep au nom de Beurre Noir. On y retrouve 6 titres, le tout est paru chez Slam Disques.

    Avec ce premier 6 titres, on quitte le registre pop punk de ses anciens groupes, sans toutefois en être trop loin dans l'esprit. On navigue plutôt dans un registre pop/folk. Noé Talbot a d'ailleurs été entouré d'une belle équipe pour l'enregistrement de ces 6 titres (trompette, piano ainsi que groupe plus classique). Ces apports donnent du volume aux morceaux ... et par rapport au live font perdre une partie du côté spontané de ceux-ci. Mais la musique apporte un plus aux textes qui parlent de remise en question et parle du monde de demain (entre espoir et pessimisme). Cela pourrait d'ailleurs très bien être résumé par ce couplet de "Faudrait être con": "Le bonheur, c'est la vie, les retards, les pires situations qui nous font rire quelques années plus tard. Maintenant je sais, faudrait être con pour l'oublier."

    Ce premier essai est une très belle réussite avec 6 titres prometteurs de la part d'un bonhomme qui n'a pas peur de tailler la route afin de défendre sa musique !