looking up

  • One last dance @ RTT - Bruxelles - 17/09/11

    276870_248018148562551_3855148_n.jpgUne deuxième et dernière chance était donné aux fans de Looking Up de revoir une dernière fois le groupe (qui fêtait de manière exeptionnelle les 10 ans de fin de carrière). J'étais resté avec un goût de trop peu et une légère deception lors de concert à Ciney de la semaine précédente.

    Ce dernier concert avait lieu à la RTT, un squat loin du centre ville ... au son pas vraiment top. Donc une certaine appréhension était de mise avant le concert. Le groupe Allo,Mark que je ne connaissais pas du tout ouvrait le bal vers 21h. On est dans du punk à la Binam et ce genre de truc. Pas top. Vers 22h, les Looking Up montent sur scène devant un public au taquet et dans une ambiance bien plus folle qu'à Ciney. La set list est la même que la semaine passée avec donc Intro, Happy Roving Man, P.C., 3times75 et Ska Battle, Just another love song, Rastaman, Brief Soberness, No pride to defend, The Reason why, The Stranger, Why?, Open Up your mind, 9to5, Sunshiny Day et As One. Pendant 50 minutes, ça danse et pogotte dans tous les sens. Le concert est bien plus intense que la semaine précédente et le public est aux anges. On remarque, cette fois-ci, à peine que le chanteur a changé et qu'il manque un gratteux par rapport au groupe original. Un grand merci au Looking Up pour ce retour plus que réussi !!!!

    La soirée s'est terminé avec le concert de Butcher Boogie, les Bruxellois envoient toujours du son bien psycho.

  • Portes Ouvertes @ MJ - Ciney - 10/09/11

    276876_124202364345702_2875983_n.jpgPour sa rentrée 2011, la MJ de Ciney proposait une reformation et non des moindres: celle de Looking Up. Je n'ai vu qu'une fois le seul groupe belge signé sur Epitaph, c'était il y a 11 ans. Depuis lors, le groupe a mis fin à ses activités. Pour "fêter" les 10 ans de fin de carrière, les gars refont exceptionnellement deux concerts, celui-ci était le premier des deux. Looking Up est clairement un de mes groupes préféres et cette reformation, c'est un peu comme la Saint-Nicolas avant l'heure. Cela fait plus d'un mois que je me réécoute (je n'ai jamais vraiment arrêté de la faire) les deux albums des gars. Mon impatience n'a été qu'en grandissant tout le long de la journée. Nous sommes arrivés sur place vers 19h ... une bonne heure avant l'ouverture des portes. Nous avons donc eu d'abord droit aux élèves des cours de musique donné par la MJ qui venait montrer sur scène "leur talent". Puis vers 21h, The Keep Ladies, un groupe de jeunes de coin est monté sur scène pour un concert d'une demi heure. Les gars jouent du rock teinté de blues ... mais le concert m'a peu intéressé ... tant l'attente pour Looking Up remplissait mes pensées.

    Ces derniers sont montés sur scène vers 22h. Pour cette reformation, il manque un guitariste par rapport à la formation initiale et le chanteur/tromboniste n'est plus le même. Le concert démarre avec l'intro du dernier album suivi par le début de ce dernier album: Happy Roving Man et P.C. Après ces 3 titres, on bascule sur l'album sorti sur Epitaph avec 3times75 et Ska Battle, le bonheur ! Retour ensuite au dernier album avec Just another love song, Brief Soberness et No pride to defend. Après ces 3 titres, place "au hit" Rastaman suivi de The Reason why. Retour à Got another answer avec The Stranger, Why? et Open Up your mind. Suit 9to5 tiré du dernier album. Et le groupe clôture sur le premier album complet avec Sunshiny Day et As One. Pendant 45 minutes, je saute dans tous les sens et je suis à fond dedans, d'autres font comme moi, certains regardent plus le concert avec un oeil critique. Avec le recul, j'ai vraiment bien aimé le concert, le groupe était bien au point mais malheureusement c'est dur de remplacer un chanteur et je trouve que celui-ci ne vaut pas le vrai et cela s'entendait parfois trop. Le saxophoniste lui par contre, a toujours autant la classe. 

    Les Silly Snails clôturaient la soirée avec un très bon concert ... même si je n'ai pas écouté grand chose de celui-ci étant plus en train de parler des impressions laissées par le retour de Looking Up. Au final, la St-Nicolas fût belle, j'ai eu un beau cadeau ... mais avec parfois l'impression qu'il manquait quelques pièces à celui-ci pour que ce soit exceptionnel.

  • Un retour !!!!

    Les Bruxellois de Looking Up ont annoncé publiquement leur retour. Un concert est prévu début septembre !!!!

  • Looking Up - S/t

    looking-up-looking-up.jpgCet album de Looking Up est le dernier du combo belge. Il est sorti en auto-prod à 500 exemplaires en 2000 alors que le groupe annonçait la fin de sa carrière. La dernière page de la pochette explique d'ailleurs le pourquoi de la fin du groupe. Je n'étais pas au courant de l'existence de cet album avant de croiser le responsable de mixe (qui est par ailleurs le bassiste des excellents Eleven !). Il est vrai que je n'ai pas suivi longuement le carrière de Looking Up lors du vivant du groupe (je ne les ai vu qu'une fois) ... mais que je suis plus un fan sur le tard.

    Leur précédent album était sorti en 1998 sur Epitaph Records (le label punk californien), ce qui était plutôt extraordinaire pour un groupe belge. En 1998 et 1999, le groupe a d'ailleurs pas mal tourné à travers l'Europe (et le monde ?). Pour moi l'album précédent, Got Abother Answer, est un des meilleurs albums de ska punk (si pas le meilleur). Donc lorsque fin 2009, j'apprends l'existence d'un troisième album du combo belge, je me tiens plus ! Je redeviens un jeune adolescent qui court après la sortie de l'école acheter le dernier disque de son groupe préféré lors de la sortie de l'école. Malheureusement ce skeud est uniquement sorti à 500 exemplaires et est introuvable sur le net - à l'époque (maintenant il l'est sur la page facebook dédié au groupe). Par chance et au hasard d'un discussion, l'ingé son du groupe (le bassiste de Eleven ! - bis) me dit qu'il lui en reste un exemplaire chez lui. Je récupère donc le disque près de 10 ans après sa sortie. Depuis lors, je l'ai déjà écouté plus d'une centaine de fois.

    On retrouve sur cet album sans nom, 12 titres qui sont clairement du Looking Up. Le son de l'album est un niveau en dessous du précédent sorti chez Epitaph, mais les moyens pour ce dernier auto produit ne sont clairement pas les mêmes. Néanmoins, on retrouve tout ce qui fait la richesse du groupe sur Got Another Answer: des passages hyper rapides, d'autres plus posés, des solos de cuivres, du punch, des choeurs en nombre ... Je n'ai qu'un regret à l'écoute de cet album: celui de ne pas avoir connu le groupe plus tôt et de ne pas l'avoir vu assez en concert. Car rien qu'à l'écoute du skeud, on peut imaginer la puissance scénique du combo belge.