lionheart

  • Persistance Tour @ Brielpoort - Deinze - 20/01/12

    lionheart, walls of jericho, terror, suicidal tendencies, biohazardJe ne suis pas un gros fan de hardcore et encore moins de soirée rassemblement hardcore comme l'est ce Persistance Tour ... mais la présence de Biohazard et de Suicidal Tendencies (ainsi qu'une paire de potes), m'a motivé à me déplacer dans ce gros hangar qu'est le Brielpoort de Deinze. A peine arrivé dans ce grand hall omnisport, la première réaction est que le son est meilleur qu'espéré. Je suis arrivé au début du concert de Lionheart et j'ai donc raté la moitié des groupes: Nasty, Crushing Caspars, Fallbrawl et Nothingness ... soit !

    Lionheart envoie du hardcore dans la veine NY hardcore. C'est bien foutu et en place et leur concert trouve grâce à mes oreilles peu habitué à ce genre de style. C'est classe et pas trop bourrin ! C'est tout le contraire pour Walls Of Jericho qui suit. Le groupe avec une femme au chant (bon, elle chante comme un homme, faut bien l'admettre) est beaucoup plus hardcore et me semble surtout beaucoup moins propre et plus brouillon. Ca part constamment dans tous les sens. Je les avais déjà vu ... et c'est toujours pas mon truc ! Avec Terror, on monte encore dans la surenchère niveau hardcore. On est clairement dans la brutalité hardcore ! J'attends juste que ça passe :)

    Avec Biohazard, on a droit à un retour des anciens et ça fait plaisir. Le groupe est bien en place et balance un excellent hardcore bien old school. Malheureusement, la formule de la tournée (avec le paquet de groupe) fait que le groupe ne joue que 40 minutes. Et comme, ils viennent de sortir un nouvel album, ça laisse pas énormement de place pour les vieux titres ... dommage. Je suis aussi agréablement surpris par le retour de Suicidal Tendencies (après les avoir raté cet été). Mike Muir était en forme et le groupe malgré le peu de temps parcourt ses albums. Ce retour dans les années nonantes fut un régal.