krokodil

  • Guerilla Poubelle/Great Cynics - Christmas Tour @ France - 27-31/12/13

    guerilla poubelle,great cynics,wank for peace,david f,krokodil,lisa a peur,rien à foutre,without skinAyant du temps à tuer durant ces vacances de fin d'année et ayant envie de prendre la route, j'ai suivi la tournée Guerilla Poubelle/Great Cynics pendant 5 jours.

    Vendredi 27 décembre, départ de Bruxelles pour Angers pour la deuxième date de la tournée des deux groupes. On arrive vers 17h30 au T'es Rock Coco, excellent café concert d'Angers. On retrouve les potes, on boit quelques coups (bières belges au fût toujours un bon plan). On descend dans la cave pour le concert de Great Cynics. Le plafond n'est pas très haut et la cave est blindée. Je verrai le concert du fond de la salle ... enfin j'entendrai surtout car j'ai pas vu grand chose. Le concert des Anglais ne me semble pas top et je me dis que si je dois encore voir 4x ce groupe que je ne connais pas, ça va être plutôt chiant. Pour Wank For Peace, je me fais une place devant la scène. Les gars jouent dans leur jardin et le public commence à devenir fou ! Ça pogote, ça chante en chœur les paroles et ça slamme pas mal. 30 minutes super intensive avec l'apparition d'un nouveau guitariste (ça en fait 2 du coup). Excellent set des patrons Wank For Peace. Les parrains de la scène, Guerilla débarquent ensuite pour un set d'un peu moins de 40 minutes. On retrouve Antho en remplacement à la basse. On a droit à pas mal de titres du dernier album dont Carcassonne qui tue en live. Suite au premier concert, on "vide" la salle pour que Guerilla puisse faire un deuxième concert pour les gens qui n'ont pas réussi à rentrer pour le premier tant la demande dépassait l'offre. Respect à Guerilla Poubelle pour ce geste que peu de groupes auraient fait. On se termine ensuite chez un des musicos d'Homesick qui a la gentillesse de nous héberger.

    Samedi 28 décembre, gros burger à midi et puis direction le Mac Daid's au Havre. Le bar est un pub avec une très grande cave. Les locaux de Without Skin ouvrent, les gars sont assez jeunes mais assurent un set bien punk rock d'une bonne trentaine de minutes. Parfait pour s'ouvrir les oreilles. Great Cynics suit et je me cale cette fois-ci au premier rang. Je change complètement d'avis par rapport à la veille. Ce groupe est une petite merveille avec un batteur (celui de JB Conspiracy) qui est un véritable tueur. Un putain de groupe pop punk à l'anglaise ! Parfait. Guerilla achève le boulot avec un set un peu plus long que la veille (normal il n'y en aura qu'un ce soir) et avec un public tout autant acquis à sa cause.

    Dimanche 29 décembre, ballade matinale et burger (le meilleur de la tournée, je vous conseille Le Whoppies au Havre) avant de prendre la route pour Amiens. On arrive à la Taverne Elektrik, nouveau bar concert sur Amiens avec de la Duvel Triple Hop en stock (enfin avant la soirée ...eh eh). Il y a déjà plein de djeuns qui attendent les groupes alors qu'il est que 16h30 et que les concerts commencent à 19h. Rien à Foutre, groupe local qui vient de splitter fait un dernier concert ... à moins que ce soit le premier concert d'un nouveau groupe avec d'anciens membres de Rien à Foutre (j'avoue, j'ai pas trop compris). Les locaux de Lisa a Peur suivent avec un excellent set devant une salle entièrement acquise à leur cause. On droit à la plupart des titres de leur dernier album: Putain de Marchandises. Great Cynics suit et là, comme la veille, je suis à nouveau ébloui par la classe du trio anglais. Probablement leur meilleur concert pour moi de la tournée. Guerilla Poubelle termine la soirée devant un public bien plus jeune que les autres soirs mais qui est surchaud. La soirée se termine en une grosse after chez les Lisa A Peur ... enfin il paraît car de mon côté, la soirée s'est finie quand le stock de Triple Hop était vide au bar :)

    Lundi 30 décembre, burger pas top à Amiens et puis direction Reims et le squat l'Ecluse. Il fait bien froid dans la cave et le bâtiment du concert. Krokodil, groupe avec des membres du squat ouvre. Un mix de crust et de screamo. 25 minutes dont quelques unes pour un titre punk rock mélo. Ça réchauffe un peu et la cave est bien remplie. Great Cynics suit. Comme à leur habitude, un tout bon set avec un public moins réceptif que les autres jours. Guerilla doit faire face à un public un peu casse couille. Des vieux demandent des vieux titres ... voir les Betteraves et une fille bourrée casse un peu les couilles en passant son temps à demander toujours le même titre (qui ne sera pas joué). Le groupe s'en sort avec humour et arrive à placer le même set à quelques chansons près que les autres jours.

    Mardi 31 décembre, burger, cinéma et puis direction Meisenthal, village perdu au nord de la Lorraine avec un concert de nouvel an. Les portes ouvrent d'ailleurs plus tard que les autres jours (pas plus mal après une indigestion de burger). David F, seul avec sa guitare acoustique ouvre la soirée avec des reprises de Against Me, Tim Vantol, Agaisnt Me, Forest Pooky, Against Me & Sons of Buddha entre autres. Great Cynics vont joueur sur deux années. Ils vont commencer leur concert en 2013 pour le finir en 2014 ... classe ! Guerilla Poubelle fera un excellent set pour le nouvel an. Toujours rempli d'humour, toujours avec Carcassonne, Marx ou l'Histoire, Sur le trottoir, Mon rat s'appelle Judas et un paquet d'autres. Ils inviteront le patron du café à jouer un titre (Cayenne) et termineront pas une reprise tronquée de Nirvana. Après, ça boit des coups, ça se souhaite une bonne année et ça termine bien tard ...

    Un excellent road trip de 5 jours avec des concerts cools et des gens tout autant cools !