korn

  • Korn - Life is Peachy

    Retour en adolescence avec ce Life Is Peachy trouvé en rééditions vinyl. L'album est sorti en 1996 chez Immortal et est le deuxième album de Korn. Un premier album était sorti en 1994 et avait permis au groupe de percer. Cet album (avec entre autres le single A.D.I.D.A.S.) va permettre à Korn d'atteindre les sommets.

    Le groupe qui est influencé par du rock (que l'on appelle alors) fusion comme Rage Against The Machine, mais aussi du hip hop et du métal; va fonder un style que l'on va appeler le Néo Métal (Nu Métal). Ils vont avec ce Life Is Peachy devenir en compagnie de Deftones (et très vite Limp Bizkit) un des fers de lance du style. Un mix entre gros riff métal et passage plus émotionnel. Le tout est porté par les textes ultra personnels de Johnathan Davis le chanteur et aussi par sa manière de chanter avec passage plus émo et d'autres bien plus pêchu. Les textes sont ultra noirs et le chanteur raconte ses souvenirs assez violents de l'enfance.

    Si il fallait retenir que peut de chose du néo métal, c'est cet album (avec ceux de Deftones, mais Deftones est dès le départ à part). Korn arrive à imprimer un style et une vague que des paquets de groupes vont se dépêcher de suivre.

    J'ai toujours eu un faible à l'époque pour l'excellent Good God, c'est toujours le cas ...

  • Korn @ AB - Bruxelles - 23/03/2012

    Je suis arrivé pour le début du concert de Korn et je n'ai pas vu le groupe de première partie. Cela faisait un bout de temps que je n'avais plus vu Korn ni même écouté le groupe. J'ai arrêté de les suivre après l'album Issues. La place m'ayant été offerte, je n'allais cependant pas refuser d'aller voir ces derniers et puis un concert à l'AB d'une pointure (ou ancienne pointure ne se refuse pas). Le public présent était assez diversifié et la salle était bien pleine (concert non sold out cependant).

    Le groupe a démarré avec quelques titres plus vieux comme Predictable, Lies, No Place To Hide et Goog God.
    Le son est parfait et le public est au taquet ... excellent démarrage suivi par des titres plus neufs: Narcissistic Cannibal, Kill Mercy Within, Chaos Lives in Everything, My Wall, Get Up! et Way To Far.  Le groupe revient ensuite avec une série de classique comme Here to stay, Freak on a leash, Falling away from me et une reprise de Pink Floyd, Another Brick The wall. Le groupe quitte alors la scène et Jonathan Davis revient armé de sa cornemuse pour Shoots and Ladders. Le groupe terminera le rappel par One et Blind.

    J'ai bien aimé ce concert de Korn s'en avoir plus que ce à quoi je m'attendais. J'avais oublié comme certains passages pouvaient être bien pop (c'était d'ailleurs bien drôle de voir Jonathan Davis demandé à la foule de balancer les bras). Et c'est toujours drôle aussi de voir que le groupe nie avoir besoin de musiciens aditionnels et ne leur laisse donc pas beaucoup de place sur scène.