kitty daisy & lewis

  • Kitty, Daisy & Lewis - The Third

    kitty daisy & lewisKitty, Daisy and Lewis nous sort en ce début 2015 son troisième album, 3 ans après Smoking In Heaven.

    Kitty, Daisy and Lewis, c'est une famille: 2 sœurs et un frère avec leurs parents pour les accompagner. Cette famille mi indienne mi anglaise est né dans un bain de musique ! Multi-instrumentistes, Kitty Daisy & Lewis se mettent très tôt à enregistrer des chansons, seuls, dans leur salon reconverti en studio d'enregistrement. Le groupe, pour ce troisième album, s'est adjoint à la production les services de Mick Jones (The Clash). Une première pour le groupe, habitué à travailler de manière autonome. La collaboration a été si fructueuse que Mick Jones a même été invité à jouer sur certains titres dont Feeling Of Wonder.

    Sur ce troisième album, la musique du trio est un peu plus variée que sur leurs deux précédents efforts. On va du swing, au blues, en passant par le rockabilly et même la pop. Baby Bye Bye est chanté par le frère Lewis, toujours dans un esprit rockabilly. Il faut dire que son grain de voix a quelque chose de très rétro, si bien qu'on jurerait entendre un vieux standard. Le très bon Good Looking Woman est juste parfait. La trompette, la voix, le tempo, tout est réuni pour nous transporter dans une autre époque, ce genre d'époque où il était d'usage de danser en couple. It Ain't Your Business devrait ravir aussi les amateurs de swing. Cette fois-ci, ce n'est pas la trompette qui prédomine, mais l'harmonica. Guitare et harmonica se répondent dans un jeu absolument parfait. On ne met pas bien longtemps à taper du pied frénétiquement. Le dernier titre interprété par Lewis est Developers Desease, une sorte de vieille et douce rengaine à la guitare. On retrouve même un slow avec Never Get Back. Le tempo lent et saccadé, monte en intensité, puis redescend, accompagné seulement de la guitare.  On retrouve aussi un léger accent de country, avec Whiskey.

    Le tout est super varié, donne envie de rejoindre la piste de danse, de regarder des vieux films en noir et blanc et de rouler dans une vieille américaine des années 50'. Le trio réussit parfaitement à nous rendre nostalgique et à nous plonger dans les racines de la musique actuelle. Un excellent album pour démarrer 2015 !

  • Kitty, Daisy and Lewis @ AB - Bruxelles - 15/09/11

    The Sharp Tongues, groupe belge ouvrait la soirée. Je n'ai pas accroché au truc, c'était du rock assez garage et pas tellement varié. Au bout de 20 minutes, j'avais toujours l'impression d'entendre la même chanson. Kitty, Daisy and Lewis et leurs deux autres musiciens sont arrivés à 21h pile sur scène. Ils ont pendant 55 minutes (et ensuite 15 minutes de rappel) parcouru leur deux albums avec des titres comme I'm so sorry et Going Up the Country. Le groupe est bien au point et les trois musiciens changent de place (batterie, guitare, chant, clavier) en fonction des morceaux. Je sors très satisfait du concert mais avec un léger gout de trop peu ... surtout dû au prix (20€) du concert très élevé pour une prestation très "classique" et pas tellement longue.

  • Kitty, Daisy & Lewis - Smoking in Heaven

    kitty daisy & lewisAvec ce deuxième album des Anglais, bienvenue dans les années 40' et 50'. Ce trio formé par deux frères et une soeur (accompagné de leurs parents) effectue un véritable retour aux sources musicales. Alors que beaucoup d'autres à leur âge n'écoutent que du RnB, du Hip Hop, de l'electro ou (au mieux) de la pop, le trio anglais d'origine pakistanaise ou indienne remet aux goûts du jour le swing des années 40' agrémenté de sons blues, country et rock'n'roll des années 40 et 50. Avec ces 13 titres, on a droit par rapport aux sorties actuelles à un vrai retour aux sources ... ce qui en définitive apporte toute sa fraicheur à cet album. Les frangins Durham sont multis instrumentistes et changent d'instruments en fonction des morceaux: guitare, batterie, ukulele, xylophone, ... C'est aussi le cas pour les chanteuses/chanteurs en fonction des titres, une fois c'est l'une, une fois l'autre. De mon côté, j'adore vraiment la voix de Daisy (I'm going back, You'll be sorry). On retrouve aussi sur 4 titres au trombone, une légende jamaïcaine: Eddie 'Tan Tan' Thorton et Rico Rodriguez à la trompette sur le titre I'm So sorry.

    Ce disque est donc fait pour tous les amateurs de bonnes musiques: le blues, le rock, le rock'n'roll, le swing. Une belle réussite !