intenable

  • Intenable - Quatrième mur

    Quatrième Mur est le deuxième album d'Intenable et la troisième sortie en comptant un ep sorti en 2015. L'album est sorti chez Deux Pieds Deux Dents, Guerilla Asso et Panda Records. Il contient 15 titres et du matériel de construction dans la pochette afin de créer une maquette de la pochette en 3D.

    J'avais eu l'occasion de voir plusieurs fois en live les Intenable, mais je ne m'étais jamais penché sur une de leur plaque depuis le début du groupe en 2011. J'avais un peu un arrière goût de Nina School en groupe tant j'ai pu aimer ce groupe dont 3 membres composent aussi Intenable. Après l'écoute de ce Quatrième mur, je regrette mon choix et je vais me plonger dans l'écoute des autres disques du groupe. 15 titres de punk rock super efficace chanté en français. Des chansons faciles à reprendre en chœur lors des concerts (Au moins jusqu'à la prochaine vie, ...), de l'humour (Christine Anyways), des textes pleins de sens (Vous n'êtes rien), ... Punk rock à tendance parfois pop punk, mélodies ultra !

    Clément, Antho et Kevin nous sortent une excellent album. A ranger à côté de Charly Fiasco et autres confrères de la scène Guerilla Asso. Assurément une des plaques de 2017.

  • Black Sheep @ The straight line will take you only the death France Summe Tour

     

     

     

    black sheep, pogo assaut, bien à toi, mon autre groupe, stygmate, rené binamé, 70's Pornographik Men, Flagship, Rien à foutre, the ba froggies, intenable, sock-7;, I.M.O.D.I.u.M, fortune cookie club, Damages & ParanoÏa08 août 2012.

     

     

     

    J’accompagne Black Sheep pour une douzaine de jours en tournée en tant que roadie. Le départ m’est donnée début d’après-midi à Bruxelles pour rejoindre le groupe sur ses terres, à Mouscron. Pendant que les gars font une dernière répetition, je tchecke le stand merch.

     

     

     

    La première date a lieu à Lille, salle l’Imposture ... à quelques kilomètres de la Belgique. L’Imposture est un petit café concert bien accueillant. Cette date fait un peu office de release party. Effectivement, c’est la première date où Black Sheep a son nouvel album sous le bras: The Straight Line Will Take You Only To Death. Les locaux de Flagship ouvrent la soirée. Les gars sont assez jeunes et cela se ressent dans leur musique. On navigue entre des influences métal et des trucs plus punks. Black Sheep attaque vers 21h30. Les gars sont motivés et le public pas énormément nombreux semble content du concert. Pas mal de nouveaux titres sont joués pour la première fois (ou presque) et ceux-ci semblent bien fonctionner en concert. Voici d’ailleurs, la set list de base de la tournée (de manière générale) : Ten Years, Bored to seems, All you need is love, Tattoos and changes, Friendship, Wrong Escape, This is not a Michael Jackson gig, We try, Those ghosts, Wheels of Hell, Dead End, Sabotage et Don’t give up.

     

     

     

    Après le concert, retour à Mouscron pour une dernière nuit en Belgique avant le vrai depart en tournée.

     

     

     

    09 août 2012

     

     

     

    Le van ayant déjà été chargé la veille, on récupère tous les zikos sur Mouscron et on attend Alex, à la gare. Ce dernier remplacera Jérem à la gratte sur la tournée. A 11h30, après une petit Jupiler en terrasse, on prend la route pour Tours ultra motivé par ces 10 jours de tournée qui nous attendent.

     

     

     

    On arrive à Tours vers 16h30 après un trajet sans fioritures. On joue dans un lieu qui s’appelle l’Académie de la bière ... ça s’annonce donc pas trop mal. D’ailleurs le bar a une belle carte de bières belges. On ne sera pas trop dépaysé. On arrive sur Tours en même temps que Fortune Cookie Club et I.M.O.D.I.U.M, deux des autres groupes de la soirée. Après avoir retrouvé l’organisateur, Brice. On va un peu glander tous ensemble le long de la Loire.

     

     

     

    A 18h, on retourne au bar pour s’installer. Vers 20h alors que la Kwak (au fût) coule à flot, Sick-7, groupe local démarre. J’accroche pas trop à leur truc. Les I.M.O.D.I.U.M suivent. Je les avais vu pour la dernière fois il y a deux ans, je trouve que leur truc a vraiment bien évolué. Les Monégasques assurent leur set sans trop de difficulté devant une salle bien remplie. Je découvre ensuite les Québequois de Fortune Cookie Club. On retrouve dans ce groupe un ancien Old School Politics. J’aime assez bien leur musique qui me fait penser à des trucs plus « Fat Wreck » comme Flatliners. Les Black Sheep terminent la soirée avec un très bon concert. Alex à la guitare, pour son premier concert avec eux s’en sort avec les honneurs.

     

    On ne s’éternisera pas trop au bar après les concerts, surtout que les groupes ont fait place à un DJ « hors pair ». On boit encore quelques coups avec les autres groupes tout en remballant le matos. Avec Black Sheep, on loge chez Mélanie (qu fait partie de l’orga de ce soir) où on s’endormira assez vite ... devant quelques coquillettes.

     

     

     

    10/08/2012

     

     

     

    Après plusieurs déboires pour se trouver une date et malgré une proposition de dernière minute, ce vendredi sera un day off. On a prévu de faire étape pour la soirée chez Louis de l’orga « Des ciseaux et une photocopieuse » où l’on retrouvera quelques Wank For Peace. Mais, on passe d’abord l’après-midi à Tours pour se restaurer et glander le long de la Loire. Avant de décoller, on recroise I.M.O.D.I.U.M et Fortune Cookie Club pour un dernier aurevoir. Après deux heures de route, on arrive à Angers où on est super bien accueilli chez Louis. La soirée bien bibitive (trop pour certains) se passe dans la bonne humeur et dans la déconnade. On découvre le Beer Pong, sorte de Ping Pong sans raquette et agrémenté de pas mal de boissons alcoolisées.

     

     

     

    11/08/2012

     

     

     

    Après un réveil tardif et un plan tatouage avorté (ce ne sera pas le seul de la tournée), on se met en route pour le PMU de Treillières. La date est organisée par Fab des Justin(e). On arrive vers 17h30 sur place, on discute avec Fab et les quelques personnes déjà présentes. Ce bar semble être le seul de Treillières (petite ville typique de banlieue française). Damages et Paranoïa sera le premier groupe de la soirée. J’accroche pas du tout à leur post/punk avec des claviers. Je préfrerai le groupe suivant : 70's Pornographik Men. Ces derniers jouent du punk influencé par des trucs comme les Bérus et cette scène française. Sur le coup de 23h, Black Sheep attaque. Ce concert avec un son nikel, sera pour moi, le meilleur concert de la tournée. Le public est bien attentif au set des BxS et ces derniers envoient la purée. On a droit à Saborage avec Fab et Olar des Justin(e) comme guests. Une fois le concert fini, la soirée n’a fait que commencer. Meilleur concert et meilleur after de la tournée : du sucre, du Jean-Jacques Perret, des farandoles, du rhum, ...

     

     

     

    12/08/2012

     

     

     

    Deuxième day off de la tournée. On arrive d’abord à faire ouvrir la pizzeria de Treillières censée être fermée le dimanche (on a bien sympathisé avec Pierrot, le patron, la veille). On se farcit donc d’énormes pizzas à la crème de Whisky pour le dîner. Ensuite, les Black Sheep délirent en enregistrent un titre chez Fab. Vers 18h, on redescend vers Nantes où l’on passe la soirée dans un très chouette bar (La Maison) ; où l’on sympatisera avec presque tout le monde.

     

     

     

    13/08/2012

     

     

     

    Vers 13h, départ pour Bordeaux. La route se passe sans soucis et on arrive devant le Chabi, bar de ce soir. En descendant du van, on tombe nez à nez avec Vincent McDoom qui boit des coups en terrasse. Avant de s’installer, on retrouve quelques potes bordelais ; on fait une visite express du quartier. Puis, on descend le matériel et on s’installe pour le concert de ce soir. The Bad Froggies, jeune groupe ouvre la soirée devant une salle assez peu remplie. Intenable, nouveau projet du guitariste et du chanteur de Nina School suit. Le batteur de Helltons est derrière les fûts. Musicalement, on est dans un style punk assez mélo. J’ai bien aimé leur truc. Black Sheep suit ensuite avec un concert gâché par des problèmes techniques. Le groupe a des problèmes avec un ampli, pête des cordes de guitare, une corde de basse et même la peau de la grosse caisse. Je trouve que malgré cela les gars s’en sont bien sortis. On aura à nouveau droit à une très chouette after avec pas mal de potes dans un bar pirate.

     

     

     

    14/08/2012

     

     

     

    On se lève super tôt (moins de deux heures après avoir été dormir pour certains) pour aller se faire tatouer. On a enfin un plan qui se concrétise. On va très vite déchanter, on est tombé dans le meilleur salon de chat et de dauphin de France, mais pour le reste ... on oublie !

     

     

     

    On part dès lors en direction d’Albi pour le concert de la soirée. Il commence à faire une chaleur bien torride et on ne rêve que de plan d’eau ou de piscine. On arrive au Gambrinus, bar de ce soir vers 16h. Dès le départ, les gars de l’asso organisant le concert nous mettent l’eau à la bouche : ce soir, ce sera open bar et possibilité d’aller au plan sleeping de ce soir avant le concert .... l’endroit a une piscine extérieure ! Le bonheur.

     

     

     

    Le concert a lieu durant un tournoi de beer-pong. Ca boit et ça joue dans tous les coins du bar ! Mais les gens sont réceptifs au concert des Black Sheep qui à mon goût manque de pêche. La sono n’est pas super cool et je n’arrive pas « à rentrer » dans le concert. Ce sera pour moi, le pire concert de la tournée. On recroise aussi quelques potes des Charly Fiasco. L’after sera aussi pas mal ... avec piscine et drame conjugual !

     

     

     

    15/08/2012

     

     

     

    On est reparti pour un day off ... on passe la matinée et la moitié de l’aprèm dans la piscine avant de décoller pour Clermont-Ferrand où Yohan de Tony Wanks nous accuielle pour la nuit. On arrive vers 20h30 à Clermont et la ville semble morte. Il fait mauvais, les jeunes n’ont pas l’air de s’amuser. On craint la soirée pourrie. Heureusement Yohan nous fera changer d’avis en nous montrant de très chouettes bars.

     

     

     

    16/08/2012

     

     

     

    Après une dernière vaine recherche pour un plan tattoo, on visite la ville de Clermont avant le départ pour Paris. Après 4h30 de route, on arrive au Rigoletto à Paris. On joue dans la cave d’un bar/restaurant. Malgré la sono pourrie et le manque de lumière, le lieu est bien cool. Bien à toi ouvre la soirée. C’est de nouveau un truc qui ne sera pas trop dans mes goûts. Les gars jouent un genre de post rock ... c’est bien en place, mais c’est vraiment pas ma came. Je revois par contre Mon Autre Groupe avec plaisir. C’est à nouveau une nouvelle formule avec Fanny au chant. C’est toujours aussi violent, ça tabasse toujours tout en un minimum de temps. Parfait ! Black Sheep suit avec un excellent concert. La soirée se termine pénard chez Till.

     

     

     

    17/08/2012

     

     

     

    Alors qu’un day-off est à nouveau censé être prévu, on arrive à s’incruster en dernière minute, sur un plan à Montreuil où les René Binamé jouent. On rejoint le bar dans l’après-midi après être passé par chez Big Fernand, probablement le meilleur resto à hambuger de Paris. On joue dans un bar en tout premier. La salle est encore un peu vide, mais les personnes présentes semblent apprecié le concert des Black Sheep. Je découvre ensuite Stygmate. Ce quatuor joue du punk influencé par les grands frères français comme les Bérus et OTH (dont ils feront une reprise). Je trouve le concert un peu long, mais ça me fait pas mal penser aux Diego Pallavas. On regardera la début du concert de Binam’ qui jouera devant une salle bondée. On s’écoute un petite « La vie s’écoule » avent de rejoindre Noyon (endroit du concert du lendemain et plan de logement de la soirée).

     

     

     

    18/08/2012

     

     

     

    On passe l’aprés-midi devant un énorme barbecue et ensuite à la recherche d’un plan d’eau. A la cool ! On rejoint la Paillotte vers 19h. Le patron du bar est bien craignos ! Il ne semble pas content, fait tout le temps tout changer ... un vrai patron de bar du fin fond de la France !

     

     

     

    Rien à Foutre débute la soirée. Les gars font quelques reprises (Tim Vantol, Dolores Riposte), mais ce n’est pas encore trop au point. Pogo Assaut s’en sortira mieux même vu leur jeune âge. Black Sheep fait ensuite un excellent concert devant un public surchauffé qui pogote et stage dans tous les sens. Excellent pour clôturer cette tournée !