immigrants

  • The Casualties @ DNA - 07/08/13 - Bruxelles

    immigrants, the casualtiesRetour à Bruxelles et hop, direction le DNA pour clôturer un périple de six jours de concerts d'affilé. La soirée est sold out peu après l'ouverture des portes. Le bar est plein à craquer et la chaleur est bien présente. Immigrants, combo bruxellois ouvre pour The Casualties. C'est la première fois que je les vois jouer. On est dans la veine punk US des années 80' (plutôt côté cote est). Le chanteur passe son temps dans le public et celui-ci est au taquet devant le groupe, ça pogote déjà dans tous les sens. Le groupe s'en sort bien malgré quelques problèmes techniques au tout début du concert. The Casualties débarquent sur le coup de 21h15. On a ensuite droit à 50 minutes de punk ricain. Le public est à fond ! C'est la deuxième fois que je vois The Casualties et j'ai toujours un peu mal avec leur musique que je ne trouve pas assez variée. Après une demi-heure, j'ai l'impression d'avoir déjà tout entendu, ce qui n'est vraisemblablement pas le cas du reste du public qui est chaud patate !

  • We are BXHell

    zinq, eleven!, butcher boogie, sport doen, speedcorpse, the ratzingers, Furious, siamese queens, coubiac, sons of disaster, the U'lers, the mighty progerians, trouble kidz, my diligence, immigrants, Lovegang SSWe Are BXHell est une compilation mise sur pied par quelques groupes de la scène punk bruxelloise. On retrouve sur cette compile 16 groupes dont le point de chute semble être le DNA, sorte de CBGB bruxellois où jouent régulièrement la plupart des groupes de cette compilation. La compile reprend des groupes officiant dans divers styles mais ayant le côté underground et une démarche DIY en commun. On retrouve à côté des groupes punk plus traditionnels (Trouble Kidz, The Ratzingers, Speedcorpse ...) des trucs plus noise/rock lourd comme Siamese Queens et Coubiac, des trucs plus rock'n'roll comme Eleven !, des trucs plus riot girls comme The U'lers, des groupes plus anciens comme Sport Doen, Butcher Boogie et Furious et des nouveaux groupes comme Immigrants et Siamese Queens entre autres.

    De mon côté mes coups de coeur vont au punk/rock'n'roll de Eleven ! et de Lovegang SS, au punk de Sons of Disaster, à la noise/punk de Siamese Queens et au rock bien tranchant de The Mighty Progerians. Le seul petit regret est la qualité de l'enregistrement de certains titres ce qui ne jouent pas en leur faveur. Pour le reste, cette compile a le mérite de mettre en avant une scène ayant peu accès aux médias. L'initiative mérite d'être soutenue !