flow

  • Dirty Bees @ Shaka Laka - Hazebrouck (Fr) - 10/01/14

    flow, dirty bees, the skalogg'sVendredi soir, direction le Shaka Laka avec les potes de Dirty Bees. Arrivé sur place, on tape la discute avec les copains du Nord, il y en a quelques uns !

    Flow ouvre le bal, seul avec sa guitare vers 21h pour un set acoustique de 30 minutes. On a droit à quelques nouveaux titres parmi les anciens (Shaka Laka mon pote, 2014, Bébé Pinard, ...) Très belle mise en jambe pour la soirée. Je ne vois par contre, pas grand chose du concert des Skalogg's passant plus de temps à discuter à droite et à gauche. Ce sera pour une prochaine. Ensuite, les Dirty Bees font en excellent concert devant un public qui ne les a pas vu souvent. Ça pogote dans la premier rang et la bonne humeur se transmet du public à la scène et inversement. Parfait pour bouger un vendredi soir !

  • Cedric Gervy @ Taverne du Théâtre - La Louvière - 18/11/11

    De nouveau pas mal de monde à la Taverne du théâtre pour ces deux concerts acoustiques. Flow a ouvert avec un set fort semblable aux précédents que j'ai vu de lui. Quelques reprises: Linoleum, 4 roues et une six cordes, Cayenne et quelques compos personnelles: Bébé Pinard, Travail sur l'égocentrisme, le Shaka Laka, Merci Madame. Flow nous a fait un concet de 45 minutes dans la bonne humeur ! Impeccable pour démarrer le week-end :)

    Cela faisait quelques temps que Cédric Gevy n'était plus passé par la La Louvière et la Taverne était bien remplie pour son concert qui a duré plus d'une heure. Il a aussi parcouru ses différentes sorties et nous a joué entre autres: Le reggae, Bonne année quand même, Playstation, Poisson d'Avril, Merci BP et pas mal d'autres pour le plus grand bonheur du public présent.

  • Patrock 2 @ Local patro - Quiévrain - 24/06/11

    ass & dick, fanatic house, dirty bees, flow, klawsJe suis arrivé à la fin du premier concert, Fanatic House. Le deuxième groupe a joué n'était pas les Fumiers, mais Ass & Dick, ceux-ci ont remplacé les Fumiers suite à leur annulation. Ass & Dick est un quatuor du nord de la France qui joue du ska/reggae/funk/rock avec une chanteuse. Concert assez agréable de leur part même si je n'ai pas tout regardé. Les Dirty Bees ont suivi avec un set autrement plus au point que celui de mercredi. La set list était la même mais plus de petites couilles et le niveau était bien meilleur !

    Place, alors à Klaws et son métal chanté en français. C'est bien en place ... mais c'est vraiment pas mon truc au niveau musique. Flow a ensuite terminé la soirée avec un excellent concert. Il a joué beaucoup de titres de son dernier album: Shaka Laka, Bébé Pinard, ... et aussi beaucoup de reprises: Linoleum de Nofx, Cayenne de Parabellum, ...

    Ce fut une très bonne soirée, assez bonne enfant.

  • Guerilla Poubelle @ Shaka Laka - Hazebrouck (Fr) - 30/04/11

    203535_198050850228771_3122609_n.jpgOn devait à la base descendre à plusieurs pour cette soirée anniversaire du boss de l'orga Tcheck L'assos, mais finalement je m'y suis rendu seul au Shaka Laka, mais vu le nombre de potes y jouant, je ne serai pas seul ...

    J'arrive pendant le concert d'un gars tout seul en acoustique, que je n'ai pas vu, le temps de dire bonjour à tous les copains ... et, je n'ai pas retenu son nom non plus. Place ensuite à Confusion, nouveau projet hardcore/punk de la région Lilloise avec des membres de Fast Motion et de Fake Off. Le truc est déjà bien en place et pendant 20 minutes les gars envoient bien le bouzin ! Dix minutes plus tard, c'est déjà au tour des excellents Wank For Peace ... d'ailleurs les groupes sont s'enchainer à une vitesse TGV: 10 minutes de pause entre chaque groupe. Cela est un peu hard ... surtout que dès Wank For Peace, il commence à faire une chaleur proche de l'insupportable devant la scène du Shaka Laka. Je n'ai pas vu tout le concert de Wank For Peace, mais les gars de Laval se débrouillent toujours aussi bien ! Les Struggling For Reason en costard pour l'occasion (ce fut le cas sur toute leur mini tournée française), on comme la dernière fois, envoyer un excellent concert avec des nouveaux titres et d'autres plus anciens !

    Leur concert est suivi d'une petite pause acoustique avec Bat Bat Pallavas accompagné de son batteur (qui joue au pinceau pour l'occasion). C'est toujours agréable de revoir Bat Bat sur scène. Il est suivi des excellents Charly Fiasco. Les Toulousains ont assuré avec un set de 45 minutes reprenant essentiellement des titres de leur dernier album ... mais devant la scène, c'est humide de chez humide tellement il fait chaud ... d'ailleurs mon corps a plus pendant tout le concert. Les Guerilla Poubelle ont suivi avec un concert de la même durée, mais vu la chaleur et la déferlante de groupe en peu de temps, je n'ai vu que des bribes de concerts. D'ailleurs après leur concert, ce n'est pas encore fini. Greg Laraigne et son excellent folk rock envahi la scène seul à la guitare pour une vingtaine de minutes de folk song. Il sera suivi de Flow qui terminera le concert assis sur le bar avec le titre Shaka Laka Mon Pote. Excellent ...

    Une bonne soirée, pas mal de potes et de monde, mais trop peu de pause et "ké chaleur m'bio"

  • Noël en Janvier @ Salle de Géromont - Malmedy - 22/01/11

    161937_124886840862241_4217531_s.jpgA la base, ce n'était pas du tout cette excursion à Malmedy qui était prévue ... mais malgré la distance, je ne regrette pas la déplacement. On a arrivé à Géromont à la fin du premier groupe, Mambassa BB. J'ai vu leur reprise de "Je suis con" des Caméléons et deux autres titres. Etant venu avec Flow qui jouait le même soir, l'organisateur nous annonce un quatrième groupe peché en toute dernière minute. Il y a pas mal de monde dans la salle, mais étrangement peu de gens s'occupent des concerts; en bon ardennais, ils sont plutôt occupé pas le bar.

    Le deuxième groupe a joué est Kermez à l'Est. Je ne les avais jamais vu, mais j'en avais déjà entendu beaucoup de bien. Il s'agit d'une fanfare de huit musiciens qui joue de la musique tzigane. Le moins que l'on puisse dire est qu'ils se débrouillent très bien et ils arrivent en une bonne heure à mettre une chouette ambiance dans la salle. Place ensuite à Flow. Peu de personnes font l'effort d'écouter, mais il arrivera à mettre dans sa poche les quelques auditeurs attentifs. Pendant près de 50 minutes, il joue des titres de son album (2012, Bébé Pinard, Song for my friend) ainsi que quelques reprises (Cayenne, Joe Dassin). Un très bon concert de la part de Flow. Les ayant croisé dans la salle auparavant, je suis content de revoir La Smala et Moi qui est le quatrième groupe de la soirée. Malheureusement, ils jouent en duo et donc sans batterie et avec une boîte à rythme (ce qui fera une soirée concert sans batteur). J'aime moins cette formule (pas fana de la boîte à rythme) et nous décidons de partir vers la fin du concert.

     

  • Woo Wants Ska 4@ Mj Woo - Waterloo - 14/01/11

    161936_164984150204459_460482_n.jpgAu programme de cette soirée, deux groupes reconnus dans le milieu alternatif punk et festif belge: Skarbone 14 et Black Sheep. Le Lillois Flow était aussi de la partie. Je suis arrivé à Waterloo assez tôt avec les Black Sheep. C'est l'occasion de discuter avec quelques personnes pas vues depuis un petit temps.

    Suite au retard de Flow et aussi le fait qu'il joue en acoustique; les Black Sheep ouvre la soirée avec un bon concert. Le set est semblable aux derniers concerts que j'ai vu d'eux avec entre autres: This is not a MJ song,  Reste là, The Wrong Escape. Une partie du public présent est clairement là pour eux et s'en donne à couer joie sur les chansons. J'ai ensuite été discuté avec les musicos du groupe, je n'ai donc pas vu le concert de Skarbone 14 (ce sera pour le 28 en séance de rattrapage à La Louvière). Je suis retourné dans la salle pour le concert de Flow qui lui aussi a fait un concert ressemblant aux derniers que j'ai vu de lui avec presque tous les titres de son premier album.

    Très agréable soirée avec deux bons concerts, pas mal de monde et des bières à prix démocratique !

  • Flow - Nous, on n'regrettera rien

    Front.jpgCa fait longtemps que je connais Flow et j'ai d'ailleurs déjà chroniqué son premier ep sur ce site. Son premier album sort enfin, les titres ayant été enregistré fin 2009 chez lui avec son copain Tim Vantol; le disque sort d'ailleurs sur le même label Road Sweet Road (label créé pour des "one men band"). L'emballage du skeud est vraiment pas mal foutu et cela tourne de nouveau autour de la mort (Flow joue dans un groupe s'appelant Corbillard !) avec une tombe dessinée (qui est en fait une guitare). Après avoir découvert un très beau packaging, je vois que je connais déjà presque tous les titres proposés (à force de le voir ...).

    Au niveau des titres, les sujets tournent autour du fait d'être seul sur la route (Rock en sword), aux assos qui galère (avec le titre Le Shaka Laka mon pote, un bar où Flow se sent chez lui !), et aux copains principalement (Le Shaka Laka mon pote; Song For My Friend; Rock en sword). Certains titres parlent de lui (Travail sur l'égocentrisme, Un air de vivre sans modestie). On a aussi droit à quelques autres trucs comme l'éducation par l'alcool (Bébé pinard). On retrouve aussi sur ce premier album pas mal d'invité comme Tim Vantol, Fab de Justin(e) et un tas d'autres chanteurs et personnages du punk lillois et français. On retrouve aussi deux fois le titre 2012, une version acoustique et une version électrique avec son groupe, Corbillard. Pour finir, on a droit à une petite chanson cachée bien drôle.

    Avant l'écoute de cet album, j'avais peur de me lasser assez vite du truc après quelques écoutes surtout que je connaissais déjà bien les titres ... c'est en fait tout l'inverse qui se passe et je trouve ce disque hyper bien foutu: frais, varié, plein d'amour et d'humour ! Vivement les prochains concerts de Flow par chez moi !

  • Flow - Chanson, bière et punk-rock

    m_051a3795832141fc9f105a7aa8217db1Flow est un guitariste (accoustique) qui joue seul dans le même veine que Fred Fresh. Il a sorti en 2008, un premier album contenant 6 titres. Le premier titre se résume bien avec le refrain: "Si le temps, c'est de l'argent. Moi, je préfère avoir le temps !". La deuxième chanson, elle parle de la boisson et de ses dégats suivis de fausse promesse (Demain, j'arrête de boire). Ensuite place à une petite interlude électro, avant une chanson sur la mégalomanie. Il termine le cd avec un merci à ses potes (Balck Sheep entre autres) et à ceux qui l'ont soutenu. Pour finir, un petit passage de South Park.

    Je trouve cet album pas trop mal foutu mais les écoutes ne doivent pas être trop répétitives ... sinon c'est vite l'overdose.