fights and fires

  • Fights and Fires - Live life like a tourist

    Fights and Fires nous revient 4 ans après son dernier album avec "Live Life Like a tourist". Cet album comprend 8 titres et est sorti chez Lockjaw Records.

    Les 4 gars de Worcester en Angleterre, nous envoient ce qu'ils savent faire de mieux: du punk rock bien punchy. On peut citer des influences du côté de The Bronx, Wank For Peace et ce genre de truc. On est face à du punk rock avec la vitesse de certains groupes hardcore. Le groupe a pas mal tourné depuis la sortie du précédent disque en 2013 et on sent que le groupe aime cela. Le thème de l'album semble tourner autour de cela. On est dans la droite ligne de We Could All Be Dead Tomorrow avec un côté un poil plus positif.

    Les gars ne révolutionnent rien dans leur musique (en même temps, on ne leur demande pas), mais sont de retour en forme ! Pour tous les amateurs de punk/hardcore.

  • Fights and Fires/ Idle Class - Split

    fights and fires, idle classJe disais, il y a peu, tout le bien que je pensais des splits cds/vinyls surtout quand ils permettent de faire découvrir de bons groupes. C'est encore le cas avec ce split entre les Anglais de Fights And Fires et les Allemands de Idle Class.

    Je connais depuis le début du groupe ou presque les Fights and Fires et je suis un gros fan de la musique du groupe. Le quatuor nous fournit ici deux nouveaux tubes punk rock. Les titres Happy et Maps rejoignent ce que les Anglais font de mieux, des titres bien saignants avec quelques passages plus posés. On est de nouveau face à de l'excellent punk rock avec deux titres taillés pour le live !

    Je découvrais les Allemands d'Idle Class. Les 5 gars sont dans un registre un poil plus calme et naviguent plus dans la veine de Red City Radio ou Iron Chic. Leurs deux titres sont bien ficelés et donnent clairement envie d'en découvrir plus sur le groupe !

    Merci Black Star Foundation pour ce superbe split entre deux excellents groupes. Bravo aussi pour l'esthétique apporté au disque avec son boitier fait main ou presque et sérigraphié ainsi qu'au poster et aux stickers offerts avec le package !

  • Fights and Fires - We could all be dead tomorrow

    fights and firesAlors, pour ceux qui suivent, cette chronique, je l'ai déjà faite fin février/début mars. J'avais alors dit que le CD tournerait souvent dans mon lecteur. Dorénavent, le disque tournera aussi sur la platine. Bon, hormis l'objet, il n'y a aucune différence entre les deux niveau contenu. Mais quand on aime, on ne compte pas comme dirait l'autre ... support your scene diront d'autres.

    Depuis février et plusieurs écoutes de l'album ... j'y prend de plus en plus goût et je le trouve maintenant tout aussi bien que le précédent surtout vu que j'ai eu l'occasion de voir 3 ou 4 fois de plus les titres en live (et donc, je pense à Proust et ses madeleines en écoutant ce disque). Certains titres comme Chase The Blues, Haunted House sont de vrais pépites punk/hardcore en plein dans la tendance actuelle.

    En gros, encore une fois de plus .... merci les Fights and Fires pour le bonheur musical que me procure cet album à chaque écoute.

  • Saint-Richard @ Mouscron - 29/06/13

    fights and fires, Ankh's TroubleJ'allais à la Saint-Richard à Mouscron pour voir les Anglais de Fights and Fires. Ces derniers sont bien arrivés sur place, mais sont repartis tout aussi vite sans jouer car leur van avait un problème. Mon déplacement sur Mouscron s'est donc résumé au concert de Ankh's Trouble, groupe plutôt local jouant du rock sans grande originalité. #echec !

  • Patrock @ Local Patro - Quiévrain - 02/03/13

    Je suis allé au Patrock à Quiévrain uniquement pour y voir les Anglais de Fights and Fires. Je suis arrivé alors qu'un jeune groupe local dont j'ai oublié le nom, jouait. Dès la fin du concert, Fights and Fires s'est installé devant la scène (au grand dam de l'ingé son) et a attaqué le set en quatrième vitesse. Comme à leur habitude les gars ont tout retourné sur leur passage. Au programme, pas mal de titres du dernier album et quelques plus vieux morceaux. 35/40 minutes de pur bonheur et de harge punk rock ... comme à chaque fois !

    Les locaux de Klaws suivaient ... metalcore en français ... c'est pas trop pour moi !

  • Fights and Fires - We could all be dead tomorrow

    fights and firesDeuxième album pour les Anglais de Fights and Fires, l'attente depuis le précédent sorti en 2011 n'a pas été trop longue pour moi tant leur précédent disque a squatté ma platine. J'étais donc impatient de découvrir les nouveaux titres du groupe de Worcester sur cd.

    Dès le départ, on part sur une bonne note, le packaging du cd est bien foutu et attrayant. A l'écoute, c'est pareil. Les Fights and Fires me foutent encore une grosse claque dans la gueule ... et le pire, c'est que j'aime bien ça ! 11 titres de pur punk/hardcore bien énergique sont au programme de ce CD. Les lascars savent composer des petites perles bien tranchantes ! Je conseille à tous les amateurs de groupes comme Defeater, The Arteries et autres groupes de cette veine de prendre la peine de jetter ses oreilles sur ce nouveau disque des Fights and Fires. Les gars sont loin d'être des manches, ça tappe sec, ça envoie du gros son et rien qu'à l'écoute du skeud, on ressent déjà l'énergie présente dans le truc !

    Ce We could all be dead tomorrow (titre pas jouissif mais tellement vrai) est une petite bombe ! Et risque de revenir bien vite dans mon lecteur !

  • Fêtes de Wallonie au Bitu @ Le Petit Bitu - Namur - 15-16/09/12

    revival, die hombre !, asile, dirty bees, overweight, fights and fires, big fat lukum, corbillard, cedric gervy, silly snailsDans le cadre des Fêtes de Wallonie, le Petit Bitu programmait deux jours de concert avec que du bon ! Les Français de Revival ont ouvert le bal. Je ne connaissais pas le groupe, mais les gars ont vraiment bien assuré ! On navigue dans un excellent punk/hardcore. Une toute bonne découverte pour démarrer l'après-midi, ça fait du bien ! On poursuit ensuite avec Die Hombre, avec eux on est plus dans le punk-rock classique. Les gars s'en sortent pas mal et c'est à nouveau une agréable découverte. Avec Big Fat Lukum, l'espace devant la scène commence à bien se remplir (Ils sont du coin, c'est plus facile). On change de style et on navigue vers un truc plus rock. Comme à chaque fois que je les ai vu, je trouve que les gars s'en sortent vraiment bien et font bien ça. Corbillard monte ensuite dans les tours avec comme à leur habitude, un set super énergique. Le public est sous le charme et ça bouge bien devant la scène. Pour la set list, les gars tirent principalement dans les titres de leur album. Les Anglais de Fights and Fires, qui est la tête d'affiche, déboule sur scène ... enfin plutôt devant celle-ci avec un concert hors norme. J'ai déjà vu le groupe plus de 15 fois, et 3 fois cette année-ci; mais les gars arrivent encore à me foutre une putain de claque dans la gueule. En quarante minutes, les Fights and Fires ont retourné le truc, ça court dans tous les sens, ça rocke, ça tabasse tout sur son passage ... juste énorme !

    Dimanche, c'est au tour d'Asile d'ouvrir. Les Sonégiens jouent du punk avec des textes assez revendicatif. Le groupe a pas mal progressé depuis ses débuts, mais je n'arrive pas encore à être conquis. Les Dirty Bees suivent avec un nouveau set où quelques nouveaux titres sont placés. J'avais hate d'entendre ceux-ci en live et ils cartonnent bien. Très bon concert aussi devant un public qui a bien grossi depuis le concert d'Asile. Les Louvanistes d'Overweight ont suivi avec leur ska punk. Toujours aussi bon dans les oreilles. Par la suite, changement radical de style avec Cédric Gervy et sa chanson à texte. Le gars joue devant un public conquis pendant près d'une heure et nous offre entre autres: Le Reggae, Playstation, Le jour du chien et plein d'autres ! Parfait. Les locaux de Silly Snails terminent la soirée avec un concert d'une quarantaine de minutes et une set list identique à celle de vendredi. Ca bouge bien et les Silly achèvent les derniers survivants de ce week-end au Bitu !

  • Fights and Fires @ El Bar - Mouscron - 29/08/12

    Wank For Peace et Fights and Fires faisaient un bout de chemin ensemble en cette fin août avec un passage en Belgique. Cette date prévue une semaine avant, c'était l'occasion de revoir deux groupes qui assurent.

    Les Wank For Peace montent sur scène vers 20h30 pou 35 minutes de concert. C'est assez court, mais leur bassiste n'est pas là pour cette mini tournée, c'est Hugo des Nina School qui se retrouve à la 4 cordes. Les gars sont super chauds, ça bouge, ça saute dans tous les sens et le public le rend bien au groupe. On a droit à quelques nouvelles chansons en prime. Il en sera de même avec les Fights and Fires. Ca bouge dans tous les sens, ça hurle et ça chante. On a aussi droit à pas mal de nouveaux titres tirés de l'album qui devrait arriver cet hiver. Les gars jouent une quarantaine de minutes et dans leurs nouveaux costumes, ils terminent tout suintant.

    Je ne regrette pas le long déplacement à Mouscron pour ces deux groupes qui méritent d'être plus connus et reconnus.

  • Fights and Fires @ Petit Bitu - Namur - 18/06/12

    fightsandfires_namur_18_06_.jpgLes Black Sheep ouvraient la soirée devant une salle encore en train de se remplir. Les gars proposaient un nouveau set composé des titres suivants: Ten years, Bored to seems, All you need is love, Reste là, Friendship, Wrong Escape, This is not a Michaël Jackson gig, We try, Those ghosts, Wheels fo hell, Dead End, Sabotage et Don't give up. Leur concert a été bourré d'énergie et de folie. Vankou, le chanteur, courant partout et grimpant sur tout ce qui était possible (table, bar, escalier, ...). Les quelques petits soucis techniques n'ont même pas réussi à rendre morose ce concert qui transpirait la bonne humeur et l'énergie. Les Fights and Fires, devant une salle bien plus remplie, on poursuivit dans la même énergie. Les 4 compères ont principalement parcouru leur dernier album plus qu'excellent pour le plus grand bonheur du public.

    Une soirée de cette qualité musicale, avec cette ambiance et cette énergie .... le tout un lundi, c'est juste parfait

  • Fights and Fires @ Carlo Lévi - Liège - 22/02/12

    fights and fires, morning chaos, sinfulnessPetit déplacement à Liège prévu pour revoir les potes de Fights and Fires que j'ai déjà vu un paquet de fois. Je passerai sur les deux premières parties locales: Sinfulness et son métal pour chevelu et Morning Chaos pale copie de groupe comme Soundgarden et autres. Fights and Fires arrive sur scène (ou plutôt devant) vers 23h10 et directement on entre dans un autre registre. Dès les premières notes et les premiers chants, ça court dans tous les sens (tant le groupe que le public), ça pogotte et ça envoie sévère ! Pendant une quarantaine de minutes, les Anglais parcourent leur dernier album et jouent même deux nouveaux titres. Je suis pas mécontent d'avoir fait le déplacement tant le concert me fout une claque. Quelle pêche de la part des Anglais !

  • Fights and Fires @ Le Petit Bitu - Namur - 12/09/11

    struggling for reason, fights and firesAvec assez bien de monde pour un lundi, le Bitu accueillait une soirée bien punk-rock/hardcore. Les locaux de Struggling For Reason ont démarré le set sur les chapeaux de roues ... mais dès le deuxième enchainement, les petits soucis se sont accumulés (cordes cassées, problème de grattes, ... ). Ce qui fait que ce concert qui était prévu rempli d'intensité, a été un peu chahuté par les blancs entre les morceaux. Dommage, mais cela n'enlève rien à la qualité des morceaux de Struggling For Reason dont j'attends le prochain ep avec hâte. Les Fights and Fires ont bien comblé le manque d'intensité. Les Anglais ont bien tabassé avec leur punk hardcore bien violent. Ils ont principalement joué des titres de leur dernier album et ont ravi le public présent. Vivement leur prochain passage belge prévu pour février ... leur truc est toujours aussi bon !

  • Fights and Fires - Proof that ghosts exist

    1305029974.jpgFights and Fires est un quatuor anglais (de Worcester) qui balancent depuis 2009 du punk/hardcore. Le groupe est pas mal passé par la Belgique et j'ai eu l'occasion de les voir un paquet de fois en concert. Sur scène, le groupe balance en une grosse demi heure du punk rock teinté de hardcore. Il est en de même sur disque. Proof that ghosts exist est la deuxième sortie des Anglais. Ils avaient déjà sorti un cinq titres en 2009 sur le même label, Lockjaw Records. On retrouve ici en plus les Suisses de Bad Mood Rcds pour aider à la sortie de ce premier album complet comprenant onze titres. Ce disque inséré dans un très beau digipack vert, est une belle réussite. Au niveau musical, on a toujours à faire à de l'excellent punk hardcore avec pas mal de choeurs. Je conseille ce disque aux fanas de groupe comme Gallows, Comeback Kid, The Bronx et des trucs moins pechus comme This is A Standoff et autres. A écouter sans modération !

  • Fights and Fires @ Le Cheminot - Mons - 08/07/09

    fights and fires, wolves screamConcert placé sous le signe du punk bien violent ce soir au Cheminot. Quel plaisir (même si ça ne fait pas bonheur de tout le monde) que les bars soient devenus non fumeurs ... c'est bien plus agréable de suivre les concerts, mais malheureusement moins de gens dans les bars et plus dehors.

    Wolves Scream ouvrait les hostilités. Je ne les avais jamais vu et ce fut une très belle découverte. Les cinq gars balancent un mix de punk/hardcore et de screamo. Il y a aussi quelques sons electros avec l'apport d'un PC. Les gars sont vraiment bien au point et malgré le fait que je ne suis pas un féru de ce style de musique, j'ai vraiment apprécié le concert et la musique. Dommage pour la petite coupure dûe à un corde cassée. A revoir absolument. Les Fights and Fires ont suivi avec un set tout aussi énergique. Les Anglais ont joué pas mal de titres de leur nouvel album. Comme à chaque fois, le chanteur a parcouru la scène et le groupe hyper bien en place a balancé de l'excellent punk/hardcore.

    En résumé, une soirée musicale qui fait un bien fou aux oreilles en demande de violence bieen rapide !

  • Fights and fires - Will it be my curse ?

    fights and firesFights and Fires est un groupe anglais de punk rock avec une touche hardcore mélodique. Je les ai vu en concert, et ils m'ont bien impressionné (surtout aussi "grace" à la masse du chanteur qui n'en est pas moins un vrai showman). Will it be my curse ? est le preemieer six titres des anglais et il est vraimeent bien terrible. Les 6 tites sont toutes des petites merveilles de punk hradcore mélodique.

    L'album débute avec "Are we the onmy ones", un titre dans la veine des Flatliners. Le deuxième titre reste dans la même veine mais avec un coté plus hardcore ... excellent titre ! "Stop and cave" est beaucoup plus long, près de 4 minutes, et aussi assez lourd. Ca me fait penser aux meilleurs titres de Rise Against. Arrive ensuite la plage qui donne sont titre à l'album et qui s'enchaine parfaitement avec Stop and Cave. Deuxième chanson vraiment terrible (sur un total de 6 ... c'est bien bon!). Small Town Boy et In The Snkaes Eyes suivent les mêmes influences et les mêmes types de construction que les deux morceaux précédents.

    Fights and Fires est une agréable découverte comme les Anglais savent si bien le faire dans le domaine du punk/mélo/hardcore. A conseiller !