eliza doolittle

  • Pukkelpop @ Kiewit - Hasselt - 18-20/08/11

    eliza doolittle,white denim,face to face,the wombats,veara,the black pacific,skunk anansieL'affiche proposée cette année-ci au Pukkelpop était une des pires depuis que je m'y rends chaque fin août, ce qui fait cette année: 14 ans sans interruption. Mais il y avait quand même quelques groupes valant la peine et puis le Pukkelpop c'est toujours une fête. J'avais d'ailleurs prévu de faire cette article en comparant le Pukkelpop aux JMJ ... mais toutes ces considérations, c'était avant ce qui s'est passé ce jeudi 18 août 2011 vers 18h20. Depuis le matin, j'avais été voir Eliza Doolittle (chanteuse pop-folk), White Denim (rock avec un côté garage), Face To Face (excellent punk-rock), The Wombats (pop rock vraiment fade) et Veara (pale copie de Blink 182). Vers 17h25, j'ai été voir le début de Skunk Anansie, mais je m'attendais à un truc avec beaucoup plus d'énergie et après 3 titres, je suis parti rejoindre mes potes pour voir The Black Pacific. Ces derniers ont fait un excellent concert. A la fin de leur concert, je suis resté bloqué sous la Shelter (chapiteau où ils jouaient) au lieu d'aller voir le groupe jouant au Chateau, car il tombait des trombes d'eau comme je n'avais jamais vu et que je n'étais qu'en t-shirt. Après une dizaine de minutes, où on regardait de manière amusée la pluie, la vent s'est intensifié et a fait bouger le chapiteau ce qui a provoqué la panique sous la tente. Mais comme cela ne dura pas plus de 2 ou 3 minutes, cette panique est très vite retombée. L'inquiétude était maintenant d'avoir les pieds au sec car l'eau rentrait dans la chapiteau par le bas, transformant celui-ci en une grande étendue d'eau. J'ai voulu alors me réfugier devant la scène où il y avait un plancher. En arrivant sur celui-ci, nous nous sommes faits sortir du chapiteau car un arbre risquait de s'abattre sur celui-ci. Comme la pluie venait de cesser, cela ne nous a pas semblé trop grave. Une fois en dehors, du chapiteau, nous avons attendu un ami parti s'abriter plus loin. Celui-ci était sous le choc car il s'était abrité sous un container et celui du dessus était tombé sous la violence du vent et de la pluie. On ne comptait plus les branches d'arbres, les héras et nadars renversées. La structure du stand berbère était sans dessus-dessous et des gens commençaient à la remettre en place. Nous avons alors fait le tour de la Shelter et vu l'arbre qui était, en effet, couché dessus. Mais, ce n'est qu'en faisant une dizaine de pas de plus que nous avons vu que le chateau qui était écroulé sur lui-même. Avec cette vision, de ce chapiteau dans lequel j'avais prévu d'aller voir un concert, que nous avons mesuré l'ampleur des dégâts de la tempête et que nous avons su qu'il devait y avoir des morts. Nous nous sommes ensuite dirigé vers la Main Stage pour tenter de se poser et d'avoir des infos. Nous avons contourné le stand Belgacom sur lequel était couché deux arbres. A pas mal d'endroits du terrain, il y avait d'immenses flaques et des branches d'arbres sur le sol. Cela ressemblait de plus en plus à un lendemain de festival qu'à un jeudi du Pukkel à 18h50. Le reste ne fut que découvertes de plus en plus désolantes et informations démontrant l'ampleur de la catastrophe. Nous avons été voir l'état de nos tentes, la traversée du camping devenu une immense mare fut assez pénible et les tentes étaient sous eau (ou plutot dans l'eau). Nous avons alors remballé comme nous avons pu nos affaires et nous nous appretions à dormir dans la voiture lorsque on nous a proposé un logement chez des voisins. Je tiens d'ailleurs à remercier la famille Hermans de Kiewit pour son aide et son hospitalité. La nuit fut assez dure, surtout avec les infos qui nous parvenaient via les communiqués officiels du Pukkelpop ou via les contacts avec les amis qui avaient vus les infos.

    Malgré que ce Pukkelpop version 2011, n'a duré qu'une après-midi et que cette édition a été annulée; je tiens à remercier l'organisation pour son professionalisme et pour la gestion de cette catastrophe. Et j'éspère de tout coeur être sur la plaine d Kiewit en août 2012 pour la 27ème édition !