dirty fingers

  • Kediss(on) Festival @ Hanzinne - 06/07/13

    dirty bees, struggling for reason, do or die, dirty fingers, straight from hell, corpor(h)ateLe Kediss(on) est un festival qui a lieu dans le sud de Charleroi. Nouveau festival qui avait une programmation plutôt hardcore/metalcore. Le lieu était bien sympa mais la programmation metalcore n'est pas trop mon truc. Je m'y suis retrouvé avec les Dirty Bees et les Struggling for Reason qui y jouaient. Je suis arrivé à la moitié du concert de Dirty Bees (RIP le van des Struggling). Il y avait assez peu de monde dans la salle, mais les gars ont réussi à faire bouger les quelques personnes présentes. Bel effort ! J'ai ensuite raté les deux groupes suivants: Straight From Hell et Corpor(h)ate préférant boire des coups avec les potes et se poser tranquillou au soleil. Je suis retourné devant la scènee pour l'excellent concert des Struggling For Reason. La salle s'était bien remplie depuis le début d'après-midi et les gars ont fait un excellent set en parcourant leurs 4 eps. Tout y était: énergie, public, punk rock !

    J'ai ensuite été jété un bout d'oreilles devant Dirty Fingers et Do Or Die ... mais il n'y a rien à faire ... c'est pas mon truc.

  • Freygolo @ Le vecteur - Charleroi - 08/04/11

    Cela faisait longtemps que je n'avais plus mis les pieds à Charleroi pour un concert ... il faut dire que c'est clairement pas la ville qui bouge le plus au niveau du rock. Le concert de ce soir avait lieu dans le bar de la salle culturelle, Le Vecteur que je ne connaissais pas. L'endroit n'est pas exceptionnel pour faire des concerts et le son de la soirée n'a pas été execptionnel.

    Vers 21h, les locaux de Dirty Fingers venaient présenter leur clip: Black Land Crew. Le concept est assez cool et la vidéo est de bonne qualité. Ils feront ensuite un concert très court (pas plus de 20 minutes). C'est dû au fait qu'ils recherchent toujours au deuxième chanteur. Le public venu en masse pour Dirty Fingers est à fond dedans et ça pit dans tous les sens sur le hardcore des Carolos.

    A 22h, place aux Nicéens de Freygolo, changement de style complet et de public aussi. La salle est à moitié vide par rapport au premier concert. Les Freygolo viennent présenter leur nouvel album. Leur ska punk qui sonne de façon très ricaine est bien foutu et ça envoie vraiment pas mal. Le public lui est chaud bouillant et ça pogotte bien gentiment devant le groupe. Groupe qui reviendra faire plusieurs rappels avec des anciens titres suite à la demande du public pour les anciennes compos.