dirty bees

  • Dirty Bees @ Shaka Laka - Hazebrouck (Fr) - 10/01/14

    flow, dirty bees, the skalogg'sVendredi soir, direction le Shaka Laka avec les potes de Dirty Bees. Arrivé sur place, on tape la discute avec les copains du Nord, il y en a quelques uns !

    Flow ouvre le bal, seul avec sa guitare vers 21h pour un set acoustique de 30 minutes. On a droit à quelques nouveaux titres parmi les anciens (Shaka Laka mon pote, 2014, Bébé Pinard, ...) Très belle mise en jambe pour la soirée. Je ne vois par contre, pas grand chose du concert des Skalogg's passant plus de temps à discuter à droite et à gauche. Ce sera pour une prochaine. Ensuite, les Dirty Bees font en excellent concert devant un public qui ne les a pas vu souvent. Ça pogote dans la premier rang et la bonne humeur se transmet du public à la scène et inversement. Parfait pour bouger un vendredi soir !

  • Star rock fête St Nicoals @ Le Star - Binche - 07/12/13

    dirty bees, silly snails, splee, stereokissJe suis arrivé à Binche au Star, nouvelle salle de concert pendant le concert de Speedsliver. Il n'y avait pas grand monde dans la salle. Cela s'est un peu rempli pour les Silly Snails qui jouaient vers 17h et qui ont assuré le show même si la salle n'était pas très remplie. 40 minutes de ska punk bien foutu avec un ou deux titres plus nouveaux (en prélude) à un nouvel ep prévu pour cet été. J'ai ensuite regardé d'assez loin les deux groupes suivants sans être conquis (c'est le moins que l'on puisse dire) par leur musique rock. C'est avec plaisir que j'ai retrouvé les Dirty Bees sur scène pour un set assez énergique et à mon goût meilleur que celui vu quelques jours plus tôt au Pays Bas. La salle qui s'est bien remplie est acquise à la cause du groupe qui connait presque par cœur les titres et la set list de la soirée. A la fin de leur, place à nouveau à un groupe qui ne m'a pas marqué.

  • Dirty Bees - Ghost Town Tour @ CZ, SK, B - 24-31/08/13

    J'ai la chance d'accompagner les potes de Dirty Bees sur leur tournée d'une semaine qui a eu lieu fin août. Le départ est donné à Ecaussinnes le samedi 24 au matin pour tracer jusque Prague et y profiter de la soirée vu que le premier concert n'aura lieu que le 25.

    J'arrive déjà le vendredi 23 au soir à Ecaussinnes ... et vu la belle petite soirée picole, le départ du samedi se passera entre retard et précipitation. Ça commence bien ! En prend la route vers 8h et on traverse l'Allemagne avec ses arrêts au Burger King et aux pompes essence pour se faxer. Ce qui est presque obligatoire ! On arrive à Prague en fin d'après-midi. On se pose à l'hôtel (tournée des grands ducs) avant d'aller manger un bout et de boire quelques pintes dans cette très belle ville qu'est Prague. On reviendra d'ailleurs à pied du centre ville. Le dimanche matin, on a bien le temps vu que l'on joue au Cross Club à Prague le soir-même. On va y déposer le van avant d'aller faire une visite plus touristique de la ville avec une repas au milieu des vignes bordant le château. Pendant que la moitié du groupe retourne faire la sieste dans le van, je continue la promenade en centre ville avec deux autres guerriers à l'affut de bars cools.

    Retour au Cross Club vers 17h. Le lieu est splendide et comprend plusieurs salles et bars ainsi qu'un resto avec une décoration en fer forgé de malade ! On croise les Jet 8 qui partageront l'affiche avec les Dirty Bees ce soir. On bouffe un bout avec eux, on discute punk rock et on redescend dans le clubs pour installer le brol. Les Jet 8 envoie le pâté avec un excellent ska punk qui n'a rien à envier aux stars du genre. C'est super carré, ça bouge dans tous les sens et il y a une belle présence des cuivres ... parfait ! Les Dirty Bees suivent avec un excellent set. Super carré et avec une excellente set list. La reprise de Dog eat Dog fait déjà des aficionados dans le public. Concert énergique à souhait pour ce début de tournée. On croise quelques belges (minga, j'viens de Binche moi!) et connaissances dans la salle. On termine la soirée dans un autre bar du Cross Club à descendre des grosses chopes avec les quelques Jet 8 ne travaillant pas le lendemain. On rentre à l'hôtel aux petites heures et en ayant encore soif au grand dam de la réceptionniste.

    On part assez tôt de Prague car on doit traverser toute la Tchéquie pour rejoindre Banska Bystrica dans le centre de la Slovaquie. La route démarre pas trop mal, avant d'être dévié à cause d'un accident à la frontière slovaque et de se rendre compte que notre GPS s'arrête à la Tchèquie. Retour à la bonne vieille carte routière pour la suite de la tournée (et au print screen des rues d'arrivée). On entre en Slovaquie par des petites routes et de très beaux paysages. On arrive sous la drache à Banska Bystrica et on galère à trouver le lieu du concert. Le club est un grand bar qui est assez cool avec une très chouette déco. On joue seul ce soir et le tenancier du bar qui a calé la date ne pointe pas le bout de son nez. On verra juste l'ingé son et le barman qui aura bien pitié de nous et nous offrira quelques boissons et des pizzas. La salle est asse vide ... moins d'une dizaine de personnes dont deux ultra motivées. On passera quand même une bonne partie de la soirée à boire des pintes au bar jusqu'au moment où j'ai le bonheur de mettre la main sur le juke box et de bien pourrir la soirée avec des belles merdes françaises ! On dort dans la cave du bar (qui est un autre bar plus petit). C'est assez rude surtout après 2 jours à l'hôtel, mais on s'en accommode très vite. Le lendemain matin, on se fait littéralement chasser du bar par le patron sans avoir un sou pour le concert de la veille. On a la journée pour traverser la Slovaquie et rejoindre Kosice tout à l'est du pays. On se fait chopper sur l'autoroute sans vignette (bim 50€ dans la tronche). On va visiter un énorme château sur un pic rocheux. On arrive pénard au Collosseum, un énorme club à Kosice qui a entre autres accueilli durant l'été Defaeter, Gogol Bordello et plein d'autres. Nous on joue dans la salle annexe qui a tout autant de gueule. On est arrivé tôt et la bonne nouvelle, c'est qu'il y a une douche et un vrai sleeping; mais surtout que les pintes sont gratuites pour les musiciens avant le concert (3h d'open bar pour démarrer ... perfect !). Pour le concert, il y a un peu plus de monde que la veille. Le concert est loin d'être mauvais, mais est pour moi le moins bon de la tournée. Au merch, ça achète la Dirty Beer sans compter et ça boit jusqu'aux petites heures.

    Le lendemain matin (mercredi), on a le bonheur d'avoir un sabot au van ! On prend la route vers 10h pour Hlohovec. On s'arrête à un restoroute local ... à oublier au plus vite. Le repas ressemble à un repas de cantine scolaire dont on aurait oublié une partie des ingrédients. On arrive vers 16h à Hlohovec, horrible cité post industrielle. Le bar est assez neuf et le patron très jeune semble bien cool. Le salle sera comble ce soir et le public surchaud. Un des meilleurs concerts de la tournée. Un deuxième set sera d'ailleurs improvisé par Hadri en acoustique. On parle avec les gens, on boit des coups jusqu'au lever du soleil ... sans oublier que je squatte le pc qui permet de mixer et que je fais danger les Slovaques sur la crème de la crème néo-métal.

    Jeudi matin, le réveil est rude de chez rude et super rapide ... le tattoo shop nous attend. On part vers 9h (quand on est tombé entre 6h et 7h ça fait mal !). On est deux à se faire tatouer fin de matinée. Une bière pour la vie ! Par après, on se fait un petit resto avant de rejoindre le U Ocka, club de la soirée. On zone dans le club fin d'après-midi, en attendant que les choses se passent. On joue vers 22h. Il y a un peu de monde, mais très peu par rapport au club d'en face où il y a un tout gros concert :( Le patron du club semble bien accueillant. Et le concert des Dirty Bees est bien bon devant quelques personnes qui bougent. Un groupe local du nom de Skafander suit avec un set très dans la veine Slackers/Aggrolites. C'est bien foutu ! La soirée se passera au coin du bar avec le patron, en concours d'affond et mythonerie. Le gars nous fait croire qu'il a fait joué Metallica dans son bar ... on fait bien sur semblant d'y croire. On dort à nouveau à la rude sur la scène. Le réveil sera une fois de plus rude ... surtout quand le tenancier nous présente notre note de consommation (qu'il s'était bien gardé de dire qu'elle serait à payer le lendemain).

    On prend la route vers 10h pour Francfurt et une soirée sans concert chez nos potes de Thee Infidels. On est accueilli dans leur local de répet où on passera la soirée à discuter et à boire toutes sortes de boissons. Le samedi, on repart assez tôt pour La Louvière et la Taverne du théâtre. On termine avec un dernier concert à la maison. On arrive assez tôt, on prend donc le temps de repasser chez soi pour être frais et dispo pour la soirée. On revient à la Taverne pour le début de la soirée. C'est l'occasion de recroiser un paquet de potes. Je rate le concert de Primate Trooper's. Mais pas celui des copains de Nina School qui envoie toujours de l'excellent punk rock en live. Un régal de les revoir. Les Dirty Bees sont en forme et balancent à nouveau un excellent set et cette fois-ci devant un public conquis ! Les Smash Hit Combo et leur rapcore assez stéréotypé mais avec beaucoup d'énergie. On se quitte heureux en fin de soirée, à nouveau des souvenirs plein la tête, de nouveaux copains croisés sur la route. Et surtout avec l'envie de repartir.

  • Power Festival @ La Louvière - 13-14/07/13

    skarbone 14, urban voodoo machine, the caroloregians, dirty bees, the scrap dealers, adios pantalones, the lucky devil's, mononc  serge, parabellum, burning heads, jane doe and the black bourgeoises, loading data, turbowolf, karma to burn, the black tartan clan, the monsters, the hillbilly moon explosion, the experimental tropic blues bandNeuvième édition du Power Festival et comme l'année dernièrele festival a lieu sur la place communale de La Louvière. Parfait, c'est mieux comme ça ! Par contre, cela fait longtemps qu'une affiche du Power Festival m'avait aussi peu emballée surtout au niveau des têtes d'affiche. Enfin, c'est la crise pour tout le monde et quand on voit le reste de la programmation un peu partout en Belgique, le festival s'en tire plutôt pas mal.

    Je suis arrivé le samedi durant l'après-midi sur place et le premier groupe que je vois est Jane Doe & The Black Bourgeoises. C'est une nouvelle formation de la région du Centre avec entre autres, l'ancien bassiste de Driving Dead Girl. Ca envoie du tout bon rock avec un chant féminin et la présence du chanteuse bien sexy et r'n'r qui fait tout pour mettre le côté r'n'r en évidence. Belle découverte pour démarrer les festivités. Je mate de loin le concert des Black Tartan Clan; un mélange entre Dropkick Murphys pour le côté punk/musique celtique et une côté kermesse pour le reste. Suit sur la petite scène Loading Data qui envoie eux aussi un truc plus rock bien foutu, mais le truc me lasse assez vite surtout suite aux effets sur la voix du chanteur. Place ensuite à la découverte (pour ma part) et à la grosse claque du festival: les Suisses de The Monsters. Ca envoie un excellent blues teinté de punk et de musique garage. Les gars sont un niveau haut dessus de tous les autres groupes vus lors du Power. Vivement leur prochain passage dans nos contrées. Je suis ensuite légèrement deçus par Turbowolf. J'avais entendu le plus grand bien des Anglais. Les gars sont assez fous sur scène surtout le chanteur avec sa chemise digne de plus barjo des hippies, mais il a côté trop psyché dans leur musique teinté aussi de r'n'r et de punk qui me fait un mauvais effet. The Hillbilly Moon Explosion squatte ensuite la grande scène avec comme son nom l'indique du hillbilly. J'accroche à quelques morceaux un peu plus pechus, mais je trouve le tout trop mou du genou. Karma To Burn (qui est annoncé partout comme un trio alors qu'ils ne sont que 2 sur scène) envoie ensuite un stoner sans chant. C'est bien lourd et stoner à souhait. Mais après 30 minutes de concert sans chant et dans un cadre festival, je décroche du truc. A revoir en salle. Sur la grande scène, The Experimental Tropic Blues Band clôture la scène pour la journée avec un set assez déjanté, comme le groupe en a l'habitude. Un p'tit clin d'oeil aussi à Ponpon qui est dans les parages et pas mal de titres des derniers albums de joués. Toujours aussi bon les Liégeois de Experimental. Je quitte le festival pour ce premier jour à la fin de leur concert laissant Bulls On Parade et ses reprises de RATM clôturer la deuxième scène.

    Le dimanche est ouvert par The Scrap Dealers. Les malheureux sont bien seuls, ils sont presque plus nombreux sur scène à 3 que les gens devant eux. Adios Pantalones ouvre la petite scène devant déjà plus de monde. C'est du tout bon psycho avec un côté assez déluré. Belle découverte que ce jeune groupe belge de psycho. Place ensuite à un autre régional de l'étape, Dirty Bees. Ces derniers font un excellent concert devant une place qui s'est bien remplie. Je vois très peu du concert psycho de The Lucky Devil's. The Caroloregians et son excellent ska suit sur la grande scène que les gens ont à nouveau déserté, mais le groupe s'en sort plutôt très bien avec un concert de qualité. Mononc Serge lui ravit tous les amateurs du Canadien et fait un excellent concert seul sur scène avec une très choutte set list (Les patates, Hitler Robert, Le Joal, La bière, ...). Excellent ! Je ne vois pas grand chose du concert des Skarbone 14, de Parabellum ni de Urban Voodoo Machine étant plutôt occupé à discuter avec Bat Bat qui accompagnait Mononc Serge sur la tournée (et qui ne jouait pas sur cette date). Je "reviens aux affaires" pour le concert des Burning Heads. Je suis assez déçu par le concert du quatuor français. J'ai trouvé ça très vite lassant et je garderai une meilleure impression de leurs précédents concerts en salle. Le reste de l'affiche ne m'affolant pas des masses: Punish Yourself, Banane Metalik, je quitte le festival pour un repos bien mérité après deux jours de festoch au soleil.

    Bravo aux organisateurs pour les choix musicaux plutôt portés vers les découvertes que vers les groupes grands pubics que tout le monde a déjà vus et revus.

  • Kediss(on) Festival @ Hanzinne - 06/07/13

    dirty bees, struggling for reason, do or die, dirty fingers, straight from hell, corpor(h)ateLe Kediss(on) est un festival qui a lieu dans le sud de Charleroi. Nouveau festival qui avait une programmation plutôt hardcore/metalcore. Le lieu était bien sympa mais la programmation metalcore n'est pas trop mon truc. Je m'y suis retrouvé avec les Dirty Bees et les Struggling for Reason qui y jouaient. Je suis arrivé à la moitié du concert de Dirty Bees (RIP le van des Struggling). Il y avait assez peu de monde dans la salle, mais les gars ont réussi à faire bouger les quelques personnes présentes. Bel effort ! J'ai ensuite raté les deux groupes suivants: Straight From Hell et Corpor(h)ate préférant boire des coups avec les potes et se poser tranquillou au soleil. Je suis retourné devant la scènee pour l'excellent concert des Struggling For Reason. La salle s'était bien remplie depuis le début d'après-midi et les gars ont fait un excellent set en parcourant leurs 4 eps. Tout y était: énergie, public, punk rock !

    J'ai ensuite été jété un bout d'oreilles devant Dirty Fingers et Do Or Die ... mais il n'y a rien à faire ... c'est pas mon truc.

  • Toxkäpp & friends @ Factory 12 - Luxembourg - 01/03/13

    Direction le Luxembourg ce vendredi 1er mars pour y suivre les potes d'Overweight et de Dirty Bees. La route passée à toute vitesse, j'arrive au Factory 12, grosse boîte qui va servir de salle de concert pour la soirée. Les Dirty Bees terminent leur soundcheck quand j'arrive devant salle qui se remplit. La salle est super grande et ressemble bien à une boîte de nuit, c'est aussi super bizarre de voir que l'entrée est de 12€ mais que les gens ont des T-shirts: Charge 69, Crass et autres ... il y a de l'argent même chez les punks au Luxembourg :)

    Les Dirty Bees démarre la soirée. Le public n'est pas encore bien chaud même si il y a déjà pas mal de monde. Malheureusement aussi, il y aura quelques ajustements au niveau son au début du set. Après quarante d'un set bien rodé, quelques gars dans le public en redemandent et ont déjà bien le dansant. Les Luxembourgeois de Los Duenos del Ska suivent. Le groupe a deux chanteurs et semble bien attendu. Le public réagit au quart de tour et bouge dans tous les sens. De mon côté, leur truc me lasse assez vite. C'est trop festif et pas assez ska ou r'n'r. Overweight qui passe après, ravi un large public. Le groupes de Leuven fait bien bouger les premiers rangs avec son ska punk bien en place. La soirée se termine ensuite avec Toxkäpp, véritables stars locales. Le public est chaud bouillant pour le groupe. Par contre, de mon côté, je me lasse très vite. Les gars font du ska chanté en luxembourgeois; leur ska me fait penser au punk de Réné Binamé ! Tout un concept. De plus, le concert dure près d'1h30 ... long, long, long !

    Ce trip au pays des banques et de l'essence moins cher m'aura bien fait plaisir !

  • Dirty Bees @ Bateau Ivre - Mons - 11/01/13

    Premier concert de l'année pour ma part, ça commençait à faire long ! C'est aussi le premier concert pour les Dirty Bees depuis plus d'un mois. Je ne suis donc pas le seul à être un peu rouillé. Devant une salle pleine, les Dirty Bees ont foiré deux/trois passages mais personne ne semblait ne leur en vouloir, la bonne humeur générale étant de mise. La set list des gars reprenait pas mal de titres du nouvel album: Ghost Town, Gris, Notre Belle Europe, We don't care, The future et quelques plus anciennes comme la reprise de The Filaments et Deux hommes. Un bon concert de reprise.

  • Qwevin Birthday Party @ Taverne du Théâtre - La Louvière - 24/11/12

    asile, dirty bees, truth in blood, leper houseDans le cadre d'un anniversaire, soirée concert à la Taverne du Théâtre avec un mix de punk/rock/ska et de hardcore. Les locaux de Asile ont ouvert avec leur punk rock encore jeune. Mais leur truc évolue avec le temps et les scènes. Leper House et son hardcore bien de chez nous suit. C'est pas trop ma tasse de thé, mais le groupe s'en sotr bien devant une salle qui commence à se remplir. Je n'ai pas vu Bad Motha Fuckers et Truth in Blood sera dans la même veine que Leper House avec du hardcore bien de chez nous devant un public qui commence à être bien chaud. Les Dirty Bees clôturent la soirée devant une salle remplie et un public surchauffé. Leur concert est bien meilleur que celui du lundi précédent à Namur. Comme c'est le cas depuis quelques temps, pas mal de titres du nouvel album sont joués.

    Très bonne soirée à la Taverne qui était bien remplie !

  • Black Sheep @ Petit Bitu - Namur - 19/11/12

    black sheep, dirty beesDeux groupes que j'adore pour un petit concert un lundi soir ... que demander de plus ! Les Dirty Bees ont ouvert les hostilités avec un set d'une quarantaine de minutes alliant nouveaux et anciens titres. C'est clairement leur plus mauvais concert depuis bien longtemps. Leur concert manquait de pêche, les interventions entre les chansons n'étaient pas nécessaires et ne semblaient pas naturelles, le tout accompagné de deux/trois pains ... c'est lundi soir pour tout le monde.

    Juste derrière, les Black Sheep ont tout fracassé sur leur passage avec un set bien plus pêchu et qui a fait la part belle aux titres de leur dernier album. De l'excellent punk rock devant un public conquis !

  • Patrock @ Local Patro - Quiévrain - 17/11/12

    silly snails, dirty bees, skapilsburger5ème édition pour ce petit festival sans prétention mais avec toujours une très bonne ambiance organisé par les Patros de Quiévrain. Je n'ai pas vu les 2 premiers groupes y jouant ou alors de dehors. La soirée se terminait sous le signe du ska punk et du festif avec les Dirty Bees venu présenter dans les contrées de leur batteur leur premier album. Le public a bien réagi à leur belle prestation bien punk. Les Silly Snails ont fait un tout aussi bon set. Plus les concerts passent ces derniers temps avec eux et plus je les trouve meilleurs. Vivement un nouvel album. Les locaux de Ska Pils Burger ont terminé la soirée ... le nom du groupe explique déjà en grande partie le concept. Le truc est sans prétention et pas super bien ficelé. Mais les reprises de grands classiques des fêtes de village marchent toujours sur un public imbibé ! Farandoles garanties !

  • Dirty Bees (Release Party) @ Sacré Coeur - Ecaussinnes - 27/10/12

    dirty bees, eleven !, burn your tv, silly snailsLes potes de Dirty Bees sortaient leur premier cd (après un ep sorti en 2009). Vraiment pas mal de monde pour cette sortie d'album. Les Dirty Bees avaient pour l'occasion inviter quelques groupes amis à eux. Les Louviérois de Burn Your TV débutaient la soirée, cela faisait longtemps que je n'avais plus vu le groupe et je n'ai vraiment pas accroché à leur concert. J'ai trouvé le groupe super distant du public et très froid, leur musique rock/grunge ne m'a pas plu comme les autres fois. J'ai par contre adoré le set de Eleven !, les gars ont, comme à leur habitude, assuré. Du gros rock'n'roll/punk qui tabasse tout sur son passage avec quelques nouveaux titres en prime. Parfait. Les Silly Snails et leur ska punk ont ensuite continué à faire monter l'ambiance et ont parfaitement mis le public en jambe pour le concert des Dirty Bees. Ca a déjà commencé à pogoter et à bien remuer sous le son bien ska punk des excellents Silly Snails. Les Dirty Bees ont ensuite terminé le travail avec un excellent concert. Plein de nouvelles chansons en perspective et quelques plus anciennes, un public surchauffé ! Vraiment un tout bon concert !

  • Dirty Bees - Ghost Town

    dirty beesA nouveau, un album assez dur à chroniquer tant je suis proche du groupe. Cela ne va pas m'empêcher de dire tout le bien que je pense du groupe. Les Dirty Bees avaient sortis un 6 titres il y a 3 ans, ils passent maintenant au stade supérieur avec un 12 titres. L'album est la première sortie du label Centerecords (sous division de l'asso Centerocks à qui l'ont doit entre autres le Power Festival).

    Au premier abord, la pochette est très sombre avec cette photo de batiment stalinien. Cela n'enlève rien à la beauté du livret. Musicalement par contre, la musique n'est pas noire pour un sous. Le groupe évolue vers du skacore qui n'a rien à envier à leurs modèles que sont Looking Up, The Filaments et autres tueries de ce genre. Le truc est bien mieux enregistré que l'ep et le travail fait au niveau des chants est clairement une très belle évolution. Pour ceux qui suivent le groupe, pas mal de titres ne sont pas nouveaux comme le ska punk de "Le Monde est Gris", le plutôt reggae "Ghost Town", "The Future is unwritten", la bombe "We Don't Care", "La nuit", "Notre Belle Europe" et l'explosif "A Brand New Shot". C'est alors un plaisir de découvrir les autres titres comme "MUM", "Au nom du père", "I miss the kid I used to be" et "Little Star on the wane". Au niveau des textes, je les trouve aussi de mieux en mieux écrit avec un coup de coeur pour "Au nom du père", revendicatif sans tomber dans les clichés habituels.

    En un mot comme en cent: Bravo à eux ! C'est clair que ce Ghost Town figurera haut dans la liste des albums de l'année 2012. A ranger entre Filaments et Random Hand.

  • Festytotem @ Kain-la-Tombe - 22/09/12

    abuzska, dirty bees, black sheep, barrio populo, skank killaJe suis arrivé au Festytotem juste pour la prestation du deuxième groupe, les Dirty Bees. Le chapiteau était encore loin d'être rempli mais les gars ont assuré. Leur set était très semblable à celui de Namur de la semaine précédente. Quelques nouveaux titres comme Ghost Town et des titres plus anciens comme Deux hommes, Look Out (avec Vankou en featuring). Les locaux d'Abuzska ont suivi. J'avais entendu beaucoup de bien sur eux. Je suis malheureusement resté sur ma faim. Le groupe joue une sorte de reggae/ska/dub. C'est pas trop mon truc. Changement de style complet avec le punk rock des Black Sheep qui ont bien envoyé la purée ! Très bon concert devant un public assez déchainé. Les nouveaux titres passent de mieux en mieux en live. J'ai raté le début de Barrio Populo, mais j'ai vraiment bien aimé le reste de leur concert. Je m'attendais encore à une enième fanfare et ce ne fut pas du tout le coup. Le groupe lyonnais joue du rock/folk dans la veine des Fils de teuphu. Ca m'a même fait penser par moment à du Noir Désir (la voix du chanteur y est pour quelque chose). Belle découverte en tout cas. Les Skank Killa avait la dure tâche de clôturer le festival devant un chapiteau qui s'était bien vidé après le concert de Barrio Populo. Je les avais vus au début de l'année, mais je n'accorche toujours pas trop à leur dub.

    En résumé: des copains, trois bons groupes et deux qui sont moins mon truc.

  • Fêtes de Wallonie au Bitu @ Le Petit Bitu - Namur - 15-16/09/12

    revival, die hombre !, asile, dirty bees, overweight, fights and fires, big fat lukum, corbillard, cedric gervy, silly snailsDans le cadre des Fêtes de Wallonie, le Petit Bitu programmait deux jours de concert avec que du bon ! Les Français de Revival ont ouvert le bal. Je ne connaissais pas le groupe, mais les gars ont vraiment bien assuré ! On navigue dans un excellent punk/hardcore. Une toute bonne découverte pour démarrer l'après-midi, ça fait du bien ! On poursuit ensuite avec Die Hombre, avec eux on est plus dans le punk-rock classique. Les gars s'en sortent pas mal et c'est à nouveau une agréable découverte. Avec Big Fat Lukum, l'espace devant la scène commence à bien se remplir (Ils sont du coin, c'est plus facile). On change de style et on navigue vers un truc plus rock. Comme à chaque fois que je les ai vu, je trouve que les gars s'en sortent vraiment bien et font bien ça. Corbillard monte ensuite dans les tours avec comme à leur habitude, un set super énergique. Le public est sous le charme et ça bouge bien devant la scène. Pour la set list, les gars tirent principalement dans les titres de leur album. Les Anglais de Fights and Fires, qui est la tête d'affiche, déboule sur scène ... enfin plutôt devant celle-ci avec un concert hors norme. J'ai déjà vu le groupe plus de 15 fois, et 3 fois cette année-ci; mais les gars arrivent encore à me foutre une putain de claque dans la gueule. En quarante minutes, les Fights and Fires ont retourné le truc, ça court dans tous les sens, ça rocke, ça tabasse tout sur son passage ... juste énorme !

    Dimanche, c'est au tour d'Asile d'ouvrir. Les Sonégiens jouent du punk avec des textes assez revendicatif. Le groupe a pas mal progressé depuis ses débuts, mais je n'arrive pas encore à être conquis. Les Dirty Bees suivent avec un nouveau set où quelques nouveaux titres sont placés. J'avais hate d'entendre ceux-ci en live et ils cartonnent bien. Très bon concert aussi devant un public qui a bien grossi depuis le concert d'Asile. Les Louvanistes d'Overweight ont suivi avec leur ska punk. Toujours aussi bon dans les oreilles. Par la suite, changement radical de style avec Cédric Gervy et sa chanson à texte. Le gars joue devant un public conquis pendant près d'une heure et nous offre entre autres: Le Reggae, Playstation, Le jour du chien et plein d'autres ! Parfait. Les locaux de Silly Snails terminent la soirée avec un concert d'une quarantaine de minutes et une set list identique à celle de vendredi. Ca bouge bien et les Silly achèvent les derniers survivants de ce week-end au Bitu !

  • Dirty Bees @ Le Libr'Air - Bruxelles - 31/08/12

    Après un retard, les Dirty Bees ont débuté vers 21h30 (pour terminer à 22h). Ils étaient bien véners et ont envoyé leur truc à grande vitesse. Cela n'a pas empêche qu'ils fassent un bon concert bien rentre dedans. Le public présent malgré le set très court a bien apprécié le concert qui était vraiment bien cool.

  • Century Rock @ Plaine de Neekere - Mouscron - 05/05/12

    the artteries, attagirl, dirty bees, zucchini drive, le singe blanc, ten volt shoke, Je suis arrivé super tôt au Century Rock ... et ce même avant que le premier groupe commence. Cela fait quelques années que le festival mouscronnois m'est conseillé. Les deux premiers groupes a joué, devant très peu de monde sont des groupes de Mouscron et jouent plutôt du rock (sans grande originalité). La salle se remplit pour les Dirty Bees qui font un très bon concert. Leur set est identique a celui de la Taverne du début de semaine. Le son est nickel, le groupe bien en place et le public commence à être chaud. Après eux, place à Heautontimoroumenos et son nom imprononçable. Ce trio que je découvre envoie de la noise assez barré. J'apprécie assez bien leur set, même si je décroche à la fin. Attagirl, que je pense avoir déjà vu il y a quelques années, me laisse de marbre. Le chapiteau se vide un peu d'ailleurs et l'ambiance retombe. Leur pop-rock me laisse de marbre. Mais cela reprend de plus belle avec les fous du Singe Blanc. Les français sont en forme et envoie un truc assez bien foutu/délirant. Cela faisait longtemps que je ne les avais plus vu et je les revois avec grand plaisir. Ils sont suivis par Ten Volt Shoke. Avec ces derniers on est toujours dans la noise, mais avec un côté moins barré que le singe blanc. Ensuite, je zappe complètement le concert de Zucchini Drive. Mais, je reviens au devant de la scène pour celui de The Arteries. Les 5 Anglais vont me foutre une grosse claque dans la tronche ! Leur concert est mille fois meilleur que celui de la veille et est clairement un des meilleurs concerts vus en 2012 (avec Refused). Le groupe envoie sévère et le public réagit de superbe manière ! Bouffe dans ta tronche !

    Malheureusement, je quitte le festival à la fin de leur concert et rate les 3 derniers groupes (Shiko Sisko, BRNS et Constitution Anale). Hormis cela, je ne retiendrai que du positif de ce très bon festival axé sur la découverte ! Je compte bien y revenir dans un an !

  • Du rock pour le 1er mai @ Taverne du Théâtre - La Louvière - 01/05/12

    Je suis arrivé à la fin du premier groupe dont j'ai malheureusement oublié le nom. Après quelques soucis de timing, les Dirty Bees ont débuté un très bon set vers 20h. Le set est bien au point et le public présent apprécie le show. On retrouve des titres comme Ghost Town, Deux hommes, Moment d'intimté, Notre Belle Europe, Gris, ...

    Black Sheep suit avec un set rempli de nouveaux titres qui commence à bien se roder. Leurs nouveaux titres sont bien vénères à souhait ! Juste parfait ! Les Australiens de Hits ont suivi. Du rock à tendance punk. Et Crazy Arm a fini avec un excellent concert, comme à son habitude. Le groupe était revenu à la formation de base, donc exit le clavier qui les accompagnait sur la tournée en compagnie de Against Me ! Les Anglais envoient toujours aussi fort et aussi bien leur punk-rock aux relents de folk !

    Merci la taverne pour ce 1er mai bien musical avec de tout bon groupes !

  • Patrock 3 @ Locaux Patros - Quiévrain - 03/02/12

    les fumiers, tim holehouse, dirty bees, overweightMalgré les conditions plus qu'hivernales, je suis arrivé à temps pour voir Tim Holehouse. Je suis arrivé alors que l'Anglais venait de commencer son set depuis une dizaine de minutes. C'était juste parfait de se retrouver avec ce son à la Tom Waits dès l'arrivée sur place. Pendant une demi heure, Tim m'a vraiment emmené dans son univers bien folk/blues. Juste parfait !

    Place ensuite aux Fumiers, je les avais déjà vu Magasin 4 il y a +/- 5 ans. J'avais trouvé à l'époque le groupe vraiment pas au point. C'est déjà bien mieux cette fois-ci. Les Français du Nord balancent un mix de ska-punk et de reggae avec des touches festives. Ca revendique à tout va. Je demande à revoir avant de me faire un avis plus poussé. Cependant, ça bougeait déjà assez bien devant le groupe alors que la salle était seulement en train de se remplir. Après une grosse pause (merci la neige pour les retards), les Dirty Bees ont attaqué devant un public au taquet. La set list était la suivante: Ghost Town, Deux hommes, Look Out, Moment d'intimité, Le monde est gris, Your life, The Future is unwritten, He has trusted, BPC de Filaments, He just enjoys his time, Notre belle Europe et We don't care. Overweight, après plus de 4h sur la route, a clôturé la soirée dans la même ambiance bien ska punk. Très bon set de la part de Bruxello-louvaniste.

  • Who Want Ska @ Mj Woo - Waterloo - 27/01/12

    skank killa, dirty bees, kawa dub bandSkank Killa, ancien Urban Dub Project, ont ouvert les concerts vers 20h30 ... au lieu de 19h30 comme prévu. Le dub n'étant vraiment pas ma tasse de thé, je n'ai vu que quelques titres de Skank Killa. Il en est de même pour Kawa Dub Band. J'ai par contre vu tout le concert des Dirty Bees. Comme à chaque fois, super bonne ambiance et très chouette set list.

  • Freedom Festival @ Le Sablon - Carnières - 21/01/12

    derxan and mushrooms, primate trooper's, dirty beesJe suis arrivé hyper tôt à Carnières pour ne pas rater la prestation de Derxan and Mushrooms. Leur dernier groupe avait splitté dès la fin du premier concert (que je n'ai malheureusement pas vu), j'avais hate de voir le nouveau projet de M'Fi cette création de facebook ! Son nouveau projet est un duo acoustique. Ils sont arrivés sur scène pour un concert d'un grosse vingtaine de minutes: M'fi est debout et gère le chant lead tandis que Derxan est assis et accompagne très légèrement son compère au niveau des choeurs; les deux gars jouant du punk à la gratte acoustique. Dès le départ, suite à un grincement persitant au niveau des cordes, il y a un son désagréable aux oreilles. M'Fi parle beaucoup entre les chansons qui sont soit des reprises, soit des compos originales. Niveau reprise, on a droit à d'une version absolument nouvelle de "Tapis roulant" de Guerilla Poubelle, de "Mon bateau a sombré" de Mon Autre Groupe dans une version insolite et de "Oui-oui's not dead" des Sheriffs. Pour les compos originales, on est dans la même veine au niveau des textes: ça revendique et ça se la joue punk. Dommage aussi que le duo ne jouait que devant une dizaine de personnes ... un public surchauffé aurait peut-être plus fait l'affaire !

    Après ce premier concert, j'ai vu le set de Primate Trooper's. Il y a eu pas mal de changement depuis la première fois où je les ai vu mais ça évolue toujours dans un truc assez rock/punk. Je trouvais que cela sonnait bien et j'ai vraiment bien aimé l'intro. Même si je pense que le set aurait dû être plus concis. Les Dirty Bees ont ensuite commencé à faire le public tandis que la salle se remplissait petit à petit. J'ai apprécié leur nouveau titre: Ghostown. Pour le reste, set habituel de leur part :)

    Dès la fin de leur set, je suis parti, le reste de l'affiche n'étant pas trop mon truc.

  • Voodoo Glow Skulls @ Magasin 4 - Bruxelles - 16/12/11

    overweight, dirty bees, voodoo glow skulls, the jb conspiracyCette soirée était l'affiche ska punk de l'année ! Les Overweight ouvrait à 20h30 devant une salle qui se remplissait pas mal par un très bon set. Plein d'énergie et de motivation avec un public répondant déjà présent. Lorsque les Dirty Bees sont montés sur scène, la salle était déjà bien remplie. Les gars ont placé un nouveau titre (il était temps) en ouverture puis on enchaîné avec leur set classique. Je les ai trouvé un peu lent au démarrage ... mais la fin du set était vraiment excellente avec un public surchauffé. Les Anglais de The JB Conspiracy ont ensuite déboulé avec leur excellent ska punk. Ils ont joué des titres tirés principalement de leur dernier album This Machine pour le plus grand bonheur du public qui était dans tous ses états ! Dès l'arrivée des Voodoo Glow Skulls sur scène, la salle a réagi au quart de tour ! Le gang californien était en forme (bien meilleur que lors des deux derniers concerts de leur part que j'avais vu) et ils ont parcouru tous leurs albums avec des titres comme We Do, Shot the moon et El Co Coi !

    Cette soirée s'annonçait excellente et en tout point, elle le fut ! A refaire !!!!

  • Concert en solidarité avec les travailleurs au Kazakhstan @ Cinex - Namur - 25/11/11

    dirty bees, urban dub project, freddy locoJ'étais à ce concert avec les Dirty Bees, sans eux, je n'y serai jamais allé. 10€ pour voir 3 groupes "du coin", c'est assez cher ! C'était un concert organisé par des activistes de gauche, dommage  que le prix d'entrée était fort à droite. Cela explique certainement le peu de monde. Le but du concert était de récolter des sous pour pouvoir soutenir les syndicats interdits au Kazakhstan. Passé ce commentaire, je me suis bien marré ! Urban Dub Project a ouvert avec 45 minutes de reggae/dub. Ce n'est pas ma tasse de thé, mais les gars s'en sortent pas trop mal. Les Dirty Bees suivaient avec un set semblable aux derniers. Le public, peu nombreux, a bien réagi sur le groupe (sur les 3 groupes d'ailleurs). Freddy Loco accompagné de Kevin Batchelor des Skatalites a clôturé la soirée avec un set de plus d'une heure. Le groupe a pas mal changé avec entre autres une nouvelle chanteuse. Leur très bon ska m'a enchanté ... même si au bout d'une heure, j'en avais un peu plein les oreilles.

  • Mr Pierre Birthday @ Belgique - 19-22/10/11

    nowadayz,corbillard, overweight, eleven !, black sheep, dirty bees, thee infidels, foolish, po box, the decline, street poison, burning ladyJ'avais organisé 4 jours de concerts dans le cadre de mon annif avec principalement des groupes que j'adore. Le premier jour avait lieu à Mons au Bateau Ivre. C'était l'occasion de revoir les Bordelais de Nowaydayz. Ils étaient passés en Belgique, il y a 4 ans et cette fois-ci étaient aussi sur la route avec juste deux jours de tournée. Ils envoyent toujours du punk rock bien influencé par NoFX et font toujours bien cela. Corbillard déboulait ensuite avec son punk rock chanté en français. Les gars sont toujours aussi éfficace sur scène et envoie toujours une énergie de dingue et de la bonne musique ! Vivement la sortie d'album.

    La soirée du jeudi était plus calme (niveau bibitif). Les Bruxellois d'Eleven ! ouvrait le show à Coiffure Liliane. Toujours aussi éfficace et bon ! Vivement les nouveaux titres ... Overweight suivait avec son ska punk. Concert identique à celui de Namur début du mois. Public légerement plus nombreux et réactif cependant.

    Vendredi, direction la Taverne du Théâtre qui était vraiment bien remplie. Avec un peu de retard, les Dirty Bees ont fait un excellent concert. Le public était au taquet et le groupe a envoyé le bouzin avec une set list très ressemblante aux dernières (Your Life, Gris, Europe, The Future, ...). Thee Infidels a ensuite continué dans le même registre ska core ... mais sans cuivres cette fois-ci. Malgré un son pas top, les Allemands ont assurés. Black Sheep a ensuite achevé les gens avec un set contenant 4 nouveaux titres qui sont vraiment excellents ! Cheap and Expensive nous a refait le coup qu'il  avait fait avec Guerilla Poubelle, en mixant dès la fin du concert "La folie" ... fun !

    Dernière soirée, samedi, direction le Garcia Lorca. Au programme un mix de ska/punk et de street punk. Street Poison de Paris ouvrait la soirée. Très chouette punk avec pas mal de passages me faisant penser à Transplant. The Decline a suivi et ce fut une excellente découverte. Le groupe est composé avec deux anciens membres de Nevrotic Explosion et ils balancent du très bon street punk. A revoir absolument ! Burning Lady que j'adore a suivi avec un concert semblable aux précédents que j'ai vu de leur part. Toujours aussi jouissif. Place ensuite aux PO Box. Les gars ont fait un concert pour les amis. Il y avait une soixantaine de personnes présentes et le groupe s'est amusé avec le public, en leur laissant pas mal de place. Un groupe heureux d'être sur scène et qui ne se prend pas au sérieux ! Dommage que certains nouveaux titres sont moins pêchus. Les Foolish ont terminé dans la même veine mais avec plus d'énergie. Pour l'occasion, ils avaient un batteur de remplacement qui a bien assuré.

    En résumé, 4 jours de punk rock et de bonheur musical pour ma part ... merci aux groupes et aux personnes présentes.

  • This is a standoff @ JH Juvenes - Zele - 15/10/11

    no way out, dirty bees, the evidence, this is a standoffDécidement, ils organisent de très bons concerts à Zele. Cette fois-ci, déplacement dans cette petite ville entre Gand et Anvers pour la dernière date de la tournée de This is a standoff. No Way Out, un jeune groupe du coin ouvrait les hostilités. Ils sont très jeunes (15/16 ans) et cela se ressent sur scène même si il y a pas mal de qualité dans leur punk rock. Mais on ressent très fort les influences diverses et on les sent peu à l'aise sur scène. Les Dirty Bees ont suivi avec un concert bien plus intensif. En 11 titres, ils ont conquis le public présent. Un très bon concert de leur part. J'avais déjà aimé le punk rock de The Evidence lorsque je les ai vu à Bruxelles, il en était toujours de même ici. Punk rock avec des touches screamo, émo très légère vraiment bien foutu. This is a standoff a achevé tout ceux qui n'étaient pas encore mort avec leur punk rock bien rapide. Encore un excellent concert de la part des Canadiens. Vivement leur prochaine tournée européenne !

  • Cédric Gervy + Dirty Bees @ L'Arcobaleno - Mons - 02/09/11

    Dans la cadre d'une soirée d'anniversaire, L'Arcobaleno proposait deux concerts pour ce début septembre. Cédric Gervy a ouvert la soirée et a ravi un public amusé par ses chansons. Durant une heure, on eu droit entre autres à Le jour du chien, Le reggae, Bonne année quand même, Camille se maquille, Tuneurs au cerveau et pas mal d'autres. On a eu droit à 4 titres sans guitares et ou Cédric a plutôt chanté sur une bande pré enregistrée (par les anciens Bern-Li).

    Changement de style complet après avec Dirty Bees et sont punks teinté de cuivres. Très bon concert de la part du combo avec les titres suivants: He just enjoys, Deux Hommes sur le trottoir, Look Out, Moments d'intimité, Gris, Your life, The Future is unwritten, Europe, He has trusted, la reprise des Filaments et We don't care.

  • Patrock 2 @ Local patro - Quiévrain - 24/06/11

    ass & dick, fanatic house, dirty bees, flow, klawsJe suis arrivé à la fin du premier concert, Fanatic House. Le deuxième groupe a joué n'était pas les Fumiers, mais Ass & Dick, ceux-ci ont remplacé les Fumiers suite à leur annulation. Ass & Dick est un quatuor du nord de la France qui joue du ska/reggae/funk/rock avec une chanteuse. Concert assez agréable de leur part même si je n'ai pas tout regardé. Les Dirty Bees ont suivi avec un set autrement plus au point que celui de mercredi. La set list était la même mais plus de petites couilles et le niveau était bien meilleur !

    Place, alors à Klaws et son métal chanté en français. C'est bien en place ... mais c'est vraiment pas mon truc au niveau musique. Flow a ensuite terminé la soirée avec un excellent concert. Il a joué beaucoup de titres de son dernier album: Shaka Laka, Bébé Pinard, ... et aussi beaucoup de reprises: Linoleum de Nofx, Cayenne de Parabellum, ...

    Ce fut une très bonne soirée, assez bonne enfant.

  • The JB Conspiracy @ Café du Parc - Mons - 22/06/11

    jbconspiracy_mons_22_06_web.jpgLes Dirty Bees ont ouvert la soirée. Leur concert était en dessous des derniers concerts de leur part. Il y a eu quelques passages où le groupe n'était pas au point. Au niveau de la set list, on a eu droit à Your Life, Deux hommes sur le trottoir, Gris, We don't car, la reprise des Filaments, Notre Belle Europe, Look Out et quelques autres.

    Les Anglais de JB Conspiracy ont ensuite relevé la niveau musical. Grosse différence de son et de présence de la part des six anglais. Leur ska punk avec cuivres et claviers est vraiment bien au point et les gars ont envoyé la sauce pendant une quarantaine de minutes. La soirée s'est clôturée avec un ami aux JB Conspiracy qui a fait un petit concert acoustique d'une vingtaine de minutes. Très cool.

  • Ventilot Festival @ Mons - 20/05/11

    ventilot_2011.jpgLe Ventilot festival existe depuis quelques années et après une année de pause, il revennait à la place du Marché aux herbes (grande scène) et dans certains cafés partenaires.

    Il y avait pas mal de groupes programmés à ce petit festival bien conviviat et sympathique. Je n'en ai malheureusement pas vu beaucoup. Je suis arrivé à la fin d'Indigo Band qui fait des reprises de classique de la musique rock ... étant pas fan de groupes de reprises, je n'en dirai pas plus. Après eux suivaient Hertzion. C'est la première fois que je voyais en entier un concert du combo louviérois. J'ai été étonné bien positivement par leur set. Avec des instruments très originaux (congas, percus, batterie, violon, flute, deux guitares, basse et d'autres trucs dont je ne connais pas le nom), ils arrivent à faire une musique proche de la musique psychédélique mais sans les muavais côté de celle-ci. Très belle impression.

    Je suis ensuite passé du côté du Club 33 pour y voir Jules et Jo. C'était assez particulier, un gars à l'accordéon et au chant avec une femme à la flute à bec. Un mélange entre de l'expérimental et du slam. Je suis ensuite passé au Finzerb pour le concert assez rock'n'roll des Liégeois d'Adequate. Je trouve cependant que leur musique manque d'originalité.

    Je suis ensuite passé au concert des Dirty Bees ... à la bourre mais très bon concert dans un café pas spécialement conçu pour avec une mini scène. J'ai ensuite été voir LA Familya sur la grande scène. Très chouette musique dans un style rock festif à la française et ce avec pas mal de cuivres. Pour finir, j'ai passé la soirée au Finzerb avec les concerts de Can-D (bof bof), Big Moustache Bandit (bien), Dusk (surf, vraiment cool) et malheureusement l'annulation d'Eleven.

  • RFSC @ Casteau - 29/04/11

    dirty bees, machine gun, punchlines, delivranceJe suis arrivé pendant le concert de Punchlines, un groupe de reprise. Quand je suis arrivé, ils jouaient un titre de Green Day.  Le temps de croiser quelques personnes, je n'ai vu que la fin de leur concert avec la reprise de Killing In The Name des Rage et I'm Shippin up to Boston ... quel massacre ! Le batteur n'avait aucun dash, le chanteur pas de voix et les solos avaient disparus ...

    Place ensuite au Machine Gun et leur concert de reprises d'AC/DC. Le groupe ne s'en sort vraiment pas trop mal ... mais de nouveau, je trouve que le chanteur n'est pas à la hauteur par rapport aux originales. Les Dirty Bees et leurs compositions originales (sauf une reprise de Filaments) ont ensuite changé complétement de style avec leur skacore/ punk cuivré. De nouveau un chouette concert de leur part avec une set list presqu'identique à la dernière fois et un public bien chaud. Pour finir, de nouveau un groupe de reprises avec Delivrance ... que je n'ai pas regardé.

  • Random Hand @ 'T Verdiet - Zele - 12/04/11

    random hand, dirty bees, canirepeed, swift manouverGrosse soirée ska punk prévue ce mardi 12 à Zele. Les Anglais de Swift Manouver, non prévu à la base, se sont ajoutés en dernière minute sur l'affiche. On a droit à du punk rock à l'anglaise. C'est bien foutu ... mais ça ne sort pas du lot. Je ne regarde d'ailleurs pas grand chose de leur concert ... préférant (à la wallonne) boire des bières au bar.

    Les régionaux de Canirepeed arrivent ensuite avec du ska punk très cuivré. Le public est déjà bien chaud et ça pogote et skanke déjà pas mal. Le groupe me fait penser à des trucs à la Catch 22 et autres groupes bien cuivrés. Les Dirty Bees déboulent ensuite ... avec pour moi un des meilleurs concerts du groupe depuis bien longtemps. Le public est au taquet tout comme le groupe ! Ca bouge dans tous les coins de la salle: stage, pogo, ... Un des meilleurs concerts depuis le début de l'année !!!

    Les Random Hand clôture la soirée avec leur ska hyper barré. Le public est toujours aussi chaud bouillant. Les Anglais présenteront des titres de leurs derniers albums sortis il y a peu et qui ne va pas tarder à tourner dans mon lecteur.

    Un très belle soirée en Flandre sous le signe du ska punk et de la fête !