die hombre !

  • Fêtes de Wallonie au Bitu @ Le Petit Bitu - Namur - 15-16/09/12

    revival, die hombre !, asile, dirty bees, overweight, fights and fires, big fat lukum, corbillard, cedric gervy, silly snailsDans le cadre des Fêtes de Wallonie, le Petit Bitu programmait deux jours de concert avec que du bon ! Les Français de Revival ont ouvert le bal. Je ne connaissais pas le groupe, mais les gars ont vraiment bien assuré ! On navigue dans un excellent punk/hardcore. Une toute bonne découverte pour démarrer l'après-midi, ça fait du bien ! On poursuit ensuite avec Die Hombre, avec eux on est plus dans le punk-rock classique. Les gars s'en sortent pas mal et c'est à nouveau une agréable découverte. Avec Big Fat Lukum, l'espace devant la scène commence à bien se remplir (Ils sont du coin, c'est plus facile). On change de style et on navigue vers un truc plus rock. Comme à chaque fois que je les ai vu, je trouve que les gars s'en sortent vraiment bien et font bien ça. Corbillard monte ensuite dans les tours avec comme à leur habitude, un set super énergique. Le public est sous le charme et ça bouge bien devant la scène. Pour la set list, les gars tirent principalement dans les titres de leur album. Les Anglais de Fights and Fires, qui est la tête d'affiche, déboule sur scène ... enfin plutôt devant celle-ci avec un concert hors norme. J'ai déjà vu le groupe plus de 15 fois, et 3 fois cette année-ci; mais les gars arrivent encore à me foutre une putain de claque dans la gueule. En quarante minutes, les Fights and Fires ont retourné le truc, ça court dans tous les sens, ça rocke, ça tabasse tout sur son passage ... juste énorme !

    Dimanche, c'est au tour d'Asile d'ouvrir. Les Sonégiens jouent du punk avec des textes assez revendicatif. Le groupe a pas mal progressé depuis ses débuts, mais je n'arrive pas encore à être conquis. Les Dirty Bees suivent avec un nouveau set où quelques nouveaux titres sont placés. J'avais hate d'entendre ceux-ci en live et ils cartonnent bien. Très bon concert aussi devant un public qui a bien grossi depuis le concert d'Asile. Les Louvanistes d'Overweight ont suivi avec leur ska punk. Toujours aussi bon dans les oreilles. Par la suite, changement radical de style avec Cédric Gervy et sa chanson à texte. Le gars joue devant un public conquis pendant près d'une heure et nous offre entre autres: Le Reggae, Playstation, Le jour du chien et plein d'autres ! Parfait. Les locaux de Silly Snails terminent la soirée avec un concert d'une quarantaine de minutes et une set list identique à celle de vendredi. Ca bouge bien et les Silly achèvent les derniers survivants de ce week-end au Bitu !