corbillard

  • Corbillard - Faux et usage de faux

    Le quatuor Corbillard est de retour en 2017 avec un troisième album. Il est sorti avec l'aide d'une tripotée de labels. Au programme 15 titres de punk rock chanté en français.

    En quelques années (depuis 2010), Corbillard s'est fait une belle réputation de groupe de scène. Le groupe assure une fois sur les planches ! Par contre, avec les deux précédents albums, c'était, pour moi, chaque fois la déception. Il manquait toujours un truc par rapport aux qualités du groupe. Avec ce troisième album, le groupe a clairement fait un bond en avant ! On est enfin face à une plaque qui sonne du début à la fin et où on ressent enfin l'énergie live du groupe. L'album se consomme à la même vitesse que le quatuor descend des bières. C'est à dire, à fond ! Et quand, c'est fini, on recommence !

    Le groupe arrive musicalement à maturité et cela s'entend, les chansons un peu plus hip hop (comme Des pages à noircir) s'intègre mieux dans l'ensemble et arrivent à former un tout ultra cohérent. Niveau textes, on tourne toujours autour de la mort avec pas mal de référence au vécu du groupe. J'ai eu l'occasion de tourner avec eux depuis plus d'un an et pas mal de souvenirs de tournée se retrouvent dans les textes.

    Corbillard nous sort clairement un des albums punk rock de l'année ! Fonce sur le disque, écoute le jusqu'à l'usure, chante à tue-tête, pogotte dans ta chambre ... mais ne passe pas à côté de cet album si tu aimes le punk rock !

  • Flying Donuts @ La Taverne du Théâtre - La Louvière - 30/01/15

    flying donuts, corbillardCela faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds à la Taverne du Théâtre à La Louvière. J'y retourne en cette fin janvier avec une toute belle affiche punk rock.

    Corbillard ouvre avec un set d'une quarantaine de minutes d'une belle intensité avec un public bien présent. Le groupe parcourt ses deux albums (Song For My Friend, Puisque, De gauche à droite, ...). Le groupe prend du plaisir sur scène et se permet même de vanner son batteur qui plante une intro. Un tout bon concert, comme à leur habitude !

    Flying Donuts suit avec un set qui va bien plus (trop) fort. La salle se vide d'ailleurs par rapport à Corbillard. Le trio nous présente son dernier album et tire une bonne partie des titres joués ce soir de Still Active. On navigue dans du gros son punk rock avec des touches rocks à la Motorhead ou Danko Jones. Sous l'impulsion de deux fans, les Français clôtureront leur set par un petit Back Off de derrière les fagots ! Quel plaisir pour les oreilles (même si ça allait fort).

  • Corbillard - Enfoncer le clou

    corbillardLes Franco-Belge de Corbillard nous reviennent avec un deuxième album, 3 ans après "J'irai me cracher sur vos tombes". L'album sort cette fois-ci chez 2K10 Rcds et Panda Rcds.

    On reste clairement dans le délire autour de la mort. Le livret et le visuel mettent la barre assez haute et sont d'une très grande qualité. On retrouve sur le skeud, douze titres punk rock avec quelques influences diverses (à nouveau quelques idées tirées du Hip hop). On nous parle toujours autant de la mort tout au long des titres avec quelques trouvailles niveau jeux de mots: "Du bruit, du sang, des sépultures" (Son d'une urgence), "D'une course contre la tombe" (Le compteur tourne encore), "Malheureusement on est pas mort et on garde le pire pour la fin" (Le grand cirque Massart). 12 titres bien punk rock avec un paquet de chœurs et la force d'avoir deux chanteurs apporte vraiment un plus par rapport à un paquet de groupes du même style.

    L'album possède aussi un son bien meilleur que leur enregistrement précédent et c'est un énorme pas qualitatif en avant ! Il se clôture aussi par une piste cachée ... qui est complètement délirante et hormis cet piste cachée, cet album avec ses nouveaux titres est taillé pour le live.

    Enfoncer le clou, c'est exactement ce que fait le quatuor avec ce deuxième album rempli d'énergie ... Un jour, on sera tous dans la tombe et Corbillard nous aura prévenu !

  • Interview Laurent F. (Corbillard/Struggling For Reason)

    corbillard,struggling for reason,skaira,naked in the cornHello Laurent, peux-tu présenter ton parcours musical en quelques mots. Dans quels groupes tu as joué ? Dans quels groupes tu joues actuellement ? Parle moi aussi des projets les plus obscurs et obscènes !

    Salut Piet !

    Mon parcours musical est d’une simplicité déconcertante !

    J’ai commencé à faire du rock comme pas mal de gens, à l’école, en 1995, avec mes potes Vince et Miguel, d’abord en reprenant (mal) les tubes interplanétaires de Nirvana, puis en nous lançant dans la composition de mélodies de haut vol. On était de parfaits autodidactes, et on a naturellement opté pour le punk-rock (le ska-punk, plus précisément), en découvrant plein de trucs excitants qui ne passaient pas en radio, et qui ont changé ma vie de manière radicale (Goldfinger, Rancid, NoFx, Ten Foot Pole, Pulley, Descendents, Voodoo Glow Skulls,… quasi toute la production Epitaph des golden years !)! Le projet s’appelait Naked In The Corn, et on a passé plus de temps à faire les andouilles dans notre local de répétition que partout ailleurs. Quelques belles scènes malgré tout à notre palmarès, comme Le Wally Gat Rock et le Verdur Rock, dont nous avons remporté le concours en 1998, ce qui nous a permis de partir faire une paire de dates au Canada ! J’ai joué aussi parallèlement à Naked dans un groupe de… rock progressif, Khâ Domsky A, chouette expérience, mais trop éloignée de l’énergie et la spontanéité punk. Puis pour diverses raisons, les répés se sont espacées, les études ou d’autres loisirs ont pris le pas et Naked a été mis en stand-by.

    C’est à ce moment que j’ai fait la connaissance des gars de Skaïra. Fab, un ancien guitariste des Naked avait intégré ce groupe un peu plus, tôt. Ils étaient venus enregistrer leur démo au studio que nous avons Vince et moi, Vince les a rejoint au trombone dans la foulée, puis en 2003 lorsque leur batteur les a quittés, j’ai assuré l’intérim. Un intérim qui a duré…6 ans !

    Mais après ces nombreuses années de ska-punk, sur la fin de Skaïra, les trompettes et mirlitons me bourraient un peu. On a fait des trucs vraiment bien et pas mal bougé, notamment un mémorable passage aux Francofolies, avec nos reprises punk du Grand Jojo en 2006 !!! Mais j’avais envie de faire un truc plus « Pan! Dans ta gueule ». On a donc lancé en 2008 avec Matu et Jay (respectivement trompettiste et bassiste de Skaïra) Struggling For Reason, axé sur le punk-hardcore 90’s à la Good Riddance ! Le truc, c’était que Matu passe à la batterie, instrument qui l’excitait autrement que la trompette. Alors j’ai commencé la guitare parce que deux batteries, c’est chiant à transporter.

    Et parce que la guitare, c’est bien, mais taper, c’est mieux, j’me suis laissé débaucher par les gaillards de ce qui allait devenir Corbillard. J’avais entendu, de  source bien informée, que Flo et Jon voulaient monter un projet punk-rock en français et cherchaient un batteur… j’ai posé une candidature spontanée qui a été acceptée pour mon plus grand bonheur !

    Il y a aussi eu des projets complètement inutiles mais tellement biens comme le Fraggle Jazz (des heures d’expérimentations bruitistes et atonales), Simska 1000 (une ode au bon goût), Les Enzymes gloutons (des reprises dégueulasses de Barzotti, entre autres !),…

     

    Parlons un peu des groupes actuels. On va commencer avec Corbillard qui a pas mal d’actualité pour le moment. Peux-tu nous en dire plus.

    Bin là, on attend avec impatience la livraison de notre nouvel album « ENFONCER LE CLOU », qui sort officiellement le 30/04 et officieusement dès qu’on aura les boîtes !

    On a gardé la recette de « J’irai m’crasher sur vos tombes », mais plus aboutie. C’est globalement un peu plus sombre, mais toujours avec les mélodies magiques de Flo en contrepoint.

    Il y aura 2 releases, une pour la France le 30/04 au El Diablo, à Lille, puis une à Lessines, dans notre jardin, au CCRM, avec la complicité de Fête du Bruit, le 09/05.

    Un clip est aussi en préparation, sous la houlette de Quentin, qui a bossé aussi sur l’artwork de l’album. Et ça dégomme !!!! On a hâte de recevoir tout ça !

    Puis Flow est papa, aussi ! C'est pas de l’actualité, ça ? Dans ta gueule, Closer !

     

    corbillard,struggling for reason,skaira,naked in the cornExplique nous aussi un peu la genèse de Corbillard et l’histoire du groupe lors des dernières années.

    C’est lors d’un des derniers concerts de Skaïra que j’ai entendu cette rumeur magnifique : Flo, de Wash Out Test et Poulycroc, qu’on connaissait bien pour avoir partagé plus d’une fois les scènes belges, et un nombre incalculable de canettes trouées à coup de clés, remontait un projet punk. Il s’était adjoint les services de JonBeat, de Skarbone 14, qu’on ne présente plus, et de Flow, LE Flow, un ancien des Skallog’s, troubadour à ses heures ! Ils étaient à la recherche d’un batteur. Je pense qu’ils en avaient auditionnés quelques-uns d’ailleurs. 

    J’ai sauté sur la balle et demandé au Chevalier blanc et à Alex de soumettre ma candidature. Bingo, on répétait une semaine après, et on décrochait dans la foulée notre premier concert après 15 jours ! Il y en a eu 150 depuis !

     

    Le deuxième groupe dans lequel tu joues est Struggling For Reason. Tu y joues la guitare, pourquoi pas la batterie comme dans Corbillard ?

    Lorsqu’on a créé Struggling, Matu, Jay et moi, le but était de pouvoir jouer les compos trop punk-rock qui ne correspondaient pas trop à Skaïra, plus ska et « poppy ». On s’était rendu compte qu’elles étaient de plus en plus nombreuses, et de mieux en mieux foutues.

    Un foutu Docteur Jeckyll & Mister Hyde de bazar, en quelque sorte.

    Une des conditions de Matu était de laisser tomber la trompette pour passer à la batterie. Nous l’avons tous encouragé dans cette voie, pour le bien de tout le monde !

    Du coup, bin il restait le chant, la basse ou la guitare à pourvoir. J’ai pris le truc où j’étais le moins infâme, tout bêtement !

     

    Le groupe en 6 ans a déjà sorti 4 ep différents. C’est assez prolifique et assez rare. Comptez-vous continuer à ce rythme ? Et pourquoi ne pas sortir un album ? Et aussi, pourquoi être en costard pour jouer du punk-rock ?

    Aha !!! Cette question des EP’s en intrigue plus d’un !

    Avec S4R, on est des putain de têtes de mules. On a lancé ce « concept » de groupe qui ne sort que des EP pour plein de bonnes et mauvaises raisons. Mais principalement pour sortir régulièrement des trucs, pour continuer à sentir l’évolution du groupe année après année, puis aussi parce que c’est du total DIY, et que ça prend plein de temps et d’énergie de faire un album de 12-13 titres. Et que ce temps et cette énergie, on préfère les consacrer à taper la route pour aller jouer. Loin. Beaucoup.

    Donc NON il n’y aura pas d’album, et OUI on planche d’ores et déjà sur le prochain EP, qui sortira probablement début 2015 !

    Le costard, ça part aussi d’une réflexion qu’on s’est faite il y a quelques temps. On s’amusait de voir pas mal de gens se « déguiser » en parfaits petits rockeurs pour aller voir ou jouer un concert, et troquer leurs vêtements de tous les jours pour des panoplies complètes de punkers du dimanche.

    On a voulu faire cette démonstration par l’absurde, et changer nos vêtements habituels (plutôt rock’n’roll rien à foutre) par des fringues bien policées quand on part en concert. Ça fausse un peu la donne,  ça ne correspond pas à ce que tu t’attends à entendre, et surtout ça nous fait rire !

    A noter que pas mal de gens nous associent de ce fait à un groupe de ska, alors que le but initial de S4R était de foutre au clou cuivres et clean ! Bravo les malins !

     

    corbillard,struggling for reason,skaira,naked in the cornPeux-tu aussi me parler de l’actualité du groupe. Et de l’histoire de celui-ci.

    On ressort cette année une version « anniversaire » de notre premier EP, « Nothing More Than an Outlet » qui a 5 ans et qu’on réenregistre pour l’occasion.

    On bosse aussi actuellement sur une paire de nouveaux titres, qu’on a envie d’essayer en live dans les prochains mois, afin de proposer une toute nouvelle setlist.

    On part ce week-end en France, pour boire du vin et faire du rock, on se fait des city trips gastronomiques en Suisse au mois de juin, puis une tournée dans les Balkans est bookée en juillet. On va pas s’emmerder. Oh ça non !

    Question histoire du groupe, tu prends la quadrilogie des Rocky, et tu changes les noms. C’est à peu près ça.

     

    Avec les gars de Struggling For Reason, vous êtes aussi à la base du label 2k10 Records. Peux-tu m’en dire plus sur cette structure.

    For Choure, Mr Jean-Pierre !

    A la base, 2K10, c’est de la grosse blague. Un « label » crée de toutes pièces, juste histoire d’avoir un logo sur les skeuds de Skaïra, parce que ça fait « pro » ! On avait d’ailleurs perdu ça de vue.

    Puis là, d’un coup, Jay s’est senti l’âme d’un Brett Gurewitz gembloutois et nous a gentiment relancé le bazar avec un plan d’investissement de plusieurs milliards, étalé sur 20 ans. Inutile de dire qu’on était tous partants !

    Le but est de donner un coup de main aux groupes de potes, à nos side-projects, aux gens qu’on aime bien, en :

    -participant à l’enregistrement, au mixage ou au pressage de leurs plaques

    -proposant une distro en ligne et à nos concerts

    -relayant l’actualité des groupes

    -proposant un sampler présentant pas mal de groupes qui en valent sévèrement la peine et qui restent injustement méconnus

    -organisant ponctuellement des concerts pour aider les copains en tournée, et faire d’une pierre deux coups en y associant un ou deux groupes du label !

    On a choisi le bon moment pour le faire, puisque Wolve’s Scream, le groupe de Lio (aussi guitariste de S4R) sort son nouvel EP, ainsi que 2 clips bien foutus cette semaine, que Corbillard présente son nouvel album la semaine prochaine, que Overweight est actuellement en studio pour l’enregistrement de son 2ème album ! Y’a plein de choses à faire circuler ! Puis ça nous permet de renvoyer l’ascenseur aux copains de Foolish, qui nous accueillent régulièrement à Clermont, et qui sont parfaits !

    On fonctionne au coup de cœur, et on met nos tripes là-dedans, pour le faire le mieux possible !

     

     Tu traines dans la scène punk-rock/ska punk depuis maintenant plus de 10 ans. Comment d’après-toi évolue cette scène ? Est-ce plus facile maintenant de faire des concerts ? Etait-ce mieux avant ?

    Merci pour cette sous-estimation qui me flatte !! Tu peux dire…20 ans !!!

    Le premier truc qui me frappe, c’est les embûches de plus en plus nombreuses que rencontrent les organisateurs de concerts (fermetures administratives des bars, plaintes pour problèmes de voisinage dus au « bruit », de plus en plus de contraintes question sécurité, autorisations,…). Tu couples ça avec le fait que les gens se déplacent moins pour aller voir des concerts, soit par flemmardise, soit par manque d’intérêt, soit parce que pas assez de promo, soit parce que la culture du « tout gratuit » prend de plus en plus le pas… bin c’est inévitable : les orgas, les lieux de concerts à la coule, le plateaux incroyables ou tu peux faire plein de super découvertes se raréfient…

    Mais t’as toujours des passionnés qui suent sang et eau pour faire vivre la scène, et qui dépensent et se dépensent sans compter, pour la cause !

    Je ne te dirai pas que c’était mieux avant, pour la simple et bonne raison que j’ai l’impression maintenant de connaître mieux la scène, ses acteurs, ses galères. J’ai jamais autant joué que ces dernières années, même si c’est parfois difficile de décrocher des dates, un billet pour l’essence, un sourire ou quelques bières… mais souvent, 1 seul concert magique efface l’ardoise et te redonne de la motivation à revendre pour 10 nouvelles années !

    Et tu assistes aussi à un écrémage progressif de la scène, ou seuls les passionnés hardcore demeurent, mais on est rejoint tous les jours par des nouvelles recrues qui envoient, qui en veulent et qui feront demain le boulot qu’on fait aujourd’hui !

     

    Peux-tu aussi me parler des lieux cools où jouer en Belgique et des groupes avec qui tu aimes partager la scène.

    Y’a l’incontournable Taverne du Théâtre à La Louvière, Le Phoenix à Mons, Le El Bar à Mouscron, Le Bar des Anges à Charleroi, Le mythique local Scout à Ecaussinnes. On a malheureusement perdu le Petit Bitu à Namur, où Mathieu se démenait pour programmer du punk-rock…

    Et question groupes, avec le temps, je me suis fait un tombereau de copains passionnés et passionnants, qui se démènent tous les jours pour le rock, et avec lesquels tu rentres jamais intact d’une soirée !

    Les Black Sheep, les Dirty Bees, Wolve’s scream, Lisa A Peur, Skarbone14, Justin(e), Guerilla, Les Diego Pallavas, Dan Allen, Paul et les River Jumpers, les Fights and Fires, Overweight, Foolish, Imodium,… pffffff y’en a trop !!

     

    Au dos de de la plupart des disques où tu joues, il y a le logo du Polski Studio. Qu’est-ce donc ?

    Bin, à la base, on a monté un p’tit home studio dans le local de répé de Naked In The Corn, mon premier groupe. On a toujours enregistré des trucs, principalement pour nos propres (et moins propres) projets. On a déménagé il y a une dizaine d’années pour investir une ancienne classe d’école, qu’on a transformée pour avoir une cabine de prise de son, une chouette régie et un espace détente avec une sélection de DVD pointue !

    On y bosse à 2, Vince et moi, pour enregistrer, mixer et masteriser. Principalement les copains, ou les coups de cœur. Y’a d’ailleurs une page FB pour nous contacter.

    Tous les EP’s de Struggling ont été enregistrés là, les albums de Skaïra également, le dernier Wolve’s Scream, le premier EP de Corbillard...

    On a eu récemment du stoner avec Morning Chaos, de la pop avec les Citadines, du punk avec Radio 911…. Ça brasse large, le dénominateur commun étant le contact et le projet !

     

    Place maintenant aux questions existentielles. Quel est ton premier cd acheté/reçu ? Quel est le dernier acheté/reçu ?

    Premier CD reçu : « Zenyatta Mondatta » de POLICE. Cadeau de mon parrain, Etienne, qui a sévèrement orienté ma vie en m’offrant ma première chaîne hi-fi, mon 1er lecteur CD, un local de répé extraordinaire pendant des années… qu’il soit béni des Dieux !

    Premier CD acheté : WEEZER : « Blue album ». Bim.

    Dernier CD reçu : la démo de « You, Nervous? », groupe flamand bien cool, à la Unco !

    Dernier CD acheté : "C.A.L.M." le dernier FAKE OFF ! Une claque hardcore du 59 !!!

     

    Si tu ne devais garder que 10 disques quels seraient-ils ?

    -Bad Religion  : The Empire strikes First

    -At The Drive-In : Relationship of command

    -Nirvana : Unplugged

    -NoFX :Punk In Drublic

    -Pink Floyd : The Wall

    -Weezer : Blue Album

    -Comeback Kid : Wake the dead

    -Defeater : Empty days & Sleepless nights

    -Refused : Shape of Punk To Come

    -Rancid : And Out Come the Wolves

     

    Quel disque offrirais-tu à ton meilleur ami ? A ta mère ? A ton pire ennemi ?

    Meilleur ami : Patrick Sébastien « Tourner les serviettes »

    Maman : Patrick Sébastien « Tourner les serviettes »

    Pire Ennemi : Patrick Sébastien « Tourner les serviettes »

     

    Merci, je te laisse le mot de la fin ...

    Mais c’est ça. Mais c’est le me. Mais c’est très rare.

  • Willis Drummond @ Le Phoenix - Mons - 18/12/14

    Petit concert à Mons au Phoenix juste avant les vacances avec les Basques de Willis Drummond et les franco-belges de Corbillard. Pas mal de monde dans le Phoenix quand ces derniers ont commencé. Un set de 40 minutes de punk rock à la cool avec un ou deux nouveaux morceaux qui trainaient sur la set list. Les gars ont toujours autant d'énergie et la partage toujours dans la bonne humeur. Avec Willis Drummond, changement d'ambiance. Les 4 basques envoient un punk teinté de noise dans le genre de The Ex. On est dans un truc plus brut et plus concis ... exit les blagues et place à la musique, juste la musique. Les gars m'ont encore bien impressionné.

    Un bon moyen de tuer un mercredi soir avec deux groupes qui ont proposé deux ambiances différentes.

  • Uncomonmenfrommars @ La Taverne du Théâtre - La Louvière - 12/08/13

     

    corbillard, uncomonmenfrommarsAvant dernier concert des Uncomonmenfrommars sur le territoire belge avant une grosse pause (consacrée à d'autres projets). Rendez-vous à la Taverne du Théâtre pour l'occasion.

    Corbillard ouvrait la soirée avec Flow en chaise roulante. Très bon set de la part des 4 franco/belge pour ouvrir. Le public est déjà bien présent et répond avec motivation au concert du groupe ; 40 minutes bien intenses.

    Les Unco suivent avec un set d’un peu plus d’une heure qui est un vrai condensé de leurs 3 ou 4 derniers albums. Un tout bon set avec Ed, le chanteur qui terminera sur la place devant la taverne.

  • Guerilla Poubelle @ Centre Culturel - Lessines - 05/07/13

    guerilla poubelle,corbillard,lisaapeurAprès avoir vu le plateau GxP/Lisaapeur à Liège deux jours avant, je remets le couvert à Lessines avec en plus présence de Corbillard. Ayant vraiment bien apprécié ce que j'avais entendu de Lisaapeur à Liège, je reste bien attentif à leur concert ce soir. Pendant une quarantaine de minutes sous un chaleur accablante (avec un batteuse qui dégouline de sueur), le groupe au complet (le bassiste étant de retour), Lisaapeur nous fait un excellent show et chauffe (même si ce n'était pas très utile) la salle. Je suis à nouveau tombé sous le charme du groupe. Un tout bon mix entre du punk rock bien ficelé et du bon rock. A revoir !

    J'ai par contre, moins suivi le concert de Corbillard, mais l'ambiance était présente, il y a eu du A POIL et des t-shirts qui ont volé. Un set list assez identique aux derniers (Territorial Pissings en clôture, A voix cassé, Song For my friend, ...). En prime, vu son état, on a eu droit à Flow assis sur une chaise roulante durant tout le concert.

    Guerilla Poubelle a terminé par achever les derniers combattants. Du pur punk rock avec une très belle interaction avec le public ... mais j'ai aussi plutôt squatté le bar et la discussion avec les potes que matter réellement le concert.

  • Freedom Festival @ Carnières - 19/01/13

    primate trooper's, corbillard, suicide of demonsJe suis allé au Freedom Festival pour y accompagner les Corbillard. Je n'ai donc vu aucun des groupes de l'après-midi. Je suis arrivé alors que Primate Trooper's, le groupe jouant avant Corbillard était en train de s'installer.

    Et le groupe a eu fini de s'installer et faire son soundcheck à l'heure où Corbillard devait commencer le sien. Le groupe a donc mis 1h30 pour monter son truc ! Le concert a aussi tiré en longueur. J'avais déjà vu le groupe, il a quelques années et je les avais trouvé jeunes mais prometteurs. J'ai bien changé d'avis suite au concert vu ici, jeunes, ils le sont toujours mais prometteurs pas vraiment. Le set tire en longueur, plein de chansons sont de trop et on part dans tous les styles. En espérant que ce groupe soit plus efficace la prochaine fois et aille musicalement à l'essentiel. Corbillard a ensuite monté le matos et fait son tcheck son en à peine 30 minutes. Une fois cela fait, on a eu droit à 40 minutes d'un excellent punk rock. La set list était semblable à celle de la veille et Vankou des Black Sheep est à nouveau venu pousser la gueulante.

    A la fin de leur set, j'ai vu quelques minutes du hardcore/metal de Suicide of Demons qui vu les retards a joué devant une salle presque vide.

  • Corbillard @ La Taverne du Théâtre - La Louvière - 18/01/13

    beans on toast, corbillardAyant appris et acté l'annulation de Tim Vantol pour cause de maladie, il n'y a que deux groupes en ce vendredi soir à la Taverne du Théâtre. Beans on Toast, anglais qui se la joue en solo. Le mec a une voix super grave et se met très vite le public dans sa poche. Beans on Toast officie dans un registre punk/folk en acoustique comme Tim Vantol (absent ce soir). Il fera une session beatbox avec Flow des Corbillard, ce qui fera encore monter l'ambiance d'un cran !

    Corbillard va ensuite convaincre les derniers réfractaires. Le quatuor semblait en tout cas attendu et le public est chaud patate. Ca va slammer dans tous les sens, fêter des anniversaires, le tout arrosé de punk-rock, de bières et d'une excellente ambiance. Voici la set list des Corbillard: Vanité, Même joueur, Song for my friend, Aller-retour, Close, Calvaire, Patrimoine, Prends moi, Tête à tête, Bon anniversaire, 2013 (le titre 2012 remis à jour), Poisson, A voix cassée et une reprise de Nirvana, Territorial Pissings avec Vankou en guest (comme sur d'autres titres). Je suis bien content d'avoir entendu des nouveaux titres des gars et je suis enfin satisfait d'un concert pour 2013 !

  • Fêtes de Wallonie au Bitu @ Le Petit Bitu - Namur - 15-16/09/12

    revival, die hombre !, asile, dirty bees, overweight, fights and fires, big fat lukum, corbillard, cedric gervy, silly snailsDans le cadre des Fêtes de Wallonie, le Petit Bitu programmait deux jours de concert avec que du bon ! Les Français de Revival ont ouvert le bal. Je ne connaissais pas le groupe, mais les gars ont vraiment bien assuré ! On navigue dans un excellent punk/hardcore. Une toute bonne découverte pour démarrer l'après-midi, ça fait du bien ! On poursuit ensuite avec Die Hombre, avec eux on est plus dans le punk-rock classique. Les gars s'en sortent pas mal et c'est à nouveau une agréable découverte. Avec Big Fat Lukum, l'espace devant la scène commence à bien se remplir (Ils sont du coin, c'est plus facile). On change de style et on navigue vers un truc plus rock. Comme à chaque fois que je les ai vu, je trouve que les gars s'en sortent vraiment bien et font bien ça. Corbillard monte ensuite dans les tours avec comme à leur habitude, un set super énergique. Le public est sous le charme et ça bouge bien devant la scène. Pour la set list, les gars tirent principalement dans les titres de leur album. Les Anglais de Fights and Fires, qui est la tête d'affiche, déboule sur scène ... enfin plutôt devant celle-ci avec un concert hors norme. J'ai déjà vu le groupe plus de 15 fois, et 3 fois cette année-ci; mais les gars arrivent encore à me foutre une putain de claque dans la gueule. En quarante minutes, les Fights and Fires ont retourné le truc, ça court dans tous les sens, ça rocke, ça tabasse tout sur son passage ... juste énorme !

    Dimanche, c'est au tour d'Asile d'ouvrir. Les Sonégiens jouent du punk avec des textes assez revendicatif. Le groupe a pas mal progressé depuis ses débuts, mais je n'arrive pas encore à être conquis. Les Dirty Bees suivent avec un nouveau set où quelques nouveaux titres sont placés. J'avais hate d'entendre ceux-ci en live et ils cartonnent bien. Très bon concert aussi devant un public qui a bien grossi depuis le concert d'Asile. Les Louvanistes d'Overweight ont suivi avec leur ska punk. Toujours aussi bon dans les oreilles. Par la suite, changement radical de style avec Cédric Gervy et sa chanson à texte. Le gars joue devant un public conquis pendant près d'une heure et nous offre entre autres: Le Reggae, Playstation, Le jour du chien et plein d'autres ! Parfait. Les locaux de Silly Snails terminent la soirée avec un concert d'une quarantaine de minutes et une set list identique à celle de vendredi. Ca bouge bien et les Silly achèvent les derniers survivants de ce week-end au Bitu !

  • Power Festival @ Place communale - La Louvière - 20-21/07/12

    dead elvis, the damned, klingonz, the mahones, king kurt, guerilla poubelle, koffin kats, union jack, kabul golf club, 7weeks, The K., corbillard, the last row, hell-o-tiki, drums are for parade, eths, the ocean, resistance, komah, deville, deepshow, sons of disaster, vandal x, wolves scream, arkham disease, for 24lives, kaptain oatsPour sa huitième édition, le Power Festival revenait sur la place communale de La Louvière avec deux scènes en extérieur. Le festival démarre le vendredi avec une programmation plus métal et aussi régionale. J'arrive pour la fin du concert de Kaptain Oats, vainqueur du concours. For 24 lives, autre groupe régional, joue sur la grande scène. Les gars font du rock psyché sans chant quelque part entre Mars Volta et des trucs plus consensuels. Le manque de chant me pousse à dire que leur concert est un peu trop long. Avec Arkham Disease on change complétement de style, les gars jouent du death metal (ou un truc du genre) ... pas mon truc. Retour sur la grande scène pour le harcore moderne des Wolves Scream. Les Namurois font un bon concert et font bien bouger le plublic présent. Changement radical ensuite avec le duo noise de Vandal X. J'adore toujours autant la musique des gars d'Hasselt. Mais la scène est un peu grande pour eux et le public assez clairsemé. Dommage. Sons Of Disaster envoie ensuite du tout bon rock'n'roll sur la grande scène. Le public semble aussi conquis par la prestation haute en couleurs des Bruxellois. Ensuite, on a droit à 3 groupes qui font du metalcore, Deepshow, Komah et Resistance ... c'est toujours pas mon truc. Au milieu de ce trio, chouette découverte que le rock des Suédois de Deville. Ca me fait penser à des trucs comme Stone Temple Pilots ou autre Soundgarden ... en plus rentre dedans. The Ocean, les Allemands, jouent ensuite sur la petite scène. J'avais un meilleur souvenir de la musique des Allemands. Leur concert m'a déçu. Place ensuite à la tête d'affiche de ce premier jour avec ETHS. C'est juste drôle ! La soirée se termine avec le rock stoner des Gantois de Drums are For Parade sur la petite scène. J'ai hâte de les voir en salle. Place ensuite à une after qui ne finit pas dans la Taverne.

    Retour sur le site du Power le samedi pour l'ouverture du festival. Hell-O-Tiki est le premier groupe à jouer et ce devant peu de monde. J'ai cependant plus qu'apprécié leur musique surf. A revoir ! On reste dans la même veine avec The Last Row et ses reprises rock'n'roll. Parfait pour démarrer la journée. Corbillard monte ensuite sur la grane scène pour défendre son punk-rock en français. Les gars malgré l'heure presque matinale joue devant pas mal de monde. On a droit à une set list classique de leur part (L'alternative, A voix cassé, ...). Changement radical de style avec le rock/grunge de The K.. Ces gars sont clairement pour moi, un des groupes belges qui aura marqué cette année 2012. Leur rock n'a rien à envier à des trucs comme At-The Drive In et Refused. Malgré quelques problèmes de sons, les gars assurent le show. Je zappe un peu le concert de 7Weeks et je regarde brièvement celui de Kabul Golf Club qui balance aussi de l'excellent rock teinté de gros rock et de noise. Union Jack me fout ensuite une belle claque. Les Parisiens font le meilleur, pour moi, concert du festival. Leur bad ska chanté à 2 voix fonctionne à merveille. J'adore ! Dès qu'ils finissent, je vais voir le psycho/rokab des ricains de Koffin Kats. Très bon concert du trio, même si j'avais préféré leur concert vu ce début d'année au DNA. Leur set se compose principalement des morceaux du dernier album sorti début 2012. Guerilla Poubelle, dont c'est le retour en Belgique, monte ensuite sur la grande scène devant un public plus que conquis. Les gars ne se prennent pas la tête et passe autant de temps à parler et à vanner le public que de jouer des morceaux. Pour une fois, il n'oublie pas de jouer Demain il pleut (avec aussi Tapis Roulant et une tripotée d'autres morceaux). J'écoute de loin le psycho des Anglais de King Kurt qui suivent. J'en fais de même pour le celtic punk des Mahones. Même si ces derniers me font une excellente impression. Klingonz et son psycho teinté d'humeur déboule ensuite sur la petite scène. Les gars sont déguisés en clown et assurent le show. Très belle découverte ! Les légendes de The Damned clôture le programme de la grande scène avec une collection de tubes. Voici d'ailleurs la set list: Wait for the blackout, Lively arts, Silly Kids Games, Stretcher case, I just can't be happy today, New Rose, Disco Man, Eloise, Love Song, Neat neat neat, History of the world, Fan Club, Ignite, Jet boy jet girl, Anti pope et Smash It Up. Dead Elvis clôture lui le festival avec ses reprises en solo et teinté de psycho et de rockab d'Elvis.

    Comme depuis, quelques années, le Power Festival propose une des meilleures programmations belges de l'été à un prix attractifs. J'attends l'année prochaine avec impatience !

  • Fête de la musique @ Cinex - Namur - 23/06/12

    mc mushrooms, corbillard,wolves scream,foolish,struggling for reason,silly snailsChouette programme punk-rock et apparenté prévu pour les fêtes de la musique à Namur. Corbillard a ouvert les hostilités à 18h devant une salle déjà bien remplie, ce qui sera le cas toute la soirée ! Les 4 gaillards débordent toujours autant d'énergie et envoie la purée. Ils ont principalement jouer des titres de leur premier album. Parfait pour se mettre en jambe. Changement de style avec Wolves Scream et son hardcore moderne (tendance Defeater, Comeback Kid et ce genre de truc). Les gars ont dépensé pas mal d'énergie pour un concert bien pêchu. Les Français de Foolish suivent. Le groupe a depuis peu perdu son cuivre, les gars ne sont plus qu'à 4. Fini donc les côtés plus ska, place à un truc plus punk-rock ricain tendance Flatliners et autres . Le changement de style m'a bien plus. J'ai bien aimé leur nouveau set et je suis toujours aussi fan de leur côté nonchalant ! Punk-rock rural rules ! Struggling For Reason a ensuite déboulé dans la même veine avec un truc légèrement plus propre au niveau du son. J'ai déjà vu près de 15 fois le groupe cette année 2012, mais je ne m'en lasse pas ! Les Silly Snails ont clôturé avec un set plus ska-punk. Les gars ont fait dansé les derniers survivants dans une très bonne ambiance. Les titres tirés de leur dernier ep sonnent vraiment bien en live !

    Très bonne soirée, très bonne ambiance, à refaire ! Mention spéciale aux djs finaux: MC Mushrooms !

  • Pi Sound Stage @ Ferme de l'Hotellerie - Nivelles - 14/04/12

    corbillard, skarbone 14, Je suis passé au Pi Sound Stage festival car le batteur de Corbillard, aussi membre de Struggling For Reason, y jouait juste après avoir fini sa tournée avec Struggling For Reason. Je l'ai donc accompagné à Nivelles. Je suis arrivé durant le concert précédent Corbillard mais cela ne m'a pas marqué du tout. Par contre, Corbillard a fait un excellent concert et a bien foutu l'ambiance devant la scène. Les gars sont toujours efficace. J'ai ensuite vu les deux ou trois premiers titres de Skarbone 14 ... mais c'était bien trop court pour en dire plus.

  • Noël en janvier @ Géromont - Malmedy - 28/01/12

    overweight,the coconut butts,corbillardEn ce samedi d'hiver, direction les Ardennes belges pour s'y enfermer dans une salle voir des groupes de potes y jouer. C'était d'ailleurs la deuxième année que je faisais le périple jusque Malmedy pour participer à la soirée Noël en janvier. On est d'ailleurs les premiers à entrer dans la salle. On discute le coup avec les Corbillard présents et Overweight. Ces derniers montent sur scène vers 21h00 pour un set d'une grosse quarantaine de minutes, la salle est encore en train de se remplir, le public est encore assez statique mais attentif. Overweight joue un noyveau titre pour le reste la set list est ressemblante aux derniers concerts que j'ai vu d'eux.

    Les Allemands de The Coconut Butts suivent. On reste dans un registre bien ska punk, mais avec un côté ska très classique. Je trouve leur truc cool mais ça ne sort pas du lot dans la série de groupe dans le style (est-ce peut-être parce que je ne connais pas le groupe ?). Avec les Corbillard, je me retrouve en terrain connu. Le quatuor est en forme et envoie la purée. Le groupe parcourt son nouvel album et le public est au taquet et bouge dans tous les sens (stage, pogo, ...). J'ai vraiment adoré le final avec les reprises de Nirvana, Ramones et le Bro Hymn de Pennywise.

    En résumé, pas mécontent d'avoir fait 300 bornes pour aller voir des potes s'éclater sur scène (merci Jérem).

  • Corbillard @ Taverne du Théâtre - La Louvière - 02/12/11

    Soirée placée sous le signe du punk rock made in France ce vendredi à la Taverne du Théâtre à La Louvière. Les Parisiens de Sheldon Cooper's Spot ont démarré la soirée avec un set d'une quarantaine de minutes. On ressent les influences de groupes comme Against Me ou Dead Landlord. Le groupe est composé, si je ne m'abuse des membres de The Lord Of The Pint. Bonne petite découverte et impeccable pour se mettre en jambe pour le reste de la soirée. J'attends depuis longtemps de voir les trublions de Poésie Zéro. Les Parisiens pratiquent du punk rock avec des paroles débordantes de second degré et d'humour à la Didier Super. Ils ont joué presque l'intégralité de leur album, Bonne Attitude avec des titres comme Non, Coca, Facebook et des nouveaux titres comme La Magie de Noël. Le concert déborde d'énergie, surtout dû à la présence scénique de FX le chantuer qui court dans tous les sens et parcourt la fosse en motivant le public. Très bonne attitude scènique derrière le côté second degré des paroles. Corbillard a aussi fait un très bon concert. La set list était similaire à leurs derniers concerts et le concert a terminé par une impro avec mon rasage de barbe :)

  • Corbillard @ Le Petit Bitu - Namur - 21/11/11

    Big Fat Lukum, groupe de la région namuroise ouvrait la soirée. Pendant une quarantaine de minutes, on a eu droit à du bon rock. Ce fut une agréable découverte musicale. Les Struggling For Reason ont comme à leur habitude fait un set débordant d'énergie. Je commence à vraiment apprécié l'évolution surtout avec les choeurs et les double voix de plus en plus présente. Un très bon concert de leur part ... le meilleur depuis un bout de temps. Corbillard a clôturé avec un set qui m'a semblé assez long. Leur set était presqu'identique que celui de la sortie d'album, les invités en moins.

  • Corbillard - J'irai m'crasher sur vos tombes

    corbillardAprès pas mal d'attente, Corbillard nous sort son premier album complet. Celui-ci sort chez Don't Trust The Hype, le label lillois. La pochette et le graphisme de l'album nous plonge dans l'univers funéraire que les Corbillard veulent mettre en place. Les dessins sont super bien foutus et sont signés Fabien Vervenne.

    Sur ce premier album, on retrouve 15 titres punk rock. Les gars reprennent deux titres qui se trouvaient déjà sur leur ep: L'alternative et Prérogatives d'un poisson rouge dans son bocal. On retrouve aussi quelques titres avec des passages rapés par Jon Beat, le bassiste (comme sur Prends moi la main) ... ça change un peu dans ce ep qui déborde de punk rock chanté en français (le chant est d'ailleurs partagé entre les deux guitaristes). On sent que les gars sont là pour s'amuser et prendre du bon temps. Ils le disent d'ailleurs eux-même dans le titre "Bon anniversaire": "Ca fait 20 ans que je promets à ma mère d'arrêter mes conneries, d'arrêter de me foutre en l'air. Ca fait 20 ans que ma mère désespère. Moi, j'suis content ... bon anniversaire". Ce titre résumé d'ailleurs bien l'esprit de ce premier album des Corbillard !

  • Corbillard Release Party @ Télégraphe - Ath - 11/11/11

    corbillard, wolves screamJ'ai entendu de loin le concert de Wolves Scream qui ouvrait la soirée. Je n'ai donc pas trop prêter attention au concert des gars de Gembloux.

    Corbillard profitait de ce 11 novembre pour nous présenter son nouvel album. Les punk rockeurs d'un peu partout en Belgique et du Nord revenu d'entre les morts, nous proposaient une genre de soirée post Halloween avec leur album sous le bras comme cadeau. Une oraison funèbre à la trompette nous chatoullait les oreilles en ouverture du concert pendant que les 4 zickos s'installaient sur scène. Pendant près d'une heure, ils ont ensuite joué les titres de leur premier album. Très peu de surprises dans les titres tant il avait déjà été joué auparavent lors d'autres concerts. Mais cela n'en rendait pas le set moins bon pour autant. Excellente prestation des 4 revenants ! C'est juste dommage, les deux petits cons qui ont un peu foutu la merde dans le pogo.

  • Mr Pierre Birthday @ Belgique - 19-22/10/11

    nowadayz,corbillard, overweight, eleven !, black sheep, dirty bees, thee infidels, foolish, po box, the decline, street poison, burning ladyJ'avais organisé 4 jours de concerts dans le cadre de mon annif avec principalement des groupes que j'adore. Le premier jour avait lieu à Mons au Bateau Ivre. C'était l'occasion de revoir les Bordelais de Nowaydayz. Ils étaient passés en Belgique, il y a 4 ans et cette fois-ci étaient aussi sur la route avec juste deux jours de tournée. Ils envoyent toujours du punk rock bien influencé par NoFX et font toujours bien cela. Corbillard déboulait ensuite avec son punk rock chanté en français. Les gars sont toujours aussi éfficace sur scène et envoie toujours une énergie de dingue et de la bonne musique ! Vivement la sortie d'album.

    La soirée du jeudi était plus calme (niveau bibitif). Les Bruxellois d'Eleven ! ouvrait le show à Coiffure Liliane. Toujours aussi éfficace et bon ! Vivement les nouveaux titres ... Overweight suivait avec son ska punk. Concert identique à celui de Namur début du mois. Public légerement plus nombreux et réactif cependant.

    Vendredi, direction la Taverne du Théâtre qui était vraiment bien remplie. Avec un peu de retard, les Dirty Bees ont fait un excellent concert. Le public était au taquet et le groupe a envoyé le bouzin avec une set list très ressemblante aux dernières (Your Life, Gris, Europe, The Future, ...). Thee Infidels a ensuite continué dans le même registre ska core ... mais sans cuivres cette fois-ci. Malgré un son pas top, les Allemands ont assurés. Black Sheep a ensuite achevé les gens avec un set contenant 4 nouveaux titres qui sont vraiment excellents ! Cheap and Expensive nous a refait le coup qu'il  avait fait avec Guerilla Poubelle, en mixant dès la fin du concert "La folie" ... fun !

    Dernière soirée, samedi, direction le Garcia Lorca. Au programme un mix de ska/punk et de street punk. Street Poison de Paris ouvrait la soirée. Très chouette punk avec pas mal de passages me faisant penser à Transplant. The Decline a suivi et ce fut une excellente découverte. Le groupe est composé avec deux anciens membres de Nevrotic Explosion et ils balancent du très bon street punk. A revoir absolument ! Burning Lady que j'adore a suivi avec un concert semblable aux précédents que j'ai vu de leur part. Toujours aussi jouissif. Place ensuite aux PO Box. Les gars ont fait un concert pour les amis. Il y avait une soixantaine de personnes présentes et le groupe s'est amusé avec le public, en leur laissant pas mal de place. Un groupe heureux d'être sur scène et qui ne se prend pas au sérieux ! Dommage que certains nouveaux titres sont moins pêchus. Les Foolish ont terminé dans la même veine mais avec plus d'énergie. Pour l'occasion, ils avaient un batteur de remplacement qui a bien assuré.

    En résumé, 4 jours de punk rock et de bonheur musical pour ma part ... merci aux groupes et aux personnes présentes.

  • Corbillard - Premières obsèques

    bv000001.thumb.jpgJ'ai cet ep dans la boîte avec les autres disques à écouter depuis plus d'un an. Corbillard est un groupe né sur les cendres de Wash Out Test, on retrouve dedans l'ancien chanteur/guitariste de Wash Out Test entouré de Flow (de chez Flow) aussi au chant et à la gratte. Ils sont accompagnés à la batterie par Laurent (gratteux chez Struggling For Reason et ancien batteur de Skaïra) et à la basse de Jon Beat (des Skarbone et plein d'autres groupes de la région de Tournai). Le groupe est super bien rodé pour la scène et balance d'excellents concerts. Après l'écoute de cet ep, que je connais par coeur avant de l'écouter (à force de les voir), on peut se rendre compte, qu'ils sont aussi très bons pour la composition de petites pétites punk-rock. On retrouve sur ce 6 titres, deux titres que l'on peut aussi retrouver (en solo acoustique) sur l'album de Flow, 2012 et Song For my friends. Hormis cette dernière, le tout est chanté en français sur du son punk rock bien ficelé avec quelques passages en acoustique (2012 et L'Alternative). C'est prévu pour tous les amateurs de la scène Guerilla Asso ... et puis, c'est une prémisse de leur prochain album qui devrait sortir d'un jour à l'autre !

  • Rock or Ride @ Quiévrain - 01/10/11

    lofofora, corbillard, set the tone, skarbone 14, loudblast, smash hit combo, Komah, l'esprit du clanJe suis malheureusement arrivé trop tard pour le seul groupe punk du festival qui cette année était très axé metal core et hardcore. Je n'ai donc pas vu Corbillard. J'ai vu comme premeir groupe, Set The Tone, et après deux chansons, j'en avais déjà plein les oreilles du metalcore. J'ai donc zappé les groupes suivants comme Loudblast, Smash Hit Combo, L'Esprit du Clan et Komah. Je n'ai passé du temps que devant le rock hyper festif des Skarbone 14. Les gars de Tournai ont mis une bonne ambiance devant un public pas nécessairement conquis.

    Je suis revenu devant la scène pour les Lofofora qui comme à leur habitude, ont assuré. La set list du concert était la suivante: Au secours, Arraché, Les gens, Les choses qui nous dérangent, Accélère, Mémoire de singes, Utopiste, Les évadés, Macho blues, Auto Pilote, L'oeuf, Cannibale, La merde en tube, Le fond et la forme, Buvez du cul et Amsterdam.

    Le rock or Ride reste un très chouette festival où il fait toujours beau et avec un chouette concept ... j'espère juste que l'année prochaine on aura droit à plus de punk.

  • Le Bal des Enragés @ Magasin 4 - Bruxelles - 08/05/11

    En ce dimanche, il fallait arriver tôt au Magasin 4 pour vous tous les groupes. Les Corbillard ouvraient le bal vers 17h40 devant assez peu de monde. Un concert bien énergique comme ils en ont l'habitude avec pas mal de titres qui sont prévus sur leur premier album à venir.

    Vers 18h45, c'était au tour des Russes de Tarkany de monter sur scène. Les gars jouent du punk très métallique. Un drôle de mix entre des trucs à la Ramones et des trucs à la Slayer. J'ai vraiment pas aimé le truc.

    A 20h, le Bal des Enragés a investi la scène pour près de 2h30 de show. Le groupe est composé de plusieurs guitaristes, bassistes, chanteurs et même batteurs venant de groupes comme La Phaze, Lofofora, Parabellum, Tagada Jones et d'autres groupes de la scène française. Leur set est exclusivement composé de reprises. On a eu droit entre autres à Killing In The Name de RATM, un titre des Sonics, un autre des Distillers, Cayenne de Parabellum, No One Knows des QOTSA, un titre de Green Day, un titre de Metallica et pas mal d'autres ... Les gars savent foutre une putain d'ambiance et ont vraiment assuré ! Le Bal des Enragés est à groupe à découvrir ... enfin un groupe qui fait des reprises de manière originale !

  • Vulgaires Machins @ Magasin 4 - Bruxelles - 10/03/11

    vulgaires-machins_m4_10_03_.jpg3 groupes au lieu des 4 prévus pour la soirée, La Smala et moi ayant annulé. Corbillard a donc ouvert les hostilités devant déjà pas mal de monde. Comme à leur habitude le quatuor a fait un très bon concert très énergique. Si vous aimez le punk rock et que vous n'avez pas encore vu Corbillard ... dépechez-vous !

    Place ensuite à Rene Cooper et Forest Pooky. Ces deux gaillards ayant de solides références (René étant membre de Cooper et Forest des Pookies, Annita Babyface, ...) scéniques et musicales avaient décidé  de monter un projet acoustique en duo. Malheureusement le son de la salle allait trop fort pour apprécier pleinement ce projet acoustique. On a eu droit à des chansons des deux gars jouées en duo ... avec légèrement plus de chansons de Forest. A revoir dans un cadre plus intimiste.

    Les Vulgaires Machins m'ont eux tout à fait déçus. Ce groupe a réputation énorme. Ils jouent au Québec devant des salles combles et est hyper réputé dans la scène punk rock française ... je ne comprends pas trop pourquoi. Il n'y a rien de punk rock dans leur musique. On est plutôt dans la veine Kyo. Les gars maitrisent sur scène et jouent très bien; mais ça ne décolle jamais, le truc reste très propre et très plat.

    Pou résumé cette soirée: une confiramtion, une belle découverte mais avec l'option "à bonnifier" et une déception ... plus pas mal de bières bues :)

  • I Was A Teenage Alien @ Café du Parc - Mons - 23/02/11

    Deuxième jour de musique punk-rock française au Café du Parc. Ce soir, ce sont les Toulousains de I Was A Teenage Alien qui sont venus présenter leur premier album. Moins de monde que la veille, mais ce n'était pas vide non plus. Le quatuor joue du punk rock très poppy. Cela me fait penser par moment à du Weezer par d'autres à du Satanic Surfer. C'est bien foutu et les gars sont heureux de partager leur musique sur scène. Après eux, Corbillard a bien enflammé les gens présents ... mais le concert n'a duré qu'un gros quart d'heure, stoppé par la présence des policiers. Bien dommage ... car c'était oparti pour un concert bien énergique de plus !

  • Un album de la mort

    ... pour Corbillard. Le quatuor est en studio et nous prépare un album pour mai 2011.

  • Pikkelpop Festival @ Leuze-en-Hainaut - 12/02/11

    174617_179443402095606_183263_n.jpgJ'avais déjà eu l'ocassion de passer quelques minutes l'année dernière au Pikkelpop et je trouve que la salle est vraiment très chouette. Je suis arrivé pendant le concert de GAD-80. Un vrai groupe de ducasse. Ils reprennent des titres des années '80. Leur show est bien en place ... mais c'est vraiment pas mon truc !

    Après pas mal de retard, place aux excellents Corbillard. Cela faisait longtemps que je ne les avais plus vu en concert et ils m'ont mis une petite claque même si ils ont eu l'impression de faire un mauvais concert. Cela était long d'être le cas: un bon mix entre nouveaux titres et plus anciens, de l'énergie, un très bon contact avec le public qui lu a été hyper réceptif (pogo dès le départ). Les Skarbone 14 se débrouille très bien, par après devant un public plus qu'acquis à leur cause. Un concert toujours plein d'humour et dans une énergie festive.

    Je suis parti après leur set, ne voyant pas le concert d'ABB.

  • Ca bouge du côté de Lessinnes

    Les Wash Out Test ont décidés d'arrêter les festivités après plus de dix de scène. Ils joueront cependant les derniers concerts de prévu. Il y a déjà de nouveaux projets en cours. Entre autres: September et Corbillard ! Infos à suivre.