chain and the gang

  • The Sonics @ AB - Bruxelles - 05/06/11

    En ce dimanche bien moite de juin, il était conseillé de s'enfermer à l'AB pour une pure soirée rock'n'roll/garage. Il fallait être là assez tôt pour ne rien rater. Chain and The Gang ouvrait les hostilités à 18h30. C'est le nouveau groupe de l'ancien leader des Make Up (groupe ricain complètement barré et punk). Avec son nouveau groupe, on est toujours dans un côté bien barré, mais beaucoup plus psyché. Le groupe assure bien et la chanteuse aussi, mais le leader en costard orange bien dégeu ... me prend vite la tête. Il est entre le chant, le happening et les cris. C'est vite répétitif et n'importe quoi. Dommage car le reste de la musique est cool. Après leur concert, je sors prendre l'air et me nourrir mal dans un fastfood du centre, ce qui fait que je rate le début de Thee Oh Sees (j'aurais aller dans le fastfood en face ... son nom indique qu'ils sont plus rapides). Avec Thee Oh Sees, on rentre dans un registre beaucoup plus garage/punk. Le quatuor occupe le centre de la scène avec la batterie sur la même ligne que les autres musiciens (ou presque, car le bassiste est derrière celle-ci). Très belle découverte que ce quatuor qui envoie du très bon son.

    Vers 21h05, les Sonics arrivent sur scène ... et ça démarre très mal, le guitariste a de gros problèmes. Le début du concert ne démarrera que dix minutes plus tard. Et sur la première chanson, on n'entend pas le sax et il y a encore quelques soucis avec la gratte. Heureusement cela s'améliorera au fur et à mesure. Les septantenaires assurent et le public assez héteroclite (autant de trentenaire que de soixantenaire) est heureux ... et il le montre (stage, mini pogo, ...). En 1h20, ce compris deux rappels, les Sonics qui ont sorti un nouvel album (et ils le font savoir), revistent toute leur discographie avec des titres comme: Shot Down, Don't Be afraid on the mask, Strychnine, Cheap sades ainsi que quelques reprises majestueuses comme Cinderella, Dirty Robber, Have love - will travel, Lucille, Louie Louie. Les gars malgré leur grand âge assurent encore un max sur scène et on a droit à du pur son bien rock/garage. Je ne regrette pas le déplacement à l'AB !