cedric gervy

  • Cédric Gervy - J'aimerais trop

    cedric gervyLe dernier disque de Cédric Gervy est sorti fin 2013 en autoprod. On y retrouve 13 titres écrits durant les 2 dernières années.

    J'ai eu un peu dur à la première écoute, pourtant je connaissais la plupart des morceaux pour les avoir vus en concerts. Mais, je trouvais (et c'est toujours le cas) le disque assez noir. On est loin des textes "festifs" comme "Le Reggae", "Playstation", "Camille se marie", ... On est face à un Cédric qui passe un cap, celui de la quarantaine ("En quarantaine") et qui laisse une plus grande place à la mélancolie et qui n'hésite pas à venir avec des sujets plus sombres. Le disque est aussi plus daté que certaines de ses anciennes plaques (Mickaël Jackson est mort). Et puis Cédric explore aussi d'autres horizons comme le rap (Le développement du rap) où il est moins attendu.

    Néanmoins, après plusieurs écoutes, j'ai appris à apprécier ce disque à sa juste valeur. Et comme les précédents, cela reste le disque d'un passionné qui a des choses à dire parfois drôle, parfois mélancolique, mais qui n'hésite pas à prendre sa plume pour aborder un paquet de sujets. On a droit entre autre à un superbe texte sur les enseignants (15h40) ... il faut savoir que l'artiste est enseignant dans sa vie de tous les jours. Cédric laisse aussi la place à quelques hommages: Renaud, 30 ans sans Brassens et puis la petite dernière de l'album qui est un très beau clin d’œil à la Belgique et à Stromae.

    En définitive, cet album de Cédric Gervy est un des albums les plus aboutis du bonhomme. Mais il risque de refroidir ceux qui sont juste là pour faire la fête ...

     

  • Mononc Serge @ DNA - Bruxelles - 31/01/13

    mononc serge, cédric gervyTrès belle soirée rock/humoristique prévue au DNA avec le Belge Cédric Gervy et le Québecois Mononc Serge. Cédric Gervy a ouvert devant une salle déjà bien remplie, il est vrai que le gars a une bonne base de public partout où il passe. Pendant une cinquantaine de minutes on a eu droit à tous les classiques: Playstation, Bonne Année quand même, Le Reggae et j'en passe. Le tout dans une excellent ambiance. Parfait pour démarrer la soirée. Quelques minutes plus tard, ce fût au tour de Mononc Serge de monter sur scène en version acoustique. Très vite, il y a un petit problème avec la pédale d'effets, donc le concert se fera uniquement avec guitare et voix. On a droit à un set list différente des concerts avec groupe (Sportifs ou autre). C'est d'ailleurs la première fois depuis longtemps que j'entends un titre comme Hitler Robert sur scène. Le public venu en nombre est très satisfait du concert et réagit très bien au show de l'ami Mononc !

    Une très agréable soirée acoustique "à textes" avec à la base deux publics différents mais qui ont vraisemblablement été conquis par l'autre groupe.

  • Fêtes de Wallonie au Bitu @ Le Petit Bitu - Namur - 15-16/09/12

    revival, die hombre !, asile, dirty bees, overweight, fights and fires, big fat lukum, corbillard, cedric gervy, silly snailsDans le cadre des Fêtes de Wallonie, le Petit Bitu programmait deux jours de concert avec que du bon ! Les Français de Revival ont ouvert le bal. Je ne connaissais pas le groupe, mais les gars ont vraiment bien assuré ! On navigue dans un excellent punk/hardcore. Une toute bonne découverte pour démarrer l'après-midi, ça fait du bien ! On poursuit ensuite avec Die Hombre, avec eux on est plus dans le punk-rock classique. Les gars s'en sortent pas mal et c'est à nouveau une agréable découverte. Avec Big Fat Lukum, l'espace devant la scène commence à bien se remplir (Ils sont du coin, c'est plus facile). On change de style et on navigue vers un truc plus rock. Comme à chaque fois que je les ai vu, je trouve que les gars s'en sortent vraiment bien et font bien ça. Corbillard monte ensuite dans les tours avec comme à leur habitude, un set super énergique. Le public est sous le charme et ça bouge bien devant la scène. Pour la set list, les gars tirent principalement dans les titres de leur album. Les Anglais de Fights and Fires, qui est la tête d'affiche, déboule sur scène ... enfin plutôt devant celle-ci avec un concert hors norme. J'ai déjà vu le groupe plus de 15 fois, et 3 fois cette année-ci; mais les gars arrivent encore à me foutre une putain de claque dans la gueule. En quarante minutes, les Fights and Fires ont retourné le truc, ça court dans tous les sens, ça rocke, ça tabasse tout sur son passage ... juste énorme !

    Dimanche, c'est au tour d'Asile d'ouvrir. Les Sonégiens jouent du punk avec des textes assez revendicatif. Le groupe a pas mal progressé depuis ses débuts, mais je n'arrive pas encore à être conquis. Les Dirty Bees suivent avec un nouveau set où quelques nouveaux titres sont placés. J'avais hate d'entendre ceux-ci en live et ils cartonnent bien. Très bon concert aussi devant un public qui a bien grossi depuis le concert d'Asile. Les Louvanistes d'Overweight ont suivi avec leur ska punk. Toujours aussi bon dans les oreilles. Par la suite, changement radical de style avec Cédric Gervy et sa chanson à texte. Le gars joue devant un public conquis pendant près d'une heure et nous offre entre autres: Le Reggae, Playstation, Le jour du chien et plein d'autres ! Parfait. Les locaux de Silly Snails terminent la soirée avec un concert d'une quarantaine de minutes et une set list identique à celle de vendredi. Ca bouge bien et les Silly achèvent les derniers survivants de ce week-end au Bitu !

  • Cédric Gervy @ Arcobaleno - Mons - 25/05/12

    Cédric Gervy profitait d'un concert à l'Arcobaleno pour filmer entièrement ou presque son concert. C'était l'occasion d'aller soutenir le chanteur. La première déception est le peu de monde présent, une trentaine et le fait que la salle soit plutôt en conception "place assise". Malgré cela, Cédric a fait un tout bon concert ... comme à son habitude d'ailleurs (hormis peut-être eu M4 en mars). Le concert s'est déroulé dans une ambiance bonne enfant qui sied parfaitement au chanteur. Au programme de la set list, on a eu droit à entre autres: Bonne année quand même, Le jour du chien, la reprise de Stromae sur le foot, Poisson d'avril et plein d'autres.

    En résumé et comme souvent avec le larron, une grosse heure de bonne humeur, d'humour et de chansons sans prise de tête !

  • Fatras @ Magasin 4 - Bruxelles - 14/03/12

    A la base, je ne devais pas en être ... mais les aléas ont fait que je n'avais plus rien à faire ce mercredi soir, j'ai donc fait le saut jusqu'au Magasin 4. Je suis arrivé lors du deuxième titre de Cédric Gervy qui était Merci BP. La set list du concert était la même que celle du dernier concert (vu au Cabaret aux chansons) en moins fourni cependant. Pour la première fois, j'ai vu Cedric avoir des trous de mémoire ... moi qui croyait qu'il pouvait gérer dans n'importe quelle situation ! Il s'est cependant bien repris à la fin avec des titres comme Gousse d'ail, Poisson d'Avril et le Reggae.

    Les Bretons (Rennes) de Fatras sont un paquet sur scène (8 musiciens) et font de la musique dans la veine des trucs folk français comme Tryo ... mais en mieux (ou du moins en mon grand public). Leur concert m'a fait penser à la musique de la Rue Ketanou.

  • Cedric Gervy @ Cabaret aux chansons - Bruxelles - 09/03/12

    Il me semble que c'était la première fois que je voyais Cedric Gervy hors du cadre festival ou café concert plutôt rock. Le Cabaret aux Chansons est une salle à la rue des Pittas à Bruxelles. Le cadre est vraiment superbe et très chansons françaises. Cedric a joué près de deux heures avec une entracte au milieu. Comme à son habitude, il a démarré avec "Bonne année quand même" remodelé à l'actualité récente. Il a joué pas mal de ses titres phares: Le reggae c'est chiant, Le jour du chien, Camille se maquille, ... ainsi que des nouveaux titres ou des titres qu'il joue moins en festival. Ce fut vraiment plaisant ! A refaire !

  • Cedric Gervy @ Taverne du Théâtre - La Louvière - 18/11/11

    De nouveau pas mal de monde à la Taverne du théâtre pour ces deux concerts acoustiques. Flow a ouvert avec un set fort semblable aux précédents que j'ai vu de lui. Quelques reprises: Linoleum, 4 roues et une six cordes, Cayenne et quelques compos personnelles: Bébé Pinard, Travail sur l'égocentrisme, le Shaka Laka, Merci Madame. Flow nous a fait un concet de 45 minutes dans la bonne humeur ! Impeccable pour démarrer le week-end :)

    Cela faisait quelques temps que Cédric Gevy n'était plus passé par la La Louvière et la Taverne était bien remplie pour son concert qui a duré plus d'une heure. Il a aussi parcouru ses différentes sorties et nous a joué entre autres: Le reggae, Bonne année quand même, Playstation, Poisson d'Avril, Merci BP et pas mal d'autres pour le plus grand bonheur du public présent.

  • Cédric Gervy + Dirty Bees @ L'Arcobaleno - Mons - 02/09/11

    Dans la cadre d'une soirée d'anniversaire, L'Arcobaleno proposait deux concerts pour ce début septembre. Cédric Gervy a ouvert la soirée et a ravi un public amusé par ses chansons. Durant une heure, on eu droit entre autres à Le jour du chien, Le reggae, Bonne année quand même, Camille se maquille, Tuneurs au cerveau et pas mal d'autres. On a eu droit à 4 titres sans guitares et ou Cédric a plutôt chanté sur une bande pré enregistrée (par les anciens Bern-Li).

    Changement de style complet après avec Dirty Bees et sont punks teinté de cuivres. Très bon concert de la part du combo avec les titres suivants: He just enjoys, Deux Hommes sur le trottoir, Look Out, Moments d'intimité, Gris, Your life, The Future is unwritten, Europe, He has trusted, la reprise des Filaments et We don't care.

  • Festival Arc-en-Musique @ Maison du peuple - Ecaussinnes - 12/03/11

    aem2011_web .jpg8ème édition pour le festival Arc-en-Musique et retour en salle pour celui-ci. Faisant partie de l'organisation, je n'ai pas vu un concert en entier, mais voici mes impressions.

    De Losse Tegels a ouvert avec son punk/hardcore ... vu leur retard. 20 minutes de concert. Burn Your TV du très bon rock tendance 90's. The Octopussy's chouette découverte, grosses influences No Use For A Name/Lagwagon. Cedric Gervy, premier groupe qui rassemble du monde. Pareil à lui-même, très bonne ambiance. Hertzion, sorte de mix entre du reggae, du swing et de la musique du monde, bien réussi. Nine Eleven, gros punk hardcore qui tache, ils jouent dans la fosse ... public hyper réceptif. Antillectual, excellent punk à la Bad Religion/Propaghandi. Charly Fiasco, public présent pour eux et bien receptif. I Love Sarah qui remplaçait Vandal X ... grosse découverte pour une partie du public, grosse déception pour le reste. The Big Hat Band remplaçait Freaky Age ... déception. Rock carré sans plus. Romano Nervoso, grosse claque comme d'habitude. The Caroloregians feat Mr-T Bone. Très chouette reggae. No Balls rcds fin electro ... pas ma tasse de thé.

    En résumé, une chouette édition avec cependant moins de monde que les précédentes.

  • Festi'fac @ Chapiteau Baladins du Miroir - Namur - 28/02/11

    174739_176376015731084_3289952_n.jpgJ'étais présent au Festi'fac de Namur avec les Dirty Bees. Ce sont d'ailleurs eux qui ont ouvert la soirée. Ils ont eux quelques soucis techniques causant un retard au démarrage. Le son de la guitare n'était d'ailleurs pas excellent tout au long du concert ... cela n'a pas empêché de lacher la patate de la part des musiciens. En une demi-heure, ils ont pu conquérir le public déjà présent. Au programme de leur concert: Look Out, Your Life, Notre Belle Europe, We Don't Care, leur reprise des Filaments, Gris et une ou deux autres.

    Après une courte pause, place à l'excellent cédric Gervy qui lui a encore mieux su apprivoiser le public et le maintenir en haleine pendant plus d'une heure. On a eu droit à pas mal de blagues et aux titres suivants: Aux Suivants, Playstation, Bonne année, Camille se Maquille, Alors on foot, Poisson d'Avril, Le reggae et pleins d'autre. Un des meilleurs concerts que j'ai vu de la part de Cédric Gervy. Je ne suis pas resté pour les Suarez ... c'est pas mon truc et ils ont pris pas mal de retard aussi au démarrage.

  • Cedric Gervy - Bonne année quand même

    m_4db5019adfa1493ea8776e13e2071159Cédric Gervy est un songwritteur belge avec un humour bien de chez nous (dans la droite veine de Kroll, Geluck et consorts). Cet album, le dernier, démarre avec le titre qui porte le nom du cd: Bonne année quand même, c'est un récapitulatif de l'année écoulée vu avec pas mal de second degré (un peu à la manière des rétrospectives de Kroll). Le morceau se termine avec une double voix, Cédric ayant invité son jeune fils pour l'accompagner sur ce disque. Le deuxième titre a certainement été écrit suite à l'évenement de l'année dans le football belge (le Standard-Anderlecht du mois d'août avec le tacle de Witsel), si ce n'est pas le cas, c'est une belle coincidence. Il se nomme 1-2-3 zéro et parle du la pauvreté du football belge et de l'agressivité autour du sport. Georges est content, le troisième titre (avec du piano), parle des geeks; les paroles me font bien rires. La moitié d'un père nous parle de ses couples divorcés vu du côté de l'enfant ... "toi qui crie partout que tu es plus heureux célibataire, tu as vu ta tronche quand je t'ai annoncé que j'allais avoir un petit frère". Excellent morceau avec des paroles bien crues !

    Walibi parle surtout du public allant dans ce genre de parc: "Pas besoin d'aller dans le Dalton Terror pour tomber de haut vu le décor"; "maquillé comme un pain pitta"; pas mal de phrases de cette chanson sont vraiment énormes. Pigeon est très courte et après plusieurs écoutes attentives, je n'ai toujours pas saisi le sens exact des paroles. Le jour du chien était déjà présente sur son précédent disque (la démo prévue avec son groupe en fait). Ce titre nous parle de la Belgique de manière assez vraie même si cela n'a rien d'idyllique. Mademoiselle mange avec ses collègues est une chouette petite chanson sur le monde du travail vu du côté féminin et sur les futures couples. Cette petite chanson est juste mignonne :)

    Arrive ensuite "Aux caisses des supermarchés", c'est dans le même style que Walibi. Cela parle de notre société de consommation ... "pas la peine de sociabiliser, ils sont tous en train de téléphoner". Le disque se termine avec Michaël Jackson est mort ... le titre parle de lui même. On retrouve sur ce titre de nouveau un duo avec son fils.

    En résumé ce disque de Cédric Gervy version 2010 est une petite merveille au niveau des textes. Ca parle de nous et de notre société sans prendre de gant. Cela me fait penser à du Kroll chanté. Cédric Gervy est clairement le meilleur chanteur humoristique de Belgique. A écouter avec attention ... à ne pas mettre dans les mains de gens qui n'ont pas d'humour.

  • Cédric (et les) Gervy - ça fait plaisir ?!

    m_318981eebd90aedccd52d6bffc7fbddfCédric Gervy est un chanteur humoristique de la région du centre (Belgique). Son projet existe aussi sous une formule avec un groupe (batterie, guitare, basse). C'est avec ce projet qu'il a enregistré son album "ça fait plaisir ?!". Au programme 8 chansons assez décalées. Son humour est assez intélligent pour être porteur et intéressant.

    Il démarre avec une chanson sur le tunning: Tuneurs au cerveau. La meilleure chanson sur le thème que je connaisse. Camille se maquille aborde le thème des rencontres via internet et des déceptions amoureuses ... pas loin de l'esprit de Daniel Helin. Playstation, un des titres phares de Cédric Gervy parle lui des consoles avec quelques très bons jeux de mots (il regarde Batman et r'bobine, ...). Raï parle de la formation d'un groupe de ... raï (les Cheminots :p) avec quelques jeux de mots sur les prénoms arabes. Les 4 dernières sont un peu moins bien sans pour autant ne pas être bonne: Cotcha-ca (chanson sur le reggae en soirée), Le guide du Moutard, Le jour du chien et Poisson d'Avril. 

    Un bon petit album avec un chouette esprit fait par un chouette gars. D'autres peuvent prendre exemple.