brassens not dead

  • Brassens Not Dead @ Locaux Scouts - Ecaussinnes - 15/04/11

    Brassens Not Dead, Elektrik Shepherd, Struggling For Reason, Buxom CannibalsDeuxième date en Belgique pour les Toulousains de Brassens Not Dead, malheureusement pas plus de monde que la veille. Les Montois de Buxom Cannibals ont ouvert avec un rock bien pechu. Leur truc est dans la veine Eagle of Death Metal et ce genre de truc. La musique est vraiment bien, mais je trouve que le groupe manque encore de charisme et j'ai trouvé les chansons assez répétitives. Les locaux d'Elektrik Shepherd ont ensuite envoyé pendant un peu plus de vingt minutes leur excellent celtic punk. Je trouve que le groupe s'est bien amélioré ... surtout qu'il leur manquait un guitariste ce soir-là et que certaines personnes dans le public étaient mals intentionnées vis-à-vis du groupe ... pour le reste très bons concerts avec les reprises habituelles. Par la suite, les Struggling For Reason que je suis beaucoup m'ont bien impressionné. C'est le meilleur concert que j'ai vu d'eux à l'heure actuelle. Ils ont, comme qui dirait, envoyé le paté ! Très bon set avec un groupe bien au point ! Vivement leurs prochains concerts ! Les Brassens Not Dead ont fait un concert identique à celui de la veille et ont de nouveau réussi à attirer quelques spectateurs vers eux suite à leur set teinté de l'esprit du grand Georges.

  • Brassens Not Dead @ Le Cheminot - Mons - 14/04/11

    brassensnotdead_mons_14_04_.jpgLes Carottes Rapées de Lille ont démarré le concert vers 21h avec un set principalement composé de reprises à la sauce punk et avec une voix qui me fait penser à celle de Tagada Jones. Le public est conquis par le set du trio de Lille. De mon côté, c'est pas le genre de truc dont je suis hyper fan, mais le groupe arrive cependant à me convaincre.

    Place ensuite aux Toulousains de Brassens Not Dead qui arrive sur scène sous une musique bien kitch et avec un animateur à la con à la présentation. C'est d'abord parti pour quelques blagues assez stupides ... cela sera bien vite remplaçé par un set de près d'une heure de reprises de Georges Brassens et d'autres titres bien dans l'esprit. C'est hyper punk et le public est enchanté.

    Ce fut une bonne veille soirée bien punk de derrière les fagots avec un public peu nombreux mais receptif aux groupes.