black flag

  • Ieper Hardcore Fest @ Ieper - 09/08/13

    adolescents, black flag, jello biafra and the guantanamo highschool, street dogs, mondo generator, face to face, downset, valient thorr, fisrt blood, TSOL, brutality will prevailCela fait quelques années que l'affiche du Ieper Hardcore Fest me tente, mais c'est la première fois que je fais le pas d'y aller. Je n'y suis allé que le vendredi, ce jour-là rassemblant presque tout ce que je voulais voir.

    Je suis arrivé sur place pendant la prestation de Brutality Will Prevail qui balance du gros son bien hardcore. Pas trop mon truc ... J'ai raté Jucifer passant mon temps à discuter avec quelques copains croisés sur place. Le premier groupe que je vois est donc TSOL, papy de la scène punk ricaine. Le chanteur est habillé avec une jupe (genre jupe traditionnelle bretonne) et le haut d'un costard ... tout sauf classe. Voilà la set list joué par le groupe: World War III, Terrible People, Superficial Love, Die for Me, Property Is Theft, Sodomy, Dance With Me, Abolish Government/Silent Majority, Fuck You Tough Guy, Serious, Code Blue. Très belle confirmation en live de ce que je pensais du groupe, le public répond d'ailleurs présent et semble plus que satisfait.

    Après leur concert, je continue à passer du temps à discuter et boire des coups avec des potes et je ne vois donc pas Circle Takes The Square ni First Blood, gros hardcore bien dégueulasse. Valient Thorr joue sous la chapiteau et est une véritable découverte. Je ne connaissais le groupe que de nom. Les gars m'ont conquis avec leurs 35 minutes d'un set teinté de rock'n'roll. Vraiment tout bon ! Downset suit ensuite sur la grande scène. Ce groupe a bercé mon adolescence et je n'avais pas encore eu l'occasion de les voir. Le groupe a depuis quelques années un nouveau chanteur, mais je ne ressens pas trop la différence. Je suis comme un gamin revenu en enfance devant le groupe qui fait un très bon concert avec un très belle setlist: Empower, Play Big, Take 'em Out, Breed The Killa, Forgotten, Fire, Eyes Shut Tight, Pure Trauma, Against the Spirits, Downset et Anger pour clôturer ! Parfait ! Je reste ensuite devant la main stage pour le concert de Adolescents. Les papys (encore) s'en sortent haut la main avec un très bon concert (No Way, Operation FTW, Lockdown America, Who is dramaticus, Self Destruct, Forever Summer, Serf City, California Son, L.A. girl, Big rock, Tic Tack, Amoeba, OC Confidential et Kids of the black hole).

    Retour ensuite sous le chapiteau pour le concert de Street Dogs. Je suis un peu déçu par leur set, le son n'était pas top et je les avais déjà vu bien meilleur. Enfin, ils balancent toujours du street punk de grande qualité, mais j'avais déjà vu mieux. Face To Face suit sur la main stage avec pour eux aussi un concert décevant. Je trouve le set très plat et je trouve qu'il y a peu de monde pour le groupe. A revoir en salle ! La claque va venir de Mondo Generator qui suit avec un set super impressionnant. Mondo Generator, c'est le groupe de Nick Oliveri, premier bassiste des Queens of the stone age. On est ici face à un truc plus rock'n'roll, un trip entre rock psyché super rapide et du gros rock'n'roll. Un belle claque pour un set très intense. Jello Biafra et The Guantanamo Highschool renverra une claque sur l'autre joue. J'avais déjà vu le groupe, il y a 2 ans et j'avais été super déçu. C'est l'inverse cette fois-ci, Jello Biafra est au sommet de sa forme et propose un excellent concert. Au programme: Strength Thru Shopping, John Dillinger, New Feudalism, Road Rage, Barackstar O'Bummer, Mid-East Peace Process, California Über Alles, The Cells That Will Not Die, Nazi Punks Fuck Off, Pets Eat Their Master, Holiday in Cambodia. Après Jello Biafra, place à Black Flag qui sera une grosse déception. Le concert est poussif, le groupe semble avoir été atteint par la limite d'âge tant cela semble lent et emprunté. Belle déception.

    Pour une première et certainement pas dernière, je ne suis pas déçu par le Ieperfest. Le festival est de taille humaine (tout est à moins de 2 minutes, pas de files, ...),l'ambiance est vraiment bon enfant et la programmation peut être intéressante. Pour cette année, je retiendrai: Downset, Jello Biafra & TGHS, Mondo Generator, TSOL et Valient Thorr.