archers and arrows

  • Archers and Arrows - Alone together

    archers and arrowsJ'ai découvert ce groupe en février lors d'un concert dément en Suisse. Les gars ont envoyé un truc qui tabasse ! Je me suis empressé d'acquérir leur disque à sa sortie (avril 2013). Ce disque 10 titres est sorti sur quelques labels dont Bad Mood.

    Quand j'ai eu le disque dans ma boîte aux lettres, j'en étais tout excité. Je l'ai mis sans tarder dans le lecteur ... et après quelques minutes (et 2 ou 3 titres), ce fut la déception ... Impossible de retrouver la pêche et la folie que le groupe avait en live. J'ai ensuite ré écouté le disque plus attentivement et ma déception a fait place à un nouveau bonheur à chaque écoute. On navigue dans du hardcore ultra mélodique voire même indie. Les 10 titres sont dix petites perles qui me font passer à un truc entre Polar Bear Club et The Hunters. C'est super agréable à écouter, ça transpire l'indie ... mais on sent que le groupe est toujours à deux doigts de lacher les fauves.

    En définitive, ce disque est suprenant, mais il y a fort à parier qu'il restera encore un petit temps dans mon lecteur tant il est varié et l'atmosphère qui s'en dégage est vraiment parfaite !

  • Black Sheep @ Winter Tour - France/Suisse/Allemagne - 09-16/02/13

    black sheep, la rupture, burn your tv, alien nation, tony wanks, charly fiasco, fat loose milk, twice a day, zero talent, archers and arrows, we saidJ'ai à nouveau eu l'occasion de suivre Black Sheep en tournée. Cette fois-ci, pendant 8 jours. Direction Mouscron pour rejoindre les copains qui ont déjà eu la bonne idée de charger le camion. Certains sont encore dans le mouve de la soirée de la veille ...

    C'est parti pour 8 jours de punk-rock et de fête, direction Angers pour la première date. Les copains de Wank For Peace organise le concert au Café Latin. On arrive sur place assez tôt et on monte le bordel en faisant la connaissance avec les deux autres groupes de la soirée: Burn Your School et La Rupture. Ce sont les jeunes de Burn Your School qui ont démarré. Les gars ont à peine la quinzaine et sont déjà bien au point et hormis deux reprises pas trop necessaire (dont Song2 de Blur), les gars proposent un pop-punk déjà bien en place. La Rupture est aussi un jeune de groupe de la région d'Angers. Les gars proposent un punk/hardcore chanté en français, ce qui est plutôt rare mais qui sonne pas mal aux oreilles. Deux belles découvertes pour démarrer la soirée avant un excellent concert de Black Sheep où le public est bien au taquet. Vankou, le chanteur, l'a d'ailleurs bien mise dans sa poche en courant dedans en tout sens sur les titres où il n'avait pas la gratte. Très bon concert pour démarrer la tournée ... et très belle première after avec au programme: un pub, une boîte PD inondée et une tropézienne devant un rassemblement de collocs.

    Lever pas trop matinal ! Avant de prendre la route pour Clermont-Ferrand, direction l'atome ... mega complexe commercial complètement irréel et vide un dimanche midi pour aller se tapper un burger mega cher dans une chaine de resto pas top. Après être repu, on fonce sur Clermont-Ferrand en traversant des averses de neige. On arrive à l'heure prévue au Raymond Bar, excellent squat autogéré. L'accueil est splendide. Black Sheep joue avec deux groupes locaux bien cools. Alien Nation qui balance du bon punk rock en ouverture devant un public présent pour un dimanche soir. Tony Wanks suit avec un truc bien plus vener, plus hardcore. J'ai bien aimé leur concert, bien mieux que les souvenirs que je me faisais du groupe. Black Sheep fait un concert semblable à celui de la veille et le public répond bien présent. Vraiment bien cool pour un dimanche soir, l'after sera d'ailleurs plus calme que la veille.

    Le lendemain, on prend la direction de Toulouse pour y passer deux day-offs chez les potes de Charly Fiasco. Ces deux days off ne feront très vite plus qu'un car les Charly Fiasco nous organise le mardi soir un petit concert dans leur local de répét. Pendant ces deux jours à Toulouse, je passerai du temps chez Vicious Circle (disquaire), au salon de tattoo et à faire la fête avec les Charly Fiasco. Le concert du mardi soir sera bien fun et malgré le fait qu'il n'y ait que 15 personnes présentes dont I Was A Teenage Alien qui répétait ce soir-là (bien classe d'ailleurs), ce sera très énergique.

    Mercredi, on a pas trop de route, donc on se lève bien tard (tête dans le fion) pour prendre la route pour Montpellier et l'Up & Down. Le bar est bien difficile d'accès en van ... c'est un peu la lutte, ce sera pire en repartant. Heureusement l'accueil du patron est royal. On joue dans la cave du bar et c'est bien rempli. Le groupe qui ouvre est Fat Moose Milk ... pas trop mon truc et ça semble pas encore trop au point. Black Sheep fera un bon concert malgré le fait qu'il n'y ait qu'un micro. Ce n'est pas le meilleur ... mais les gars s'en sortent assez bien. Le lendemain ... on est à nouveau en day off, donc on viste un peu Montpellier (burger time !) avant de partir pour Lyon où on passera voir deux groupes de glam/r'n'r au Trokson dont j'ai oublié les noms ... l'after dans une rhumerie et chez Yann qui nous héberge sera bien épique ! La matinée sera dur pour certains.

    On décolle vers midi pour rejoindre la Suisse et l'anniversaire de Rick Lette, le guitariste de We Said qui fête ses 27 ans. On arrive là super tôt et on est accueilli comme des rois ! Bières et alcool à foison ainsi qu'un festin à faire baver un goinfre ! We Said démarre les hostilités avec du son hardcore à la Comeback Kid. Je suis vraiment dead et j'ai dur d'en profiter. Archers and Arrows suit et là, c'est la CLAQUE. Le groupe suisse s'est y faire ! Une tuerie de punk/hxc bien actuel. A la fin du concert, je n'avais qu'une envie ... que ça recommence ! Vivement que je les revois ! Une tuerie ! La barre est mise bien haut, mais Black Sheep arrive à passer au dessus avec le meilleur concert de la tournée. Le reste de la soirée sera phénoménale: boissons à foison, danse, délires, musique à donf ... le tout finit avec le soleil qui se lève. Parfait ... merci la Suisse !

    C'est avec un gros pincement au coeur que l'on quitte nos nouveaux potes pour prendre la route de l'Allemagne. On a droit à un mini festival dans une MJ locale. C'est assez grand et ça semblera bien vide. Les Français de Zero Talent et leur ska punk démarre. Le son n'est vraiment pas top; cela ajouté à la fatigue me fera vite décrocher du concert. Le public semble par contre aimer cela. Les locaux de Twice a day suivent. Les gars jouent pendant plus d'une heure un émo punk à mêche ... horrible. Black Sheep termine la tournée avec un concert très correct mais, malheureusement le public a un peu déserté la salle. Dès la fin du concert, on remballe, direction Burger King et arret dodo à Metz au milieu de la route pour le retour en Belgique.

    Ce fût bon, alcoolisé, épique, suisse, drôle ... vivement la prochaine.