aimless

  • Alternative Boukan Fest #3 @ Quaregnon - 16/04/11

    aimless, buxom cannibals, charge 69, rené binamé, hors contrôle,mambassa bbAu programme de l'Aternative Boukan Festival du punk, du punk, du punk et quelques groupes régionaux. Le festival fut une belle réussite au niveau du monde et l'ambiance était assez bonne enfant ... même si très punks à chiens !

    Je suis arrivé pendant le concert d'Aimless. Ce trio est fortement influencé par le grunge et Nirvana ... ça se ressent très/trop fort dans leur musique. De plus, j'ai trouvé les différents titres du concert fort peu variés. Place ensuite aux Buxom Cannibals ... et même si je trouve leur musique vraiment cool, je trouve que leur truc manque encore d'expérience sur scène ... j'attends de les revoir dans quelques concerts. Ensuite, place au duo: Mambassa BB qui remplaçaient les Dirty Bees qui eux-même remplaçaient déjà les Black Sheep ... ce sera d'ailleurs pour la soirée: Mambassa et les roues de secours. La première fois que je les ai vu (il y a près de 10 ans), j'avais été agréablement surpris par leur truc. Depuis lors, j'ai de plus en plus de mal avec les groupes qui ont une boîte à rythme ... c'est donc aussi le cas ici, même si certaines paroles sont bien sympas. En interlude entre les groupes, on a aussi eux droit au Brassens Not Dead qui se sont tappés l'incruste et qui clôturaient de cette manière leur date en Belgique. Donc, entre chaque concert, on a eu droit à 20 minutes de Toulousains ... pour un set identique aux deux précédents si ce n'est le côté coupé en tranche de 20 minutes.

    Avec Hors Controle, le festival rentre vraiment dans le punk avec le groupe de Oï qui est une des têtes d'affiche du fest. Le public est présent en masse devant la scène pour les Français. Par contre, c'est pas trop ma tasse de thé ... Très punk/oï et extrèmement revendicateur (les patrons ... c'est des méchants, toi l'ouvrier, tu te fais exploité ... oï la la oï ... ). Un peu moins de monde par contre pour Charge 69 et son punk. J'avais déjà vu le combo et j'ai pas trouvé grand changement dans le groupe. Ils se revendiquent toujours punk ... mais montre un côté bien propre.

    La soirée a été clôturée par les René Binamé et les Roues de Secours. Ils ont eu droit à plusieurs rappels avec un public chaud bouillant. Hormis cela, leur set et leur musique n'a pas bougé d'un iota depuis la dernière fois :)

    Pour résumé, un chouette fest, avec au final du punk et du punk ... :)