Concert

  • 11-13/11/16 - This Is My Fest 4

    This Is My Fest édition 4 avait lieu au Gibus, célèbre club du centre de Paris et ce durant le weekend du 11 novembre. Trois jours de fête et de punk rock à Paris organisé par Guerilla Asso. 25 groupes au programme pour 25€, c'est plus que honnête. Contrairement aux cannettes de 50cl de 1664 vendues au bar pour 5€ (enfin, il parait que c'est pas cher pour Paris. Ça reste cependant cher pour des cannettes d'eau pétillante).

    This Is My Fest, c'est un peu la réunion de famille, genre mariage ou communion. C'est l'occasion de revoir tous les copains de la scène punk rock française (ainsi que suisse et belge) que l'on croise de temps en temps sur la route. On passe pas mal de temps à discuter de projets, de tournées et ça dans une ambiance festive.

    Je suis arrivé le vendredi pile pour le début du premier concert. Johk, de Poitiers a la charge d'ouvrir le festival. La salle est encore en mode vendredi 16h45, il y a un peu de monde, mais c'est pas encore la grosse foule. Pourtant les 4 gars assurent grave et relèvent le défi haut là main. 30 minutes d'un excellent set pour démarrer. D'ailleurs 30 minutes, c'est la règle pour tout le monde hormis les 3 headliners qui ont droit à 45 minutes. Après chaque minute, on a droit à 15 minutes de pause avant de réattaquer avec le suivant et ça marche, l'horaire est respecté de A à Z. Shut Up ! Twist Again ! les lascars de Bayonne bercés au son de Dead To Me et The Flatliners (dont ils reprennent un titre sur scène) poursuivent la fête. Leur débauche d'énergie sur scène (et même devant car on a droit à un morceau acoustique joué dans la fosse) m'impressionne une fois de plus. Deux groupes et la barre est déjà bien haute. Col Rouge remplace ensuite Mauvaise Pioche dont le leader, Antho est actuellement en tournée aux States comme musicien pour Arms Aloft. Col Rouge, c'est un nouveau projet international avec au chant Noé Talbot de Montréal, aux guitares Paul Pechenart (Guerilla, Bien à tien, ...) et Kev (Intenable, Nina School, ...), Esteban le bassiste de Bien à Toi et un batteur que je ne connais pas. Pour un premier concert, ça envoie grave. Quelques compos originales et quelques chansons de Noé Talbot sont au programme.

    Je fais ensuite une petite pause sur Disco//Oslo, groupe punk rock allemand. J'écoute de loin, mais sans plus. Par contre, je me rapproche pour les ricains de Spanish Love Songs. Les gars déballent un excellent indie punk dans la veine de ce qui se fait de mieux pour le moment dans le style. Excellent découverte ! Les papys de Ravi (sur les routes depuis 1999) suivent ensuite avec un set bien classe. A conseiller à tous les amateurs de Burning Heads et Hot water Music.

    Les Anglais de Great Cynics suivent et là, surprise. Exict la bassiste remplacé par un bassiste et une claviériste. Grosse déception du festival, les deux anciens membres assurent le truc, mais la claviéritse ne sert strictement à rien et pourri pas mal le set. A oublier, dommage. Not Scientists termine la première journée avec 45 minutes d'un excellent punk rock. Le groupe avec deux ex Unco cartonnent toujours autant sur scène. Punk rock ramonesque, parfait pour clôturer cette première journée. D'ailleurs, l'after party, ce sera sans moi.

    Samedi 12, arrivée sur place pile pour le concert de Quitters. Le groupe n'a plus de batteur, c'est donc Romain (ex-Nichiels, Traders) qui s'en charge. Il assure sans problème ! De nouveau, le premier groupe met déjà la barre bien haut avec son punk rock teinté de Flatliners. Les Suisses de Hello My Name Is poursuivent la fête. Le trio fait un excellent set, à conseiller à tous les amateurs de Charly Fiasco et Guerilla Poubelle ! Chavire et son post hardcore suit. Encore une belle découverte, les 5 Nantais tiennent bien le truc avec un chanteur (ancien de chez Homesick) qui passe son temps à parcourir la scène et à défendre ses idées face au public. A placer entre un Defeater et un Nine Eleven. Je me détache un peu de la scène ensuite pour taper la discute avec pas mal de potes. J'entends de loin le punk rock des Allemands de The Deadnotes et le hardcore de Hightower. Je reviens vers le devant pour Heavy Heart, la nouvelle sensation indie version nantaise. Le groupe comprend un ancien One Thousand Directions et des anciens La Rupture. C'est la découverte et la claque du festival. Un excellent indie punk quelque part entre du Smith Street Band et du Bangers. Nine Eleven suit mais je suis assez déçu par le set, je les préfère clairement dans des lieux encore plus petit. Je trouve que cela manque d'énergie. Est-ce que c'est parce qu'il y a quelques nouvelles que je ne connais pas ... aucune idée, mais j'accroche pas au concert. Ensuite, avec P.O. Box c'est tout le contraire. Le groupe a un nouveau batteur (celui de Reviens) et balance un excellent set de 30minutes, un peu de ska punk à l'ancienne pour se défouler après quelques groupes de coreux.

    La soirée se termine avec un set spécial de Justin(e). Les Nantais (encore) jouent leur premier album de la première à la dernière chanson avec le line up de l'époque donc à 5 avec Fab à la deuxième guitare. Le public est survolté. Le set se termine avec le retour de Fab à la basse et de Fix à la batterie et avec quelques classiques ... un Jean Claude Suaudaeu de toute beauté pour finir ! Le samedi fut un belle réussite avec plus de 500 personnes, ça prend d'ailleurs du temps pour sortir ...

    Dimanche, dernier jour du festival. Cela s'ouvre par une foire au distro. C'est l'occase de boire quelques coups dans le calme avant le rush de la dernière journée. Malheureusement pas grand chose de bien intéressant dans les bacs. Ça démarre avec Buried Option qui ne m'emballe pas outre mesure tout l'inverse des Suisses de Capital Youth. Punk rock hyper bien foutu, belle découverte que ce jeune groupe de Genève.

    The Boring suit et son hardcore m'ennuie. Place ensuite à Deecracks, j'avais un excellent souvenir des Autrichiens. Punk à 4 accords super accrocheur. Mais, cette fois-ci, il y a un truc qui ne passe pas ... trop redondant, pas assez motivant.

    Place ensuite à une "réformation": Vérole des Cadavres monte sur scène accompagné de deux Guerilla Poubelle, de Bat Bat des Diego Pallavas et de Fab des Justin(e) à la basse. Je connais à peine les Cadavres donc le projet n'a pas la même saveur que pour certains plus vieux présents dans la salle. A revoir en ayant écouté du Cadavres.

    La question suivante est de savoir où en est Youth Avoiders, les Parisiens reviennent d'une tournée en Angleterre et arrive pile au début de leur soundcheck. C'est la course pour que tout soit prêt à temps. Mais, ce sera le cas. Punk/noise/hardcore bien classe, grosse claque énergique ! 20 minutes d'un set ultra énervé ! Cela finira même en avance.

     Black Sheep démarre ensuite, mais est vite arrêté par une coupure de courant. Après 5 minutes, tout reprend dans l'ordre et les Belges placent une belle prestation en mettant la salle dans leur poche. Charly Fiasco termine en beauté le festival avec le concert ultime. Une clôture en toute beauté !

  • Punk Rock Holiday 1.6 - Tolmin (Slovénie)

    Retour au Punk Rock Holiday en Slovénie en compagnie d'une paire de copains pour cette édition 1.6. Le Punk Rock Holiday offrait cette année une affiche plus qu’alléchante surtout pour les amateurs de punk rock aimant les années nonante.

    Le Punk Rock Holiday est un peu le camp scout (à la belge) du punk rock. Le festival a lieu sur une semaine dans le plus beau cadre qui soit, au confluent entre les rivières Soca et Tolminska niché dans les Alpes slovènes. Le site est paradisiaque. Le Punk Rock Holiday c'est une semaine de vacances pour tous les amateurs de punk venus de toute l'Europe (la proportion de locaux est assez faible par rapport à pas mal de festival). Ça parle anglais, français, allemand et autres un peu partout ! Les prix sont d'ailleurs prévus pour un public d'étrangers (ça coûte 2x moins cher de manger un bout hors du festival).

    Je suis cette année arrivé sur place le dimanche afin d'avoir un belle place dans le camping et de profiter un max du cadre et de la fête. Les premiers concerts ont lieu le lundi avec l'ouverture de la grande scène pour le Warm Up. J'y pousse une tête pour le concert de Useless ID. Le son n'est pas exceptionnel et je trouve le concerts des Israéliens assez fade. Suit Lagwagon, et là je préfère passer mon tour car leurs concerts sont toujours fades. Retour sur le devant de la scène pour Sick Of It All qui traverse une fois de plus l'Europe. Le son n'est toujours pas top, mais le groupe arrivera à foutre un gros bordel. Au programme: Built To Last (en final), Scratch the surface, Uprising Nation et j'en passe !

    Mardi, deuxième jour du festival, je bouge mes fesses afin d'aller voir les copains d'Antillectual pour le xième fois et comme à chaque fois, c'est parfait ! Grosse claque de la part des 3 Néerlandais avec un super concert qui laisse la part belle à leur nouvel album sans oublier les titres phares. 40 minutes de bonheur ! Je zappe ensuite le concert de Flag pour revenir devant la scène pour Iron Reagan et son hardcore proche du trash. J'ai découvert le groupe en janvier et ça m'avait bien impressionné sur scène. Rebelotte ce coup-ci ! Je fais l'impasse sur The Toasters qui suit (pas fan pour un sou du groupe). Place ensuite à Bouncing Souls, le groupe est égal à lui-même. Bons titres, mais présence scénique proche du zéro. True Believer en clôture ! Après 30 minutes, Descendents arrive sur scène. 1h15 d'un concert parfait; Milo et sa bande sont en forme. On a droit entre autres à Hope, Pervert, Everything Sux, Coffee Mug, Bikeage, I'm the one, Descendents, Thank You. Le groupe est en complète harmonie avec le public ... le concert aurait pu continuer de la sorte pendant toute la nuit et ce malgré la pluie qui pointe le bout de son nez.

    Mercredi matin, réveil sous la pluie; on aura droit à 18h de pluie sans interruption et par la même occasion la perte de 10°. Pas top, comme journée ... humidité, fête à son minima ... mais on fait avec ! Heureusement cela cesse vers 19h ! Direction la grande scène pour les Anglais de Apologies, I Have None. Je ne suis pas un grand fana du groupe, mais il n'y a rien à dire de leur concert, les gars assurent et offrent un tout bon concert. A Wilhelm Scream suit avec un set de malade. 1h de punk rock hypertechnique. Une grosse claque comme à chaque fois ! S'ensuit un petit changement de programme avec NOFX qui était censé être la tête d'affiche du jour, mais qui a un avion à prendre pour son concert du lendemain. Ils jouent donc 1h30 en avance sur le programme. Le concert démarre par une intro bien reggae et puis s'ensuit: Kill Alle the White Man, The Moron Brothers, Murder The Government, The Brews, 72 hookers, Quart in session, Fuch The Kids, Six Years on Dope, Radio, Idiots are taking over, Stickin'in my eye, The Man I Killed, Mattersville, I'm Telling Tim, Instant Crassic, Can't get the stink Out, I Believe in Goddess, Seeing Double at the Triple Rock, Eat The Meek, Herojuana, Linoleum, Champs Elysées, Frano Un-American et Theme from a NOFX album. Il y a pas mal de titres que le groupe joue rarement, ça fait plaisir. Fat Mike est en forme et ne semble pas trop éméché. En plus des titres, on a droit aux blagues potaches et pseudo raciste habituelles. Le quatuor est venu rappeler une fois de plus qui étaient les patrons ! Changement radical de style ensuite avec Agnostic Front et son NY hardcore. Très bon concert de la part des New Yorkais, j'ai souvent du mal avec le groupe en concert, mais ici je suis agréablement surpris. Strung Out termine ensuite la soirée avec un concert assez sobre (contrairement à moi).

    Jeudi, il est temps de pointer son nez sur le beach stage et de voir aussi des "plus petits" groupes. La journée démarre par les Belges de For I AM à 13h45. Pop punk avec chant féminin, sans plus ... Fat Randall suit. Punk rock from Germany. Rien de particulier. Noopinion vient ensuite mettre la barre bien plus haut. Grosse claque de la part des Allemands qui balancent un excellent punk rock. On est passé à un niveau (voir plus) au dessus par rapport aux deux groupes précédents. Les Australiens de The Decline (à ne pas confondre avec les Français) viennent ensuite remettre une couche de punk rock. Le groupe est déjà passé à la même heure et au même endroit l'année précédente. Ça tient toujours autant la route. Such Gold termine la journée sur le Beach Stage avec un concert tout aussi excellent que les deux groupes jouant juste avant eux.

    Il est ensuite temps de remonter sur la main stage pour le celtic punk de Rumjacks. Le groupe était en tournée européenne pendant plus d'un mois et a partagé pas mal de dates avec The Real McKenzies. Très bonne découverte Celtic Punk avec un côté folk. On est dans la même veine qu'un Flogging Molly. Changement de style radical ensuite avec Deez Nuts et son gros hardcore des familles. Pas trop ma tasse de thé (mais c'est l'occasion de démarrer la soirée Gin Tonic). Les Canadiens de The Flatliners suivent avec un concert bien classieux, tous leurs tubes y passent: Liver Alone, Birds Of England, July!August!Reno!, Eulogy, ... Les vétérans de Authority Zero suivent avec une excellente prestation. Plus de 20 ans de scène et cela se sent. Les gars viennent foutre la claque à tous les groupes vus dans la journée. 1h de set à tomber par terre ! The Donots suit, le groupe allemand est là pour faire le quota. Chaque année, un "gros" groupe allemand (qui ne cartonne qu'en Allemagne et Autriche est présent à l'affiche) rameute les troupes teutonnes devant la scène. Bien, mais sans plus sauf pour les 500 Allemands aux premiers rangs. La journée se termine par le concert de Jello Biafra. Le concert est super cool, la set list est top ... mais le personnage est à chier. Je peux comprendre le côté revendicatif et politique du discours, par contre j'ai plus de mal avec le côté égocentrique. Il faut savoir qu'au PRH, il n'y a pas de barrière et que les gens montent allègrement sur scène pour faire des stages, mais dans 98% des cas cela se fait très respectueusement. Jello Biafra a lui interdit la pratique lors de son concert. Il ne veut personne d'autres que lui et son groupe sur scène, le nettoyage sera parfois musclé (un peu comme les violences policières qu'il dénonce).

    Vendredi, dernier jour ... et ça devient dur ... surtout que le Gin Tonic de la veille passait bien. Glandage, dodo, mal toute la journée ... Arrivée sur le site à 20h pour le concert de Muncie Girls. J'adore le trio anglais, mais j'ai la même impression que lors du Groezrock. Le groupe n'est pas encore fait pour des grandes scènes. Ils semblent perdus au milieu de cette grande scène et cela se ressent sur tout leur concert. En plus, pas de bol pour eux, au son on a à nouveau droit au stagiaire branquignol qui avait fait le son le lundi et ça n'aide pas. Alors que les 3 jours précédents, le son était top, cette fois-ci c'est catastrophique. Les punks de Total Chaos suivent, trop punk à mon goût. Cela fait passer le temps, mais ça s'arrête là ! Vient ensuite No Fun At All qui à l'inverse deux précédents arrive à avoir un son correct et qui font un concert à tomber par terre tant c'est classe. Une set list de malade: Master Celebrator, I've seen, Beachparty, Mine My Mind, Perfection, Alcohol, Believers et j'en passe. Une grosse baffe dans la tronche ! Malheureusement la baffe est si parfaite que Millencolin parait très fade juste après, d'ailleurs après 20 minutes, j'ai fait le tour de la question ...

    Si il fallait en retenir que quelques uns de ce Punk Rock Holiday 1.6.: No Fun At All, Authority Zero, Noopinion, Antillectual, A Wilhelm Scream, NoFX et Descendents ! 

     

     

  • Dog Eat Dog @ Reflektor - Liège - 25/05/16

    Première fois que je mettais les pieds au Reflektor, nouvelle salle liégeoise (datant de 2014). La salle est assez cool ressemblant à l'AB en beaucoup plus petit. Le concert de ce soir est sold-out depuis pas mal de temps. De mon côté, ça fait un super longtemps que je n'ai plus vu Dog Eat Dog et la dernière fois ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable.

    Les locaux de Adverse 96 ouvre le bal. Les concerts sont retardés suite à un retard du Dog Eat Dog. Les 4 Liégeois qui ont déjà pas mal d'expérience ont balancé un excellent punk/hardcore d'une trentaine de minutes. Le groupe belge dans le genre à retenir ! Foncez les voir si ça passe près de chez vous ! Un petit extrait du concert est dispo ici.

    Les Dog Eat Dog montent sur scène dès qu'Adverse a fini son concert car les gars viennent d'arriver et font leur soundcheck juste avant de démarrer. Le concert comme à 22h. Le groupe tourne pour fêter les 20 ans de l'album Play Games et l'année dernière, il avait fait une tournée spéciale All Boro Kings. Le groupe est chaud et commence les hostilités à fond les ballons. Les tubes s'enchaînent: Who's the king, Rocky, ISMS, Games et j'en oublie. Le groupe nous offre aussi son classique "Jupiler" titre bidon en hommage à son ancien guitariste belge. On a droit à un véritable festival de tubes devant un public déchainé de trentenaires venu le temps d'une soirée replonger dans ses souvenirs d'adolescents. Le groupe met le feu pendant près d'1h45 !

    Une grosse claque comme je les aime. Un concert de Dog Eat Dog comme si on était dans les années nonante, les GSM en plus !

  • Groezrock - Meerhout - 29-30/04/16

    Cette année, ce qui est devenu le plus gros festival européen punk, punk rock et hardcore fêtait ses 25 ans. Pour l'occasion, le festival se payait une date exclusive sur le continent de Rancid en tête d'affiche.

    A côté de cela, il y avait pas mal de changements par rapport aux autres années. Le festival qui ne faisait que grossir depuis ses débuts en 1992 semble avoir pris un coup d'arrêt dans son ascension. Pour la première fois, le Groez proposait moins de groupes que l'année précédente. Une scène passait aussi à la trappe. L'année dernière, le festival proposait 5 scènes. Cette année-ci retour à 4 scènes ... et ce n'est pas la mini scène crée par un sponsor qui allait faire illusion. Car si c'est cool d'annoncer en dernière minute des concerts acoustiques de Mad Caddies, Not on Tour, Frank Turner ... c'est indécent de les proposer sous une simple tonnelle avec un son tout pourri et uniquement accessible à 20 chanceux au premier rang. Le festival commençait aussi plus tard le premier jour (pas plus mal pour ceux qui bossent). Le site a été réaménagé et semble avoir réduit !

    On démarre donc le vendredi, sous la pluie et dans la boue avec The Aggrolites qui ouvre sur la Monster Energy Stage. Agréable surprise de retrouver Nicolas Léonard, ex-Moon Invaders et local de l'étape, à la batterie du groupe californien. Cela ne semble pas les rebuter d'ouvrir et les Californiens proposent un excellent skinhead reggae pour ouvrir le festival avec des classiques comme "Funky Fire" et "Dirty Reggae". Ensuite, direcion Muncie Girls. Le trio anglais se produit sur la Back To Basics stage. Pas mal de monde, le chapiteau est même plein à craquer (ce sera souvent le cas). Par contre, je n'accroche pas trop au concert du trio. Je les ai déjà vu quelques fois dans des lieux plus petits et j'avais bien plus accroché. Je pars d'ailleurs avant la fin afin de profiter à fond du concert des Ricains de Less Than Jake. Le groupe ska/skate punk est revenu au devant de la scène l'année dernière avec un nouvel album et une paire de dates. Cette date est un peu l’apothéose de leur tournée. Avec un set de 50 minutes rempli d'humour, les 5 lascars arrivent à faire sauter le chapiteau dans tous les sens. On retrouve entre autres "Happy man", "9th at pine" et "Look what happened". Parfait pour se défouler les jambes surtout que la pluie a cessé.

    Petit passage ensuite, du côté des Russes de Siberian Meat Grinder. Nouvelle sensation grind/punk. Je les avais déjà vu cet été. C'est loufoque et bien grind ... mais très vite redondant ! La suite, ce sera mister Frank Turner and his sleeping souls. Le bonhomme est en forme et nous offre un excellent concert devant un public conquis. On a droit aux classiques: "Photosynthesis", "Recovery", "I Still believe". Frank est en forme pour le plus grand bonheur du chapiteau. Je passe ensuite m'arrêter devant We"Re Wolves. Un des groupes locaux du festival. Il est vrai que cet année, le Groez a fait l'effort de proposer autre chose qu'un concours international et à la place a été à la recherche de 5 ou 6 groupes belges. Je passe ensuite une partie du temps à trainer du côté des deux chapiteaux de merchandising ... car Terror & Hatebreed, ça ne m'emballe pas des masses.

    Je vais ensuite terminer la soirée par un trio d’ancêtres qui vont assurer ! Ça démarre par le set de Youth Of Today. New York hardcore en plein, set ultra bouillant et public survolté ! Je continue avec No Fun At All qui semble en super forme (bien mieux qu'à son dernier passage ici). Le skate punk des Suédois ne semble n'avoir rien perdu de sa jeunesse. J'ai l'impression de regarder des vielles vidéos de skate des années nonante. La fin de la soirée sera encore mieux avec Rancid.

    Pour les 25 ans du festival, les organisateurs ont convaincu Rancid de venir jouer dans son intégralité l'album "... and out came the wolves". Cela s'annonçait quitte ou double. Lors du passage du groupe en 2012, le concert avait été un vrai massacre avec un Tim Armstrong présent uniquement physiquement sur scène, mais complètement absent. Quel différence avec ce concert. Rancid avec Armstrong en véritable frontman nous a balancé un excellent concert. Le meilleur du groupe qu'il m'a été donné de voir. On a donc eu droit à "...and out came the wolves" avec quelques perles en rappel ("Fall Back down", "I wanna riot", "Honor is all we know", "Tenderloin" et "Radio"). Je suis complètement réconcilié avec Rancid suite à ce concert magistral ... il est temps d'aller greloter une nuit en tente !

    Samedi, après l'apéro au camping ... sous un ciel gris mais sans pluie, direction le site pour les Not On Tour. L'année dernière, le groupe de Tel Aviv avait participé au concours, cette année, il reçoit carrément la chance d'ouvrir la main stage. Un excellent set de 35 minutes. Punk rock avec chant féminin ! Parfait pour continuer l'apéro avec du bon son dans les écoutilles. La suite, ce sera Teen Agers sur la Watch Out Stage, la seule scène en extérieur. Cela ne m'emballe pas des masses. Dès qu'ils finissent retour sous la main stage pour les Suédois de Venerea. Le groupe que m'avait bien bluffé cet été, semble un peu avoir dur avec l'aspect matinal du show. Le monde est là, mais ça ne bouge pas des masses devant le skate punk de Venerea. Je pars avant la fin afin de voir Pears. C'est la dernière sensation de chez Fat Wreck Records. Le groupe malgré le froid et l'heure (13h45) arrive torse nu et remonté comme une pendule. 35 minutes de punk/hardcore ultra efficace dans la tronche ! En sortant du chapiteau, je suis certain d'avoir assisté au meilleur concert du festival ! La suite, ce sera Frank Carter & The Rattlesnakes. L'ex Gallows revient avec un projet toujours aussi violent et punk/hardcore. Super concert, mais cela semble un poil mou suite à la claque Pears.

    Je me dirige ensuite vers Bad Cop/Bad Cop, autre nouvelle sensation de chez Fat Mike. Par contre, ici, c'est la déception. J'ai trouvé leur concert super mou et cela ne m'a pas emballé du tout. Ensuite, petit passage devant Modern Baseball ... dont je ne retiens pas grand chose (l'effet post apéro). Juliette and The Licks, groupe de l'actrice Juliette Lewis fait un peu tâche entre cet enchainement de punk et de hardcore. La chanteuse a beau mettre tout de son côté avec une tenue de scène extravagante et bien américaine, j'ai l'impression que le public applaudit poliment sans plus.

    Par contre, juste après Mad Caddies met tout le monde d'accord avec son ska punk ultra efficace. Le public est surchauffé et connait toutes les chansons par cœur. Ultra efficace comme à son habitude. La suite sera plus dur pour moi ... entre passages au bar et groupes qui s'enchaine. Ce sera SNFU, Iron Chic, Face To Face et ensuite No Use and Friends. Projet avec les musiciens de No Use For A Name et une ribambelle de copains qui vient tenir le micro en lieu et place de feu Tony Sly. On retrouve en vrac les chanteurs de Lagwagon, Venerea, Not On Tour, Face To Face, ... par contre, en fonction du chanteur/de la chanteuse et malgré la set list ultra top, c'est un peu décousu. L'idée est bonne, mais ça manque de liant. Ce concert m'achèvera ... tampis pour les revenants de Sum 41.

    En résumé, les moins ce sera:

    - le réaménagement du site, la météo, Bad Cop/Bad Cop, Teen Agers

    Les plus:

    - Pears, Rancid, Mad Caddies, No Fun At All, Youth of Today, Frank Turner, Less Than Jake.

  • At The Drive In - Palladium (Koln) - 30/03/16

    Ça fait bien longtemps que je n'avais plus parlé d'un concert ici. Je reprends la plume suite à la tournée européenne d'At The Drive In. Un des groupes phare du punk/noise/harcore des années nonante a décidé de remonter sur scène pour un paquet de dates en 2016. Le groupe a splitté en 2001, juste après la sortie de l'incroyable Relationship of command sorti un an plus tôt. Le groupe était déjà revenu sur scène pour 4 dates en 2012 mais uniquement dans d'énormes festivals et avec juste une date en Europe. Cette fois-ci, le groupe annonce une dizaine de dates en Europe. Impossible de me rendre à celle de Bruxelles, je décide donc de m'organiser un mini city trip à Cologne afin de voir enfin ce groupe !

    J'arrive au Palladium à Cologne vers le coup de 20h10. Les Allemands étant bien éduqués, je fais comme eux la file avant de pouvoir rentrer sur place. Énorme salle (qui sent bon la currywurst - stand juste à côté de l'entrée) qui me fait penser à l'AB de Bruxelles mais en 2 fois plus grand. Les Butcherettes sont déjà sur scène, le trio habillé de rouge balance du post-punk qui me fait penser à Nina Hagen (des débuts). Pas trop ma tasse de thé, mais ça à la mérite de plaire aux Allemands. Le trio finit vers 20h35 son concert. Il faut attendre 45 minutes avant de voir les At The Drive In monter sur scène. Mais l'attente valait la peine. Dès le départ, les 5 musiciens balancent un excellent concert sous une pluie de riffs énorme ! Cédric Blixer, le chanteur est surchaud et court dans tous les sens !

    On a droit à 1h10 d'un concert super intense avec un groupe qui semble bien content d'être là et qui communique assez bien avec le public. "La première fois que l'on est venu en Allemagne, c'était à Hamburg. Internet n'existait pas encore et on devait trouver des cabines de téléphone fixe pour parler avec notre famille". Une autre époque où le groupe tournait dans des clubs de 200 places. On est à près de 5000 ce soir !

    La set list fait la part belle à Relionship of command et c'est parfait ! Dans l'ordre, ça donne: Arcarsenal, Pattern Against User, Sleepwalk Capsules, 300 MhZ, Proxima Centauri, Lopside, Invalid Litter Dept, Ursa Minor, Enfilade, Quarantined, Cosmonaut, Catacombs, Non-Zero Possibility avec en rappel: Napoleon Solo et One Armed Scissor qui verra toute la salle partir dans un énorme pogo !

    Le déplacement jusqu'à Cologne valait le détour ! Les At The Drive In ont balancé un excellent concert. Vivement leur retour cet été !

     

     

  • Flying Donuts @ Rock Village - Horion Hozémont - 31/01/15

    10750293_592712067539385_7052823898613105953_o.jpgDeuxième jour avec les Flying Donuts pour leur week-end belge. Je les accompagne à Horion-Hozémont, bled à deux pas de Liège. Le concert a lieu au Rock Village. C'est une ancienne école, au milieu des champs. Avant, il y avait autour de l'école un paquet d'habitations, elles ont été rasées pour cause d'aéroport dans les parages. Un motivé/forcené a tout fait pour garder l'école debout et y faire un lieu dédié à la musique. Un motivé !

    L'accueil est cool, même si il fait froid. On se chauffe encore avec un vieux feu au bois. Bien à l'ancienne ! Les Flying Donuts sont seuls ce soir. Au programme le même set que la veille principalement axé autour de Still Active, leur dernier album. Les gens qui ont fait le déplacement semblent en tout cas apprécier le set du trio. A nouveau, une belle débauche d'énergie !

  • Flying Donuts @ La Taverne du Théâtre - La Louvière - 30/01/15

    flying donuts, corbillardCela faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds à la Taverne du Théâtre à La Louvière. J'y retourne en cette fin janvier avec une toute belle affiche punk rock.

    Corbillard ouvre avec un set d'une quarantaine de minutes d'une belle intensité avec un public bien présent. Le groupe parcourt ses deux albums (Song For My Friend, Puisque, De gauche à droite, ...). Le groupe prend du plaisir sur scène et se permet même de vanner son batteur qui plante une intro. Un tout bon concert, comme à leur habitude !

    Flying Donuts suit avec un set qui va bien plus (trop) fort. La salle se vide d'ailleurs par rapport à Corbillard. Le trio nous présente son dernier album et tire une bonne partie des titres joués ce soir de Still Active. On navigue dans du gros son punk rock avec des touches rocks à la Motorhead ou Danko Jones. Sous l'impulsion de deux fans, les Français clôtureront leur set par un petit Back Off de derrière les fagots ! Quel plaisir pour les oreilles (même si ça allait fort).

  • Big Fat Lukum/Sourblast @ Le Temple - Namur - 26/01/15

    big fat lukum, sourblastPetite soirée à la bien en cette fin janvier au Temple. Deux groupes dans un univers un poil différent mais avec quelques similitudes dont celle de faire du rock !

    Sourblast, jeune groupe de La Louvière (avec des "vieux briscards" de la scène louviéroise). On navigue dans du gros stoner rock. On ressent les influences des débuts des années 2000 (Kuyss, QOSTA). On sent que les 4 zikos ont déjà de la bouteille et que même si le groupe est nouveau, les gars ont déjà du vécu à défendre. Belle découverte qui demande confirmation !

    Les locaux de Big Fat Lukum ont suivi. J'en avais gardé le souvenir d'un groupe rock tendance grunge. Il y a eu pas mal de changement. Les gars ne sont plus que 3 sur scène et ont plutôt viré beaucoup plus heavy avec quelques touches sludge. J'ai pas mal apprécié l'évolution du groupe et là aussi, je demande à revoir !

    Des concerts, comme ça, même un lundi, c'est toujours tout bon !

  • Black Sheep/Silly Snails @ Concert privé - Ecaussinnes - 24/01/15

    Petite soirée à la cool, dans le cadre d'un annif avec deux groupes que je suis depuis près de 10 ans.

    Les Namurois de Silly Snails ont ouvert le bal avec un set super carré d'une cinquantaine de minutes. Leur ska punk fait mouche ! Le public apprécie, même si certains ne sont pas habitués aux concerts (anniversaire oblige).

    Black Sheep suit, les 4 Mouscronnois sortent d'un week-end de résidence et proposent pas mal de nouveau titre. C'est clairement de bonne augure pour l'album qui se prépare. Du tout bon punk rock teinté de hardcore !

    Toute bonne petite soirée, entre potes !

  • Guerilla Poubelle - 666ème concert @ La Flèche d'or - Paris - 23/01/15

    guerilla poubelle, charly fiasco, nina school, justin(e)Grosse fête prévue à Paris avec la crème de la scène punk rock chantée en français de chez Guerilla Asso (manquait juste Diego Pallavas) pour le 666ème concert de Guerilla Poubelle. J'arrive à l'ouverture (et dans les 100 premiers, ce qui me permet de recevoir une belle église en carton à bruler), mais la salle se remplit en quelques minutes. Le concert a lieu à La Flèche d’or, une très belle salle de Paris, genre d'ancienne gare ou serre rénovée.

    Les Nina School ouvrent la soirée. C'est leur avant dernier concert, le groupe ayant décidé de cesser ses activités. Une grosse demi heure d'un set assez énergique, malgré quelques hésitations en ouverture. Le groupe parcourt ses deux albums et quelques ep pour ravir le public présent. Une très belle pré clôture avant leur dernier concert prévu le lendemain. Dommage que le groupe s'arrête car sur scène, les gars avaient encore de très beaux restes.

    Les Charly Fiasco suivent avec une quarantaine de minutes d'un excellent set. Énergie, chœurs en quantité et belle place laissée au chant. A la basse, on retrouve David (qui est l’ancien bassiste du groupe) déguisé pour l’occasion du 666ème concert des Guerilla. Les Toulousains parcourent leurs deux albums avec entre autres : Mon pire souvenir de concert, …

    Justin(e) vient tel un rouleur compresseur, prouver qu’ils sont hors norme. Un excellent concert, un vrai rouleau compresseur musical et des musiciens d’une énorme précision et efficacité. Cela faisait longtemps que je n’avais plus vu les Nantais et ça m’avait manqué. Quel put*** de concert. Le public ne s’y trompe pas et en redemande.

    C’est toujours dur de suivre un groupe comme Justin(e), mais Guerilla Poubelle y arrivera haut la main. Il faut dire que la salle est comble pour eux ! Le public est chauffé à bloc et le trio parisien n’a plus qu’à les cueillir. Ce qu’ils feront parfaitement. On navigue principalement autour du dernier album, Amor Fati tout en laissant la place aux titres des deux premiers disques. Dix ans (et un peu plus de scène) de scène dans les pattes et malgré cela, on ressent que le groupe n’est pas essoufflé (et le public non plus). Un excellent concert pour clôturer une toute belle soirée.

    Une soirée à retenir. Un exemple que le punk rock en français a encore un bel avenir devant lui, même si ces groupes sont déjà depuis longtemps sur la scène !

  • Jack and The Bearded Fishermen @ Magasin 4 - Bruxelles - 22/01/15

    Retour au Magasin 4, une fois de plus, en ce mois de janvier, cette fois-ci, c'est pour la dernière date de la tournée des copains de Jack. Je suis arrivé au milieu du concert du premier groupe, le temps de dire bonjour aux connaissances présentes et de prendre un verre, je ne verrai rien de leur concert. Le deuxième groupe à jouer est Hombre Malo, des Suédois qui ont fait une partie de la tournée en première parie des Jack and The Bearded Fishermen. Les gars balancent du sludge bien énervé. Ce n'est pas ma came habituelle ce genre de musique, mais le côté super énervé et hardcore du truc (avec un côté Dillinger Escape Plan) me fait plus qu'apprécié le truc. Très bonne découverte live !

    Les Jack terminent la soirée avec un set d'une quarantaine de minutes parcourant leurs deux dernières sorties. Un rock noise bien trippant, quelque part entre l'intensitédes Thugs et des trucs bien plus noise. Très bon concert pour un groupe qui joue plus souvent dans des plus petites structures.

  • Action Sedition/Les Slugs @ Le Renard Bleu - Bruxelles - 20/01/15

    Les Slugs, Action SeditionAyant reçu le tract quelques jours plus tôt, je décide de pousser une tête jusqu'au Renard Bleu à deux pas de la place du Jeu de Balle à Bruxelles. Je ne connaissais pas le lieu. Le bar est petit mais bien sympathique avec une carte de bières spéciales assez top !

    Les Slugs ouvrent la soirée devant assez bien de monde (surtout comparé à la taille du bar). Le trio nous balance les titres habituels au plus grand bonheur du public présent: Cou d'Pougne, Canada, ... Du punk bien basique et classique chanté en wallon. J'aime toujours autant cette efficacité !

    Action Sedition, 5 Canadiens de passage en Europe suivent. On est plus dans un punk anarcho. C'est moins ma came. Ça beugle beaucoup et je les trouve par moment très brouillons. J'arriverai pas à accrocher à leur concert. Dommage.

     

  • Les Sales Majestés @ Magasin 4 - Bruxelles - 18/01/15

    Après avoir raté deux groupes sur 3 la veille, je pousse une tête au Magasin 4 et cette fois-ci en étant bien à temps pour voir Asile (raté la veille) en ouverture des Sales Majestés. Les 3 d'Asile ouvrent devant un Magasin 4 en train de se remplir. C'est la première fois que je les vois avec leur nouveau batteur et je ne les avais plus vus depuis minimum 2 ans. Et, les gars ont fait un sacré bon en avant. Leur punk rock chanté en français, même si il reste assez simpliste, a bien pris de la bouteille et les gars ont gagné en efficacité. A revoir !

    Conmecontent suit ... J'avais déjà été bien étonné la veille. C'est à nouveau le cas surtout sur cette grande scène du Magasin 4. Les gars sont tout à fait à leur place et ont fait un concert encore mieux que la veille. Dans la veine Rancid à fond !

    C'était la première fois que je voyais Les Sales Majestés. La salle était bien remplie (surtout pour un dimanche). Le public était là pour les Français et le groupe n'a pas du faire beaucoup d'efforts pour le convaincre. LSM a balancé les titres "phares" de sa discographie: Camarade, Johnny s'en va t'en guerre, Marine, ... Du bon punk français, un poil simpliste ... parfait pour un dimanche où il ne faut pas trop réfléchir !

  • Les Gueules Noires @ Chez Elena - Marche-lez-Ecaussinnes - 17/01/15

    asile, conmecontent, les gueules noiresUn petit concert sur Ecaussinnes, cela faisait bien longtemps et en plus, je n'avais pas un pied dans l'organisation. Malheureusement, j'aurais bien voulu voir les 3 groupes, mais je n'ai pu en voir qu'un sur la soirée.

    J'ai donc juste vu le concert des Conmecontent. J'avais vu le groupe une fois, il y a un peu plus de 2 ans alors que les gars n'étaient encore qu'un trio. Ils sont maintenant 4 avec une deuxième guitare. Et les gars ont fait un super bon en avant. On est loin du groupe punk à 3 accords car ils ne savaient pas jouer plus et assez timide sur scène dont j'avais le souvenir. On est face à un groupe qui a maintenant de la bouteille, qui a une belle présence sur scène. Et surtout qui musicalement a bien évolué. On navigue quelque part entre de la Oi! et du son à la Rancid. Belle évolution ... et juste déçu d'avoir raté les 2 autres groupes.

  • Two Tone Club/Buster Shuffle @ Magasin 4 - Bruxelles - 16/01/15

    two tone club, buster shuffle, Belle petite soirée ska de rentrée au Magasin 4 avec au programme Buster Shuffle et Two Tone Club. Le monde a répondu présent et la salle était déjà bien pleine lors de la montée de Buster Shuffle sur scène. Pendant un peu moins d'une heure, les Londoniens ont revisité leurs 3 albums et ont aussi placé quelques reprises. Je n'avais plus vu les Londoniens depuis 2 ou 3 ans et les gars ont vraiment bien grossi et sont vraiment d'une très belle précision sur scène. Concert tout tout bon ! De l'excellent ska avec l'accent anglais ... dans la lignée des Specials.

    Les Two Tone ont suivi ... les gars étaient attendus, cela faisait 8 ans qu'ils n'avaient plus mis les pieds à Bruxelles. Le public était bien chaud bouillant et ça skankait dans tous les sens. Les Français ont aussi parcouru leurs trois albums et ont clairement répondu présent sur scène. A nouveau, concert tout tout bon!

    La soirée s'est terminée avec un set endiablé des Flying Platane derrière les platines pour faire danser les derniers irréductibles (assez nombreux). Une excellent soirée ska pour redémarrer la saison !

  • Festival Rock à Gogo @ Os à Moëlle - Bruxelles - 15/01/15

    Komah, the fabulous progeriansL'Os à Moelle, le plus vieux cabaret théâtre/concert de Bruxelles organise ce week-end du 15-16-17 janvier, un festival sous "le patronage" de Ponpon, célèbre animateur rock sur les ondes Classic 21. Au programme deux groupes par soir. Je suis allé faire un tour le premier soir pour revoir les excellents Fabulous Progerians.

    Les hardcore/métaleux de Komah ouvrent la soirée avec une quarantaine de minutes de gros son ... C'est toujours pas à mon goût. Quelque part entre du Hatebreed, du Pantera et du Pro-Pain. Mais sans l'efficacité des précités. C'est bien en place ... mais ça me laisse passif.

    Les Progerians débarquent sur scène vers 22h45. Le trio est accompagné ce soir par Constantin qui tripatouille des sons en plus et par une trompette sur quelques morceaux. Comme d'hab, ça envoie du tout gros son bien lourd et intense. On est quelque part du côté de Helmet, Melvins et la scène du début des années nonante. Le groupe est assez en forme et nous offre quelques nouveaux titres (à paraître sur le nouvel album prévu cet année). Intense à souhait ! Un bon concert comme les Bruxellois savent le faire !

  • The Holmes/A Supernaut @ Péniche Fulmar - 08/01/15

    a supernaut, the holmesPetit concert de reprise en ce début du mois de janvier assez morne ! Direction La péniche Fulmar pour une soirée autour du rock psyché.

    Les concerts démarreront vers 21h devant une salle loin d'être remplie et où il ne fait pas super chaud. Mais cela n'empêche pas les Bruxellois de A Supernaut de tout mettre en place pour réchauffer le public. Et les 4 gars y arriveront; à coup de riffs et de postures psychés venus directement des années septantes, le groupe va réussir à réchauffer l'atmosphère et faire bouger les premiers rangs. Je ne suis pas méga fan du style musical, mais les gars s'en sortent haut la main et sortent un excellent concert d'une quarantaine de minutes.

    Une vingtaine de minutes plus tard, le trio The Holmes attaque avec un set beaucoup plus proche des racines du rock. On navigue du côté des White Stripes, des MC5 et des grosses références rocks ricaines matinées de blues. Le concert est beaucoup plus compact et ne laisse place à aucunes fioritures hormis des avalanches de riffs de guitares soutenus par une section rythmique du tonnerre. Un vrai régal pour les oreilles !

  • Concerts ... septembre --> décembre

    Grosse update des concerts vus en 2014 !

    23/08/14 - Implants + Man is astronaut @ Klub 007 - Prague (CZ)

    28/08/14 - La Rupture + Homesick @ Le Phoenix - Mons

    29/08/14 - PO Box + Eleven ! + Fire Me ! @ La Taverne du Théâtre - La Louvière

    30/08/14 - Ten Foot Pole + Antillectual + Face The Fax + Generation 84 + The Octopussy's + Coma Commander @ Het Loo - Tessenderlo

    30/08/14 - L'Enfance Rouge @ Magasin 4 - Bruxelles

    01/09/14 - Gatechien + Adolina @ Le Phoenix - Mons

    04/09/14 - Dÿse + Vandal X + Missils of october @ Magasin - Bruxelles

    05/09/14 - Intenable + Shut Up ! Twist Again ! + Struggling For Reason @ Le Shaka Laka - Hazebrouck (Fr)

    06/09/14 - Intenable + Shut Up ! Twist Again ! @ Taverne des Anges - Charleroi

    10/09/14 - Sham 69 + Contingent + Les Slugs @ Magasin 4 - Bruxelles

    12/09/14 - Hint + Pneumatic Head Compressor + P.U.T @ Magasin 4 - Bruxelles

    14/09/14 - Tagada Jones + Corbillard + Kaoz Noise Volunter + Flow @ Magasin 4 - Bruxelles

    19/09/14 - Silly Snails + Skating Teenagers @ Silly Snails fête ses 10 ans - Namur

    26/09/14 - Mountain Bike + A Supernaut + The Holmes @ Atelier 210 - Bruxelles

    27/09/14 - Alek Et Les Japonaises + Petula Clarck + Romano Nervoso + The Mighty Progerians + Frank Shinobi + Jesus is my Son + Galvanize + Philaretordre + Sport Doen + Marteleur + Aerobiconoise @ Magasin 4 - Bruxelles

    04+05/10/14 - Festival Les Tailleurs: Nihil Obstat + Grand Malade @ Festival Les Tailleurs - Ecaussinnes

    07/10/14 - The Menzingers + The Smith Street Band + Andrew Jackson Jihad + Caves + Holy Mess @ Kavka - Anvers

    08/10/14 - Detroit + Chloé Colin @ AB - Bruxelles

    09/10/14 - Sons Of Buddha + Not Scientists + Eleven ! @ Le Spione - Bruxelles

    11/10/14 - Not Available + River Jumpers + The 101's + Mike TV + Overweight + The Octopussy's + Face The Fax + Not so much + Flatcat @ FOD Fest - Edegem

    12/10/14 - Sweet Empire + Bike Crash @ Le Phoenix - Mons

    14/10/14 - Youngblood Brass Band @ AB - Bruxelles

    17/10/14 - The Poneymen @ La Taverne du Théâtre - La Louvière

    18/10/14 - Guerilla Poubelle + Charly Fiasco + Brutal Cherie + Struggling For Reason @ La Taverne du Théâtre - La Louvière

    22/10/14 - Romano Nervoso + Sons Of Disaster @ Le Botanique - Bruxelles

    25/10/14 - Fights and Fires + Idle Class + Wloves Scream @ Le Temple - Namur

    26/10/14 - Wank For Peace + Chris Snelgrove + Small Brains @ Le Spione - Bruxelles

    28/10/14 - CTM + Five O Clock Tea @ Rock Café - Prague (CZ)

    30/10/14 - Burning Streets + Burning Steps + Remember The Heroes @ Cross Club - Prague (CZ)

    31/10/14 - Huge Puppies @ Le Petit Rustique - Rochefort

    01/11/14 - Santiago Downbeat Ska Jazz + The JB Conspiray + Huge Puppies + Skangoeroes @ Rixenska - Rixensart

    03/11/14 - The Gaslight Anthem + Deer Trick @ AB - Bruxelles

    06/11/14 - Hardfaced + Fire Me ! @ Le Phoenix - Mons

    07/11/14 - Black Sheep @ Moon K'Fé - Meisenthal (Fr)

    08/11/14 - Black Sheep + Belly Noise + Oregon Trail @ Le Grand Vennes - Lausanne (CH)

    14/11/14 - Antillectual + Struggling For Reason + Silly Snails + Radio 911 @ Le Belvédère - Namur

    15/11/14 - Struggling For Reason + OpeNightmare @ Taverne des Anges - Charleroi

    17/11/14 - Corbillard + Fa!L @ Le Phoenix - Mons

    19/11/14 - The Mahones + Orkka + Midnight Tattoo @ Magasin 4 - Bruxelles

    22/11/14 - Turbonegro + The Adicts + Madball + Peter Pan Speedrock + Napalm Death + The Fuzztones+ Slapshot + Kadavar + Banane Metalik @ Speedfest - Eindhoven (NL)

    24/11/14 - Corbillard + Overweight + Flow @ Le Temple - Namur

    25/11/14 - The Specials @ AB - Bruxelles

    27/11/14 - Mad Caddies + Silly Snails @ Centre Culturel René Magritte - Lessinnes

    28/11/14 - Lisa A Peur + Struggling For Reason + Frog @ Sombrero - Amiens (Fr)

    29/11/14 - Struggling For Reason + Extra Ball @ Le Plan B - Poitiers (Fr)

    01/12/14 - The Helltons + Stand For @ Le Phoenix - Mons

    04/12/14 - Zu + Morkobot + [sic] @ Magasin 4 - Bruxelles

    05/12/14 - The Taikonauts + The Poneymen + Hell-o-Tiki @ Magasin 4 - Bruxelles

    06/12/14 - Nine Eleven + Black Sheep + Man is not a bird @ DNA - Bruxelles

    11/12/14 - Seilman Bellinsky + Draache + Rince Doigt @ Magasin 4 - Bruxelles

    13/12/14 - PO Box + Counting Coins + Silly Snails @ Skaos - Ysselsteyn (NL)

    15/12/14 - Blowfuse + Struggling For Reason @ Le Temple - Namur

    17/12/14 - Blowfuse + Corbillard @ Le Phoenix - Mons

    19/12/14 - René Binamé + Union Jack @ Taverne du Théâtre - La Louvière

    20/12/14 - René Binamé + Guerilla Poubelle + Lady Fucked Up + Mr Marcaille @ Magasin 4 - Bruxelles

    27/12/14 - The Mighty Progerians + The Eyes from beyond @ DNA - Bruxelles

  • Ghouls + Riskee and The Ridicule + Spoons Of Knowledge @ Le Spione - Bruxelles - 27/08/14

    spoons of knowledge, riskee and the ridicule, ghoulsHop, hop ... je reprends les comptes rendus de concert (enfin si le temps me le permet). Fin du mois d'août, quelques concerts avant la rentrée scolaire. Je démarre le programme à Bruxelles avec deux groupes anglais en tournée Ghouls et Riskee and The Ridicule ainsi qu'un quatuor bruxellois, Spoons Of Knowledge.

    C'est ces derniers qui ouvrent le bal avec un concert d'une quarantaine de minutes. Je les avais vu il y a ! ou 9 mois et le souvenir que j'en avais, était "bien ... mais encore un peu jeune". Ils ont entre temps changé de batteur et ils ont clairement muri. Le set est bien en place, bien rodé devant un public acquis à leur cause (l'avantage de jouer "à la maison"). Un excellent rock qui est bien en place sur scène. A revoir !

    Suit Riskee and The Riducule, groupe de Londres ... et là, changement de style; on passe à du ska teinté de hip-hop. Le groupe est chaud bouillant sur scène et le public est super réceptif et danse dans tous les sens. Très belle découverte que ce groupe qui me fait penser au début de Sonic Boom 6 (avec chant masculin).

    Ghouls terminent la soirée et terminent d'achever ceux qui en veulent encore. Les 5 gars balancent du ska punk dans la veine de Random Hand et ce genre de truc super énergique ! A nouveau une très belle découverte !

  • Une demi année de concerts

    Ayant un peu zappé les critiques des concerts vus cette année, en voici au moins la liste.

    05/02/14 - Tim Holehouse + Tim Loud @ Bateau Ivre - Mons

    06/02/14 - Tim Holehouse + TimLoud + Gispy Rufina @ Casa Nostra - Aalst

    07/02/14 - RX Bandits + Astpai + Po Box + Face The Fax @ Magasin 4 - Bruxelles

    08/02/14 - Foolish + Silly Snails @ Taverne du Théâtre - La Louvière

    10/02/14 - Fights and Fires + Struggling For Reason @ Local de repét - Lonzée

    11/02/14 - Fights and Fires + Struggling For Reason @ Le Phoenix - Mons

    14/02/14 - Struggling For Reason @ Moon K'Fe - Meisenthal (Fr)

    15/02/14 - Intenable + Lodd + Struggling For Reason @ Mayhem Birthday - Salavaux (CH)

    17/02/14 - Real Life Version + Seehearspeak @ Le Phoenix - Mons

    19/02/14 - Hateful Monday + Struggling For Reason @ DNA - Bruxelles

    21/02/14 - Barlos Swing @ Spione - Bruxelles

    22/02/14 - River Jumpers + The Priceduifkes @ JH Tydeeh - Mol

    24/02/14 - Me Fisrt & The Gimme Gimmes + Old Man Markley + Homer @ Het Depot - Leuven

    01/03/14 - Tim Loud + Tim Holehouse @ Taverne du Théâtre - La Louvière

    02/03/14 - Homesick + Bike Crash @ Le Phoenix - Mons

    05/03/14 - Old Man Markley + The Mighty Campfire punk + The Period Surfers @ JH Zenith - Dendermonde

    07/03/14 - Dirty Bees @ L'annexe - La Louvière

    08/03/14 - Corbillard + One Hidden Frame + Hightower @ London Calling - Bruxelles

    10/03/14 - Arms Aloft + Pilot To Gunner @ Rock Café - Leuven

    11/03/14 - Les Arondes + Jerry Kane @ DNA - Bruxelles

    12/03/14 - Petula Clarck + Coquins @ Café Central - Bruxelles

    15/03/14 - Festival Arc-en-Musique: Guerilla Poubelle + Forest Pooky + Romano Nervoso + The Progerians + Fights and Fires + Hounds and Harlots + Burning Lady + Corbillard + Inc.Ognito + Eleven ! + Bat Bat + Bike Crash + Dans Ton Cuivre + Waves Of Paranoïa + Flying Platane + Petula Clarck @ Festival Arc-en-Musique - Ecaussinnes

    18/03/14 - Cannibal Mosquitos + The Poneymen @ DNA - Bruxelles

    19/03/14 - Frank Turner and The Sleeping Souls + ?? + Ducking Punchees @ AB - Bruxelles

    22/03/14 - Corbillard + Lisa A Peur @ Le Monks - Lille (Fr)

    27/03/14 - Mononc Serge + Bat Bat + Coquins @ Magasin 4 - Bruxelles

    28/03/14 - The Scandals + Black Sheep + The Uprising @ Taverne du Théâtre - La Louvière

    29/03/14 - Augures + Sunken + Diurnal Noise @ Taverne des Anges - Charleroi

    04/04/14 - Black Sheep + Small Brains @ DNA - Bruxelles

    05/04/14 - Overweight + Mon Ex en Concert + Ska Pils Burger + Klaws @ Patrock - Quiévrain

    06/04/14 - Overweight + Dreadrot @ Cross Club - Prague (CZ)

    07/04/14 - Overweight + Off The Charts @ Lykend - Wroclaw (PL)

    09/04/14 - Overweight @ Pogo Baras - Vilnuis (LT)

    10/04/14 - Overweight + ??? @ Depo Club - Riga (LV)

    11/04/14 - Overweight + ??? @ MCB - Jelgava (LV)

    12/04/14 - Overweight @ BO Bar - Kaunas (LT)

    14/04/14 - Overweight @ Mariachi Bar - Nitra (SK)

    16/04/14 - Eletric Bazar Cie + Barlos Swing @ Magasin 4 - Bruxelles

    18/04/14 - The Fabulous Progerians + Wardhill + Six Month Of Sun @ DNA - Bruxelles

    21/04/14 - The Dinosaur Truckers + Dereck W Dunn + Fred Deltenre @ Magasin 4 - Bruxelles

    25/04/14 - Struggling For Reason + JOHK + Dead Ramones @ Le QG - Voué (Fr)

    26/04/14 - Struggling For Reason + Hanibal Death Machine @ Lezard Pub - Montauban (Fr)

    29/04/14 - Black Pigeon + Ghost On Tape @ Auberge de Jeunesse Jacques Brel - Bruxelles

    30/04/14 - Burn Your TV + Black Pigeon + Ghost On Tape @ Maison de la Jeunesse - Ecaussinnes

    01/05/14 - The JB Conspiracy + Overweight @ Spione - Bruxelles

    02+03/05/14 - Groezrock: Astpai + Atlas Losing Grip + Red City Radio + Bodyjar + The Menzingers + The Lawrence Arms + Descendents + NOFX + Ignite + H2O + La Dispute + Iron Chic + Tim Barry + INVSN + Everlast + Get Dead + The Priceduifkes + Elway + River Jumpers + Fabulous Disaster + Apologies, I have none + Funeral Dress + Snuff + All + Screeching Weasel + The Hives + The Offspring + Crazy Arm @ Groezrock - Meerhout

    09/05/14 - Corbillard (Release Party) + Overweight + Jet 8 @ Centre Culturel René Magritte - Lessinnes

    10/05/14 - El Topo Goes Loco: Random Hand + Jet 8 + The Liabilities + Elephant + Silly Snails + Will Tun & The Wasters @ JH Tydeeh - Mol

    15/05/14 - Detroit + Fat Super @ AB - Bruxelles

    16/05/14 - Made J + Dark Country + Sons Of Disaster @ DNA - Bruxelles

    17/05/14 - Dark Country + Sons Of Disaster @ Le Parapluie National - Binche

    18/05/14 - Sharon Jones and The Dapkings @ AB - Bruxelles

    19/05/14 - Dark Country + Sons Of Disaster @ Le Phoenix - Mons

    20/05/14 - Fishbone @ Magasin 4 - Bruxelles

    24/05/14 - Corbillard + Noe Talbot + William Lunch + Tom Tom et les tronçonneuses @ Taverne des Anges - Charleroi

    25/05/14 - Not Scientists + Black Sheep + Noe Talbot + William Lunch @ Le Phoenix - Mons

    27/05/14 - Manic Street Preachers + Public Service Broadcasting @ AB - Bruxelles

    28/05/14 - Gipsy Rufina @ House show - Bruxelles

    29/05/14 - Gispy Rufina @ Trentre Trois Tours - La Louvière

    31/05/14 - Bad Religion @ AB - Bruxelles

    01/06/14 - Against Me ! + IVNSN + Silver & Gold @ JC De Klinker - Aarschot

    03/06/14 - Napoleon Solo + Burn Yoyr TV @ DNA - Bruxelles

    08/06/14 - Gogol Bordello + Chuck Ragan + Northcode @ AB - Bruxelles

    12/06/14 - Corbillard + Rising Strike + Wanted One Armed Bandits @ Le Phoenix - Mons

    14/06/14 - Jera On Air: The Amity Affliction + Emmure + We came Romans + Dropkick Murphys + Against Me + Faintest Idea + Antillectual + Gnarwolves + The Filaments + Brutality will prevail + Born From Pain + First Blood @ Jera On Air - Ysselsteyn (NL)

    20/06/14 - Festivalocal: Struggling For Reason + Caca Nerveux + A l'arrache @ Festivalocal - Vevey (CH)

    24/06/14 - Sons Of Buddha (acoustic) @ DNA - Bruxelles

    27/06/14 - No Opinion + Struggling For Reason + Harry + Chugalug @ Le Spione - Bruxelles

    02/07/14 - The Horny Bitches + Frau Blucher and The Drunken Horses + The Dyson's @ Garcia Lorca - Bruxelles

    05/07/14 - Great Cynics + Muncie Girls + Losing Grip @ Witte Non - Hasselt

    06/07/14 - 7 Seconds + Reproach + The Ignored + The Real Danger + DRS + Muckrakers @ Flesh and Bones skatepark - Aalst

    11-13/07/14 - Mighty Sounds: Cheers! + Punk Floid + Queens Of Everything + Yellow Umbrella + Frantic Flinstones + Redska + The Real McKenzies + 7 Seconds + Che Sudaka + Dropkick Murphys + Barb Wire Dolls + Criminal Colection + Saints & Sinners + The Offenders + Open Season + Rude Rich and The High Notes + The Restarts + ZSK + Perkele + The Anti-Nowhere League + Jesse James + Imperial Leisure + Bloodsucking Zombies From Outerspace + Ska'n'daal Music Ensemble + Plus Minus + The Prosecution + Only Crime + The Generators + Everlast + Madball + Nekromantix + Stick To Your Guns + Talco + Kung-Fu Girlz + Just For Being + The Moonshine Howlers + The 5 Finger Discounts + The Detectors + 13 steps to hell + Hanba + Vic Ruggiero @ Mighty Sounds - Tabor (CZ)

    14/07/14 - New York Ska Jazz Ensemble @ Cross Club - Pargue (CZ)

    15/07/14 - The Generators + Koffin Kats @ Cross Club - Prague (CZ)

    17/07/14 - Struggling For Reason + Pilvaksz Coffee Shop + Maradekgyar @ Live Music Club - Szeged (HU)

    18/07/14 - Sick As We Are Struggling For Reason + Gloves Off + Me As Well + Insekticid @ SAWA - Zupanja (CRO)

    19/07/14 - Struggling For Reason + ??? @ Rock Club Bounty - Kraljevo (SRB)

    20/07/14 - Struggling For Reason + The Citadel @ Kemping - Sered (SK)

    21/07/14 - Struggling For Reason + Maxwell Dead @ Cafe Na Pul Cesty - Prague (CZ)

    25/07/14 - Loud Evening: A Supernaut + Celebrate @ Bruxelles Les Bains - Bruxelles

    26/07/14 - La Louvière Allstar: Romano Nervoso + Burn Your TV + Nephtys @ La Taverne du Théâtre - La Louvière

    27/07/14 - Authority Zero + Face The Fax + Fire Me ! + Altitude @ Peniche Inside Out - Liège

    31/07/14 - Black Sheep + Gino Eyeballs + Altitude + My Dog Is Radioactive @ JC De Klinker - Aarschot

    01/08/14 - Black Sheep + When There is none @ Kultube - Monchenglabach (D)

    03/08/14 - Black Sheep + Rebuke + Pink Flamingos @ Kavarna Ave - Ajdovscina (SLO)

    05/08/14 - Black Sheep + Pilvaksz Coffee Shop @ Rongy Club - Szeged (HU)

    06/08/14 - Black Sheep + Less Than Zero @ SZMT - Vezprem (HU)

    07/08/14 - Black Sheep + xKatexMoshx + A.N..F. + Prugelknabe @ U Vocka - Opava (CZ)

    08/08/14 - Black Sheep + All The Memories + Smoketwon G + Brutal Comma @ Watz Music Club - Holesov (CZ)

    09/08/14 - Bunchfest: Speedozer, Prago Union, Black Sheep, Thunderbirds, Long Way Down @ Bunchfest - Stara Bolesav (CZ)

    14/08/14 - Pukkelpop Festival: The Strypes, Die Antwoord, Gogol Bordello, Frank Turner and The Sleeping Souls, To Kill A king, Marmozets, Lagwagon, Nofx, Dan Croll, Black Lips @ Pukkelpop Festival - Kiewit

    18/08/14 - Less Than Zero + Angstfilled @ Le Phoenix - Mons

    20/08/14 - A Wilhem Sream + The Human Project + Face The Fax @ Skate Park Flesh and Bones - Aalst23/08/14 - Implants + Man Is: Astronaut @ Club 007 - Praha (CZ)

  • Gipsy Rufina @ Belgique - 26/01-06/02

    J'ai eu l'occasion de suivre et d'héberger Gipsy Rufina pendant sa dizaine de jours en Belgique fin janvier, début février.

    Le premier concert avait lieu le dimanche 26 et était un concert privé totalement acoustique et intimiste. Gipsy nous a joué un excellent concert avec quelques nouveaux titres au banjo que je ne connaissais pas. Tout bon démarrage totalement acoustique.

    Ensuite, place à quelques jours et un concert que Gipsy a donné à Eupen. Je l'ai retrouvé le jeudi 30 à Bruxelles au Rock Classic avec deux Hollandais en ouverture. Il y avait This Leo Sunrise avec son projet solo et Port of Call. J'ai bien aimé ce dernier qui était assez calme mais sonnait vraiment bien. Gipsy a terminé avec un excellent concert, dommage qu'il n'y avait qu'une dizaine de personnes présentes. Le lendemain direction le Bateau Ivre à Mons pour un des meilleurs concerts de Gipsy sur cette mini tournée en Belgique. Il y avait pas mal de monde et Gipsy a joué son folk teinté de blues pendant plus d'une heure au grand bonheur du public présent. Tout tout bon. J'ai laissé Gipsy sur place et l'ai retrouvé quelques jours plus tard au même endroit mais cette fois-ci dans le public pour le concert de Tim Holehouse & Tim Loud (plus de détails dans un autre CR).

    Sa dernière date de la tournée belge était le lendemain à Alost où il s'était invité en dernière minute au concert des deux Tim précités. Il a ouvert avec un set d'une petite demi-heure avant de laisser la place à Tim Loud et son pop/punk acoustique très classique et à l'excellent Tim Holehouse avec son blues bien crade  qui a fait un set bien énervé comme il le fallait.

    Ce fut un plaisir de suivre Gipsy Rufina et son folk pendant tous ces jours !

  • Struggling For Reason @ Bar les Anges - Charleroi - 25/01/2014

    Petit concert à Charleroi avec les copains de Struggling For Reason. Les locaux de BMF ouvrent. On navigue dans le hardcore tendance locale. C'est vraiment pas trop mon truc. Les Struggling For Reason enchaine avec un set d'un peu plus d'une demi heure bien énergique. Toute bonne ambiance et bon punk rock des familles au programme.

  • Humming Bird @ Café des Arts - La Louvière - 24/01/2014

    Après la claque prise la veille, je décide de retourner voir les Nîmois de Humming Bird qui jouaient à La Louvière. J'arrive bien après l'heure annoncée du concert, mais celui-ci n'a pas encore commencé.

    Le groupe a commencé vers 22h30 et fait un set identique à celui de la veille. On navigue toujours entre les titres les plus noirs de Noir Désir et Tom Waits. Je suis toujours aussi ébloui par leur musique. Par contre, le concert sera bien moins bon que celui de la veille, surtout suite à la réaction du public qui n'en a cure du concert et préfère commander des bières au bar. Bien dommage.

  • Humming Bird @ DNA - Bruxelles - 23/01/2014

    1483137_636635606377964_1315570589_n.jpgJe cherchais un truc à faire ce jeudi soir ... et j'ai vu passer dans mon fil d'actualité l'annonce pour ce concert. Je m'y rends sans connaître aucun des deux groupes qui jouent. Le premier groupe, Dead High Wire, est un trio anversois, ça balance plutôt dans un truc punk/garage. Le groupe joue une petite quarantaine de minutes, leur truc me plait, mais je trouve ça un peu long. A revoir.

    Place ensuite aux Nimois de Humming Bird où on retrouve en fait le même guitariste/chanteur que pour Le Clan Edison. Petite particularité, la batterie est installée différemment d'un groupe habituel; le batteur jouant debout. Cela contraste avec le chanteur/guitariste qui est lui assis. Dès les premières notes, je sens que ça va me plaire. Très vite, le duo installe un grosse ambiance bien noire dont il est dur de sortir. On est quelque part entre 16 Horsepower, Noir Désir (grosse ressemblance niveau de la voix), Nick Cave ou encore Tom Waits.

    Je ressors du DNA sur un petit nuage tant le groupe m'a marqué ... je sais ce qu'il me reste à faire le lendemain (ils jouent à La Louvière!)

  • Defeater @ Trix - Antwerp - 18/01/14

    defeater, goodtimes boys, caspian, landscapesUn samedi bien hardcore de prévu au Trix avec la venue de Defeater et un plateau de groupes. J'arrive bien avant les concerts et je croise pas mal de copains dans la salle.

    C'est Goodtimes Boys qui ouvrent la soirée. J'accroche pas trop à leur hardcore actuel sans énormément d'originalité. Les gars nous balancent une demi heure de set. Suffisant pour moi. Par la suite, j'écouterai de loin le concert de Landscapes, c'est encore moins à mon goût que Goodtimes Boys ... et je préfère faire causette avec des potes plus vus depuis longtemps. Ça continue à s'empirer avec le concert de Caspian. Je vais certainement me faire démonter par les fans du groupe car il y en avait un paquet ... mais ça ne passe pas leur truc. J'ai l'impression d'avoir un mix de post hardcore mélangé avec de la branlette émo et le tout sans chant.

    Heureusement Defeater vient me remotiver. Il y a juste assez de monde, ce n'est pas sold out, ça laisse de la place pour bien "s'installer" pour mater le concert. Les Bostoniens sont bien chauds et envoient un concert d'une petite heure qui met tout le monde d'accord, c'est eux la tête d'affiche, il y a pas photo ! Ils parcourent principalement leurs deux derniers excellents albums avec les titres suivants: Bastards, Wram Blood Rush, Dear Father, The Red White and Blues, Rabbit Foot, I don't mind, But Breathing, A Wound and scar, No shame, Empty Glass, Bled Out et Blessed Burden et Cowardice en rappel. Le public est chaud bouillant et répond énergiquement au set du groupe. Tout bon concert !

    En résumé, du grand Defeater au Trix et Goodtimes Boys qui avec le recul n'est pas trop mal ... par contre, pas moyen avec Landscapes et Caspian.

  • Sons of Disaster @ Beeurschewburg - Bruxelles - 17/01/14

    sons of disaster, we're wolvesPremier gros concert sur Bruxelles en 2014 avec la prestation des Sons of Disaster au Beeurs. Les Anversois de We're Wolves ont ouvert la soirée devant une salle déjà bien remplie. Les gars envoient un mix de punk et de rock'n'roll. C'est assez énergique et le chanteur a une bonne présence sur scène.

    Lorsque sur le coup de 22h30, les Sons montent sur scène, c'est sold out et des gens resteront à l'extérieur sur le carreau. Les gars sont chauds tant sur scène que dans le public ! Pour les petits bouts de concert que j'ai vu (j'étais au stand merch), je peux confirmer que les Sons of Disaster sont chez eux à Bruxelles et que le public leur a mangé dans la main !

    Une toute bonne soirée avec un excellent accueil de la salle et du public pour les Sons of Disaster !

  • His Electro Blues Voice @ Magasin 4 - Bruxelles - 16/01/14

    Je suis arrivé un peu avant le début du concert de Stoompers pour ma première soirée au M4 en 2014. Le groupe bruxellois joue du punk à l'allemande. Leur truc me fait penser à du Nina Hagen et ce genre de truc. Le chanteur a une bonne présence, mais le style et la musique me lassent vite.

    Les Italiens de His Electro Blues Voice balancent eux du punk teinté de noise bien violente. Le set est ultra condensé et on est face à un mur de sons de près de 45 minutes. A nouveau, le truc me lasse assez vite. Le mur de son punk m'empêche de rentrer pleinement dans le délire musical du groupe. A revoir lors d'un prochain passage pour me faire une nouvelle idée.

  • Dirty Bees @ Shaka Laka - Hazebrouck (Fr) - 10/01/14

    flow, dirty bees, the skalogg'sVendredi soir, direction le Shaka Laka avec les potes de Dirty Bees. Arrivé sur place, on tape la discute avec les copains du Nord, il y en a quelques uns !

    Flow ouvre le bal, seul avec sa guitare vers 21h pour un set acoustique de 30 minutes. On a droit à quelques nouveaux titres parmi les anciens (Shaka Laka mon pote, 2014, Bébé Pinard, ...) Très belle mise en jambe pour la soirée. Je ne vois par contre, pas grand chose du concert des Skalogg's passant plus de temps à discuter à droite et à gauche. Ce sera pour une prochaine. Ensuite, les Dirty Bees font en excellent concert devant un public qui ne les a pas vu souvent. Ça pogote dans la premier rang et la bonne humeur se transmet du public à la scène et inversement. Parfait pour bouger un vendredi soir !

  • Les Rideaux de ma grand mère @ London Calling - Bruxelles - 09/01/14

    les rideaux de ma grand mèrePas grand chose à se mettre sous la dent niveau concert depuis le début d'année. J'ai donc décidé de me rendre à ce concert de Swing/Jazz manouche pour me mettre du son live dans les oreilles.

    Contrairement à d'habitude au London Calling, le concert avait lieu dans le bar et non dans la cave. C'est une mauvaise idée ... car par moments, on entendait plus les discussions au bar que le concert. Le quatuor composé de deux guitares, d'une contre basse et d'un violon jouait du jazz teinté de musique manouche. Ça m'a très vite ennuyé et cela est surtout dû au manque de présence et de charisme du groupe sur scène (la disposition n'a pas aidé).

    Premier concert de l'année ... premier échec !

  • Guerilla Poubelle/Great Cynics - Christmas Tour @ France - 27-31/12/13

    guerilla poubelle,great cynics,wank for peace,david f,krokodil,lisa a peur,rien à foutre,without skinAyant du temps à tuer durant ces vacances de fin d'année et ayant envie de prendre la route, j'ai suivi la tournée Guerilla Poubelle/Great Cynics pendant 5 jours.

    Vendredi 27 décembre, départ de Bruxelles pour Angers pour la deuxième date de la tournée des deux groupes. On arrive vers 17h30 au T'es Rock Coco, excellent café concert d'Angers. On retrouve les potes, on boit quelques coups (bières belges au fût toujours un bon plan). On descend dans la cave pour le concert de Great Cynics. Le plafond n'est pas très haut et la cave est blindée. Je verrai le concert du fond de la salle ... enfin j'entendrai surtout car j'ai pas vu grand chose. Le concert des Anglais ne me semble pas top et je me dis que si je dois encore voir 4x ce groupe que je ne connais pas, ça va être plutôt chiant. Pour Wank For Peace, je me fais une place devant la scène. Les gars jouent dans leur jardin et le public commence à devenir fou ! Ça pogote, ça chante en chœur les paroles et ça slamme pas mal. 30 minutes super intensive avec l'apparition d'un nouveau guitariste (ça en fait 2 du coup). Excellent set des patrons Wank For Peace. Les parrains de la scène, Guerilla débarquent ensuite pour un set d'un peu moins de 40 minutes. On retrouve Antho en remplacement à la basse. On a droit à pas mal de titres du dernier album dont Carcassonne qui tue en live. Suite au premier concert, on "vide" la salle pour que Guerilla puisse faire un deuxième concert pour les gens qui n'ont pas réussi à rentrer pour le premier tant la demande dépassait l'offre. Respect à Guerilla Poubelle pour ce geste que peu de groupes auraient fait. On se termine ensuite chez un des musicos d'Homesick qui a la gentillesse de nous héberger.

    Samedi 28 décembre, gros burger à midi et puis direction le Mac Daid's au Havre. Le bar est un pub avec une très grande cave. Les locaux de Without Skin ouvrent, les gars sont assez jeunes mais assurent un set bien punk rock d'une bonne trentaine de minutes. Parfait pour s'ouvrir les oreilles. Great Cynics suit et je me cale cette fois-ci au premier rang. Je change complètement d'avis par rapport à la veille. Ce groupe est une petite merveille avec un batteur (celui de JB Conspiracy) qui est un véritable tueur. Un putain de groupe pop punk à l'anglaise ! Parfait. Guerilla achève le boulot avec un set un peu plus long que la veille (normal il n'y en aura qu'un ce soir) et avec un public tout autant acquis à sa cause.

    Dimanche 29 décembre, ballade matinale et burger (le meilleur de la tournée, je vous conseille Le Whoppies au Havre) avant de prendre la route pour Amiens. On arrive à la Taverne Elektrik, nouveau bar concert sur Amiens avec de la Duvel Triple Hop en stock (enfin avant la soirée ...eh eh). Il y a déjà plein de djeuns qui attendent les groupes alors qu'il est que 16h30 et que les concerts commencent à 19h. Rien à Foutre, groupe local qui vient de splitter fait un dernier concert ... à moins que ce soit le premier concert d'un nouveau groupe avec d'anciens membres de Rien à Foutre (j'avoue, j'ai pas trop compris). Les locaux de Lisa a Peur suivent avec un excellent set devant une salle entièrement acquise à leur cause. On droit à la plupart des titres de leur dernier album: Putain de Marchandises. Great Cynics suit et là, comme la veille, je suis à nouveau ébloui par la classe du trio anglais. Probablement leur meilleur concert pour moi de la tournée. Guerilla Poubelle termine la soirée devant un public bien plus jeune que les autres soirs mais qui est surchaud. La soirée se termine en une grosse after chez les Lisa A Peur ... enfin il paraît car de mon côté, la soirée s'est finie quand le stock de Triple Hop était vide au bar :)

    Lundi 30 décembre, burger pas top à Amiens et puis direction Reims et le squat l'Ecluse. Il fait bien froid dans la cave et le bâtiment du concert. Krokodil, groupe avec des membres du squat ouvre. Un mix de crust et de screamo. 25 minutes dont quelques unes pour un titre punk rock mélo. Ça réchauffe un peu et la cave est bien remplie. Great Cynics suit. Comme à leur habitude, un tout bon set avec un public moins réceptif que les autres jours. Guerilla doit faire face à un public un peu casse couille. Des vieux demandent des vieux titres ... voir les Betteraves et une fille bourrée casse un peu les couilles en passant son temps à demander toujours le même titre (qui ne sera pas joué). Le groupe s'en sort avec humour et arrive à placer le même set à quelques chansons près que les autres jours.

    Mardi 31 décembre, burger, cinéma et puis direction Meisenthal, village perdu au nord de la Lorraine avec un concert de nouvel an. Les portes ouvrent d'ailleurs plus tard que les autres jours (pas plus mal après une indigestion de burger). David F, seul avec sa guitare acoustique ouvre la soirée avec des reprises de Against Me, Tim Vantol, Agaisnt Me, Forest Pooky, Against Me & Sons of Buddha entre autres. Great Cynics vont joueur sur deux années. Ils vont commencer leur concert en 2013 pour le finir en 2014 ... classe ! Guerilla Poubelle fera un excellent set pour le nouvel an. Toujours rempli d'humour, toujours avec Carcassonne, Marx ou l'Histoire, Sur le trottoir, Mon rat s'appelle Judas et un paquet d'autres. Ils inviteront le patron du café à jouer un titre (Cayenne) et termineront pas une reprise tronquée de Nirvana. Après, ça boit des coups, ça se souhaite une bonne année et ça termine bien tard ...

    Un excellent road trip de 5 jours avec des concerts cools et des gens tout autant cools !