Bibliothèque

  • The Inspector Cluzo - Rockfarmers

    Les Gascons d'Inspector Cluzo nous ont sorti en avril un cinquième album en autoproduction. Mais les gars ne se sont pas arrêtés là; on a droit à bien plus. Le package comprend un double ep, un livre et un DVD.

    Le duo rock/noise/grunge/math-rock/groove/barré/etquesaisje gascon nous offre avec Rockfarmers une ode à leur région et leur vision du monde 2.0. Le disque s'appelle Rockfarmers car les gars ont poussé le concept local en reprenant une ferme et en créant eux-même leur foie gras ainsi que leur potager et autres. Tout cela est expliqué dans le livre et dans le DVD d'une trentaine de minutes. Les deux gaillards nous expliquent leur démarche du retour à la terre accompagnée de tournées et d'échanges à travers le monde. Ils nous parlent aussi de leur refus du monde de la consommation et de l'uniformisation sans pour autant oublier de rencontrer et de partager avec les autres cultures. On les voit au Chili, au Japon, en Corée, en Afrique du Sud, aux 4 coins de l'Europe ... le tout entrecoupé par des moments dans leur ferme. Le passage où explique le pourquoi de leur choix est tout simplement merveilleux de justesse !

    Niveau musical, le duo revient avec un cinquième disque fort ! Un mix parfais entre groove et rock grunge. 15 titres où l'on passe du blues à des sons garage, punk, rock avec talent et aisance. Une diversité énorme ... par moments, on est face à la mélodie d'un Jeff Buckley ou d'un Johnny Cash par d'autres, on est face à la fureur destroy d'un Nirvana. Les gars profitent aussi de leur album pour faire passer leur message au niveau des textes (entre autre GMO & Pesticides).

    En gros, foncez acheter ce disque ! C'est bénéfique, on est très loin de la merde radiophonique entendue partout malgré que le groupe joue dans tous les festivals à travers le monde ! Une visite du monde mais sans uniformisation ! Parfait !

  • Franz Ferdinand - La Tournée des Grands-ducs

    Ceci n'est pas un livre sur Franz Ferdinand et pas non plus un bouquin sur la musique. C'est en fait un bouquin écrit par Alex Kapranos, le chanteur de Franz Ferdinand. Ce dernier était cuisinier avant de percer avec Franz Ferdinand. Le journal The Guardian lui avait demandé d'écrire des courts articles sur la tournée de Franz Ferdinand. Il s'est amusé à écrire des articles autour des restaurants visités en tournée et sur la bouffe mangé !

    C'est assez original. C'est super facile à lire et ça permet de s'évader à travers la nourriture. Une trentaine de nouvelles d'une ou deux pages parlant de bouffe ! Parfait pour s'ouvrir le ventre :)

     

  • Sur la route avec les Ramones - Monte A Melnick + Frank Meyer

    ramonesAttention ! Bible r'n'r !

    Sur la route avec les Ramones est un bouquin écrit par Monte A Melnick (aidé par Frank Meyer) qui n'est autre que le manager des Ramones. En un peu plus de 300 pages toute l'histoire du groupe est retracée; des racines à la disparition des musiciens. Le livre est une suite d'interviews et de commentaires de tous les gens qui ont fait partie de la famille Ramones (musicos, label, roadie, ingé son, femme, ...). Malgré cela c'est très agréable à lire et se lit comme une très belle histoire (... celle des Ramones!)

    Foncez sur ce livre ! Amateurs de rock et autre !

  • A Pebble Under My Skateboard - #1

    a pebble under my skateboardUn caillou sous mon skate est un zine lillois. Il n'y a qu'une sortie à ce jour et elle date déjà de 2011. Très chouette zine avec des interviews bien intéressante de Diego Pallavas, Justin(e). Nitad et un paquet d'autres. Lecture à conseiller ... dommage qu'il n'y ait pas de suite.

  • Fabien Hein - Do It Yourself

    1-DO IT YOURSELF-195x130.jpgFabien Hein est un enseignant et sociologue français. Je l'ai découvert suite à l'étude faite sur Flying Donuts et la débrouillardise dans le domaine punk rock en France. Avec ce Do It Yourself, il pousse l'analyse plus loin mais de manière plus générale. Il explique ce que c'est le Do It Yourself (fais les trucs via tes propres moyens et avec tes propres qualités).

    Il prend quelques exemples et on peut voir que très rare sont les groupes 100% Do It Yourself. Il cite Crass et Fugazi.

    Ce livre est très intéressant mais ne devrait atteindre, je peense, que les gens déjà concernés par la chose.

  • Joker in the pack - 3

    joker in the packJoker in the pack est un zine de la région de Tours. On retrouve au sommaire de ce numéro 3 (qui date déjà de 2009): Suicidal Tendencies, Lost Boys, Comeback Kid. Le tout agrémenté de reviews de squeuds. Bien foutu, agréable à lire !

  • Lecture musicale

    joker in the park, shoot to kill, a blocPas mal de fanzine sont passés entre mes mains ces derniers temps, voici un compte-rendu des 3 plus vieux que j'ai lus.

    Shoot to Kill, numéro  (février 2012). Ce Zine est un nouveau projet où l'on retrouve derrière la plume pas mal de gars dont Nasty Samy (Megazine), Mickson, GrodadEric, Jean sé et Toniorocks entre autres. C'est Nasty Samy qui est la base du truc, donc on reste dans ses domaines de prédilection: la musique (punk et métal), les séries Z et les bouquins. Au programme un dossier sur le label Deadlight entertainement, un discussion autour du film Echap et un compte rendu du Fest de Gainsville. Le tout est gratuit !

    A bloc, numéro 1 (mai 2011) est un nouveau zine. Il est plutôt dans la veine de Cheribibi. On navigue dans le milieu punk qui a des choses à dire. Au programme, interview de Bobby Six Killers, de Loran des Bérus avec Schultz de Parabellum. Très agréable à lire et pas trop long. A noter que j'ai trouvé ce zine français en Tchèquie.

    Pour finir, Joker in the pack (numéro 4 - février 2012) est une véritable mine d'or pour l'amateur de punk rock que je suis. Au programme: Atlas Losing Grip, Bad Religion, The Helltons, Mute, The Decline et plein d'autres ! De grosses interviews bien cools et que de la bonne zik au programme ! Je cours m'abonner !

  • Ma petite entreprise punk, sociologie du système D

    flying donutsCe bouquin est une étude sociologique du système D à travers un de ceux-ci: le monde de la musique punk. Avec un intitulé pareil, ce truc pourrait sembler barbant ... à le lecture de cette étude, c'est tout l'inverse qui se produit. Fabrice Hein, l'auteur est un sociologue de l'Université de Metz et il est passionné de punk-rock. Il a suivi pendant près de 3 années le groupe d'Epinal Flying Donuts. A travers cet ouvrage, le lecteur découvre l'histoire du groupe de A à Z et découvre aussi les galères que peuvent vivre ces groupes "hors du commun" mais totalement underground d'une scène qui mériteraient beaucoup plus de promotion et de succès.

    Avant la lecture du bouquin, j'étais déjà un gros fan de la musique du trio lorrain et de leur démarche ... suite à la lecture du bouquin, on n'a qu'une envie ... les revoir et les soutenir d'autant plus. Les discussions que l'auteur a avec le groupe et qu'il a en partie retranscrites, transpirent la vérité et la volonté que le groupe met dans ce qu'il fait !

    Avis aux amateurs de punk-rock et aux lecteurs aimant des choses différentes, cette étude est plus qu'une étude ... c'est la retranscription d'une superbe aventure humaine ... s'appelant les Flying Donuts ! Et pour parfaire le tout, le livre est accompagné d'un CD best of du groupe ...

  • Going Underground - George Hurchalla

    2009distro_going_underground.jpgGeorge Hurchalla est un acteur de la scène punk underground américaine. Il a joué dans divers groupes et a pas mal suivi l'évolution du punk et du hardcore américain. Cette brique de plus de 300 pages reprend les années allant de 1979 à 1992. L'écrivain retrace la scène punk américaine en la décrivant région par région. L'auteur ne suit pas la carrière d'un groupe ni d'une scène régionale, il parcourt tout un paquet de groupes: Fugazi, Minor Threat, Agnostic Front, Descendents, Big Boys, ... et toute une série de scène et d'assos locales.

    Ce livre est plutôt destiné aux amateurs du genre. Il ne cherche pas à montrer le côté sensationnel du punk rock, mais cherche plutôt à donner une image précise de la scène underground d'un style musical. Ce livre est traduit en français et est sorti chez Rytrut Editions.

  • Cheribibi - Numéro 3

    cher.jpgCheribibi est au fanzine, ce que The Clash est au punk ... c'est-à-dire le meilleur qu'il ne soit jamais arrivé. Ce numéro date de 2008 et a un sommaire bien chargé. On retrouve dans ce numéro une interview des Addicts, de Rico Rodrigue, du responsable du label Tian An Men 89 Rcds que je recommande à tous (tant l'interview que le label). On retrouve aussi les habituelles chroniques de disques et livres. Il y a aussi un article sur le Kung-Fu. Comme à chaque fois, c'est hyper complet, agréable à lire et à feuilleter !

  • I hate people # 5

    ihp5.jpgCe numéro 5 est la livraison 2010 du plus qu'excellent zine I Hate People. On retrouve au sommaire un très long article consacré au Big Boys, à l'écrivain John King, au label anglais Boss Tunage, aux Irradiates, Hellbats, Dead pop clu et à la maison d'édition 13ème note. I hate people est aussi fourni en critique de zine, de disques et de livres. C'est toujours aussi fouillé, complet et passionné. Un régal à la lecture !

  • Tais-toi ou meurs - Mark Oliver Everett

    eelsTais-toi ou meurs est l'autobiographie de E, le chanteur des excellents Eels. Dans ce livre sorti chez 13ème Note Edition, le gars raconte sa vie bien morose et entourée de morts et comment grâce à la musique il a pu surmonter tout cela. Je trouve l'écriture vraiment talentueuse et au fur et à mesure du livre, on a droit à des passages de titres de Eels et on apprend quand et comment ces textes ont été composé.

    Il y a dans le livre quelques passages vraiment bien poilant comme cette description d'une émission télé avec Van Morisson et John Legend. Et j'adore le passage (il y en a d'ailleurs plusieurs sur le sujet) qui parle des gens qui voudraient que les artistes ressortent toujours le même disque: "...Une fois encore je ne comprends pas pourquoi certaines veulent toujours que tout ressemble à ce à quoi ils s'attendent. La vie est trop courte pour les trucs prévisibles et ennuyeux. C'est toi qui est chiant, mec"

    Ce bouquin est à conseiller à tous. C'est super bien écrit, facile et agréable à lire. De plus, c'est très intéressant pour ceux qui aime la musique. D'ailleurs Pete Townshend des Who dit de ce livre: "J'en ai plus appris sur mon métier et mes méthodes de travail dans ce livre que dans les biographies de Chuck Berry, Elvis ou David Bowie".

    A noter aussi que les titres anglais du bouquin est "Things the grandchildren should know" (Notes à mes petits enfants). Il est d'ailleurs dommage que le titre en français ne soit pas le même car le titre américain à toutes ses raisons d'être !

  • Cheribibi - Noumero 2

    cheribibiCheribibi est un zine français terriblement bien foutu. Son contenu est hyper bien foutu et hyper bien détaillé. Il n'en sort d'ailleur qu'un par an. Au sommaire de ce numéro 2, on retrouve une interview de The Slits, Dennis Alcapone, George Dekker et Dave Barker. On retroue aussi un dossier sur le théâtre jamaïcain, sur le punk texan, sur le Western italien, l'histoire de Cheribibi. On retrouve aussi une nouvelle de Steve Goodman. Un inédit pour le zine.

    Zine à conseiller pour les amateurs de lecture underground !

  • Rock One - Nirvana

    NirvanaCela faisait un petit temps que, hormis le rock'n'folk, je n'avais pas achêté de magazine musicaux en librairie. Je craque parfois devant quelques éditions spéciales, ce fut le cas ici avec ce spécial Nirvana de la part de Rock One. Quelle grossière erreur !

    Il y a quelques années d'ici, j'étais un lecteur assidu de rock sound (et puis de punk rawk). Mais j'ai laché ces magazines vers la fin. Ils m'ont fait découvrir pas mal de groupes en étant adolescent et post adolescent ... Mais vers la fin, ces magazines tournent en fait avec une grosse trentaine de groupes et ne courrent pas derrière la nouveauté, j'ai donc laissé tomber suite aussi à l'ampleur du net qui permet  de découvrir un max de groupes par soi-même.

    Néanmoins, avec ce spécial Nirvana, je m'attendais à quelque chose d'un minimum bien foutu. Hormis le fait que graphiquement c'est bien foutu et qu'il n'y ait pas encore trop de pub ... journalistiquement parlant ce truc ne vaut pas un balle. Ca démarre par un live report de Murderdolls (quel est le lien avec Nirvana, j'ai toujours pas trouvé !). Puis pendant une trentaine de pages, le journal ne s'en sort pas trop mal avec Nirvana de A à Z, une page sur les Foo, une page sur chaque zikos (enfin juste les trois principaux), la discographie et une interview de Dave Grohl. C'est après que ça part en couille: Nirvana vu par la scène française ... un article d'auto promotion des nouveaux groupes actuels de la scène française et assez underground (ALCH3MY) ou assez team Nowhere (Paris se regarde le nombril). Par après, place à un dossier: Héritage Nirvana en 2011 ... là ça devient carrément du délire ! Je choisis comme extrait la description de Theory Of A Deadman: "Le groupe se lance sur les routes pour son Avalanche Tour 2011 pour une vingtaine de concerts du 24 mars au 30 avril. Tyler a collaboré pour la seconde fois avec le DJ et producteur belge Regi Penxten sur le morceau "Runaway". Il a également apporté sa touche personnelle sur un titre de Jones Kaya, l'ex Pussycat Dolls." ... put*** mais c'est quoi le rapport avec le combo grunge de Seattle ????? Et c'est pas le seul dans le cas: idem pour la plupart des articles de ce dossier bidon où on retrouve un vrai fourre tout: Radiohead, Stone Sour, Civet, Muse, Nickelback, ...

    Plus loin, retour sur un article plus intéressant mais très peu fourni sur la description des groupes: 1987-1993 les années grunge. Mais pour le final ... interview de Seb de Doyle (connait pas ce groupe non plus), sur ce qu'il pense de Nirvana ... mais on s'en tappe ....

    En résumé, si vous voyez ce magazine chez votre libraire ... ne cherchez même pas à la voler, laissez-le bien en rayon que ces journalistes musicaux les reçoivent bien en retour !

  • Squatt de casbah - #2 et #4

    1decouv-4(double).jpgJ'ai trouvé ce zine sur le stand du groupe Nine Eleven. On retrouve d'ailleurs dans ces deux numéros un report de leurs tournées. Dans le numéro 2, leur tournée dans les pays de l'Est et dans le numéro 4, un report de leur tournée en Asie du Sud-Est. Pour le reste, ce zine est très peu musical (interviews de Till de Guerilla Asso, un article sur les activistes de la scène punk, un article sur les Tanneries à Dijon, ...). Le reste du zine est plutôt axé sur la politique et sur les dérives du système capitaliste. La plupart des articles sont de gauche et assez revendicatif. Possibilité de lire le tout en ligne.

  • Dookie Coffe - #2

    dookie coffeeJ'ai trouvé ce zine dans la distro Guerilla Asso, le couverture fait assez 7extra avec moins de couleurs. Par contre, le contenu est vraiment très bien foutu. Pas mal d'interviews: Can I Say ?, Twisted Minds, Freygolo plus tout une série de groupes que je ne connaissais pas: Mighty Midgets, Fat Beavers, No Wake, The Ditch, The Amsterdam Red Light. Les gars qui écrivent, semblent assez fan de skate punk, de pop punk et de truc un peu plus rentre dedans. On retrouve aussi les habituelles chroniques de skeud, de zine et de concerts. Le tout est vraiment bien écrit. Et surprise, dans le zine, on retrouve un autre zine plus petit, vraiment DIY, "Paquerettes et jus d'abricot" qui est consacré uniquement aux trucs débranchés et folks.

    Un zine à conseiller, bien écrit, bien foutu, bien rempli !

  • Slime Zine #2

    couvslime2hd-1.jpgLe Slime Zine est le Zine de Buenax, le batteur des Irradiates. Il n'est pas seul pour écrire ce zine, un petit aperçu de l'équipe est possible sur leur site net. Le Zine a toujours une couverture aussi classe dans les tons verts/slims et il est légèrement plus gros que le précédent (une dizaine de pages en plus). On retrouve toujours des reviews de disques, de DVD de série Z, de concerts. Les interviws sont au nombre de 3: Jeff Dahl, George Hurchalla (l'auteur de Going Underground ... livre qui va devoir compléter ma bibliothèque sous peu suite aux éloges parus dans ce zine) et The Barbarellatones. On y retrouve aussi quelques pages sur le passage du gazier à Chicago (lors de l'enregistrement de deuxième album des Irradiates avec Steve Albini, en fait). Ce zine est toujours aussi bien écrit, agréable à lire et tourne toujours autour de la surf, du bon veiux rock, du garage et du punk-rock.

  • Everyday is like sunday - #4

    home.jpgC'est déjà le 4ème megazine de la part de Nasty Samy. Il est clairement dans la veine des 3 précédents: gros, bien foutut, revendicatif, créé pour les amateurs de Série B, de punk et de métal.

    On retrouve dans ce quatrième numéro des interviews de Pat Moriarty qui dessine aussi la couverture du zine, de Scott "Deluxe" Drake qui a officié entre autres dans The Humpers, de Mickson - un Lillois qui est en relation via un blog commun avec Nasty Samy - et de Morteau Morille, un humoriste du Doubs (vidéo facilement trouvable via google). Hormis les habituelles critiques de films, livres, fanzines, on trouve aussi quelques pages consacrées à Ronny James Dio qui nous a quitté cette année.

    On apprend aussi que le gazier prépare un livre de compte rendu de concerts et de sa vie sur la route avec des groupes avant la sortie d'un éventuel cinquième numéro du zine.

    Everyday is like sunday est toujours aussi agréable à lire et est toujours aussi bien fourni. Clairement pour les amateurs de culture underground. Il y a aussi avec le zine, un petit cadeau (un cd de Sleech) que je n'ai pas encore écouté.

  • Another Day - Zine

    Another Day sort son deuxième zine dans peu de temps. Il est assez long et hyper bien fourni. Le zine est écrit par le trompetiste des Foolish ce qui explique les deux longs tours reports présents.

    Il est déjà possible de trouver le zine en ligne ... Another Zine annonce d'ailleurs un blog.

  • Enculé d'Olar

    Enculé d'Olar est le zine d'Olar, guitariste des Justin(e). On retrouve dans ce très chouette zine, agréable à lire, principalement des chroniques (films et disques parus en 2009): Green Day, Nofx, Anita Babyface et bien d'autres. On retrouve aussi une interview des Diego Pallavas assez longue. Le zine se termine par quelques reports de concerts (Envy, Nofx, Buzzcocks, Justin(e)) et par une rencontre: "Hier, j'ai rencontré un vrai punk". Cette rencontre est à lire, surtout pour tous les sectaires de la musique !

    Zine très agréable, pas trop long, dans mes goûts musicaux ... vivement un deuxième !

  • Kevin K - How to become a successful loser

    images"How to become a succesful loser" est l'autobiographie du New-Yorkais Kevin K. Elle est traduite en français par Christophe Prely et Nasty Samy. Kevin K y explique comment il a dû accumuler les petits boulots et les groupes (foireux ou moins) pour pouvoir vivre de sa passion la musique punk rock (avec 3 accords à la Ramones). Le bouquin est bien écrit et agréable à lire. Kevin K va à l'essentiel et ne s'encombre pas de détails. On apprend qu'il a croisé la creme du punk new-yorkais (Johnny Thunders, les Ramones, ...) et les multiples problèmes qu'il a eu avec ses groupes jusqu'à son project solo et ses tournées européennes.

    Un Cd de 24 titres est joint au livre. Ce disque retrace le parcours de Kevin K avec beaucoup de titres de ses projets solos (plus récents, après 1995) et quelques morceaux de ses groupes: Road Vultures, The Disciples et The Toys.

    C'est un livre à mettre entre les mains de tous les amateurs de musique (punk ou non), car il donne une bonne idée de l'underground musical (dans le punk dans ce cas-ci). De plus, c'est bien écrit et cela se lit très rapidement. Le Cd permet aussi d'associer du son avec le texte ... un vrai plus !

  • Sedition Hardcore Magazine #7

    Sedition est un fanzine français qui parle principalement de hardcore et de ses composantes. Au sommaire de ce numéro 7, on retrouve Comeback Kid, Defeater, Birds In Row (ex-Sling 69) et beaucoup d'autres. Le zine est bien fourni avec des interviews assez longues et fouillées ainsi que beaucoup de chroniques d'album. Pour les fans de hardcore principalement.

  • Everyday si like sunday - Megazine #3

    m_54c3880f63a04981b724c2c717ab98d5Nasty Samy nous livre un troisième gros zine d'une petite centaine de pages. Ce qui fait deux zines pour l'année 2009. On retrouve au sommaire des interviews de Mr Cu (Kicking REcords), de Brice de Nothing More, Alain Feydri (écrivain rock français), de Chester (dessinateur français - interview très cool, pleine de respect malgré les univers différents) et de Mark Rudolph (un dessinateur américain qui signe la très belle couverture du zine). On retrouve aussi pas mal de critiques cds et dvds passés à la moulinette Nasty Samy (qui n'a pas son pareil pour décrire). Même si je ne connais pas la groupe, j'ai pris un plaisir à lire la bio d'Original Disease (ex-groupe de la région de Besançon). On a aussi droit à une critique du festival du film de Gerardmer.

    Ce zine est toujours conçu pour les fans de Nasty Samy et les amateurs de musique rock'n'roll/métal/punk, de séries B et Z et de culture noire (dans le sens sale, horreur) underground

  • Another Day Fanzine

    Le compte tenu de ce zine de Loren des Foolish est vraiment bien allechant. Une interviews des PO Box, des Dirty Fozny et des Twisted Minds. On retrouve aussi quelques chroniques de cds et de lives. Le tout est clôturé par un compte rendu de la tournée des Kawabunga en Belgique ... agréable à lire surtout quand on y a pris part. Zine assez bien foutu graphiquement et au niveau compte tenu. Vivement le numéro 2.

  • Slime Zine - n-° 1

    Slime Zine est le fanzine du batteur des Irradiates. Graphiquement ce zine est une petite merveille surtout au niveau de la mise en page et du dessin de la couverture. Dans ce premier numéro, on retrouve une intreview de Dusty Watson et de Hellbats. On retrouve aussi un compte rendu d'une des tournées de Irradiates. Au niveau chroniques de livres, de disques (CD et Vinyl) et vidéos, on retrouve principalement de la musique surf, punk, rock'n'roll.

    Avis à tous les amateurs de zine, le Slime Zine est vraiment bien foutu. En espérant que ce ne soit pas un "one shot"

  • Rad Party

    Je continue dans le domaine lecture rock'n'roll avec le fanzine Rad Party. J'ai eu l'occasion de lire le numéro 37 et le 40. Ce fanzine est au format A6 mais est assez épais. De plus, il est entièrement écrit à la main entrecoupé de beau dessin. Cela se lit très vite ... trop vite, le gars parle de sa vie de tous les jours (surtout les moments de spleen) qui est bien trempé de rock. Répetition avec son groupe, concert, embrouille avec les flics, skeuds qu'il écoute, plan couple galère, ...

    A dévorer de toute urgence. Plus d'infos sur le site de Rad party.

  • I Hate People #4

    i hate peopleI Hate People est un zine de la région lyonnaise qui sort apparement tous les 6 mois. Ce numéro date de début 2009 (si je ne me trompe). Ce zine est à mettre entre les mains de tous les amateurs de rock couillu, de punk et de noise. Les interviews sont complètes, fouillées et (c'est le principal) passionnées. On retrouve au sommaire de ce zine: TAD, Servo, Greedy Guts, The Holy Curse, Former Cell Mates, Marvin et Beast Records. En ce concerne les habituelles chroniques, il en est de même que pour les interviews, c'est hyper complet et vraiment agréable à lire. Le rédacteur exprime aussi clairement son avis. Et j'ai vraiment bien aimé les pages report de concerts sous forme "continue".

    Pour toute commande ou infos supplémentaires sur cet excellent zine, c'est ici. N'hésitez pas, ce zine est vraiment bien foutu.

  • Cheribibi - Episode IV: A new hope ?

    couverture-cheribibi-4Cheribibi est un excellent fanzine, c'est presqu'une bible. Il n'y actuellement que 4 numéros de parus. Le seul inconvénient est que l'attente entre deux numéros est assez longue (entre 8 et 12 mois). Pour plus d'infos, tous les détails se trouvent sur leur site.

    Dans ce tome 4, on retrouve comme sujet principal les Black Panthers. Rien de plus normal après l'élection d'Obama. Les articles concernant le mouvement noir américain sont hyper complet et hyper fouillé. On retrouve aussi un entretien avec Inner Terrestrials ! et un autre avec le regreté Alton Ellis. On retrouve aussi des rubriques bd, livres, films, disques.

    A lire d'urgence pour tout ceux qui aiment la culture du fanzinat !

  • Vosgian Fanzine Crew #3

    vosgian-fanzine-crew3Ce chouette petite fanzine est réalisé par un des membres des Diego Pallavas et des amis à lui (dont des musiciens des Diego). On retrouve dans ce Vosgian Force (3ème numéro), pas mal d'infos sur la scène des Vosges: chroniques, compte rendu et agenda de concerts. Dans ce numéro, il y a une interview de La Phaze qui est très complète. On y retrouve aussi une nouvelle assez glauque: "Les Sapins de l'Enfer" !

    En résumé, fanzine qui se laisse lire de A à Z grace à une belle mise en page aerée et des interviews et comptes rendus très complets. Possibilité de trouver plus d'infos sur le site.

  • Everyday is like sunday - Megazine archives 2008

    everydayy is like sundayEveryday Like Sunday est un vrai pavé au niveau fanzine. J'avais dévoré le numéro 1 et j'en ai fait autant du numéro 2. Ce dernier reprend les archives du site net tenu par Nasty Samy: Like Sunday. Nasty Samy est un musicien qui a accumulé de nombreux projets: Hawaaï Samurai, Hellbats, ... et qui joue maintenant dans The Last Brigade, Teenage Renegade et The Black Zombie Procession. Son zine couvre ses passions: musique rock couillue, métal et punk rock, le cinéma d'horreur et les Z movies. Nouveauté de ce numéro, on y retrouve des interviews (THor, Ed Repka qui a dessiné la pochette du dernier Balck Zombie Procession, Sonic Ruin, Matt Murdock et Phil the Drill). La partie "journal" du gazier est toujours aussi agréable à lire tellement le gars à des trucs à nous dire.

    N'hésitez pas à acheter ce fanzine qui vaut clairement plus que les 8€, prix auquel il est vendu.