• Diego Pallavas - En cavale

    5 ans ! 5 ans d'attente depuis le dernier album Expédition Punitive. Pendant ces 5 ans, il y a eu pas mal de changement dans les Diego Pallavas. Hormis Bat Bat, le chanteur/guitariste, les autres musiciens ont récemment rejoint l'aventure Diego Pallavas. Le groupe est aussi passé de 3 à 4 musiciens. L'album comprend 14 titres et est sorti chez Guerilla Asso.

    Des nouveaux titres de Diego, quel bonheur ! Malgré les changements de line up, le groupe de Bat Bat reste dans la même ligne musicale. On navigue entre les références punks françaises que sont les Sheriffs, Zabriskie Point ou Les Cadavres. Au niveau des textes, on est aussi face à du Diego Pallavas pur jus. On navigue entre noirceur et envie de faire la fête pour se détruire. Ce qui est certains, c'est que les 14 titres sont tous taillés pour le live et qu'on ne peut s'empêcher de les chanter à tue-tête dès la deuxième écoute tant il y a un paquet de phrases et de refrains qui restent bien ancrées en mémoire.

    Même si il aura fallu attendre 5 ans, aucun regret à l'écoute de ce quatrième album des Diego Pallavas !

  • Pears - Go To Prison

    Pears nous vient de la Nouvelle-Orléans et existe depuis 2014. Le groupe a réellement explosé en 2015 suite à la signature de Go To Prison, leur premier album chez Fat Wreck. L'album était sorti précédemment via d'autres labels. Depuis 2015, le groupe tourne inlassablement pour défendre son premier disque.

    Go To Prison contient 10 titres de punk/hardcore tendance fastcore. Les titres font une moyenne d'une minute trente, hormis la dernière plage qui dure près de 5 minutes. Ça joue fort, vite, ça gueule et sa tabasse tout sur son passage !

    Pour les amateurs de punk/hardcore, Pears est la nouvelle sensation. C'est ultra efficace et sans concession ! Fonce te prendre une baffe de riff dans la tronche !

  • Quitters - Good night memories

    Quitters nous sort son premier album en cette année 2017. Le quatuor du sud de la France revient après un premier ep sorti en 2015. On retrouve des vieilles connaissances dans le groupe avec entre autres Antho à la guitare (Intenable, Guerilla Poubelle, ...) et Romain à la batterie (Nichiels, ...). Ce premier album comprend 10 titres et sort sur toute une série de petits labels (Never Trust An Asshole, Bad Mood Asso et j'en passe).

    Ce disque, avec un très beau visuel, envoie vraiment le pâté. 10 titres de punk rock ultra bien ficelé. Le quatuor arrive à mélanger des influences punk rock bien à l'ancienne (tendance Flatliners, Good Riddance, ...) et des trucs plus indie actuel. Le groupe avec ce disque devrait se faire une belle place dans la scène punk rock hexagonale.

    Un conseil, fonce sur ce disque ! Il n'y a rien à jeter !

  • Fights and Fires - Live life like a tourist

    Fights and Fires nous revient 4 ans après son dernier album avec "Live Life Like a tourist". Cet album comprend 8 titres et est sorti chez Lockjaw Records.

    Les 4 gars de Worcester en Angleterre, nous envoient ce qu'ils savent faire de mieux: du punk rock bien punchy. On peut citer des influences du côté de The Bronx, Wank For Peace et ce genre de truc. On est face à du punk rock avec la vitesse de certains groupes hardcore. Le groupe a pas mal tourné depuis la sortie du précédent disque en 2013 et on sent que le groupe aime cela. Le thème de l'album semble tourner autour de cela. On est dans la droite ligne de We Could All Be Dead Tomorrow avec un côté un poil plus positif.

    Les gars ne révolutionnent rien dans leur musique (en même temps, on ne leur demande pas), mais sont de retour en forme ! Pour tous les amateurs de punk/hardcore.

  • Pulley - No Change In The Weather

    Pour moi, le groupe Pulley était fini, mort et enterré depuis son dernier album, Matters sorti en 2004. Pourtant en 2016, le groupe est de retour avec No Change in the Weather sorti chez CyberTracks.

    Le groupe nous sort un album de 10 titres dans la plus pure veine de punk rock sauce californienne. A l'écoute de ce disque, on est directement plongé à la fin des années nonante et des compilations Punk-O-Rama et Fat Wreck. Ces excellents 10 titres respirent à fond la bonne humeur punk californienne. Le groupe de l'ancien star de baseball Scott Radinsky revient au meilleur de sa forme et nous offre un excellent album (tout comme Descendents à la même période).

    Ce "No Change In The Weather" est le meilleur exemple de l'adage: "C'est dans les vieilles casseroles que l'on fait les meilleures soupes". A écouter de tout urgence pour les fans de punk californien.