• Descendents - Hypercaffium Spazzinate

    Hypercaffium Spazzinate, sorti chez Epitaph, est le septième disque des Ricains de Descendents en 39 ans de carrière. Le dernier disque, Cool to be You date de 2004. On a connu plus prolifique comme groupe. Il est vrai que le groupe a connu diverses pauses suite à la carrière de biologiste de leur chanteur Milo.

    Malgré l'attente, ce dernier Descendents est tout sauf décevant. Descendents, c'est un peu comme ton boulanger habituel. Tu vas chez lui tous les matins chercher tes croissants et même si la recette est identique tous les jours, cela te suffit et tu n'as pas envie de changer de boulanger. Descendents c'est un peu la même chose. Le groupe joue depuis le début un punk rock mélodique/skatepunk (ils en sont d'ailleurs un des groupes références). Avant même d'écouter le disque tu sais à quoi t'attendre, mais tu aimes ça. Le groupe te refile de manière tout aussi jouissive la même came depuis près de 40 ans et c'est ça sa force.

    Au programme de ce septième effort studio, le quatuor propose 16 titres de punk à roulette d'une moyenne de 2 minutes. Le groupe semble prendre du plaisir à faire ce qu'il fait.

    Si tu aimes Descendents, tu dois déjà avoir le disque, sinon passe ton chemin !

  • Thee Infidels - We went to the studio and all we got was this lousy record

    Les Allemands de Thee Infidels sont de retour. Après plusieurs ep datant au mieux de 2013, les gars de la région de Francfurt reviennent avec un premier album complet.

    Au programme 11 titres de pur skacore/skate punk. Le quatuor revient plus fort que jamais. C'est ultra rapide, bourré d'influence skate punk et d'influence ska. Ils nous offrent 27 minutes ultra jouissive. Un titre comme "Dome of Mine" est parfaitement représentatif des qualités du groupe. Malgré un superbe pochette de fin de fête foraine, le disque donne clairement envie de faire la fiesta !

    Si tu es un gros fana de Operation Ivy, Rancid, Capdown, The Filaments ... c'est simple, ajoute Thee Infidels à ta playlist !