• PeterBlack/Forest Pooky - Europe 2015

    Dans le cadre d'une tournée européenne de près de 50 dates, Peter Black et Forest Pooky ont sorti un split vinyl. Celui-ci est sorti chez (entre autre) Kicking Records et Dirty Witch. La particularité de ce 6 titres est d'être un 33 tours alors qu'un 45 tours aurait suffit. Sur la première face, on retrouve 3 titres de Peter Black suivi de 3 titres de Forest Pooky. Sur l'autre face, on retrouve exactement les mêmes titres mais dans le sens inverse.

    Peter Black est le chanteur/guitariste des vétérans australiens de The Hard-Ons. On change de style avec cette sortie en solo. On quitte le punk à roulettes pour 3 titres folk/pop. Sa voix donne un style bien particulier à ses chansons acoustiques. On navigue en folk et de la pop mi tordue/mi mélancolique.

    Forest Pooky est lui l'ancien chanteur des Pookies. Il officie aussi dans Sons Of Buddha et a partagé un paquet d'autres projets (Guerilla Poubelle, Napoleon Solo, ...). On retrouve dans ses 3 titres sa patte et sa touche musicale que l'on a déjà pu apprécié sur ses précédentes sorties (dont son album "Every key hole has an eye to be seen through). On est dans une musique plus folk/punk que celle de Peter Black.

    Les deux lascars nous sortent un excellent split à conseiller à tous les amateurs de musique folk !

     

  • Against Me ! - 23 live sex actcs

    Le groupe de Gainsville nous sort après 18 ans de carrière, un premier triple lp live (il existe un premier album live sorti chez Fat Wreck en 2006). 6 faces de musique comprenant 23 titres; le tout est sorti chez Xtra Mile Recordings.

    Agaisnt Me est un groupe que j'ai vu un paquet de fois en concert et qui m'a très rarement déçu. Le groupe livre ici un concert enregistré en Indiana en 2014. Tant par sa musique que par ses textes et son engagement Against Me est clairement un des groupes phares de la scène punk rock actuelle tendance Anarcho punk. Ce disque représente exactement ce qu'est devenu Against Me ! en 2015. On y retrouve entre autres: I was a Teenage Anarchist, Transcender Dysphoria Blues, Don't Lose Touch, Miami, White Crosses, Unconditional Love.

    Cet album live est une réussite ! Même plus, une bombe ! Foncez sur ce 23 live sex acts, foncez aussi voir le groupe quand il passe près de chez vous !

  • Dead Neck - Dead Neck ep

    Dead Neck est un jeune groupe de Manchester. Le groupe existe depuis 2013, mais il a déjà pas mal bourlingué à travers l'Europe et bientôt le monde.

    Le trio de Manchester nous offre 5 titres en guise d'apéro. 5 titres punk mélo tendance punk hardcore, le truc part à toute vitesse et ne laisse aucune concession. Les Mancuniens jouent à toute berzingue ! C'est ultra rapide, ultra concis et ça met la patate ! Des dignes enfants de A Wilhem Scream.

    Si tu aimes les trucs à la A Wilhem Scream et de ce genre de punk rock ultra rapide ! Vivement le premier album complet. En attendant, foncez les voir en live !

  • Slice Of Life / The Mountain River - Split

    Deux groupes de la région lilloise se sont réunis pour un petit split sorti en cette année 2015.

    Les 4 premiers titres sont signés Slice Of Life, jeune groupe de Béthune. 4 titres indie punk bien dans la veine actuelle. Les gars ont clairement dû écouter leurs grands frères ricains de The Get Up Kids voir de Hot Water Music. De l'excellent punk teinté de indie ou d'émo (version fin nonante, époque où le mot "émo" n'était pas encore un gros mot).

    Les 4 derniers titres sont de Mountain River, projet solo de Romtomcat, guitariste actuellement de Black Sheep. On navigue avec ces 4 titres dans un univers légèrement plus Power punk; à mi chemin entre du Jimmy Eat World et du Weezer. Le tout avec pas mal d'arrangements. 

    Les deux groupes sont deux facettes bien différentes de l'émo punk, mais c'est cela qui fait toute la magie du disque. On démarre par 4 titres plus brut et rentre dedans pour terminer par 4 titres plus zen.

  • Bush - Sixteen Stone

    On est en 1994. On est en pleine déferlante grunge sur les ondes radios et dans les médias musicaux. Nirvana et Pearl Jam sont à la une des ventes. La plupart des groupes du mouvement sont américains. Un jeune groupe né en 1992 à Londres va pourtant se faire une belle place dans le style. Le groupe sort son premier album en 1994 et ce sera un succès (plus de 6 millions de copies vendues).

    Et si Gavin Rossdale n’a rien trouvé d’original par rapport à ses cousins américains, le groupe a un talent certain pour composer des vrais morceaux qui tiennent la route. Ainsi, « Everything Zen », « Little Things », « Glycerine » et « Comedown » deviennent des hymnes grunge dès la première écoute. D'ailleurs le groupe n'a pas souvent précisé qu'il venait de Londres. Avec ce premier effort, Bush va offrir un excellent album rempli de son grunge et de rock.

    Bref, un classique du genre !

  • Justin(e)/Jetsex - Split

    Deux excellents groupes français ont sorti un split 7'' en 2007. Ça remonte déjà; d'ailleurs depuis lors Jetsex a cessé ces activités et Justin(e) a sorti 3 albums complets et un paquet d'autres trucs.

    Sur ce ep 4 titres, les deux groupes se partagent les faces. Justin(e) vient y placer l'excellent titre: "Régulièrement pop corn" et "Copernic, Dekkers, Darwin et Pepinar". Deux titres dans la droite ligne de ce que fait Justin(e), c'est-à-dire de l'excellent punk rock chanté en français. Les Parisiens de Jetsex nous offrent "5 boys from the city of love" et "Red silk shoes". Deux titres punk ultra énergique à l'instar des deux albums de Jetsex.

    Guerilla Asso et Slow Death en temps que label, nous offre un excellent split avec deux groupes qui auront marqué d'une manière ou d'une autre la scène hexagonale.

  • The Moon Invaders - The Moon Invaders

    The Moon Invaders est un groupe belge de ska. Le groupe a débuté en 2001 et cet album, daté de 2004 est son premier album (hormis un ep/démo en 2002). L'album a été enregistré et produit par Victor Rice (Slackers). On le retrouve d'ailleurs en musicien additionnel sur plusieurs morceaux.

    Avec ces 18 titres (!!!), les Belges vont très vite s'imposer dans la scène ska européenne. Les Moon Invaders nous plongent dans un univers ska plutôt orienté vers le ska des origines. On retrouve cependant quelques passages plus reggae et d'autres plus dub, mais on ne s'éloigne jamais très loin des racines ska. Cet album servira de base à leur discographie et leur carrière très riche.

    En bref, du belge, du tout bon ska. A conseiller à tous les amateurs de The Selecters, Slackers et ce genre de groupes !