• Concerts ... septembre --> décembre

    Grosse update des concerts vus en 2014 !

    23/08/14 - Implants + Man is astronaut @ Klub 007 - Prague (CZ)

    28/08/14 - La Rupture + Homesick @ Le Phoenix - Mons

    29/08/14 - PO Box + Eleven ! + Fire Me ! @ La Taverne du Théâtre - La Louvière

    30/08/14 - Ten Foot Pole + Antillectual + Face The Fax + Generation 84 + The Octopussy's + Coma Commander @ Het Loo - Tessenderlo

    30/08/14 - L'Enfance Rouge @ Magasin 4 - Bruxelles

    01/09/14 - Gatechien + Adolina @ Le Phoenix - Mons

    04/09/14 - Dÿse + Vandal X + Missils of october @ Magasin - Bruxelles

    05/09/14 - Intenable + Shut Up ! Twist Again ! + Struggling For Reason @ Le Shaka Laka - Hazebrouck (Fr)

    06/09/14 - Intenable + Shut Up ! Twist Again ! @ Taverne des Anges - Charleroi

    10/09/14 - Sham 69 + Contingent + Les Slugs @ Magasin 4 - Bruxelles

    12/09/14 - Hint + Pneumatic Head Compressor + P.U.T @ Magasin 4 - Bruxelles

    14/09/14 - Tagada Jones + Corbillard + Kaoz Noise Volunter + Flow @ Magasin 4 - Bruxelles

    19/09/14 - Silly Snails + Skating Teenagers @ Silly Snails fête ses 10 ans - Namur

    26/09/14 - Mountain Bike + A Supernaut + The Holmes @ Atelier 210 - Bruxelles

    27/09/14 - Alek Et Les Japonaises + Petula Clarck + Romano Nervoso + The Mighty Progerians + Frank Shinobi + Jesus is my Son + Galvanize + Philaretordre + Sport Doen + Marteleur + Aerobiconoise @ Magasin 4 - Bruxelles

    04+05/10/14 - Festival Les Tailleurs: Nihil Obstat + Grand Malade @ Festival Les Tailleurs - Ecaussinnes

    07/10/14 - The Menzingers + The Smith Street Band + Andrew Jackson Jihad + Caves + Holy Mess @ Kavka - Anvers

    08/10/14 - Detroit + Chloé Colin @ AB - Bruxelles

    09/10/14 - Sons Of Buddha + Not Scientists + Eleven ! @ Le Spione - Bruxelles

    11/10/14 - Not Available + River Jumpers + The 101's + Mike TV + Overweight + The Octopussy's + Face The Fax + Not so much + Flatcat @ FOD Fest - Edegem

    12/10/14 - Sweet Empire + Bike Crash @ Le Phoenix - Mons

    14/10/14 - Youngblood Brass Band @ AB - Bruxelles

    17/10/14 - The Poneymen @ La Taverne du Théâtre - La Louvière

    18/10/14 - Guerilla Poubelle + Charly Fiasco + Brutal Cherie + Struggling For Reason @ La Taverne du Théâtre - La Louvière

    22/10/14 - Romano Nervoso + Sons Of Disaster @ Le Botanique - Bruxelles

    25/10/14 - Fights and Fires + Idle Class + Wloves Scream @ Le Temple - Namur

    26/10/14 - Wank For Peace + Chris Snelgrove + Small Brains @ Le Spione - Bruxelles

    28/10/14 - CTM + Five O Clock Tea @ Rock Café - Prague (CZ)

    30/10/14 - Burning Streets + Burning Steps + Remember The Heroes @ Cross Club - Prague (CZ)

    31/10/14 - Huge Puppies @ Le Petit Rustique - Rochefort

    01/11/14 - Santiago Downbeat Ska Jazz + The JB Conspiray + Huge Puppies + Skangoeroes @ Rixenska - Rixensart

    03/11/14 - The Gaslight Anthem + Deer Trick @ AB - Bruxelles

    06/11/14 - Hardfaced + Fire Me ! @ Le Phoenix - Mons

    07/11/14 - Black Sheep @ Moon K'Fé - Meisenthal (Fr)

    08/11/14 - Black Sheep + Belly Noise + Oregon Trail @ Le Grand Vennes - Lausanne (CH)

    14/11/14 - Antillectual + Struggling For Reason + Silly Snails + Radio 911 @ Le Belvédère - Namur

    15/11/14 - Struggling For Reason + OpeNightmare @ Taverne des Anges - Charleroi

    17/11/14 - Corbillard + Fa!L @ Le Phoenix - Mons

    19/11/14 - The Mahones + Orkka + Midnight Tattoo @ Magasin 4 - Bruxelles

    22/11/14 - Turbonegro + The Adicts + Madball + Peter Pan Speedrock + Napalm Death + The Fuzztones+ Slapshot + Kadavar + Banane Metalik @ Speedfest - Eindhoven (NL)

    24/11/14 - Corbillard + Overweight + Flow @ Le Temple - Namur

    25/11/14 - The Specials @ AB - Bruxelles

    27/11/14 - Mad Caddies + Silly Snails @ Centre Culturel René Magritte - Lessinnes

    28/11/14 - Lisa A Peur + Struggling For Reason + Frog @ Sombrero - Amiens (Fr)

    29/11/14 - Struggling For Reason + Extra Ball @ Le Plan B - Poitiers (Fr)

    01/12/14 - The Helltons + Stand For @ Le Phoenix - Mons

    04/12/14 - Zu + Morkobot + [sic] @ Magasin 4 - Bruxelles

    05/12/14 - The Taikonauts + The Poneymen + Hell-o-Tiki @ Magasin 4 - Bruxelles

    06/12/14 - Nine Eleven + Black Sheep + Man is not a bird @ DNA - Bruxelles

    11/12/14 - Seilman Bellinsky + Draache + Rince Doigt @ Magasin 4 - Bruxelles

    13/12/14 - PO Box + Counting Coins + Silly Snails @ Skaos - Ysselsteyn (NL)

    15/12/14 - Blowfuse + Struggling For Reason @ Le Temple - Namur

    17/12/14 - Blowfuse + Corbillard @ Le Phoenix - Mons

    19/12/14 - René Binamé + Union Jack @ Taverne du Théâtre - La Louvière

    20/12/14 - René Binamé + Guerilla Poubelle + Lady Fucked Up + Mr Marcaille @ Magasin 4 - Bruxelles

    27/12/14 - The Mighty Progerians + The Eyes from beyond @ DNA - Bruxelles

  • The Hunters - Art Electric

    the huntersThe Hunters est un groupe du Québec qui existe depuis 2006. Art Electric est leur troisième album et il est sorti chez Black Numbers. On y retrouve 12 titres.

    The Hunters a déjà eu l'occasion de faire plusieurs tournées européennes, mais a surtout fait un Vans Warped Tour aux USA. Ce n'est pas pour autant que les gars font du punk. Ils sont souvent comparés à des groupes comme Against Me !, The Lawrence Arms ou Rise Agaisnt. Je les classerai dans une musique encore plus large. Ces 4 gars font du rock FM (dans le bon sens du terme) teinté d'influences punk. A l'écoute de leur excellent disque j'ai plutôt l'impression de me retrouver à Seattle dans les années nonante. D'ailleurs, le premier titre s'appelle Dave Grohl. Ces 12 titres me font penser à du Pixies, du Foo Fighters ... à la sauce 2014. On sent que les gars ont des racines dans cette scène underground des années nonante mais cependant leur musique ne sonne pas du tout passéiste. Si je devais les classer dans des groupes actuels, je les glisserai plutôt entre un The Menzingers et un The Gaslight Anthem avec parfois quelques touches à là Hot Water Music. Ce Art Electric est en tout cas une très belle réussite, pleine d'influences diverses tout en étant un disque très cohérent et sans fioritures.

    Art Electric est une très belle découverte ... me reste plus qu'à foncer sur le reste de leur discographie !

  • Sharon Jones and The Dap-Kings - Give the people what they want

    url.jpgSharon Jones est actuellement la reine mondiale de la soul. Ce Give the people what they want est son dernier album et était prévu à la base pour 2013, mais la dame a été hospitalisée suite à un cancer. L'album a donc été repoussé en 2014.

    Sharon Jones entourée de ses Dap-Kings nous revient donc avec un sixème album (un tous les 2,5 ans, belle moyenne). Au programme 10 titres soul tantôt teinté de jazz, tantôt teinté de funk. La reine nous fait voyager dans la soul et le funk des années soixante et septante. L'album sortit sur Daptone, n'aurait en rien démérité sa place chez Stax ou Motown dans les années 60. Dix excellents titres pour se replonger dans la musique noire américaine des années soixante. Avec une petite bombe: People don't get what they deserve ... le tube de l'album !

    Amateurs de soul, funk, même RNB, foncez sur ce cinquième album studio de Sharon Jones.

  • The Irradiates - Revenge of the plants

    The IrradiatesThe Irradiates est un groupe de Besançon (France) qui pratique de la surf music. Il y a une belle scène surf actuellement en France et The Irradiates sont déjà des vieux dans le renouveau surf français (avec un ex-Hawaii Samurai en son sein). Revenge of the Plants est le troisième album du groupe et est sorti en 2014. Le groupe existant depuis 2007. Pour cet album sorti chez Productions de l'Impossible et Dirty Witch, le groupe intègre un nouveau guitariste (suite au départ du précédent).

    La pochette signée Victor Marco met déjà la barre très haut. Un superbe visuel où des plantes carnivores se font un p'tit dej' à base d'hommes. Sur le disque, on retrouve 12 titres de surf music bien teintée de rock et de rock'n'roll. The Irradiates fait plus que de la surf music, on a droit à un mélange de style tendance surf/rock. Cette fois-ci l'ambum est à deux exceptions uniquement musical (seuls "Jack-in-the pulpit" et "Tales of a poisoned seed" sont chantés et sont un poil plus punk que le reste). On a aussi droit à la présence de la section cuivre de Tow Tone Club sur Unidentified Wild Flower. Ce disque plein de vibrato surf et de Theremin est une véritable perle surf/rock.

    Grâce à ce superbe effort, The Irradiates montrent qu'ils font partie des groupes qui comptent dans la scène surf/rock hexagonale et même européenne. A écouter de toute urgence !

  • La Phaze - Psalms and revolution

    La PhazePsalms and Revolution est le dernier disque de La Phaze. Il date de 2010, le groupe lui a cessé ses activités en 2012. La Phaze m'a surtout marqué avec son album Fin de cycle paru en 2005. Ce fut à l'époque un grosse claque dans la tronche.

    Ce Psalms and revolution reprend les mêmes codes que Fin de cycle. De la drum and bass jouée en live teintée de punk, de jungle, de hip hop et de rock'n'roll. Un incroyable mix qui était détonnant en live. Je trouve que sur ce Psalms and revolution, cela s'éssouffle déjà. On n'a plus la folie présente dans les deux albums précédents.

    En gros, une belle manière de cloturé le projet La Phaze de part du trio d'Angers dont les musiciens sont tous passés à d'autres choses.

  • Water Mane - Greetings from the basements

    water lmaneWater Mane est un jeune groupe de Montpellier. Greetings from the basements est son premier disque et il est sorti en septembre 2014 via Les Disques de Géraldine, Panda Rcds et Crapoulet.

    Sur ce premier album, on retrouve 11 titres de punk-rock tirant plutôt vers le pop punk. On m'avait vanté le groupe du genre "Water Mane, faut qu't'écoute ! L'album est une tuerie ! C'est le NOUVEAU groupe !" Bon, on repassera, j'aurais pas du prendre cet avis pour vrai. Les gars de Montpellier sont loin d'être le NOUVEAU groupe. L'album est loin d'être mauvais, mais à l'écoute de celui-ci, j'ai une impression d'un manque d'originalité. J'ai l'impression d'avoir déjà entendu leur truc chez d'autres groupes. Cependant les gars sont loin d'être des manches et on n'est pas non plus dans le plagiat. Mais il manque un truc pour vraiment me convaincre. Musicalement, on est donc dans du punk rock fortement influencé par la scène de Gainsville. Si on devait les comparer à des collègues de l'Hexagone, je dirais que les Water Mane sont les petits frères de Sons Of Buddha.

    Ce Greetings From The Basements est à conseiller aux défricheurs de talent et aux amateurs de punk rock sans fioritures (quelques part entre The Vandals et The Ataris) !

     

  • Pennywise - Yesterdays

    pennywiseYesterdays est le 11 album de Pennywise, il marque le retour de Jim au chant qui était parti en 2009 suite à un clash avec le guitariste Fletcher. Comme d'habitude, l'album sort chez Epitaph.

    Ce Yesterdays comme le titre l'indique est un retour aux sources. D'ailleurs quelques uns des titres sont des titres datant des débuts du groupe (1989-1994) et ont été composé à l'époque des premiers albums mais ne sont jamais sorti. Ça sonne clairement comme du Pennywise des années nonante. On se retrouve avec des titres assez vieux et on y retrouve clairement les influences de l'époque comme Circle Jerks, Minor Threat ou Bad Religion.

    On retrouve aussi une douzième plage (non renseignée dans les titres) qui est un mini live d'une quinzaine de minutes du groupe. Malheureusement le truc semble avoir été enregistré dans le fond d'un cave et a un son assez pourri. Dommage !

    Comme le dernier Rancid, sorti aussi cette année, cet album de Pennywise devrait plaire à tous les fanas du groupe, surtout ceux des débuts. De manière nostalgique, on pense à sa planche de skate, à mater MTV (celui de l'époque pas cette sous merde télévisuelle actuelle), à Alerte à Malibu et à toute cette vague californienne du début des années nonante ! Un album pour les amateurs, les autres passez votre route...

  • Interview Ben Zoulk (Programmateur/bénévole au Magasin 4)

     

    _var_log_tmp_phpE8FgzH1.jpgHello l’équipe du M4, vous sortez de votre fête des 20 ans étalée sur un trimestre. Content ? Si je ne trompe, au début l’idée était juste de programmer un mois de concert, pourquoi ce changement ?

    Le bilan est plus que satisfaisant. Tant au niveau de la fréquentation que des prestations artistiques. Et n'oublions pas toute l'équipe bénévole du Magasin4. On doit leur tirer un grand chapeau pour le boulot accompli ! Cela a été très intense mais très bon !

    En fait, l'idée était de départ était de marquer les 20 ans du Magasin4 avec un mois de concert. On s'est très vite rendu compte qu'il était impossible de faire jouer tous les groupes dont on avait envie en un mois. Par la quantité des groupes mais aussi par les agendas des groupes en tournée. En effet, certains groupes n'étaient pas disponibles en septembre. Du coup, on a pu voir OvO, Suma et Fishbone avant Septembre et pas mal d'autres groupes après Septembre.

     

    Sur ce trimestre de concerts, on part dans tous les styles. On démarre avec The Ex et l’Enfance Rouge en terminant par Guerilla Poubelle et René Binamé en passant entre autres par The Lord of Altamont, Skarbone 14, Zu, ... Pourquoi une telle diversité ? Comment s’est opéré le choix des groupes pour ces soirées des 20 ans ?

    Mis à part la musique pop rock et les DJs techno clubbing, le M4 a toujours fait un peu de tout avec un net penchant vers ce qui ne se fait pas ailleurs. Du coup, on peut passer d'une soirée jazzcore expérimental à une soirée ska sans problème ! On a des goûts larges et contrairement à ce que peuvent penser certains, on ne s'habille pas avec des peaux de bêtes et on n'écoute pas que le métal. Signalons aussi tout de même que certaines valeurs de tolérance, de respect et d'ouverture sont importantes pour nous !

    Au niveau de la programmation, elle s'est basée sur deux axes. Tout d'abord, nous avons épluché la liste des groupes ayant joués le plus souvent au M4. Quasi tous les groupes du top 20 encore en activité ont joué pour les 20 ans. Ensuite, nous avons demandé à notre équipe d'une cinquantaine de bénévoles de renter une liste avec les cinq groupes qu'ils voulaient absolument voir. En se basant sur ces deux sources, la programmation s'est facilement mise en place.

     

    10483722_10205523825799571_2496636181424732785_n.jpgDes groupes ont-ils été oubliés (volontairement ou pas) ? Y avait-il des envies de programmation impossible à réaliser ? Qu’auriez-vous pu ajouter ? Qui vous manque-t-il sur ces soirées des 20 ans ?

    Pour certains groupes, comme Shellac, Les Sheriffs ou The Young Gods, ce n'était pas possible car ils n'étaient pas disponibles à ce moment-là. Dans l'ensemble, on peut quand même dire que la programmation a bien reflété l'esprit qu'on voulait y mettre. Parfois, les conditions sont aussi tellement élevées qu'il n'est pas possible de faire jouer les groupes.

    Le groupe qui a certainement manqué est PPz30 car le groupe ne joue plus depuis le décès d'Éric, le fondateur du Magasin4, il y a deux ans. Mais néanmoins, son attitude DIY et son engagement étaient bien présents dans notre démarche d'organisation des 20ans.

     

    Quelles ont été les soirées à retenir lors de ces 20 ans ? Qui reverra-t-on lors des 25 ans ?

    C'est difficile de ressortir une ou deux soirées de ces vingt ans. Les prestations ont été toutes d'un niveau très élevé. Donc je répondrais : TOUTES LES SOIREES

    Pour les 25 ans, c'est difficile à dire. Nous ne serons probablement plus présents à l'Avenue du port. En effet, un projet de parc est en cours et une demande de destruction du lieu a été acceptée par la Ville de Bruxelles. Nous sommes dont en attente de plus d'information concernant ce sujet. En attendant, nous continuerons à faire vivre le lieu avec passion.

     

    20 ans ... belle réussite pour un lieu alternatif musical à Bruxelles surtout au regard de ce qui se passe dans le reste de la capitale avec un paquet de lieu alternatif qui a une durée de vie limitée. Comment fonctionne le Magasin 4 pour être toujours-là 20 ans plus tard ?

    Je pense que cette longévité s'explique au départ par le bénévolat. Le fait de ne pas avoir de pression salariale permet de plus facilement faire gros dos en période de crise et de dépasser ces périodes.

    Le Magasin4 est un lieu qui a été historiquement créé par des musiciens pour les musiciens. Ce qui signifie que la musique reste le cœur du projet et non le business. Ceci peut aussi expliquer la longévité du lieu.

     

    _var_log_tmp_phpdAwnod_tmp_phpvjJ0qF_tmp_phpy77UgADSC_1590.jpgPeut-on revenir 20 ans en arrière. Comment s’est créé le Magasin 4 ? Qui est à la base de la salle ? Pourquoi ce nom ?

    Au départ, existait le Bulten, lieu alternatif initié par Éric Lemaître et d'autres activistes de la scène musicale alternative Bruxelloise. Très vite, l'équipe a déménagé au 4, rue du Magasin. Le nom Magasin4 vient donc de la localisation du lieu.

    L'idée était simple: il n'y a pas de lieu où jouer donc créons nous-même l'endroit où jouer. Le premier concert a eu lieu le 11 décembre 1994 avec Pierre Vervloesem.

    En accueillant de nombreuses formations étrangères en tournée, le Magasin4 est devenu une référence au niveau Belge et International.

     

    Le Magasin 4 a eu une grosse pause suite à un changement de lieu durant ces 20 ans de vie ? Peux-tu en dire plus sur ce changement ? Comment ? Pourquoi ?

    En 2008, l'ancien Magasin4 a dû fermer ses portes suite à la revente du bâtiment. Aujourd'hui, des lofts occupent la place de l'ancienne salle. Le dernier concert a eu lieu le 29 juin 2008

    Environ un an et demi de hiatus ont été nécessaires afin de trouver un nouvel endroit et de l'équiper. Le 03 Octobre 2009, le nouveau Magasin4, situé Avenue du Port 51B, a ouvert ses portes.

    Ce nouveau lieu est beaucoup plus grand mais ce n'est pas pour cela que nous programmons uniquement des groupes connus attirant un public nombreux.

     

    1958436_10152956889749228_5945417170942449068_n.jpgQuand je regarde les archives sur votre site, je vois quelques groupes qui étaient encore à leur début lorsqu’ils sont passés au M4 (je pense à Sttellla, Rocket From The Crypt, Mass Hysteria, ...) et qui tournent maintenant dans des structures bien plus grosses. Le Magasin 4 découvreur de talent ?

    L'aspect découverte est très important pour nous. Si nous pouvons inviter des artistes plus connus vu la capacité de la salle (entre 350 et 550 personnes), nous ne voulons pas nous limiter à cela.

    Souvent les concerts les plus intéressants sont les concerts avec un public plus clairsemé devant des artistes venant pour la première fois en Belgique.

    La réponse est donc : oui et ça va continuer !

     

    Regardons maintenant un peu vers l’avenir. Quel est l’avenir du Magasin 4, si je ne me trompe, vous risquez d’être exproprié ? Comment envisagez-vous la suite ? Plusieurs fois, j’ai entendu parler de locaux de répet et ce genre de projet, d’ailleurs quelques nouveaux projets ont vu le jour pour les 20 ans comme la distro et le fanzine M4 sont-ils destinés à durer ?

    Nous sommes pour l'instant locataires du bâtiment sis Avenue du Port 51B. Des projets de construction de parc sont en cours. Donc nous savons qu'à moyen terme, nous allons probablement devoir déménager.

    L'idéal serait de rester dans le bâtiment actuel mais cela ne pourra probablement pas être le cas.

    C'est d'ailleurs curieux de savoir que tout sera détruit à moyen terme alors que le quartier n'a jamais été aussi vivant avec l'ouverture d'une salle voisine (le Barlok) et l'occupation des hangars voisins par l'asbl toestand. Un beau projet serait de maintenir l'activité culturelle alternative dans le quartier.

    Pour les autres projets, la distro continue ses activités. Le fanzine était exceptionnel pour les 20 ans. Les autres projets comme des locaux de répétition ou un studio d'enregistrement sont un peu bloqués vu l'incertitude de notre futur.

     

    _var_log_tmp_phpBYiKmr_tmp_phpuchHLkIMG_9020.JPGEt au niveau programmation, qu’y a-t-il de prévu pour 2015 ?

    2014 a été exceptionnel au niveau de la renommée des artistes qui sont venus. 2015 ira plus dans la direction des années précédentes. Les artistes plus renommés viendront en coproduction et la majorité de la programmation du Magasin4 sera orientée vers la découverte.

    Les mois de Janvier et Février sont traditionnellement calmes mais la programmation reprendra de l'amplitude vers Mars/Avril

    Le meilleur moyen pour rester informer, c'est de visiter notre site internet www.Magasin4.be et de vous inscrire à notre newsletter.

     

    Est-ce qu’une salle comme le Magasin 4 est soutenue par la Fédération Wallonie-Bruxelles ? Comment cela fonctionne pour maintenir des prix assez bas et une prog de qualité ?

    Oui, nous faisons partie du Club Plasma. www.clubplasma.be. Club Plasma est la plate-forme officielle des clubs en Fédération Wallonie-Bruxelles. Nous recevons un subside annuel chaque année. Comparé à d'autres secteurs, ce subside n'est pas gigantesque mais il est d'une aide importante pour nous.

    Dans le cadre des 20 ans, nous avons également reçu l'aide de la Ville de Bruxelles.

    Au niveau politique des prix, nous essayons de garder des prix bas à l'entrée (entre 8 et 10 euros) ainsi qu'au bar (1,8 € pour une bière). Ceci est possible grâce à notre bénévolat. L'autre facteur important est de maintenir des cachets réalistes par rapport aux groupes. Parfois, on vit dans un monde déconnecté de la réalité. Il y a parfois un gouffre entre ce que demandent les tourneurs et la réelle popularité des artistes. De notre côté, c'est simple, si un artiste est trop cher, nous ne le programmerons pas.

    Les coproductions ont aussi un rôle important. En effet, dans ce cas, l'organisateur prend les entrées et nous prenons le bar. Dans ce cas, nous n'imposons pas de politique de tarif aux coproducteurs. Ces rentrées nous permettent aussi d'aborder certains concerts risqués avec sérénité.

     

    Que pensez-vous d’ailleurs de la scène actuelle belge et de l’offre des concerts à Bruxelles ? Y a-t-il trop de groupes ? Pas assez ? Trop de lieux ? Pas assez ? ...

    Si on réfléchit en termes de population, l'aire urbaine de Bruxelles doit maintenant dépasser les un million deux-cent mille personnes. C'est énorme. On peut dire que si on prend ces chiffres, la fréquentation des concerts alternatifs est ridicule et le public très réduit. Je dirais donc que parfois l'offre dépasse la demande.

    Néanmoins, je pense qu'il devrait y avoir 3 ou 4 Magasin4 pour une aire urbaine de cette taille. Après, tout est cyclique. On a des salles qui ferment comme le Spione, le LR6 ou encore le DNA et d'autres qui s'ouvrent comme le Barlok.

    Au niveau groupes, je pense qu'en pop rock, il y en a beaucoup trop et pas assez dans les styles très extrêmes. Parfois, on n'a aucun groupe pour ouvrir alors qu'on a confirmé des groupes en tournée. J'ai en mémoire l'exemple de No Means No où aucun groupe de Bruxelles ne s'est proposé en première partie.

    Une scène alternative, ça se cultive et ça suit des cycles. Mais je ne pense pas que ça meure définitivement.

     

    _var_log_tmp_phpc4Zg8cambiancem4.jpgAvez-vous des liens avec d’autres salles ? Avec ce qui se fait ailleurs en Belgique ? En Europe ?

    On est assez proches de salles comme le Rockerill ou La Zone au niveau de l'esthétique et de la programmation. En Flandres, le Kreun programme quand même pas mal de choses qui viennent aussi au Magasin4.

     Au niveau Européen, on a finalement plus de contacts avec le public qui vient de Hollande, Allemagne et du nord de la France qu'avec d'autres salles. Il faut dire que notre modèle 100% bénévole n'est plus hyper répandu au niveau Européen.

     

    Si je suis un groupe, comment je dois faire pour venir jouer au Magasin 4 ? Et si je suis une asso qui veut y organiser une soirée, comment cela fonctionne ?

    Au niveau des groupes, si vous êtes dispo hors tournée (belge ou groupes frontaliers), le mieux c'est d'envoyer votre démo au Magasin4. On a une réunion d'écoute mensuelle et en général, on y décide de quel groupe peut venir jouer.

    Si vous êtes en tournée, envoyez-nous un mail à info@magasin4.be. C'est aussi intéressant de consulter notre site pour savoir ce qu'on programme. Si vous faites du rock commercial ou du pop rock ou de l'electro clubbing, nous ne programmons pas ces styles. Pour les styles spécifiques, c'est mieux aussi de contacter directement les organisations spécialisées qui font les coproductions (comme pour le Hip Hop ou le Black Métal, par exemple).

    Si vous êtes coproducteurs, prenez-vous longtemps à l'avance. On ne fait que 4 à 5 coproductions par mois. Ce qui veut dire que c'est très rapidement complet. La décision dépend de l'intérêt marqué par l'équipe pour la date. On est bénévoles et ce sont souvent des dates avec une grosse charge de travail.

     

    Quand je viens au Magasin 4, j’ai chaque fois l’impression d’arriver en terrain connu. Les gens sont accueillants, on te dit bonjour, on vient vers toi. On est loin de la froideur des salles officielles. Est-ce voulu ? Avez-vous un public qui suit vos activités ? Ou le public varie-t-il fortement en fonction des groupes et des styles proposés ?

    L'idée de Magasin4, c'est d'être centré sur l'humain et la musique. Le fait d'être bénévole signifie que les gens choisissent d'être là. Il y a donc une convivialité dans l'équipe qui se reflète dans l'atmosphère du lieu.

    Il y a des publics différents. C'est souvent lié aux styles de musique. Parfois, j'entends certaines personnes parler du Magasin4 en connaisseurs 'au Magasin4, c'est comme cela' mais souvent ce n'est qu'une vision de la salle pour un type de musique lors d'un évènement particulier. C'est très différent dans la profondeur. On a donc beaucoup des publics très variés !

     

    _var_log_tmp_phpaxIeMq6317928804_fdc027804b_b.jpgPour continuer quelques questions concernant 20 ans de vie :

     

    • Quel est le premier concert programmé au M4 ?

    Pierre Vervlosem le 11/12/1994

     

    • Quel est le dernier concert qui a eu lieu ?   La Boum de Noël le 22/22/2014

    • Combien de groupes différents ont déjà joué au M4 ? Combien y a-t-il eu de soirées concerts ?

      3708 groupes ont joué au Magasin4 pour environ 5000 soirées
    • Quel est le groupe à y avoir foutu le plus souvent les pieds ? Et la dizaine de tête ?

      Voici le top 20 dans l'ordre: Pneumatic Head Compressor (BE), PPz30 (BE), René Binamé (BE), Bloodshot (BE), Raxinasky (BE), Double Nelson (FR), Arkangel (BE), Length Of Time (BE), DJ Flying Platane (BE), Dollsex (BE), K Branding (BE), Skarbone 14 (BE), Bass Culture (BE), Dark Sensation (BE), Hitch (BE), Pepper Seed (BE), The Semitones (BE), Uriel (BE), Kermess (BE)
    • Quel est le plus gros bide organisé au M4 ?

    A l'ancien Magasin4, 1 personne qui avait été remboursée mais je ne me souviens pas du concert

    Au nouveau, on a eu deux fois 4 entrées: pour Pak (projet de Ron Anderson) et Bear Claw. Les deux fois, les concerts ont été excellents. Le qualité n'a aucun lien avec le nombre de personnes qui viennent. Donc bide au niveau entrée mais pas au niveau artistique

    Au niveau humain, certainement Prostitute Disfigurement. Des idiots finis qui saccagent tout et qui t'insultent et te menacent par après sur Internet. J'ai aussi un très mauvais souvenirs de Planet of Zeus qui s'était comportés comme des cons. En général, on n'aime pas trop les rock stars.

    En terme artistique, je dirais un package en coproduction : The Word Alive, I See Stars et DayShell. Une sorte d'horrible mélange de Korn et de Prodigy joué à moitié en playback. Et ce n'est pas très grave de faire salle vide quand on fait de la musique underground mais quand on fait du commercial, c'est vraiment ridicule

    • Peux-tu me donner quelques anecdotes en plus ...

    On pourrait parler des groupes qui demandent des ventilateurs pour la scène en passant par des groupes qui ont des exigences farfelues où l'état des toilettes après certaines soirées mais je retiendrais une anecdote personnelle avec Oxes: leurs disques devaient arriver au M4 mais étaient au dépôt à Berchem. J'ai dû réveiller un des guitaristes qui dormait et on est parti avec leur van jusque-là. Bref, à 19h j'étais toujours à Berchem avec les portes du M4 qui s'ouvraient et en duplex avec l'équipe sur place. Mais l'aspect anecdote, c'était la tenue du musicien: tongues, short et chemise Hawaii. Tout ça dans un entrepôt à Berchem!

     

    10390439_754110211331133_7071235544034448282_n.jpgPassons à des questions plus « sérieuses ».

    Quel groupe rêveriez-vous de faire jouer au Magasin 4 et qui est inaccessible ?

    Exploited, Shellac, Merzbow, Melvins, The Young Gods…En espérant qu'ils soient un jour accessibles ! Mais on en a déjà fait beaucoup !

     

    Pour faire la sécurité au M4, plutôt Jean-Claude Van Damme ou Maggie De Block ?

    Van Damme, il est beaucoup plus aware

    Si vous pouviez programmer une soirée avec 10 groupes qui retraceraient l’histoire du M4, quelle serait cet affiche (vous avez le pouvoir de faire jouer des morts) ?

    Voir le top 10 des groupes ayant le plus joué au Magasin4

    Plutôt Slugs ou Binam ?

    Binam qui jouent des reprises des Slugs

    Plutôt Ponpon au Jean-Luc Maitrank ?

    Ponpon qui boît un maitrank

    Plutôt Tagada Jones ou Parabellum ?

    Tagada Jones qui fait un hommage à Schultz

    Plutôt une soirée black métal polonaise ou reggae antillaise ?

    On préfère le reggae polonais et le black métal antillais

     

    Je te laisse le mot de la fin, n’hésite pas à ajouter quelques choses et te remercie pour tes réponses.

    Ce n'est pas de la musique.

     

    Mr Pierre

  • Eels - The Cautionary tales of Mark Oliver Everett

    eelsEels a sorti en avril un onzième album, un an après Wonderful Glorious sorti en 2013. C'est le onzième album du groupe en dix neuf ans ! Je suis un gros fan du groupe (ou du bonhomme E). Je suis tombé dans la marmite en 1996 avec l'excellent Beautiful Freak et j'ai ensuite suivi toutes les humeurs du sieur Mark Oliver Everett. C'est d'ailleurs la première fois que son nom apparait sur un album de Eels.

    The Cautionary Tales of Mark Oliver Everett contient 13 titres. E a délaissé le rock et la fête pour laisser une grande place à la mélancolie et une musique plutôt douce et triste. D'après lui, il en a chié pour composer cet album. On sent que le gars a besoin de douceur ... mais on a très vite l'impression que cette douceur est plutôt de la mélancolie. Le piano et la guitare acoustique sont omniprésents sur l'album. Les 13 titres forment un tout d'une grande beauté et d'une belle continuité. On sent que tout n'est pas que joie dans la vie du E (cfr son excellent livre).

    Encore un fois, Eels nous sort un excellent album, plutôt à ranger à côté de Daisies of The Galaxy, son troisième album.

  • Romano Nervoso - Born To Boogie

    romano nervosoRomano Nervoso est le dernier projet de Giacomo, ex batteur de Hulk. Le projet existe depuis quelques années et le groupe sort son deuxième album. On y retrouve 12 titres et c'est sorti chez Mottow Soundz.

    Le titre et la pochette mettent déjà clairement en évidence où on va se trouver. Sur la pochette, on retrouve une sorte de boule à facettes (fête) et le titre évoque que Romano Nervoso est né pour faire du boogie. Mais, on a droit sur ce super album à bien plus que cela ! Romano Nervoso nous promène entre slow (Maria), blues (Psicotico Blues) ou encore rock'n'roll (In the name of the lord). Romano Nervoso, si il fallait faire une comparaison, est un peu la synthèse entre The Hives et The Cramps !

    On retrouve sur ce disque un paquet de tubes (Rocking Machine, In The Name of The Love, ...). On a aussi droit à une reprise phénoménale de Aline de Christophe réarrangée en Maria et chantée en italien. Colonel des party Harders s'invite au chant sur une chanson en honneur à la région wallonne (Straight of Wallifornia) pour un nouveau tube avec quelques touches plus electro rock.

    Romano Nervoso est clairement un des meilleurs groupes belges de rock actuel et ce Born To Boogie ne vient que confirmer cela ! A écouter absolument ! Assurément le disque belge de l'année !

  • Blowfuse - Couch

    BlowfuseBlowfuse est un groupe espagnol qui date de 2008 et qui court les routes européennes depuis deux ou trois ans . Le quatuor sort un deuxième album (très court) en 2014 alors qu'on avait déjà eu droit à un premier album l'année dernière.

    Au programme, 18 minutes (et 7 titres) de skate punk à l'ancienne. Les gars vont à l'essentiel et nous jouent un excellent punk rock survitaminé. Ça va super vite, ça fait plaisir aux oreilles. Blowfuse est une sorte de mix entre Pennywise et Satanic Surfers. Parfait pour se mettre de bonne humeur et commencer sa journée en forme !

     

  • Rancid - ...honor is all we know

    rancidRancid est de retour 5 ans après Let the dominoes fall. Le quatuor est toujours chez Epitaph. Un retour de Rancid, c'est chaque fois l'occasion de parler de la période phare du groupe, le milieu des années nonante et ... And out come the wolves (album écoulé à plus d'un million de copies). Depuis lors Rancid est sorti des radars des médias et des critiques rocks. Il fait son retour tous les 3,4 ans avec un nouvel album et à chaque fois, on reparle de cette période dorée où le punk rock avait accès aux antennes radios.

    En 2014, à part quelques trentenaires passionnés, plus personne ne parle du nouvel album de Rancid. Et pourtant les 4 lascars sont bien vivants et toujours là à défendre la cause du punk rock. D'ailleurs ... "Honor is all Rancid know". 14 titres au programme, toujours ce mix de punk rock bercé aux influences street punk et ska. Cet album est dans la ligne de Life won't wait sorti en 1998. Il est assez varié et offre des morceaux allant du street punk: "Back where I belong" aux influences ska: Evile's my friend. Sur certains titres, en sent que Tim Armstrong a pas mal copiné avec The Aggrolites.

    En 2014, Rancid est toujours là (23 ans de carrière au compteur). Cela ravira les amateurs du groupe, par contre pas certain que le groupe trouve une nouvelle audience avec cet album (pas certain qu'il le cherche d'ailleurs). Du bon Rancid, qui n'a plus toute la fougue des débuts, mais qui a encore de très beaux restes !

  • Gimp Fist/Hounds & Harlots - Split 7"

    gimp fist, hounds & harlotsPetit split 4 titres entre les Anglais de Gimp Fist et les Ricains de Hounds & Harlots. Le tout est sorti sur Contra Records.

    La première face est occupée par Gimp Fist, le goupe balance plutôt de la Oi! Ça sent bon le punk et la bière des bas quartiers anglais. 2 titres pour bien mettre dans l'ambiance. Hounds & Harlots occupe la deuxième face. Leur truc c'est plutôt le street punk. En 2 fois moins de 3 minutes, les gars balancent deux petites perles street punk/Oi!

    Un petit split avec un goût de trop peu, comme d'hab dans ce genre de cas.

  • Prevenge - Eyecontact

    a4117131589_2.jpgPrevenge est un groupe de Montréal qui balance dans le punk hardcore. Cela fait quelques années que le quatuor officie sur scène et je n'avais entendu que du bien de groupe canadien. Eyecontact est leur dernier album et est sorti en 2014 sur Guerilla Asso pour l'Europe.

    Les gars délivrent 12 titres d'une fort belle teneur. Ce disque est même une petite merveille punk rock/hardcore mélodique. C'est super bien foutu, ça canarde de la guitare comme il faut et la session rythmique suit à merveille. Les 12 titres s'enchainent parfaitement et l'album s'écoute d'un traite avec quelques pépites comme ce Take Back What You Said About Thor! ou encore Mea Culpa (mais j'aurais presque pu citer tous les titres). En définitive, les gars nous sortent un album qui sera à noter dans ceux qui comptent en 2014.

    Prevenge et ce Eyecontact est en fait une put*** de découverte ! A classer entre un Wank For Peace et un No Use For A Name !

  • Foolish - Let's talk

    foolishLes Foolish nous reviennent en cette fin 2014 avec un nouvel ep. Il y a eu depuis le dernier album, The Good Old Day en 2013, un changement de line-up dans le groupe. Exit Racine qui tenait la basse et place à Nono. Le groupe est assez productif depuis ses débuts en 2008, c'est le deuxième ep du groupe qui a aussi sorti deux albums.

    Les 4 gars de Clermont-Ferrand nous envoie 5 titres bien rageurs. Ça joue à nouveau à toute vitesse ! Ça nous parle de la vie sur la route, de la fête et du punk rock. On sent clairement que les gars sont là pour s'amuser et pour profiter (PMA). On reste toujours dans la veine des grands frères ricains de Leftover Crack et Chocking Victims, même si parfois le groupe s'aventure un peu sur un terrain un poil plus hardcore (Where have you been) ! En 5 titres, les gars nous font même l'honneur de nous placer un petit tube avec tout ce qui faut pour être une tuerie en live (refrain accrocheur, chœurs à souhait, ...): PMA !

    Ces 4 gars-là ont tout compris ! On se prend pas la tête et on est là pour s'éclater en faisant de la bonne musique !

  • The 101's - For the years

    The 101'sThe 101's est un jeune groupe venant des Pays-Bas. Leur premier album sort sur quelques labels dont White Russian, I For Us, No Reason et No Panic. Malgré le fait qu'ils existent depuis 2006, For the years est le premier album complet du groupe. On y retrouve 11 titres naviguant entre le punk rock et le hardcore mélodique.

    Les gars d'Eindhoven nous sortent une excellente première galette avec 11 titres bien ficelés. Parfois, il vaut mieux prendre le temps de sortir quelque chose qui tient la route que de vouloir aller trop vite ! On est quelque part entre du Rise Against, du Bad Religion et du Atlas Losing Grip. C'est bien foutu, leurs punks songs ont une moyenne de 3 minutes 30 et sonnent clairement dans l'air du temps. Les gars n'apportent rien de nouveau dans leur style musical, mais ils ont au moins le mérite de faire les choses plus que correctement !

    Une très belle réussite de la part des Hollandais ! Un tout bon disque qui aura une belle place dans le topo 2014 !

     

  • No Fun At All - Vision

    no fun at allLe bonheur des solderies et des bacs de cd à 1€ ... version je ne sais plus combien ! Tomber sur le premier ep de No Fun At All pour 50 cents, c'est fait !

    Vision date de 1993 et est la première vraie sortie des suédois (après une première démo en 1992). L'ep est la troisième sortie du label Burning Heart (qui sortira aussi entre autres: Turbonegro, Millencolin, The Hives, The International Noise Conspiracy ... !). No Fun At All est un des pionniers de la scène hardcore mélodique européenne. Le trio (à l'époque) suit les traces de ses jeunes frères américains qui sont Pennywise, Offspring et d'autres. Les gars nous balancent 9 titres en moins de 18 minutes. Ça joue à toute berzingue, le batteur est une vrai machine qui enchaine les titres et le tout est rempli de chœurs ! On retrouve dans cet ep, tout ce qui fera par la suite le son des NFAA.

    A classer entre Pennywise, Millencolin et autres !

  • RX Bandits - Mandala

    rx banditsRx Bandits est un groupe californien qui existe depuis 1995. Le groupe fait partie au départ de la scène ska punk de la troisième vague (en compagnie de No Doubt et d'autres). Mandala est l'avant dernier album du groupe et date de 2009. Dans ses versions vinyl, il est composé de 4 faces avec un total de 11 titres.

    Rx Bandits a énormément évolué depuis ses débuts ska punk en 1995. Depuis 2006 et leur signature chez Sargent House, le groupe a complètement abandonné le punk teinté de ska pour s'orienter vers un truc beaucoup plus jazz, voire même rock progressif. Les gars n'ont pas décidé de nous faire du Genesis ou du Yes, mais laissent de côté le côté rapide du ska punk pour s'orienter vers un truc plus lent, plus "atmosphérique" et teinté de jazz. C'est une très belle réussite et les 11 titres de ce Mandala sont tous aussi bon les uns que les autres et naviguent entre le jazz, de vieilles touches punk et des trucs plus grands publics comme Pink Floyd.

    De mon côté, je ne connaissais que les débuts du groupe et une fois le "choc" du changement passé, je suis très agréablement surpris de l'évolution du groupe. Un tout bon disque !

  • Eastwood - Behind the wall

    eastwoodTomber sur un disque de Eastwood dans une solderie, c'est un peu comme manger une madeleine pour Proust: cela ravive un paquet de souvenirs, pour ma part, remontant à l'adolescence.

    Eastwood est un groupe suisse qui n'a sorti que cet album (en 1995). A l'époque on est en pleine période fusion avec en tête de gondole, les Rage Against The Machine. En Europe, quelques groupes comme Clawfinger sortent du lot. La scène française voit les débuts de Oneyed Jack, No One Is Innocent ou encore Silmarils. Les Suisses auront droit à Eastwood. Sur cet unique album, les gars balancent 11 titres de rock tendance hardcore teinté de funk et de hip/hop. Le titre phare est le premier titre de l'album: Medium. Titre à sélectionner d'office pour un éventuel best-of du rock/fusion. Hormis 1984, tous les titres sont chantés en anglais. Les gars gueulent et rappent leurs revendications, le tout sur des grosses guitares et un son énorme de basse.

    Eastwood n'a pas fait long feu, le groupe a splitté assez vite, donnant naissance à Shovel (groupe du même acabit avec une touche plus noise, mais qui n'a pas duré plus longtemps).

    Un tout bon album à classer quelque part entre les deux premiers No One Is Innocent, ClawFinger et l'album éponyme des RATM.