• Sport - Bon voyage

    sportSport est un des groupes français du moment. Le groupe parcourt le monde et cartonne un peu partout depuis la sortie de son album, Colors en 2012. Bon voyage est son deuxième album sorti avec l'aide assez impressionnante de 23 labels !

    Pour les titres des morceaux, après avoir choisi les villes olympiques, place à des noms d'athlètes ayant participé aux JO (et étant tous morts depuis lors). Sport nous balance à nouveau du punk/indie. Cela me fait parfois penser à du Defeater sous Xanax.  Pour le reste, je laisse la parole à Suck & Cut Records qui m'a fait découvrir le groupe et qui résume à merveille l'album:

    Cet album est dans la même ligné que le précédent. On retrouve tout ce qui fait la beauté de ce groupe : des riffs de guitare envoûtants et entraînants, ça respire la nostalgie. Une voix et des cœurs gueulés ou  chantés mais sans saturation. C’est positif, et  on se prendrait presque à aller courir en short, en sandales plastiques bleues,  mains dans la mains avec ses supers copains.

    Les guitares lancent des envolées frénétiques et poétiques, la batterie reste fidèle à elle-même : dynamique et pop punk. C’est un peut comme un grand napperon en point de croix de mamie : Il y en à dans tout les sens, ce n’est pas linéaire du tout mais le tout mis ensemble dégage un truc indéfinissables, ça respire les copains, les vacances et le soleil. Ça pourrait très bien coller dans une playlist de tournée à chanter tous en cœur en se tenant la main tel des homosexuels refoulés.

    Bon il n’y a rien à dire  : les compositions sont en place et s’enchaînent de façon naturelle et la prod’ donne une teinte sépia, vintage, si chère au groupe. Certes cet album respire un peut plus la nostalgie et l’amertume que le précédent mais on retrouve la patte « SPORT ». À écouter pour se souvenir du bon vieux temps pour les petits emo-kids comme pour les vieux briscards à l’ancienne.

    C’est un album à écouter, indéniablement. SPORT fait maintenant partie de la scène emo-punk et amène son lot de fraicheur. Le seul bémol que je pourrais constater est que, à part ce sentiment un peu plus morose que sur l’album « Colors », on reste toujours dans la même ligne. Les lyonnais ne nous surprennent pas comme avec les deux productions précédentes. C’est un peut dommage j’aurais voulu un truc neuf. Une  légère impression de déjà vue plane sur l’album, certains riffs ou passages font énormément penser à « Colors ». On à aussi comme un arrière goût, pas si désagréable que cela au final, de mouvance » bobo-emo-puriste » qui surf sur la tendance actuel du revival : Les barbes de bucheron et les Wayfarer sont de rigueur. Peut-on dire que cela manque d’originalité ? Peut-on dire que c’est facile ? Je ne le pense pas ou en tout cas je l’espère fortement. Car, de toute façon, c’est un bien bel album pour commencer 2014 avec le sourire.

    Si ta une meuf et que tu veux faire des cabrioles cettte nuit ou si tu veux « pécho » une demoiselle ce soir fait lui écouter sport, tu passeras pour un grand original au cœur tendre et en plus tu lui fera écouter de la vrai et de la bonne musique.

    Album et groupe à conseiller à tous les fans de Polar Bear Club, Thursday et ce genre de truc !

  • Interview Lolo (guitariste de Wank For Peace)

    Petite interview de Laurent, guitariste de Wank For Peace. Interview rédigée avant leur tournée d'octobre, reçue en retour durant la tournée et publiée fin novembre.

    wank for peace-Hello Lolo, tu es guitariste pour Wank For Peace. Le groupe a pas mal d’actualité pour le moment. Peux-tu m’en dire plus sur l’album qui sort et sur les projets concert en cours ?

    Hello Mr Pierre, « Fail Forward », notre second disque, sort début octobre, on tourne du 10 octobre au 14 novembre avec nos amis de Prevenge (CA) les 2 premières semaines. On se fait le Royaume-unis, l’Allemagne, la Suisse, la République tchèque, l’Espagne et La France. On termine avec les canadiens à Angers le 25 oct, on les dépose le lendemain à l’aéroport et on passe par chez vous (Bruxelles) le 26 pour se rendre en Russie, Ukraine.

    -Si je ne me trompe le groupe a pas mal changé depuis les débuts en 2008. Peux-tu me faire un peu l’histoire du groupe sur les 6 ans d’existence ?

    On a commencé à 4, David, Florent, Jaw et moi. Après quelques dates Jaw a souhaité arrêter, je crois que le weekend CHOLET, NEVERS ne l’a pas séduit.
    Ensuite on a eu notre ami Arnaud de Daria qui nous a pas mal aidé pendant plusieurs mois en attendant de rencontrer Charly… Jusqu’à ce que Charly arrête le groupe et que l’on récupère Florian Renault de The Forks pour nous dépanner 15 jours en avril 2012. Au final il est toujours là, après plus de 2 ans et demi ….

    Entre temps on a eu Antoine (basse dans Homesick), Gauthier le casseur de poignée (The helltons /Intenable ) qui nous ont aussi aidé. Quand Charly a arrêté, David a déménagé à Toulouse, besoin de changement du coup notre pote Julien Monard (ex Kilo, Sexypop, Kyo) est venu jouer la basse dans le groupe. Jusqu’à ce que Julien le motard déménage en Allemagne et que David revienne dans le groupe. Même si la distance est un inconvénient, ça paraissait pas mal évident de l’avoir parmis nous.

    Fin 2013 Julien est revenu sur Angers, il nous a montré sa grosse motivation. Nous sommes donc 5 maintenant, Florian Renault de The florks a essayé de s’échapper plusieurs fois mais on a réussi à le garder. En même temps avec un peu d’herbe et une playstation tu peux facilement faire changer d’avis quelqu’un.

    -Le groupe est pas mal étendu à travers la France avec un bassiste qui habite à Toulouse, certains la région de Nantes/Angers et un qui se déplace à Paris (si mes infos sont bonnes). Comment faites-vous pour répéter ? Pour composer ? Pour enregistrer ?

    C’est même pire que ça, aujourd’hui c’est Rennes, Toulouse, Paris, et Angers. On compose, on s’envoie des mails, on se prévoit des weekends de repète/compos plutôt que de concerts et ça le fait.
    On a réussi à faire un disque comme ça, on s’organise tant bien que mal, on se prévoit des weekends.


    wank for peace-Vous avez tourné inlassablement avec Wank For Peace durant ces 6 années ? Peux-tu me raconter comment se passe une tournée pour Wank For Peace ? J’imagine que vous êtes du genre à partir dès que l’occasion se présente en voyant le paquet de dates faites. Ça doit faire un paquet de pays visités ? Quels sont aussi les pays où vous aimeriez aller et que vous n’avez pas encore visité ?

    Ça fait 4 ans que l’on tourne à fond, on a rarement refusé des plans. Un tournée ça se passe avec le minimum de day off et le maximum de rencontres. On doit être à 20 pays visités.

    On a pas mal envie d’aller partout, pas de favoris, l’Asie, l’Amérique du Sud, le royaume de Belgique?

    -Wank For Peace organise aussi à l’occasion quelques concerts punk-rock à Angers. Peux-tu me dire comment ça se passe ? C’est épisodique ? Au coup par coup ? Vous êtes aussi derrière le projet Angers Punk Rock shows ?

    Angers Punk rock show rassemble 2, 3 assos qui gèrent des concerts sur Angers. Avec les gars on organise des concerts depuis qu’on a 15ans (Flo le faisait à laval, Mareau et moi on le faisait à Beaucouzé) .
    On fait ce qu’on peut dans des "café-concerts", les 6 premiers mois de 2014 on a pas trop joué avec Wank pour composer donc on a quasi accepté tous les plans qu’on nous envoyait, on a dû organiser une dizaine de dates, en général ça dépend de nos dispos, des dispos des cafés concerts.

    wank for peace-Peux-tu aussi m’en dire plus sur ton deuxième projet, le label Des Ciseaux et Une Photocopieuse ? Pourquoi un tel nom ? Si je ne me trompe, le projet est complètement DIY ?

    Le label est né avec les tournées. Tu rencontres des groupes cools, tu souhaites leur filer un coup de main, tu choisis un nom qui colle à l’aide que tu vas apporter.
    On essaie de participer grâce à la sérigraphie aux sorties. Notre participation c’est du carton et de l’encre.
    On a parfois rien fait, par manque de temps, (bisou aux Traders).

    -Quels sont les futures sorties pour DC & UP ?

    Un bon gros queudal. On a la tête dans la sortie du Wank, on est pas mal fauché, on ne pourra malheureusement rien sortir avant un bon bout de temps. Si on avait pu filer un coup de main aux petits frère de LA RUPTURE on l’aurait fait, mais ils impriment leur EP eux même, et CanIsay? sort avec Slow death leur disque donc c’est déjà tout bon.


    -Comment travaille le label ? Cela vaut-il la peine de vous envoyer plein de mails pour sortir un disque ?

    Ça ne sert pas à grand chose de nous envoyer des mails pour sortir le disque, On est pas un vrai label, on ne fait pas de promos, par contre on aime bien la musique.

    wank for peace-Quelques petites dernières questions très importantes pour la fin ! Quels sont les meilleurs (ou le) concert(s) que tu as ? Que vous avez fait ?

    Paint it black au Groezrock 2014, une leçon, Kid Dynamite en 2013 (pre groezrock), j'aime beaucoup le groupe Astpai, leurs lives sont tellement sincères ! J'ai pas mal fait le zinzin devant "I am the avalanche" au fest (Floride)

    Avec Wank toutes les dates dans l’Europe de l’est sont assez dingues, pour le meilleur et pour le pire.

    -Quels sont les 10 disques que tu garderais si tu ne pouvais en garder que 10 ?

    Là de suite… je vais dire

    Hold tight -call the zoo
    The sidekicks - Awkward Breeds
    Johnny Hallyday - Ca ne finira jamais/le gang.
    Box car racer - S/T
    Blink 182 - Take off
    Sling 69 - The threatened kind
    The Steal- les 2 albums
    Iron chic-pareil
    Passi- les tentations
    Captain we're sinking - it's'a trap


    -Quels disques offrirais-tu à ton meilleur ami ? à ta mère ? à ton pire ennemi ?

    Mon meilleur ami je lui offre le dernier Hostage Calm, Everytime I Die, Pneu et le dernier Dee Cracks.
    Ma mère je lui offre le disque de No Gods Or Kings et mon ennemi je lui offre rien.

    -Quel est le premier disque que tu as acheté ? Et celui dont tu as honte dans ta discothèque ?

    Je me souviens d’un disque de KYO, mais j’en ai pas honte, j’ai toute la discographie de la team NOWHERE

    -Et sinon, plutôt Rocky ou Rambo ?

    Johnny hallyday.

    -Merci, je te laisse le mot de la fin

    Terminé Bonsoir.

  • Overweight - Back to the 90's

    overweightOverweight est un groupe belge de ska punk, Back to the 90's est leur deuxième disque (seulement) en près de 15 ans (plus un ep datant de 2011).

    Tout est dans le titre ! Celui-ci résume parfaitement l'esprit des 13 titres de l'album. On ressent clairement un condensé d'influences ska punk des années nonante tout au long de l'album. On navigue quelque part entre du Reel Big Fish, du Snuff et du Mad Caddies; le titre Astronaut me fait même penser à du Weezer. Le tout est super propre et sonne vraiment bien tout en profitant d'une belle cohérence même si cela manque d'une pointe d'originalité ou de folie.

    Une réussite à conseiller aux amateurs du genre !

  • Wank For Peace - Fail Forward

    wank for peaceQue dire du dernier Wank For Peace ! Le groupe d'Angers a vraiment pris du coffre depuis ses débuts en 2008 et j'avais trouvé que le groupe avait vraiment pris une autre dimension sur scène depuis leur dernier skeud en 2011. Le groupe est clairement devenu un des meilleurs groupes européens de punk tendance hardcore. Apparemment je ne suis pas le seul de cet avis, car le groupe sort son album sur un paquet de label européen dont Guerilla Asso (qui suit le groupe depuis le début) et Shield Recordings.

    Sur ce nouvel album offert dans un très beau packaging (en tout cas pour la version vinyl), le groupe nous revient à 5 avec un deuxième guitariste. On retrouve 13 titres punk/hardcore quelque part entre un Kid Dynamite et un Strike Anywhere. Le disque débute en mode mineur avec quelques titres, mais au fur et à mesure que les titres s'enchainent, l'album prend toute son ampleur et termine avec une putain de claque, "We're Not Done Yet, Sorry". Qui ne donne qu'une envie, celle de remettre le disque au début ! Les titres sont clairement taillés pour le live avec des refrains accrocheurs et un max de chœurs ! Le groupe se permet même de faire de morceaux moins brutaux et plus "aériens" avec un titre comme "Interlude". D'autres titres comme "Twelve Cheese Sticks" et "The Sleepless" sont aussi des perles à se mettre dans les oreilles.

    Les Wank For Peace, avec un album peut-être moins accessible que le précédent, mais plus abouti que le précédent, nous sortent clairement un des albums de l'année ! Une pépite à ranger entre un Lifetime, un Fights and Fires et un Kid Dynamite ! A écouter de toute urgence !!!

  • Fights and Fires/ Idle Class - Split

    fights and fires, idle classJe disais, il y a peu, tout le bien que je pensais des splits cds/vinyls surtout quand ils permettent de faire découvrir de bons groupes. C'est encore le cas avec ce split entre les Anglais de Fights And Fires et les Allemands de Idle Class.

    Je connais depuis le début du groupe ou presque les Fights and Fires et je suis un gros fan de la musique du groupe. Le quatuor nous fournit ici deux nouveaux tubes punk rock. Les titres Happy et Maps rejoignent ce que les Anglais font de mieux, des titres bien saignants avec quelques passages plus posés. On est de nouveau face à de l'excellent punk rock avec deux titres taillés pour le live !

    Je découvrais les Allemands d'Idle Class. Les 5 gars sont dans un registre un poil plus calme et naviguent plus dans la veine de Red City Radio ou Iron Chic. Leurs deux titres sont bien ficelés et donnent clairement envie d'en découvrir plus sur le groupe !

    Merci Black Star Foundation pour ce superbe split entre deux excellents groupes. Bravo aussi pour l'esthétique apporté au disque avec son boitier fait main ou presque et sérigraphié ainsi qu'au poster et aux stickers offerts avec le package !