• Noé Talbot - Beurre Noir

    noé talbotNoé Talbot est un jeune Québecois qui a déjà pas mal bourlingué dans divers groupes de la belle province. Il était le guitariste et chanteur de Old School Politics et officie toujours dans le même rôle au sein de Fortune Cookie Club. Il se lance (depuis la fin 2013) dans un projet solo acoustique. Il nous a sorti en avril 2014 un premier ep au nom de Beurre Noir. On y retrouve 6 titres, le tout est paru chez Slam Disques.

    Avec ce premier 6 titres, on quitte le registre pop punk de ses anciens groupes, sans toutefois en être trop loin dans l'esprit. On navigue plutôt dans un registre pop/folk. Noé Talbot a d'ailleurs été entouré d'une belle équipe pour l'enregistrement de ces 6 titres (trompette, piano ainsi que groupe plus classique). Ces apports donnent du volume aux morceaux ... et par rapport au live font perdre une partie du côté spontané de ceux-ci. Mais la musique apporte un plus aux textes qui parlent de remise en question et parle du monde de demain (entre espoir et pessimisme). Cela pourrait d'ailleurs très bien être résumé par ce couplet de "Faudrait être con": "Le bonheur, c'est la vie, les retards, les pires situations qui nous font rire quelques années plus tard. Maintenant je sais, faudrait être con pour l'oublier."

    Ce premier essai est une très belle réussite avec 6 titres prometteurs de la part d'un bonhomme qui n'a pas peur de tailler la route afin de défendre sa musique !

  • The Dinosaur Truckers - The Dinosaur Truckers

    the dinosaur truckersThe Dinosaur Truckers est un groupe allemand. Les 4 gars se qualifient comme faisant de la speedfolk. Je ne vois pas ce que c'est de la speedfolk, mais leur truc ne me fait pas trop pensé à ce que ça pourrait sonner. Sur ce premier disque comprenant 13 titres, je les qualifierais plutôt de mix entre le bluegrass bien ricain et la folk. Le groupe est composé de 4 musiciens jouant une panoplie d'instruments allant de la mandoline, au banjo en passant par les percussions. Si je devais mettre des noms de comparaison, je les coincerais entre Larry and His Flag (en moins énergique), La Boum (en moins festif) ou Tom Waits (en moins noir).

    Ce 13 titres nous promène dans les profondeurs du blues, de la folk et du bluegrass. Certains titres sont plus calmes comme Box of memories, d'autres sont bien plus dansants et énervés comme Hey People. Le tout est une belle réussite qui annonce du bien bon sur scène.

    Un très belle découverte venue d'Allemagne que je classerai entre mes disque de Larry and His Flag et Tim Holehouse.

  • Random Hand - Live in K-Town

    random handRandom Hand est un groupe anglais de ska core qui existe depuis 2002. Le groupe a vraiment explosé suite à la sortie de leur dernier album en 2011, Seething Is Believing et suite aux concerts incessants que le groupe a fait après la sortie de cet album. Ce groupe est taillé pour la scène et dégage un énergie impressionnante en live. Il était dès lors normal qu'un album live voit le jour. Celui-ci est sorti sur Bomber Music LTD en 2013. Il s'agit d'un enregistrement du concert donné par le groupe lors de la soirée du nouvel an 2012/13.

    Ça dégouline d'énergie de tous côtés. On retrouve 14 titres dont tous les titres phares du groupe comme Play Some Ska, Not A Number et bien sûr (en clôture) Anger Management. Random Hand démontre une fois de plus qu'il est un put*** de groupe de scène ! Les 4 lascars n'ont rien à envier à d'autres comme Voodoo Glow Skulls, The Filaments ou encore Capdwon ! D'ailleurs, si tu aimes les groupes précités, cours vers cet album de Random Hand !

     

  • Corbillard - Enfoncer le clou

    corbillardLes Franco-Belge de Corbillard nous reviennent avec un deuxième album, 3 ans après "J'irai me cracher sur vos tombes". L'album sort cette fois-ci chez 2K10 Rcds et Panda Rcds.

    On reste clairement dans le délire autour de la mort. Le livret et le visuel mettent la barre assez haute et sont d'une très grande qualité. On retrouve sur le skeud, douze titres punk rock avec quelques influences diverses (à nouveau quelques idées tirées du Hip hop). On nous parle toujours autant de la mort tout au long des titres avec quelques trouvailles niveau jeux de mots: "Du bruit, du sang, des sépultures" (Son d'une urgence), "D'une course contre la tombe" (Le compteur tourne encore), "Malheureusement on est pas mort et on garde le pire pour la fin" (Le grand cirque Massart). 12 titres bien punk rock avec un paquet de chœurs et la force d'avoir deux chanteurs apporte vraiment un plus par rapport à un paquet de groupes du même style.

    L'album possède aussi un son bien meilleur que leur enregistrement précédent et c'est un énorme pas qualitatif en avant ! Il se clôture aussi par une piste cachée ... qui est complètement délirante et hormis cet piste cachée, cet album avec ses nouveaux titres est taillé pour le live.

    Enfoncer le clou, c'est exactement ce que fait le quatuor avec ce deuxième album rempli d'énergie ... Un jour, on sera tous dans la tombe et Corbillard nous aura prévenu !

  • One thousand directions - Minuscule Lives

    one thousand directionsJ'ai eu l'occasion de voir One Thousand Directions en 2013 et je me suis pris une grosse claque dans la tronche. Les gars de la région de Nantes sont 3 et sont tout jeunes. Moins de 25 ans de moyenne d'âge, mais ils ont déjà clairement la classe et le niveau !

    Minuscule Lives est leur premier album après un ep. Il est sorti sur différents labels français dont CanISay et Les Disques de Géraldine. L'écoute du cd me donne la même impression que le live: ces trois gars-là savent y faire ! Ils nous envoient 13 titres de punk rock tendance hardcore bien énergique dans la tronche. Ça dépasse rarement deux minutes trente, c'est bien rapide et ça envoie du gros son ! Pour un groupe formé depuis 2011, ils ont déjà dépassé le niveau de pas mal de gens qui font ça depuis plus longtemps. Et cela semble devenir une coutume dans cette région de la France (Justine, Wank For Peace, Homesick, La Rupture, ...)

    En gros si tu aimes les trucs punk rock qui sonnent actuel comme Black Sheep, Iron Chic et d'autres ... fonce sur ce premier long effort de One Thousand, tu n'en seras pas déçu. Par contre, si aucun des groupes précités te dit quelque chose, fonce sur cet album de One Thousand Directions, tu ne seras pas déçu !!! Et passe les voir en live !

  • The Menzingers - Rented World

    the menzingersRented World est le quatrième album des Menzingers et le deuxième sur Epitaph. Il est sorti cette année et contient 12 titres.

    J'ai acheté le disque suite à leur prestation au Groezrock Festival où le groupe a fait une des meilleures prestations du festival ... j'en suis sorti entièrement sous le charme. Quel déception à l'écoute du CD. On est loin de l'énergie punk/folk que cela dégageait sur scène. A l'écoute du skeud, on navigue plutôt dans un truc pop punk/punk bien mélodique. Certains titres sortent du lot et sont plutôt cool comme Rodent ou The Talk. Mais d'autres comme Where Your Heartache Exists sont plutôt longs et soulants.

    Malgré ma déception, les Ricains nous sortent cependant un album punk mélo vraiment bien classe et bien foutu. A conseiller à toutes les filles qui écoutent du punk rock :) ... pour les amateurs de trucs bien énergiques ... passez votre chemin !

  • Interview Jeremy Robin (Tcheck L'assos, Bolster Your Friend, Acouphènes, ...)

    jeremrobin.jpgHello Jérémy, peux-tu te présenter en quelques mots hormis le fait que tu es un des piliers de la scène lilloise.

    Alors, Jérémy 27 ans célibataire organisateur de concert ...  euh en fait je suis aussi comptable la journée. Depuis mi-2009 je m’investis dans les associations plus ou moins officielles de Promotion de la musique dans la région Nord Pas de Calais. 

    Je vois que tu fais partie d’un paquet d’asso et si je ne me trompe sans jamais en être le fondateur. Si c’est le cas, pourquoi n’es-tu pas à la base de ta propre asso ?

    J’ai co-fondé plusieurs associations. Fuckable Assos fin 2009 mais j’en suis parti, Bolster Your Friends en juillet 2012 et dernièrement  Tcheck la Oi et Goodnight Gleen Rogers.

    Pourquoi je n’ai pas ma propre asso c’est parce que à la base je suis bénévole dans ces associations et à force d’implication. De ce fait je me retrouve avec des associés qui ont chacun des gouts musicaux distincts, ce qui fait que en fonction du style de concert j’implique telle ou telle association. C’est aussi le moyen de donner une identité au public et de faciliter la communication entre les associations histoire de pas faire le même style le même soir.

    bolsteryf.jpgOn va passer à la présentation des assos dans lesquels tu es actif. On commence par Bolster Your Friends, anciennement Desinvolture Nordiste.

    Pour le coup oui c’est anciennement DN qui ne compte plus que Vincent et Moi et ce que nous souhaitions faire c’est de soutenir et aider nos amis en tournée et continuer une programmation moins soutenue en punk-rock / pop-punk

    On suit avec Tcheck L’assos et Tchek La Oï.

    Tcheck L’assos c’est la première association que j’ai rejoint et on fête les 6 ans ce mois-ci (en mars 2014 ... la réception de l’interview ayant eu du retard). C’est à la base orienté punk ska hardcore mais ça a évolué vers un style plus street punk.
    Tcheck La Oi est né du besoin et l’envie de faire des concert Oi pour l’instant nous n’avons organisé qu’un seul concert mais le deuxième sera bientôt annoncé.

    On continue avec Goodnight Glenn Rogers.

    Depuis un an mes goûts musicaux évoluent, j’ai donc organisé des concerts de post hardcore et post rock qui me plaisaient beaucoup, sous le nom BYF ou UFV ou autres mais c’était vraiment histoire de mettre une asso. Je voulais vraiment donner une identité à ce style et à son public. J’ai donc choisi de monter un projet avec des amis même si pour l’instant rien n’est bien défini.

    Ensuite, Street Are Talking.

    C’est l’association de mon ami et colocataire John qui aime beaucoup le HxC, il y a pas eu encore beaucoup d’organisation mais on va faire un peu vivre cette scène.  

    Tu participes aussi à quelques labels comme UFV Records et un tout nouveau label qui vient de voir le jour, Acouphènes Records.

    Tout à fait j’aide comme je peux notre Greg National quand il a besoin avec Uproar For Veneration. Dernièrement avec Gaël, nous avons pris la décision de créer un label afin d’aider encore les groupes locaux. C’est les copains de Slice of Life qui ont fait chavirer notre cœur et poussé cette décision de fonder un label dans la continuité du blog et de la radio.

    acouphene.pngAcouphènes, ce n’est d’ailleurs pas qu’un label si je ne me trompe, mais ça trempe dans pas mal de domaine de la scène musicale. Peux-tu nous en dire plus.

    Effectivement c’est à la base un blog regroupant nos live-reports de la scène alternative, on se veut ouvert à tout auteur, nous avons aussi mis en ligne un agenda concert qui a un franc succès. Et après un peu plus d’un an d’existence Gael et moi-même nous sommes lancés à l’assaut de Radio Campus Lille. Acouphènes c’est vraiment un grand plaisir et une autre manière que l’orga de concerts pour partager notre passion de la musique. J’aime à croire qu’un jour un beau lieu associatif verra le jour sous le nom Acouphènes.

    Et pour finir, trempes-tu encore dans d’autres assos ?

    Oui j’aide à l’occasion Mika Don’t Trust This Hype avec son asso d’orgas de concert « Anticore ». Et aussi une asso plus de soutiens à l’environnement actuel de Lille qui est GEMAL, pas vraiment actif encore mais il va falloir s’y mettre pour sauvegarder la scène local et sa diversité.

    J’ai toujours été admiratif de la scène lilloise, il y a un paquet d’assos, il y a pas mal de lieux. Mais j’ai l’impression que c’est tout doucement en train de changer. Il y a pas mal d’assos qui font beaucoup moins et il y a pas mal de café concerts qui ferment. Peux-tu nous expliquer ce qui se passe ?

    On a le sentiment que la mairie désire voir disparaitre les cafés-concerts. C’est devenu un débat récurent dans les bars, on voit de plus en plus le public, les assos, les musiciens et les patrons de bars se révolter face à ces débarquement de la police municipal, sans réel fondement. Car oui, si on suit à la lettre la loi française toute cette scène et cette musique n’a pas le droit ni le pouvoir d’exister mais historiquement la région Nord-Pas-de-Calais a toujours toléré ces concerts de « petits groupes » . Bizarrement quand on interroge la police, ils ne peuvent pas faire autrement : « se sont les ordres ». D’où viennent ils ?, je ne sais pas ; mais je vois bien que certain lieux n’ont aucune inquiétude à avoir… louche.

    Et si la police ne peut pas reprocher quoi que se soit à l’orga ou au bar, on voit arriver les douanes (et oui ! ami belge vendre tes cds dans nos concert c’est interdit …) ou même l’Urssaf pour du travail au noir … oui ben on a pas tous envie ni possibilité d’être des professionnels de la musique  et de demander 50par membres de groupes en plus du défraiement  … Ben oui je vais faire jouer mes potes (qui sont 5) à venir de Valenciennes pour jouer à Lille légalement je devrais payer facilement 300€ pour ce groupe … euh ils sont inconnus à Lille ; va y avoir 20 personnes 300/20 donc 15€ la place euh… non personne ! il y aura personne… bon ben les mecs je vous fais pas jouer. Donc si moi je refuse de les faire dans un petit bar pas trop loin de chez eux, personnes ne le fera. J’aime ma ville, j’aime mon pays, mais j’aimerai aussi que Lille devienne un exemple en France de Culture et de partage. Je suis optimiste et j’espere que les choses changeront.  

    Passons maintenant à tes goûts ? Tu organises et sillones pas mal les concerts, quel est le groupe que tu as vu le plus souvent ? Quel est le groupe qui t’as le plus marqué en live ? Quelle groupe a été une grosse déception ? Quel groupe as-tu vu le plus ?

    Je pense que c’est mon ami Flow (folk/punkrock) que j’ai vu le plus souvent en concert bien que j’ai suivi tous les concerts de 2 groupes de métal il y a quelques années : Arkanan et Hybrid Spirit. Alors pour mes goûts, ils changent évoluent  et j’ai l’impression au fur et à mesure des années de mieux comprendre les sons peut être aussi d’être plus sensible aux émotions transmisses. Mais dans ce tumulte de types musiques ce que j’aime c’est vraiment l’énergie dégagée que ce soit la joie d’un pop punk ou la mélancolie d’un  post rock ou la rage hardcore. J’écoute vraiment de tout en ce moment beaucoup d’indie-punk et de post rock, mais le live qui m’a le plus marqué est Mutiny on the Bounty groupe luxembourgeois qui jouait dans un hangar à Saint Jans Capel, un lieu unique pour un concert épique. Pour la grosse déception je pense direct à Marylin Manson au Grasspop 2009. Demi show, il traite la Belgique de pays de drogue et le public jette de la terre dans tout les sens pendant que le gus jette les boissons que l’intermittent lui apporte à chaque chanson.

    Quel groupe rêves-tu de faire jouer ? Quelle serait pour toi l’affiche de la soirée concert idéale ?

    J’aimerai beaucoup faire jouer Caspian avec Ed Wood Jr, Totorro et Fall of Messiah.

    Quel est ton premier cd acheté/reçu ? Quel est le dernier acheté/reçu ?

    Je dirai Manau – Panique Celtique 1999 et Flatcat - Heartless Machine 2014

    Si tu ne devais garder que 10 disques quels seraient-ils ?

    Touché Amoré – Survived
    Guano Apes – Proud Like A God

    In Sane – Trust These Hands… Are Worthless

    Sum 41 – Does This Look Infected

    At the Drive-In – Relationship of Command

    Apologies, I Have None – London

    The Restarts – Outsider

    RVIVR – The Beauty Between

    Sport – Colors

    The Offspring – Conspiracy of One

    Quel disque offrirais-tu à ton meilleur ami ? A ta mère ? A ton pire ennemi ?

    Mon meilleur ami IAM – Ombre est lumière

    A ma mere Totorro – Home Alone

    Euh pour le pire ennemi je dirai Verse – Aggression

    Merci, je te laisse le mot de la fin

    ... Quintessence

  • Continental - All a man can do

    ContinentalContinental est le nouveau projet de Rick Barton, guitariste fondateur de Dropkick Murphy's que l'on retrouve sur les deux premiers albums. Continental a été monté fin 2012, le groupe est un trio où l'on retrouve Rick Barton à la guitare et au chant. Ce premier album est sorti pour l'Europe chez Flix Rcds le label autrichien. Celui-ci semble d'ailleurs être une version différente de la version US.

    Avec ce nouveau projet, on est loin du celtic punk des Dropkick. On navigue entre punk-rock, street-punk et rock plus classique. Leur musique est vraiment très classe, on est face à des gens qui ont du goût. Leur truc devrait plaire aux fans de Gaslight Anthem. Les titres sont juste nerveux comme ce qu'il faut avec une durée d'une moyenne de deux minutes, ce qui permet de ne pas s'ennuyer.

    Belle découverte que ce nouveau groupe de Boston. Si vous êtes amateurs de Gaslught Anthem, Bruce Springsteen, The Menzingers ou Johnny Cash... foncez !