• The Filaments - Land of Lions

    the filamentsJe suis un grand fan des deux premiers albums de The Filaments. Leur dernier album sorti en 2004, What's next est un de mes albums de chevet. Je ne compte plus le nombre de fois où je l'ai écouté. Le groupe avait d'ailleurs plus ou moins cessé ces activités en 2006. Il y a bien eu quelques mini concerts de reformation à Londres, mais rien de plus avant l'annonce d'une tournée européenne en 2012. Ce fût le bonheur ! Après cette tournée, le groupe a annoncé un nouvel album ! Parfait ... attente !

    Ce nouvel album est sorti début mars 2013 et se nomme Land of Lions. Il comprend 13 titres et sort chez Burnout Records. Après une écoute de l'album, on se rend vite compte que l'on est loin de l'époque des deux premiers albums et du skacore à fond les ballons. Les cuivres sont toujours présents, mais on navigue plus dans un registre street punk/oï que dans un registre purement skacore. Cet évolution du groupe ne me déplait pas, mais ce nouvel abum ne remplacera jamais What's next dans ma discographie. On est loin d'avoir de mauvaises chansons, les gars maitrisent toujours autant, mais ils ont évolué depuis 2004. Certains titres risquent cependant de bien fonctionner en live et risque de me trotter dans la tête comme Tales from The Barside, The Warren (qui reste un titre "à l'ancienne"), Tolimson's ghost (qui est plus reggae/ska), Insult to injury (qui sonne presque dub par moment), If I did believe.

    En résumé, The Filaments nous sort un tout bon album de punk/oï rempli de cuivres. On n'est peut-être pas au niveau des deux premiers disques du groupe, mais pour avoir attendu 8 ans avant un nouvel album, je ne vais pas faire le difficile devant cet album qui est loin d'être mauvais !

  • Toxkäpp & friends @ Factory 12 - Luxembourg - 01/03/13

    Direction le Luxembourg ce vendredi 1er mars pour y suivre les potes d'Overweight et de Dirty Bees. La route passée à toute vitesse, j'arrive au Factory 12, grosse boîte qui va servir de salle de concert pour la soirée. Les Dirty Bees terminent leur soundcheck quand j'arrive devant salle qui se remplit. La salle est super grande et ressemble bien à une boîte de nuit, c'est aussi super bizarre de voir que l'entrée est de 12€ mais que les gens ont des T-shirts: Charge 69, Crass et autres ... il y a de l'argent même chez les punks au Luxembourg :)

    Les Dirty Bees démarre la soirée. Le public n'est pas encore bien chaud même si il y a déjà pas mal de monde. Malheureusement aussi, il y aura quelques ajustements au niveau son au début du set. Après quarante d'un set bien rodé, quelques gars dans le public en redemandent et ont déjà bien le dansant. Les Luxembourgeois de Los Duenos del Ska suivent. Le groupe a deux chanteurs et semble bien attendu. Le public réagit au quart de tour et bouge dans tous les sens. De mon côté, leur truc me lasse assez vite. C'est trop festif et pas assez ska ou r'n'r. Overweight qui passe après, ravi un large public. Le groupes de Leuven fait bien bouger les premiers rangs avec son ska punk bien en place. La soirée se termine ensuite avec Toxkäpp, véritables stars locales. Le public est chaud bouillant pour le groupe. Par contre, de mon côté, je me lasse très vite. Les gars font du ska chanté en luxembourgeois; leur ska me fait penser au punk de Réné Binamé ! Tout un concept. De plus, le concert dure près d'1h30 ... long, long, long !

    Ce trip au pays des banques et de l'essence moins cher m'aura bien fait plaisir !

  • French Invasion Night @ London Calling - Bruxelles - 26/02/13

    elvis left the building, shoot the singers, ta gueule, smoke deluxeQuatre groupes français jouant chacun dans un style différent étaient présent au London Calling en ce mardi soir, malheureusement avec les grosses concurrences niveau concert sur BXL le même, pas grand monde.

    Elvis Left The Building a ouvert avec un truc assez soul. Le trio joue un truc super classe. On démarre avec un truc plutôt calme. Cela va monter dans les tours avec le rock de Shoot The Singers. Le trio part parfois dans de belles envolées noises. Deuxième très belle découverte de la soirée. On continue et on monte encore de registre avec le rock'n'roll de Ta Gueule. Le chanteur est malade mais il assure un set super véner (et court). Les textes sont super drôle et cru ! Les quelques fans présents sont rassasiés. Smoke Deluxe et son stoner métal termine la soirée avec un truc bien lourd. C'est moins à mon goût, mais les gars assurent.

  • Intensive Ska Explosion @ Magasin 4 - Bruxelles - 23/02/13

    waka, dr woogle, 65 mines street, Moon hopAprès une soirée ska à La Louvière, rebelotte le lendemain avec cette très belle soirée proposée par Flying Platane. Je suis arrivé pour la fin de Waka et son ska/reggae avec chant féminin. Juste le temps de boire un coup et de croiser quelques connaissances que c'est déjà au tour de 65 Mines Street. Il y a bien plus de monde que la veille et le public est clairement plus receptif. Le set en sera bien meilleur même si il est presqu'identique à celui de la veille. Les gars assurent pour le plus gros bonheur des fans présents. Place ensuite à Moon Hop. Les gars de Bordeaux proposent un ska bien classieux et cela faisait un bout de temps que je ne les avais plus vu. Mais c'est dur de passer après 65 Mines Street et leur set me déçoit beaucoup. Je trouve le truc trop mou et je n'arrive pas à accrocher. Les Allemands de Dr Woggle and The Radio termine la soirée et avec eux, retour à une présence énergique sur scène. Je ne connaissais pas du tout le groupe ... et quelle belle découverte ! Du ska bien energique à souhait avec un chanteur ayant une grosse présence ! Une petite claque !

  • 65 Mines Street @ Taverne du Théâtre - 22/02/2013

    overweight, 65 mines street, flying plataneUn peu de ska était prévu à la Taverne du Théâtre ... c'est pas trop dans les habitudes de la salle, mais cette fois-ci l'affiche proposée est de taile avec 65 Mines Street. Les presque Louvanistes de Overweight ouvrent les hostilités devant une salle se remplissant. Place à leur ska punk bien typé Mad Caddies. Les 5 gars font un bon p'tit concert sembable aux autres que j'ai vu d'eux. Place ensuite aux Français de 65 Mines Street. C'est la première fois que je les vois sans leur chanteur originel qui consacre maintenant tout son temps à The Rebel Assholes, le guitariste du groupe ayant repris le chant. Hormis ce changement, le groupe assure toujours autant et met encore une petite claque aux gens présents. Ca envoie du tout bon skinhead reggae et du bon ska. On a droit à un peu plus d'une heure de set avec des titres comme Nice Shot et 65 Mines Street. Juste tout bon ! La soirée se termine avec les Flying Platante (enfin le) aux platines avec du tout bon ska !

  • Propagandhi - Supporting Case

    propaghandiSupporting Case est le sixième album des Canadiens de Propagandhi qui pour l'occasion change de label et quitte Fat Wreck. C'est actuellement l'avant dernier album du groupe. Le groupe passe officiellement à 4 musiciens avec l'arrivée en full time d'un second guitariste dans le groupe. Le groupe est toujours aussi engagé: le livret est d'ailleurs bien explicite (pro feminist, animal friendly, anti fascist et gay positive) et chaque texte est expliqué de long en large.

    Musicalement cet album navigue entre le punk rock assez classique à la sauce californienne et des titres plus techniques à la A Wilhem Scream (et ce genre de groupes). Au programme 12 titres pour tous les amateurs de punk rock aimant les trucs assez techniques. Pour ma part, du bon Propagandhi !

  • Jare Birtday Bash @ Rock Café - Leuven - 21/02/13

    Le bassiste de Face The Fax organisait un petit concert pour son anniversaire. Au programme 3 groupes venant d'horizons différents. La soirée s'est ouvert avec le punk-rock à tendance hardcore des Black Sheep. Un set aussi bon que ceux vus durant la tournée précédente avec cette fois-ci le retour de Jérem à la guitare. Un set bien énergique ... tout bon. Place ensuite aux Hollandais de Progress, on est dans un style plus street punk. Très belle découverte avec la musique de ce groupe qui reprend apparement les concerts après une pause. On termine avec le punk hyper technique des Italiens de 1000 Degrees. On navigue dans un truc à la A Wilhem Scream. C'est bien en place et les gars qui sont en tournée assure avec un guitariste bien bavard. Trois bons p'tits concerts pour un jeudi soir ... que demander de plus !

  • River Jumpers @ London Calling - Bruxelles - 19/02/13

    gemini benoid, ducking punches, struggling for reason, river jumpersAprès le lundi à Namur, phase deux avec le mardi à Bruxelles. Gemini Benoid s'est incrusté en ouverture. Il chante seul avec sa guitare en français. Il se débrouille même si son incruste fait tache dans la soirée. Ducking Punches suit, le gars a un peu récupéré de voix par rapport à la veille et le concert est légèrement meilleur même si on est loin de ce que j'ai déjà vu de lui. Après une heure d'acoustique place à de l'électrique avec les presque locaux de Struggling For Reason qui nous envoie un bon set d'une quarantaine de minutes. Comme d'habitude, les costards sont de sortie et l'énergie est là. Impeccable ! Les River Jumpers comme la veille mette ensuite la barre encore plus haut avec du punk rock de grande qualité et un set tout en puissance ! Vraiment impressionnant !

  • River Jumpers @ Petit Bitu - Namur - 18/02/13

    ducking punches,river jumpers,the octopussy'sDe retour de tournée ... avec l'envie de repartir; j'ai trouvé le moyen de prolonger un peu l'ambiance tournée avec quelques concerts. Pour le premier, direction le Petit Bitu à Namur pour un passage des excellents Anglais de River Jumpers. Ducking Punches et son folk punk ouvre la soirée. Le gars n'a déjà plus de voix et peine à s'en sortir, il sera heureusement aidé par ses potes de River Jumpers. Ça sonne bien, mais on est loin de la claque prise lors de ses derniers concerts. The Octopussy's suit avec du punk-rock tendance Lagwagon. C'est bien foutu, mais pas très original. Les gars s'en sortent plutôt bien et maitrisent leur sujet. Avec l'arrivée de River Jumpers on arrive à un niveau supérieur. C'est hyper en place. Les gars assurent et tabassent tout durant une grosse demi-heure. Excellent concert des gars de Brighton !

  • The Ataris - End is forever

    the atarisEnd is Forever est le dernier album de The Ataris sorti sur Kung-Fu Records et le troisième du groupe. Cet album date de 2001. A l'heure actuelle le groupe existe toujours mais ne possède plus qu'un des membres d'origine, le chanteur. C'était d'ailleurs déjà le cas à l'époque de End is Forever. Cet album de The Ataris ne paie pas de mine, mais est une petite perle pop/punk. On est loin de la popularité des groupes de l'époque comme Blin 182 ou autres, mais on est face à la même éfficacité dans les compositions. On retrouve sur cet album, 14 titres qui sont toutes des pop punk song presque parfaites. Groupe et album à conseiller à tous les fans de Blink 182, NOFX et autre Vandals !

  • Black Sheep @ Winter Tour - France/Suisse/Allemagne - 09-16/02/13

    black sheep, la rupture, burn your tv, alien nation, tony wanks, charly fiasco, fat loose milk, twice a day, zero talent, archers and arrows, we saidJ'ai à nouveau eu l'occasion de suivre Black Sheep en tournée. Cette fois-ci, pendant 8 jours. Direction Mouscron pour rejoindre les copains qui ont déjà eu la bonne idée de charger le camion. Certains sont encore dans le mouve de la soirée de la veille ...

    C'est parti pour 8 jours de punk-rock et de fête, direction Angers pour la première date. Les copains de Wank For Peace organise le concert au Café Latin. On arrive sur place assez tôt et on monte le bordel en faisant la connaissance avec les deux autres groupes de la soirée: Burn Your School et La Rupture. Ce sont les jeunes de Burn Your School qui ont démarré. Les gars ont à peine la quinzaine et sont déjà bien au point et hormis deux reprises pas trop necessaire (dont Song2 de Blur), les gars proposent un pop-punk déjà bien en place. La Rupture est aussi un jeune de groupe de la région d'Angers. Les gars proposent un punk/hardcore chanté en français, ce qui est plutôt rare mais qui sonne pas mal aux oreilles. Deux belles découvertes pour démarrer la soirée avant un excellent concert de Black Sheep où le public est bien au taquet. Vankou, le chanteur, l'a d'ailleurs bien mise dans sa poche en courant dedans en tout sens sur les titres où il n'avait pas la gratte. Très bon concert pour démarrer la tournée ... et très belle première after avec au programme: un pub, une boîte PD inondée et une tropézienne devant un rassemblement de collocs.

    Lever pas trop matinal ! Avant de prendre la route pour Clermont-Ferrand, direction l'atome ... mega complexe commercial complètement irréel et vide un dimanche midi pour aller se tapper un burger mega cher dans une chaine de resto pas top. Après être repu, on fonce sur Clermont-Ferrand en traversant des averses de neige. On arrive à l'heure prévue au Raymond Bar, excellent squat autogéré. L'accueil est splendide. Black Sheep joue avec deux groupes locaux bien cools. Alien Nation qui balance du bon punk rock en ouverture devant un public présent pour un dimanche soir. Tony Wanks suit avec un truc bien plus vener, plus hardcore. J'ai bien aimé leur concert, bien mieux que les souvenirs que je me faisais du groupe. Black Sheep fait un concert semblable à celui de la veille et le public répond bien présent. Vraiment bien cool pour un dimanche soir, l'after sera d'ailleurs plus calme que la veille.

    Le lendemain, on prend la direction de Toulouse pour y passer deux day-offs chez les potes de Charly Fiasco. Ces deux days off ne feront très vite plus qu'un car les Charly Fiasco nous organise le mardi soir un petit concert dans leur local de répét. Pendant ces deux jours à Toulouse, je passerai du temps chez Vicious Circle (disquaire), au salon de tattoo et à faire la fête avec les Charly Fiasco. Le concert du mardi soir sera bien fun et malgré le fait qu'il n'y ait que 15 personnes présentes dont I Was A Teenage Alien qui répétait ce soir-là (bien classe d'ailleurs), ce sera très énergique.

    Mercredi, on a pas trop de route, donc on se lève bien tard (tête dans le fion) pour prendre la route pour Montpellier et l'Up & Down. Le bar est bien difficile d'accès en van ... c'est un peu la lutte, ce sera pire en repartant. Heureusement l'accueil du patron est royal. On joue dans la cave du bar et c'est bien rempli. Le groupe qui ouvre est Fat Moose Milk ... pas trop mon truc et ça semble pas encore trop au point. Black Sheep fera un bon concert malgré le fait qu'il n'y ait qu'un micro. Ce n'est pas le meilleur ... mais les gars s'en sortent assez bien. Le lendemain ... on est à nouveau en day off, donc on viste un peu Montpellier (burger time !) avant de partir pour Lyon où on passera voir deux groupes de glam/r'n'r au Trokson dont j'ai oublié les noms ... l'after dans une rhumerie et chez Yann qui nous héberge sera bien épique ! La matinée sera dur pour certains.

    On décolle vers midi pour rejoindre la Suisse et l'anniversaire de Rick Lette, le guitariste de We Said qui fête ses 27 ans. On arrive là super tôt et on est accueilli comme des rois ! Bières et alcool à foison ainsi qu'un festin à faire baver un goinfre ! We Said démarre les hostilités avec du son hardcore à la Comeback Kid. Je suis vraiment dead et j'ai dur d'en profiter. Archers and Arrows suit et là, c'est la CLAQUE. Le groupe suisse s'est y faire ! Une tuerie de punk/hxc bien actuel. A la fin du concert, je n'avais qu'une envie ... que ça recommence ! Vivement que je les revois ! Une tuerie ! La barre est mise bien haut, mais Black Sheep arrive à passer au dessus avec le meilleur concert de la tournée. Le reste de la soirée sera phénoménale: boissons à foison, danse, délires, musique à donf ... le tout finit avec le soleil qui se lève. Parfait ... merci la Suisse !

    C'est avec un gros pincement au coeur que l'on quitte nos nouveaux potes pour prendre la route de l'Allemagne. On a droit à un mini festival dans une MJ locale. C'est assez grand et ça semblera bien vide. Les Français de Zero Talent et leur ska punk démarre. Le son n'est vraiment pas top; cela ajouté à la fatigue me fera vite décrocher du concert. Le public semble par contre aimer cela. Les locaux de Twice a day suivent. Les gars jouent pendant plus d'une heure un émo punk à mêche ... horrible. Black Sheep termine la tournée avec un concert très correct mais, malheureusement le public a un peu déserté la salle. Dès la fin du concert, on remballe, direction Burger King et arret dodo à Metz au milieu de la route pour le retour en Belgique.

    Ce fût bon, alcoolisé, épique, suisse, drôle ... vivement la prochaine.

  • Snuff - 5-4-3-2-1-Perhaps

    snuffJe pensais que ce groupe anglais était mort et enterré bien profondément. Snuff a connu une petite gloire dans les années 90' en devenant un groupe référence en ska punk. Plus rien n'était sorti de la part du groupe depuis 2002. C'est avec surprise que j'ai appris le retour du groupe fin 2012 et que j'ai eu l'occasion de les voir sur scène.

    Fat Wrech, leur label sort donc ce 5-4-3-2-1-Perhaps qui signe le retour des Anglais dix ans après leur dernière sortie. On navigue toujours dans le punk rock mélo et le ska punk. Ce retour passera peut-être inaperçu pour la commun des mortels mais il me fait bien plaisir. On retrouve sur cet album 10 nouveaux titres, plus deux titres qui sont en version acoustique bonus (EFL et In the stocks). On ne retrouve pas sur cet album des titres aussi fort que Whatever Happened to the likely Lads mais les nouveaux titres restent dans la veine de ce que les cinq gars savent faire de mieux du tout bon ska punk.

    En tout cas, Snuff est de retour avec de la musique typé nineties ... mais Snuff est bien de retour et ça, ça fait plaisir !

  • Daniel Helin @ Centre culturel Jacques Frank - Bruxelles - 07/02/13

    Daniel Helin sortait son cinquième album avec une soirée au Centre Culturel Jacques Frank. Pour cette occasion, il n'a joué que l'intégralité de l'album; donc aucun ancien titre au programme. D'ailleurs en rappel, ce sera un titre qui sera rejoué une deuxième fois. Sur scène, Daniel Helin est accompagné d'une harpiste qui laisse parfois la harpe de côté pour le synthé. Le gars semblait en forme et heureux de présenter son nouveau bébé dans une salle assez bien remplie. Les nouveaux titres semblent assez bons avec des textes dans le style Daniel Helin (ce que je confirme après l'écoute du disque).

    Cela faisait longtemps que je n'avais pas revu Helin et ce fut un plaisir malgré le fait qu'il n'ait joué que des nouveaux titres.

  • Merci ... mille fois !

    Voici le millième article écrit sur ce blog ... Merci aux lecteurs (+/- 3000/mois).

    Pour fêter la millième, je vous donne une liste de 100 groupes à écouter.

    The Clash - Black Sheep - Struggling For Reason - The JB Conspiracy - Pennywise - Rancid - Nofx - Bad Religion - Refused - Eleven ! - Tim Vantol - Archers and Arrows - Daniel Helin - Madness - Happening Leek - Looking Up - Romano Nervoso - The K. - Castles - Maladroit - Fights and Fires - The Filaments - Petula Clark - Siamese Queens - Dirty Bees - De Heideroojes - The Decline ! - Street Poison - Antillectual - At The Drive-In - Birds In Row - Justin(e) - Po Box - Corbillard - Gipsy Rufina - Reiziger - Snuff - Queens of The Stone Age - The Progerians - Voodoo Glow Skulls - The Experimental Tropic Blues Band - Wank For Peace - Charly Fiasco - Diego Pallavas - Nirvana - Hole - Sons Of Disaster - Leftover Crack - Sons of Buddha - Uncommonmenfrommars - Downset - Sick Of It All - The Ataris - The Aquabats - Astpai - Frank Turner - Dropkick Murphys - Noir Desir - The Moon Invaders - Blur - The Hives - The Bronx - Cedric Gervy - Mononc Serge - Goldfinger - River Jumpers - Union Jack - The Flatliners - Street Dogs - Pink Flamings - Against Me - La Phaze - Massilia Sound System - ISP - Bad Chickens - The Explosion - Defeater - The Computers - Beastie Boys - Green Day - The Aggrolites - The Slackers - Random Hand - Vandal X - Flying Donuts - Social Distortion - Descendents - Crazy Arm - 65 Mines Street - Burning Lady - Jack and The Bearded Fishermen - The Irradiates - Brixton Robbers - The Sainte Catherines - The Vandals - Rentokill - The Arteris - Bangers - No Use For A Name  ... et j'en oublie !!!

  • The Decline ! - Broken hymns for beating hearts

    the declineLa pochette annonce la couleur. Les racines de la musique du groupe vont remonter aux sources ricaines et à son imagerie. On a l'air d'être sorti d'un film de gangster datant des années 30.

    Le tout démarre d'ailleurs par une intro qui n'a rien à envier aux Westerns spaghettis. Musicalement, on est dans un punk teinté de street punk mais surtout et c'est assez inhabituel de folk. C'est par contre, super bien foutu et une belle surprise. On retrouve sur ce premier disque sorti par les Rennais, 13 tout bon titres. La dernière plage est d'ailleurs un titre purement folk en acoustique. The Decline ! compte dans ses membres quelques anciens Nevrotic Explosion. Et comme à l'époque avec Nevrotic Explosion, ce groupe qui pour moi avait débarqué sans crier gare et qui fut une excellent découverte, c'est encore le cas avec The Decline ! Un groupe qui n'était pas attendu, mais a su, dès le premier album, sortir du lot.

  • Propulse @ Botanique - Bruxelles - 06-08/02/13

    Comme chaque année, j'ai pointé le bout de mon nez au festival des programmateurs et autres professionnels de la musique proposé par le service culturelle de la FWB. Depuis quelques années, la programmation et la fréquentation du festival bat un peu de l'aile à mon goût, c'était encore le cas cett fois-ci. C'est pour cette raison que je n'ai été que deux jours sur les trois (et ayant trouvé mieux à faire le deuxième jour). Le premier soir, je suis passé voir des bouts du concert de Vegas, Twin et Li-lo*. Ca naviguait dans un registre pop qui n'est pas trop le mien.

    Le vendredi la soirée était bien plus intéressante. J'ai démarré avec le post rock bien déjanté de Vitas Guerulaïtis qui fut une très belle découverte. Je ne connaissais pas et j'ai pris un plaisir fou à leur concert. Bravo encore à la musicienne enceinte ! J'ai ensuite transité par le rock'n'roll teinté de blues de Madé J. J'avais déjà eu l'occasion de voir le gars lors de Couleur Café. Ca transpire bon le sud des Etats-Unis. Deepshow et son metalcore ne m'a pas convaincu. Tout le contraire des attendus (pour ma part) Castles avec leur noise/post-punk. Les gars assurent toujours autant et même si je les ai vu quelques jours auparavant j'aime toujours autant !

  • Fights and Fires - We could all be dead tomorrow

    fights and firesDeuxième album pour les Anglais de Fights and Fires, l'attente depuis le précédent sorti en 2011 n'a pas été trop longue pour moi tant leur précédent disque a squatté ma platine. J'étais donc impatient de découvrir les nouveaux titres du groupe de Worcester sur cd.

    Dès le départ, on part sur une bonne note, le packaging du cd est bien foutu et attrayant. A l'écoute, c'est pareil. Les Fights and Fires me foutent encore une grosse claque dans la gueule ... et le pire, c'est que j'aime bien ça ! 11 titres de pur punk/hardcore bien énergique sont au programme de ce CD. Les lascars savent composer des petites perles bien tranchantes ! Je conseille à tous les amateurs de groupes comme Defeater, The Arteries et autres groupes de cette veine de prendre la peine de jetter ses oreilles sur ce nouveau disque des Fights and Fires. Les gars sont loin d'être des manches, ça tappe sec, ça envoie du gros son et rien qu'à l'écoute du skeud, on ressent déjà l'énergie présente dans le truc !

    Ce We could all be dead tomorrow (titre pas jouissif mais tellement vrai) est une petite bombe ! Et risque de revenir bien vite dans mon lecteur !

  • Les 100 grammes de tête @ Magasin 4 - Bruxelles - 03/02/2013

    Petit concert des 100 grammes de tête pour terminer un dimanche qui pue au Magasin 4. Le Magasin a mis du temps à se remplir, mais lorsque le groupe est monté sur scène, la salle était assez bien remplie. Ca faisait très longtemps que je n'avais plus vu les 100 grammes de tête et ce fut un plaisir de les revoir sur scène. Le groupe n'était pas au complet et le chanteur, me semble-t-il, a changé. Cela n'a en rien enlevé à la qualité du très long set (presque 1h30). On navigue toujours entre reggae et ska. Chapeau pour le medley reprenant un paquet d'anciens titres.

    Un très bonne manière pour terminer la semaine dans la bonne humeur.

  • Lame Shot - Nice Try

    lame shotLame Shot est un side project toulousain, on y retrouve des Charly Fiasco, un I Was a Teenage Alien et d'autres. Les gars sont 4 et ont monté ce projet durant l'année 2012. Ce Nice Try est sorti fin 2012.

    La première écoute du cd m'a surpris positivement. On est face à des bons musicos et ça envoie du lourd. On se situe quelque part entre du Blink 182 (époque Carousel) et du Unco. C'est vraiment super cool. Les morceaux durent en moyenne 3 minutes, ça ne se prend pas au sérieux et ça déconne à tout va (Beer & lough, Burger Flip over, Toulouse Beer pong club, ...). Du punk rock sans prétention mais qui amène à un album très réussi.

    Un groupe sans prise de tête qui est là pour la musiqe, la fête et la déconne. Un très belle découverte !