• Petula Clarck - Instinction

    $(KGrHqIOKpME5kVNCCzQBObys3EPjw~~_35.JPGPetula Clarck est un duo montois. Le groupe est composé d'un guitariste (qui chante à l'occasion) et d'une batterie. Le duo nous livre un excellente musique noise/math-rock. C'est un style de musique que j'affectionne assez bien en concert mais que j'écoute très peu en live.

    Pourtant, ce disque me plait énormément. On sent que le duo s'est amusé à faire ce disque. Le batteur frappe dans tous les sens, casse les rythmes pour nous amener dans des chemins bien sinueux. Le guitariste l'accompagne à merveille. Il y a quelques titres de moins d'une minute, même sur ces titres le groupe arrive à casser le rythme, à nous améner vers d'autres sonorités dans un même titre. J'adhère à ce genre de truc de fou à 100% !

    A noter aussi que le groupe se nomme Petula Clarck et non Petula Clark ... à ne pas confondre !

  • Fights and Fires @ Petit Bitu - Namur - 18/06/12

    fightsandfires_namur_18_06_.jpgLes Black Sheep ouvraient la soirée devant une salle encore en train de se remplir. Les gars proposaient un nouveau set composé des titres suivants: Ten years, Bored to seems, All you need is love, Reste là, Friendship, Wrong Escape, This is not a Michaël Jackson gig, We try, Those ghosts, Wheels fo hell, Dead End, Sabotage et Don't give up. Leur concert a été bourré d'énergie et de folie. Vankou, le chanteur, courant partout et grimpant sur tout ce qui était possible (table, bar, escalier, ...). Les quelques petits soucis techniques n'ont même pas réussi à rendre morose ce concert qui transpirait la bonne humeur et l'énergie. Les Fights and Fires, devant une salle bien plus remplie, on poursuivit dans la même énergie. Les 4 compères ont principalement parcouru leur dernier album plus qu'excellent pour le plus grand bonheur du public.

    Une soirée de cette qualité musicale, avec cette ambiance et cette énergie .... le tout un lundi, c'est juste parfait

  • Reverend Deadeye @ Magasin 4 - Bruxelles - 16/06/12

    Soirée placée sous le signe du blues et du garage ce samedi soir au Magasin 4. Malheureusement ce n'est pas la grande foule. The Gluck démarre les hostilités vers 21h. Le duo va jouer près d'une heure. C'est bien foutu, ça me fait penser au White Stripe ... sans en avoir la folie et la qualité. Et puis, après une grosse demi-heure, ça devient répétitif et lassant. The Skeptics, trio bruxellois suivra. Ils sont plus dans la veine garage que blues. C'est bien foutu mais ça ne m'emballe pas outre mesure. Don Croissant, véritable ovni débarque ensuite. Le gars est tout seul et joue du blues. Le gars est agé au minimum de la soixantaine mais est encore bien vivant. Je suis sous le charme de son blues, de sa modestie et du bonhomme ! Parfait ! L'américain Reverend Deadeye aura dur après le set de Don Croissant. Le concert de Reverend Deadeye me fait penser à un concert de Vic Ruggerio ...  On navigue dans le blues avec quelques autres influences comme le rock'n'roll. Le gars est aussi seul sur scène et utlise une valise comme grosse caisse et un couvercle de poubelle comme caisse-claire. Je ne resterai pas jusqu'au bout du concert, les bières bues depuis le début de la soirée commençant à faire leur effet :)

  • The Gee Strings @ Os à Moëlle - Bruxelles - 15/06/12

    Soirée placée sous les signe des Ramones et autres groupes punk made in NYC lors de ce vendredi pluvieux. The Ashtones, du nord de la France, ont débuté leur concert vers 22h pour 45 minutes de vieux punk. J'avais le souvenir que le groupe était un trio, il est vrai que suite à la mort de deux musiciens le groupe a pas mal changé. Avec The Ashtones, on est en plein dans la vague punk 70' de NY, on ressent les influences de New Yorks Dolls et des Ramones pour n'en citer que deux. Tout bon show de la part des Français devant un public conquis !

    Gee Strings est un groupe allemand composé d'une chanteuse et d'un guitariste qui étaient accompagné pour cette tournée du bassiste et du batteur des Irradiates. On change très pue de registre musical par rapport aux Ashtones, la seule grosse différence est la présence d'une chanteuse. Le public est tout aussi ravi et conquis par le groupe que pour les Ashtones.

    Ce fut un réel plaisir de se barbouiller les oreilles avec un retour aux sources musicales de ce que j'écoute habituellement !

  • Diego Pallavas/The Attendants - Split

    diego pallavas, the attendantsJ'ai chroniqué il y a peu l'abum de Diego Pallavas sorti en avril. Le trio d'Epinal sortait quelques mois avant son album un split vinyl avec les Nantais de The Attendants. Ces derniers ouvrent le disque avec deux titres de punk-rock chanté en anglais. C'est deux petites bombes destinées aux amateurs de NoFX, The Arteries et ce genre de trucs .... A noter que The Attendants est un groupe comprenant deux membres de Justin(e): le guitariste et le chanteur.

    Diego Pallavas nous propose aussi deux titres. L'excellent Saint Nazaire a été écrit par Fixcke le batteur de Justin(e) (encore) et est vraiment tout bon. Le deuxième titre, Austérité, est dans la veine du premier. De l'excellent punk rock chanté en français.

    N'hésitez pas à vous procurer ce quatre titres ... c'est une petite dizaine de minutes de bonheur assurée !

  • Dirty Fonzy - Too old for this shit

    dirty fonzyDirty Fonzy nous a sorti en 2011 un mini album 7 titres. Leur dernier album était un album de folk, changement de style avec ce 7 titres. On retourne au base du groupe avec un album punk rock bien trempé. Le dernier titre Johnny is a bad boy, est je trouve un résumé en 3 minutes de ce que sait faire Dirty Fonzy ... de l'excellent punk-rock avec des teintes folks et des touches bien streetpunk. Avec cet ep, les gars passent la quatrième vitesse, il n'y a d'ailleurs que le dernier titre qui dépasse les 3 minutes, les autres ne dépassant pas les 2 minutes. Et contrairement au titre de l'album, les Dirty Fonzy ne sont pas trop vieux pour ce genre de truc !

  • The Helltons @ AJ Jacques Brel - Bruxelles - 11/06/12

    the helltons, my every dress sundayPremier concert pour ma part dans une auberge de Jeunesse et l'idée est loin d'être idiote, vu qu'il y a déjà un énorme potentiel public sur place ! L'auberge de jeunesse Jacques Brel s'y prête en plus assez bien.

    Les Bruxellois de My Every Drees Sunday ouvrait la soirée avec un rock/grunge. C'est assez bizarre de voir des jeunes encore jouer ce type de musique mais tant mieux. On navigue dans un truc entre Hole et L7 (eh oui, c'est une chanteuse en frontstage). C'est pas mal mais encore un peu jeune. Place ensuite aux Helltons de Bordeaux qui jouaient avec un Wank For Peace en remplacement de Clem qui était absent pour la tournée. C'est la troisième fois que je vois les Helltons. Je trouve que les gars ont bien progressé, mais cela sonne très Blink 182 et Screeching Weasel. Et j'ai encore un peu de mal avec le chant en anglais mais qui sonne très francophone. A côté de cela, les gars ont mis l'ambiance et le plubic présent a semblé apprécié le concert.

  • Buster Shuffle @ The Rambler - Eindhoven - 08/06/2012

    J'accompagnais mes potes de Overweight pour un concert au pays du Gouda et de la marie-jeanne. The Rambler est un très chouette club. C'est un très grand bar où pas mal de groupes du coin (Peter Pan Speedrock) et d'autres (Street Dogs, Real Mc Kenzies, ...) ont déjà posé leurs amplis. Le concert d'Overweight a démarré vers 22h devant assez peu de monde et le public présent ne semble pas être trop adepte de ska punk. Cela ira heureusement en s'améliorant tout au long du concert. Les gars ont joué les titres tirés de leur dernier ep et quelques autres trucs. Un bon concert de leur part. Après une pause et un changement de plateau, les Anglais de Buster Shuffle ont investi la scène pour une très grosse heure de ska à l'anglaise. J'avais déjà eu l'occasion de voir le groupe, il y a peu à Bruxelles et j'ai été aussi ravi ici. Le groupe revenait d'une tournée en Italie en première partie des Dropkick Murphys et ne l'a pas caché ! Le public était complètement acquis à leur cause et le groupe a joué des titres de ses deux albums plus quelques reprises (Message to you rudy, ...). Ils ont même rejoué quelques titres deux fois vers la fin pour le plus grand plaisir du public. Dommage que hors de scène, le groupe est assez froid et distant !

  • Fordamage @ Magasin 4 - Bruxelles - 06/06/12

    Je suis arrivé au Magasin 4 vers 20h et je m'attendais à rater Horson, le premier groupe. Mais le trio a démarré son concert qu'à 20h. Malheureusement, le groupe n'a joué que 3 titres ... un peu dur pour se faire un avis sur la chose. Mais ça semblait prometteur. LTDMS qui a nouvel album sous le bras a ensuite investi la scène. Ce n'est que la deuxième fois que je vois le groupe de Bruxelles/Ciney. La première fois que je les avais vu, cela m'avait semblé très noise/barré. Ce fut moins le cas ici. C'est effectivement très noise, mais avec un côté plutôt jazz. Cela est certainement dû aux instruments comme le violon. Leur musique m'a fait penser à celle de DAAU. J'ai trouvé leur musique vraiment bien, malgré le fait que j'ai eu un peu dur à rentrer dans le concert. J'ai bien aussi apprécié le délire visuel qui accompagnait la musique. Les Français de Fordamage ont clôturé la soirée avec un set plutôt noise/mathrock et bien rentre dedans. Pendant une quarantaine de minutes, le groupe a vraiment envoyé le paté ! Et encore une très belle découverte ...

  • Future of the Left @ VK* - Bruxelles - 05/06/12

    Ca faisait un petit temps que je n'avais plus mis les pieds au VK* et c'est avec un réel plaisir que je revenais dans cette très belle salle bruxelloise. Les Belges de New Bleeders ouvraient la soirée. Le trio envoie un rock teinté de noise assez bien foutu. Après une grosse demi-heure dee concert, j'ai trouvé le truc bien foutu, mais pas original. J'ai bien aimé les titres du début du concert et j'ai commencé à décrocher après une vingtaine de minutes.

    Après une petite demi heure de pause, Future Of The Left a investi la scène pour un show de plus ou moins une heure. Ce groupe que j'ai déjà eu l'occasion de voir deux fois en festival est une vraie tuerie sur scène. J'avais déjà aussi eu l'occasion de voir McLusky, leur groupe précédent. Future of The Left m'avait laissé en concert une image de groupe encore propre par rapport à McLusky. Après ce concert, en salle, je change d'avis. Les gars ont fait un bon concert de barré. On a droit à un mix de rock'n'roll, de punk, de noise et de trucs bien barrés. En une heure, ils ont retourné le public et hormis la notoriété, ils ont très peu de choses à envier à un groupe comme Refused. Les gars jouent à du 200 à l'heure et envoient du son plein les oreilles (leur roadie prend parfois la guitare pour les accompagner !). La set list de la soirée était la suivante: Eritrea, Chin, Bones, Waves, Sweena, Mancrasm, Olympic, T/u/u, Problems, Robocop 4, Lord, Dead Enemy, Satan, Polymers, L/c/b, Catholics. Le groupe a terminé par du grand n'importe quoi bien rodé sur scène avec des larsens qui partent dans tous les sens et le chanteur qui déplace la batterie morceaux par morceaux pendant que le batteur continue à jouer !

    Ce concert de Future of The Left sera clairement un des concerts de l'année ! Je ne regrette clairement pas le déplacement ... Vivement leur retour en Belgique !

  • Mononc Serge - Ca c'est d'la femme !

    mononc sergeCa c'est d'la femme ! est le dernier album de Mononc Serge. Il est sorti en 2011 au Canada et sort en 2012 sur Enragé Prod pour l'Europe. On retrouve sur l'album 11 titres. Pour cet album, Mononc Serge n'est plus accompagné par les métalleux d'Anonymus, mais par un nouveau groupe. Malgré le changement de groupe, la musique reste très métal. Mononc ne change pas un style qui gagne !

    Avec ces 11 titres, Mononc reste très critique sur la société. La pochette de l'album donne déjà le ton ... on retrouve à l'avant 3 travestis et à l'arrière les même trois travestis avec une femme en burqua qui passe devant eux. Certains textes nous parlent des particularités du Québec (le Joual), de la musique et de la scène (Chanteur engagé, Serviteurs du métal) et pas mal d'autres sujets. La plume de Mononc Serge fait toujours autant mouche tant les textes sont jouissifs à écouter et risquent de devenir de nouveaux hymnes en concert.

    Avec ce disque Mononc Serge continue dans la même direction sans prendre trop de risque. Cet album devrait ravir tous ses fans ... et c'est tant mieux !

  • Membrane @ DNA - Bruxelles - 04/06/12

    membrane sofy majorDeux groupes français posaient leurs valises à Bruxelles pour un show bien lourd en ce premier lundi de juin. Sofy Major a ouvert avec un rock bien lourd quelque part entre du métal et du sludge. C'est pas trop ma tasse de thé, c'est beaucoup trop lourd à mon goût. Avec Membrane, on change de style. Le trio, avec l'ancien batteur de Jack and The Bearded Fishermen, office dans un style plus noise/rock avec une touche stoner. Pendant une grosse trentaine de minutes, le groupe m'a vraiment bien plu. Je suis content de la découverte.

  • Youngblood brassband @ Trix - Anvers - 31/05/12

    Youngblood Brass Band est comme son nom l'indique un Brass Band, c'est-à-dire un orchestre composé de cuivres et de percussions. On m'avait dit beaucoup de bien du groupe et j'avais déjà raté plusieurs fois leur passage en Belgique. Je ne suis pas déçu d'avoir fait le déplacement jusqu'à Anvers. Le groupe est une vrai machine de live. Il comprend deux musiciens aux percus et 6 autres au cuivre (sax, trompette, tuba, ...). Sur certaines chansons un d'eux chanté d'une manière rappée qui m'a fait penser au chant des Beastie Boys. Pendant une grosse heure, le groupe, devant un public conquis, a fait tout ce qu'il fallait pour que le concert soit une belle réussite. Voici, pour finir, la set list du concert: Mojo/avalanche, Elegy, Waiver, Nuclear Summer, Why you worried?, Boner refinery, Human nature, Bad, Aint nobody, Brooklyn et Word on the ... et Hurricane George en rappel.

  • Dany Sand @ Libr'Air - Bruxelles - 27/05/12

    Je suis passé au Libr'Air qui programmait quelques concerts lors du dimanche du Jazz Marathon. Je suis arrivé lors des derniers accords d'Eric Bling, bluesman avec des accents rock de Bruxelles. J'ai assisté au concert, en terrase, de Dany Sand. Ce projet est un duo chant féminin/guitare. Les deux compères envoient un rock/pop acoustique assez classique mais très loin d'être dérangeant. C'est parfait pour finir un dimanche qui pue :)

  • The Razorblades - Gimme some noise !

    the razorbladesThe Razorblades est un groupe allemand qui existe depuis 2002. Gimme some noise est leur dernier (et troisième) album. Il est sorti en 2011 sur Kamikaze Records.

    Le trio joue de la surf music, mais loin des standards du genre. Le groupe mélange la surf avec une bonne dose de rock'n'roll et quelques touches psycho. Les 14 titres sont joués assez vite avec des gros riffs de guitare entrecoupés de passage plus surf ... le tout sans chant ! J'aime vraiment bien leur inventité et la folie que cela en dégage. Un excellent mix de surf et de rock'n'roll ! A conseiller tant aux amateurs de surf qu'aux amateurs de trucs plus violents comme Mad Sin.

  • Beer Beer Orchestra @ Bateau Ivre - Mons - 25/05/12

    A peine, le concert de Cédric Gervy finit à l'Arcobaleno, direction le Bateau Ivre pour assister à la fin du concert des Français de Beer Beer Orchestra. La première impression est que ça va trop fort ... pour le reste, mais je n'ai vu que la dernière demi heure du concert, c'est du ska punk sans grand originalité. A revoir pour me faire un meilleur avis.

  • Cédric Gervy @ Arcobaleno - Mons - 25/05/12

    Cédric Gervy profitait d'un concert à l'Arcobaleno pour filmer entièrement ou presque son concert. C'était l'occasion d'aller soutenir le chanteur. La première déception est le peu de monde présent, une trentaine et le fait que la salle soit plutôt en conception "place assise". Malgré cela, Cédric a fait un tout bon concert ... comme à son habitude d'ailleurs (hormis peut-être eu M4 en mars). Le concert s'est déroulé dans une ambiance bonne enfant qui sied parfaitement au chanteur. Au programme de la set list, on a eu droit à entre autres: Bonne année quand même, Le jour du chien, la reprise de Stromae sur le foot, Poisson d'avril et plein d'autres.

    En résumé et comme souvent avec le larron, une grosse heure de bonne humeur, d'humour et de chansons sans prise de tête !

  • Brixton Robbers - Carved Livers

    brixton robbersLes Canadiens de Brixton Robbers nous livrent ici un deuxième album. Il sort sur Guerilla Asso pour l'Europe. On retrouve 11 titres de punk rock bien nerveux.

    J'avais vraiment bien aimé le premier album et je trouve que celui-ci en est la digne suite. Ca sonne un peu moins ska core et beaucoup plus punk énervé. Le quatuor, dont le guitariste a changé depuis l'album précédent, a toujours la pêche et cela se ressent ! Les guitares giclent dans tous les sens et le chant est bien énervé ! Je leur trouve parfois dans certains titres quelques influences street punk comme dans Fast Times.

    Chronique assez courte ... mais qui ne doit pas vous rebuter au contraire courrez écouter Brixton Robbers. Disque et groupe à conseiller à tous les amateurs de Choking Victim, Black Sheep et autres trucs de genre qui envoie du lourd !

  • Dub Trio @ Magasin 4 - Bruxelles - 24/05/12

    J'avais déjà eu l'occasion d'aller voir Dub Trio et je n'avais pas du tout aimer leur concert. J'allais les voir, ce soir, surtout car ils étaient accompagnés de Castles. Ce trio est belge et est la sensation qui monte, qui monte. Les gars envoient un truc super lourd, quelque part entre le Sludge et le post-rock. Je ne les avais vu qu'une fois et en plein air ... ici ils m'ont laissé un bien meilleure impression. C'est super lourd, super intense ... et j'ai super bien aimé leur concert. Par contre pour Dub Trio, toujours pas moyen. Je n'arrive pas trop à accrocher à leur truc.

  • Larry and his flag @ Taverne du théâtre - La Louvière - 21/05/12

    larry and his flag, mononc sergeJ'allais à la Taverne pour voir Mononc Serge accompagné d'un groupe nommé Les Sportifs. Ces derniers devaient ouvrir la soirée, malheureusement, il y a eu une inversion dans l'ordre des groupes, je n'ai donc pas vu le concert de Mononc Serge dont j'ai eu des échos positifs. Par contre, j'ai vu Larry and His Flag et ce fut une excellente découverte. Les gars jouent du blues grass et ont tous les instruments pour: banjo, contre-basse, le batteur est debout. Après un titre et quelques problèmes de son, le groupe a décidé de quitter la scène pour venir s'installer dans la fosse et y faire son concert pendant une quarantaine de minutes. L'ambiance a directement changé et les gens sont rentrés à fond dans le trip des gars ! Vraiment une excellente découverte !

  • Teenage Renegade - Continental Divide

    teenage renegadeTeenage Renegade est un duo franço-américain composé d'Erin et de Nasty Samy qui sont mariés à la ville. Continental Divide est leur deuxième album. Il a été enregistré durant leur trip américain (de près de 6 mois) et est aussi accompagné d'un gros zine que je chroniquerai sous peu ici. Continental Divide a été composé et enregistré, il y a déjà plus d'un an (fin 2010, début 2011), mais ne sort que maintenant sur Kicking Records et quelques autres label proche de Nasty Samy.

    Ce deuxième opus compte 14 titres qui naviguent entre punk-rock classique et power pop. Je trouve qu'il est plus abouti que leur premier ep et qu'il sonne surtout moins teenage (enfin teenage époque milieu des années nonante et pas façon émo kids actuelle). Par contre, on ressent toujours fortement l'influence et la nostalgie des années nonante. Certains titres me font penser à des trucs à la L7, Hole et ce genre de truc punk/grunge/pop bien foutu de l'époque. La voix féminine d'Erin doit clairement y être pour quelque chose. On retrouve aussi des titres plus pop que sur le premier album comme cet excellent "We" callé en fin d'album. Ce titre est une vrai petite pépite power-pop.

    En définitive, ce disque ne paie pas de mine, mais s'en sort avec les honneurs. Avec au compteur 14 titres pour amateurs de musique typé nineties !

  • The Toasters @ Magasin 4 - Bruxelles - 20/05/12

    the toasters, buster shuffleLes Anglais de Buster Shuffle, nouvelle sensation ska outre-Manche et autre-Rhin ouvraient la soirée. Après quelques minutes, je comprend pourquoi ce groupe crée la sensation. Le combo pratique un ska vraiment bien foutu. Ca sonne vraiment comme du ska anglais en étant assez original et sans pomper aux autres groupes du genre. J'ai hâte de les revoir pour vraiment prendre mon pied sur leur musique. Les Toasters, dont je ne suis vraiment pas un gros fan, paraissaient d'ailleurs bien fade par après. Le ska très classique des Américains semblait assez mou après la pêche qu'avait Buster Shuffle.

  • Todos Destinos @ Bateau Ivre - Mons - 17/05/12

    Deux groupes suisses dans deux styles différents mais en tournée commune (et ayant des musiciens en commun) étaient de passage à Mons. We Said est son hardcore bien moderne a démarré la soirée. C'est bien foutu et ça envoie vraiment dans le style de hardcore qui me parle comme Defeater et ce genre de truc. Vriament cool ! Avec Todos Destinos on change tout à fait de style et on passe à du ska punk teinté de festif. C'est clairement dans la veine de truc à la Ska P ou Skarbone 14. Le groupe a dix ans d'expérience dans les pates et ça se ressent. Ils sont vraiment bien en place. Même si j'ai préféré We Said, Todos Testinos fut aussi une belle découverte.