• Kouchtar Ochestar @ Bar du Matin - Bruxelles - 29/12/11

    J'avais envie de me faire un dernier concert pour 2011 et j'ai donc décidé de me rendre ce jeudi au Bar du Matin où des concerts y sont programmés tous les jeudis. Le brass band lillois Kouchtar Ochestar venait clôturer la programmation musicale du Bar du Matin pour 2011. J'ai pas vraiment aimé ni la musique ni le concert du groupe. On navigue entre plusieurs styles musicaux: swing, jazz, klemzer ... sans que le groupe rentre vraiment dans un style. J'ai trouvé que le groupe n'arrivait pas à faire décoller l'ambiance et que leurs interventions incessantes entre chaque titre ne faisait rien pour faire monter celle-ci.

  • Defeater - empty days & sleepless nights

    defeaterAttention talent ! Amateurs de H20, de Comeback Kid et autres, vous devez absolument jeter une oreille sur ce disque et sur Defeater. Le groupe exite depuis 2004, mais se nomme Defeater seulement depuis 2008 suite à quelques changements de line up. Ce deuxième disque sorti sur Bridge Nine est une tuerie hardcore mélodique ! Pour moi, ce disque restera dans ceux à écouter !

    Lorsque l'on découvre Empty Days et Sleepless nights, on se rend compte que l'on a pas à faire à un disque classique. Le cd est inséré dans un livre de 64 pages et non dans un boitier en plastique. Le livre explique les chansons et leur contexte: une saga familiale qui tourne mal ! Le tout est mis en musique avec une rage toute contenue mais néanmoins une rage bien hardcore. Le groupe cherche clairement à mettre en avant les mélodies, mais très vite un aspect de violence prend le pas sur leurs compositions. Derek Archambault a une sacré voix qui n'a rien à envier à des monstres comme Frank Turner même si ici elle est mise au service de la violence ! Les morceaux sont d'ailleurs souvent monté de la même manière avec un début "mise en place" assez lent pour s'accéler et se terminer de manière plutôt violente. Le meilleur exemple est la plage 10 avec une montée finale (principalement à la batterie) qui s'arrête brutalement après 3 minutes par un silence assourdissant.

    Le groupe n'en reste pas là, car l'album a deux facettes. Les 4 dernières chansons sont 4 titres acoustiques. Mais malgré, cette fin acoustique, Defeater ne laisse pas de place à la joie et le tout reste très sombre.

    Avec Empty Days & Sleepless nights, Defeater nous livre une merveille en hardcore mélodique ! Vivement la prochaine livraison !

  • The Pepper Pots - Train to your lover

    the pepper potsJ'ai découvert Pepper Pots avec son premier album Swingin Sixties en 2005 qui comme son nom l'indiquait était un hommage à la musique des années soixante. Train To Your Lover est le quatrième album du groupe qui est sorti sur Double Back en cette année 2011. Les Espagnols continuent dans la même veine musicale. Ce disque a été enregistré par Bob Ohlsson qui dit vouloir être le plus proche possible du son du label Motown. Les 10 Espagnols et Bob Olhsson y arrivent parfaitement. A l'écoute de ce vinyl, j'ai l'impression de faire un bon dans le temps en arrière et de me retrouver à la fin des années soixante. On navigue en pleine soul music. Le groupe n'a rien à envier aux Temptations et autre Aretha Franklin ! Les 12 titres de ce disque sont un réjouissance soule pour les oreilles ! Et malgré la mort d'Amy Winehouse, les amateurs de soul peuvent ce dire qu'à l'heure actuelle, il y a encore des groupes qui s'en sortent haut la main dans le domaine.

  • New York Ska Jazz Ensemble @ Magasin 4 - Bruxelles - 20/12/11

    new york ska jazz ensemble, freddy locoFreddy Loco a ouvert les hostilités de cette soirée placée sous le signe du ska. Pendant une grosse quanrantaine de minutes les Belges ont livré un très bon set. Bien meilleur que celui vu à Namur un mois plus tôt. Freddy Rocksteady, le leader de NYSJE est venu les accompagner pour quelques titres ! Les New York Ska Jazz Ensemble sont montés sur scène à 21h pour une bonne heure trente de concert, rappel inclus. J'ai trouvé que le show a été un peu lent au démarrage mais que l'intensité de celui-ci n'a fait qu'évoluer pour avoir deux rappels de fous avec un public surchauffé ! Les New Yorkais sont toujours aussi bons !

  • Po Box - Detour(s)

    po boxLes Po Box ont fêté cette année 2011 leur dix ans de scène et par la même occasion, ils nous sortent un double album cd/DVD. En dix ans, les gars ont pas mal bourlingué à travers l'Europe et ont fait plusieurs tournées dans les pays de l'Est. Sur le DVD de deux heures, on retrouve donc très logiquement un compte rendu d'une de leur tournée dans ces contrées (Ukraine, Turquie, Pays Baltes, Pologne, ...). On voit très peu de passages musiques, le concept est plutôt le même que celui de Backstage Report de Nofx; on suit le groupes en tournée avec l'ambiance et les galères qui accompagnent. C'est très plaisant à regarder surtout quand on connait un peu les gus !

    Sur le CD, malheureusement on ne retrouve que 6 titres. Il existe d'ailleurs aussi une version vinyl (avec 3 titres par face). Les 3 premiers titres sont plus dans la lignée de In between the lines et sont plutôt pechu. Les 3 derniers titres sont plus posés et moins punks sans pour autant être moins bien. On retrouve sur cet ep, deux faces de la musique du combo de Nancy. Ce qui fait que Detour(s) est un excellent album pour découvrir Po Box et l'univers du groupe ... mais il ne laissera pas non plus indifférent les amateurs du groupe. A l'écoute de ces 6 titres, j'ai hâte que PO Box nous propose un nouvel album qui serait plus fourni !

  • Skaos @ Jera - Ysselsteyn (NL) - 17/12/11

    po box, the jb conspiracy, alaska, the prosecutionRoad trip prévu en ce dernier samedi avant les vacances de Noël pour aller voir mes potes de PO Box et de The JB Conspiracy aux Pays-Bas. J'arrive sur place vers 18h30 et j'y retrouve les PO Box en train de jouer aux Darts. Ca rigole dans tous les sens. Les JB ne tardent pas à arriver et nous nous dirigeons tous vers un friterie du coin pour casser la croute avant la soirée.

    Les Belges d'Alaska que j'avais déjà entre aperçu, ouvrent le bal. Lepublic n'est pas encore nombreux malgré qu'il soit déjà près de 21h30. Le groupe compte une grosse section cuivre. Ils jouent tous en costume et me font penser aux Poulycroc pour le côté décalé et reprises (de merde) assumées. C'est bien au point, mais ça ne m'emballe pas des masses. Les Allemands de The Prosecution suivent. On est déjà dans du ska punk beaucoup plus classique, mais sans grande originalité. La salle est maintenant bien remplie (mais très jeune !) et une partie du public pogotte et danse devant The Prosecution (l'autre partie cherche plutôt l'âme soeur). Avec pas mal de retard sur le programme, les PO Box investissent ensuite la scène pour un excellent concert. Le public est au taquet et le groupe est bien en forme ! La plupart des titres du dernier ep et du dernier album sont joués. Pour The JB Conspiracy la salle s'est un peu vidée (conséquence probable de l'âge du public et de l'heure tardive). Mais le set des Anglais, identique à celui de la veille au Magasin 4 est vraiment excellent. Le groupe enchaîne les titres de leur album This Is Machine !A la fin de leur concert, la soirée a continue sur la même ambiance une bonne partie de la nuit !

  • No Guts No Glory - Hidden in the light

    lrg.jpgJe connais No Guts No Glory comme étant le side project du batteur de Bad Chickens qui officie ici à la six cordes. Ce groupe est bien plus qu'un side project. J'avais déjà eu leur première démo que j'avais bien apprecié. C'est d'ailleurs vraiment par hasard que je suis tombé sur cet album. Ce premier album sorti chez Hurry Up Rcds est une petite merveille. On retrouve 12 titres de punk hardcore dans la lignée de groupes comme H2O et des trucs bien rentre dedans avec pas mal de passages plus mélodiques. Le groupe et la musique me fait aussi penser à la nouvelle scène anglaise avec des groupes comme Fights and Fires et Our Time Down Here. C'est un plaisir de prendre autant son pied à l'écoute d'un album que l'on attendait vraiment pas ! Les 5 gars de Valence (en France) savent y faire dans leur domaine !

  • Voodoo Glow Skulls @ Magasin 4 - Bruxelles - 16/12/11

    overweight, dirty bees, voodoo glow skulls, the jb conspiracyCette soirée était l'affiche ska punk de l'année ! Les Overweight ouvrait à 20h30 devant une salle qui se remplissait pas mal par un très bon set. Plein d'énergie et de motivation avec un public répondant déjà présent. Lorsque les Dirty Bees sont montés sur scène, la salle était déjà bien remplie. Les gars ont placé un nouveau titre (il était temps) en ouverture puis on enchaîné avec leur set classique. Je les ai trouvé un peu lent au démarrage ... mais la fin du set était vraiment excellente avec un public surchauffé. Les Anglais de The JB Conspiracy ont ensuite déboulé avec leur excellent ska punk. Ils ont joué des titres tirés principalement de leur dernier album This Machine pour le plus grand bonheur du public qui était dans tous ses états ! Dès l'arrivée des Voodoo Glow Skulls sur scène, la salle a réagi au quart de tour ! Le gang californien était en forme (bien meilleur que lors des deux derniers concerts de leur part que j'avais vu) et ils ont parcouru tous leurs albums avec des titres comme We Do, Shot the moon et El Co Coi !

    Cette soirée s'annonçait excellente et en tout point, elle le fut ! A refaire !!!!

  • Duchess Says @ Magasin 4 - 15/12/11

    lady fucked up, duchess says, pilötJe suis arrivé à la fin du concert de Lady Fucked Up, je n'ai donc pas vu le show des Belges. Les Français de Pilöt ont démarré leur set vers 20h00. Je n'ai pas du tout accroché au truc. La musique m'a fait pensé à du Sonic Youth, mais j'ai été dérangé par l'attitude la chanteuse. Elle m'a fait pensé à une pale copie de Kate Moss.

    Ce fut tout le contraire avec les Québequois de Duchess Says, la chanteuse pétait la forme et communiquait allégrement avec le public. Elle est d'ailleurs descendue plusieurs fois dans la fosse. Leur musique, un mix de punk et de noise m'a bien plu. Rien que pour leur concert, je ne regrette en rien le déplacement au Magasin 4 !

  • Yellowcard @ Trix - Antwerp - 13/12/12

    Je suis arrivé trop tard pour le premier groupe, The Wonder Yeas, je suis arrivé juste au milieu du premier titre de Defeater, groupe pour lequel j'avais principalement le déplacement. Les gars ont balancé du très lourd pendant un peu plus de 25 minutes. Ils ont joué quelques titres de leur excellent dernier album. Dommage que le set fut si court. Place ensuite à Saves The Day ... et que dire sinon que c'est de la grosse daube. On a affaire à de l'émo chanté par un gars à qui on a coupé les burnes. C'est chiant, ça n'en fint jamais (1h de show). Saves The Day est à la musique ce que les moustiques sont au règne animal ... casse-burne !

    Yellowcard débarquait sur scène vers 22h30. Les Ricains venaient présenter leur dernier album sans oublier de parcourir leur discographie. J'avais découvert le groupe à ses débuts et j'en avais un très chouette souvenir ... malheureusement sur scène, malgré la pêche présente, j'ai trouvé leur musique très redondante !

    En définitive, le déplacement à Anvers fut assez décevant. Le seul bon concert de la soirée n'a duré que 25 minutes et en prime, on a eu droit à de la grosse daube avec Saves The Day !

  • Against Me ! - White Crosses

    mzi.ageqwcrn.170x170-75.jpgJ'ai achêté ce White Crosses de Against Me! lors de leur passage en Europe en novembre. Il s'agit ici de la version européenne de l'album. Cet album est sorti chez Xtr Mile Rcds (pour l'Europe et Sire pour les USA). Il a particularité de contenir pas moins de deux cds: White Crosses (genre de face A avec 14 titres) et Black Crosses (genre de face B avec 14 autres titres). Pas mal de titres du deuxième album sont en fait, des nouvelles versions du premier cd. Soit en acoustique, soit réarrangées. Avec ces deux disques et ces 28 titres, on retrouve aussi un énorme livret d'une quarantaine de pages reprenant les paroles des chansons.

    On pourrait croire qu'un disque aussi rempli et avec plusieurs versions de certains titres (beaucoup même) aurait pu être très moyen. Surtout pour un groupe qui a sorti des albums merveilleux comme Reinventing Axl Rose et Searching For a Former Clarity. Mais c'est loin d'être le cas. Aucun des titres n'est à jeter et ce quelque soit la version. Je trouve que pour certains titres comme Lehigh Acres, les deux versions sont aussi fortes l'une que l'autre. Against Me nous démontre avec ce dernier album que le groupe reste une référence dans ce domaine de punk rock; punk rock où le côté mélodique (limite folk par moment) a une grande place dans les compositions. Au niveau des textes, le groupe avec des trucs comme I was a Teenage Anarchist reste profondément engagé.

    Ce dernier album d'Against Me! me réconcillie à 100% avec le gang de Gainseville. J'avais été très déçu par leur passage en 2010 au Pukkelpop ... leur dernière tournée européenne (et leur passage par la Belgique) ainsi que cet album me conforte dans l'idée qu'Against Me! est vraiment un des meilleurs groupes de punk rock !

  • Diego Pallavas @ Taverne du théâtre - La Louvière - 10/12/12

    Struggling For Reason ouvrait cette soirée placée sous le signe du punk. Les 4 lascars ont fait un set semblables aux derniers avec une set list presqu'identique au concert d'il y a quelques semaines au Bateau Ivre. On a retrouvé des titres des deux eps et des nouveaux titres (I fall the line, ...). Pendant une quarantaine de minutes les gars ont bien envoyé le punk rock comme ils savent le faire !

    Les Français de Diego Pallavas ont enchainé avec leur punk rock chanté en français. Pendant une grosse quarantaine de minutes, les gars ont principalement joué des titres de leurs dernières sorties dont Fuck'n'Drive, une reprise des PKRK et pas mal d'autres pour le bonheur d'une grosse partie du public qui avait fait le déplacement pour eux !

    Les Slugs ont clôturé la soirée en venant présenter leur dernier album. Le, désormais, trio a balancé quelques titres de son nouvel album, Banqueroute, et quelques classiques de son répertoire: Coup Poigne, les Patates et d'autres. J'ai trouvé le concert bien meilleur que celui de Coiffure Liliane fin novembre. Le public était bien réceptif au concert des Slugs et n'a pas manqué de partagé sa joie !

  • Gipsy Rufina + Greg Doh - Belgium Tour - 06-08/12/12

    gipsy rufina, greg dohJ'avais le bonheur d'accompagner Gipsy Rufina pour 3 jours de tournée en Belgique en cette période de Saint Nicolas. Il était accompagné par le Suisse Greg Doh, membre aussi de l'écurie Road Sweet Road.

    J'ai accueilli les deux musiciens et leur roadie chez moi le mardi avant d'aller rejoindre le centre de Bruxelles et le DNA. Arrivé au DNA, les gars avaient oublié le concert et étaient en train de repeindre le bar. Pas de soucis, après un petit tour en ville (french fries et marché de Noël !), retour au DNA où tout est prêt. Greg Doh après divers problèmes de guitare monte sur scène vers 21h pour une demi heure de set. On est clairement dans du folk avec des influences punk à la A Wilhem Scream et Against Me ! Le gars a d'ailleurs repris un titre de Millencolin dans son set. Très bonne découverte et je suis heureux de pouvoir suivre le bonhomme durant 3 jours. Gipsy monte ensuite sur scène pour faire découvrir ses immenses talents de guitariste. Peu de gens l'avaient déjà vu mais le public est conquis par le show de plus d'une heure de l'Italien. Gipsy parcourt ses deux ep et ses quelques splits au niveau des titres. La soirée se termine ensuite à la bière belge dans une ambiance très bonne enfant où tout le monde prend le temps d'aller parler avec les deux artistes.

    Mercredi, je retrouve les zikos lors de mon arrivée à Mons. On va manger un bout avant de rejoindre le Bateau Ivre. Il y a plus de monde que la veille, mais une bonne partie du public malheureusement n'est que de passage et profite très peu des concerts. Greg Doh fait un concert presqu'identique à celui de la veille, la reprise en moins. C'est toujours excellent et teinté de folk/punk. Gipsy nous fait ensuite un terrible show. L'Italien investit la scène du Bateau Ivre pour un concert de près d'un heure quarante cinq. C'est hyper impressionnant, on n'a l'impression d'un instant de magie qui ne finit jamais. Gipsy nous place entre ses titres quelques reprises dont un Rolling Stones, un Neil Young et 2 Johnny Cash (dont Ring of Fire avec Greg Doh en soutien). Je note clairement ce concert dans ceux qui auront marqué mon année 2011 !

    Jeudi, dernière date, les deux artistes et leur roadie ont passé leur après-midi chez le tatoueur (Vive la moule). Ils arrivent vers 20h au Petit Bitu et attaquent les concerts vers 21h. On reste dans le même ordre avec Greg Doh en ouverture qui place les titres de son ep et deux reprises (celle de Millencolin et une de A Wilehm Scream). L'accueil du public est très bon et le concert totalement acoustique démarré debout sur une table l'est tout autant. Gipsy suit avec un set d'une bonne heure où il remercie pas mal de monde, dont deux Allemands ayant fait exprès le déplacement pour lui jusque Namur ! Il nous replace (aidé de Greg Doh) la reprise de Folsom Prison de Johnny Cash). De nouveau, Gipsy Rufina a conquis son auditoir !

    J'ai passé avec ces 3 bons gars, 3 excellentes soirées teintées de folk, de punk, d'acoustique et de bières belges ! Vivement leur prochaine venue en Belgique !

  • Corbillard @ Taverne du Théâtre - La Louvière - 02/12/11

    Soirée placée sous le signe du punk rock made in France ce vendredi à la Taverne du Théâtre à La Louvière. Les Parisiens de Sheldon Cooper's Spot ont démarré la soirée avec un set d'une quarantaine de minutes. On ressent les influences de groupes comme Against Me ou Dead Landlord. Le groupe est composé, si je ne m'abuse des membres de The Lord Of The Pint. Bonne petite découverte et impeccable pour se mettre en jambe pour le reste de la soirée. J'attends depuis longtemps de voir les trublions de Poésie Zéro. Les Parisiens pratiquent du punk rock avec des paroles débordantes de second degré et d'humour à la Didier Super. Ils ont joué presque l'intégralité de leur album, Bonne Attitude avec des titres comme Non, Coca, Facebook et des nouveaux titres comme La Magie de Noël. Le concert déborde d'énergie, surtout dû à la présence scénique de FX le chantuer qui court dans tous les sens et parcourt la fosse en motivant le public. Très bonne attitude scènique derrière le côté second degré des paroles. Corbillard a aussi fait un très bon concert. La set list était similaire à leurs derniers concerts et le concert a terminé par une impro avec mon rasage de barbe :)

  • Openightmare - Unashameldy

    openightmareJ'ai une relation assez bizarre avec OpeNightmare. J'avais fait jouer le groupe en toute dernière minute en 2008 lors de leur dernier passage en Belgique. Début septembre, j'ai reçu un mail d'un des gars me disant qu'il avait été au collège à Soignies où j'ai moi-même été (alors que le groupe vient de Toulouse en France) et qu'ils cherchaient des dates en Belgique. Ayant un souvenir sympathique des gars et ayant quelques connaissances communes, je leur avais calé une date. Je l'ai fait en ayant un mauvais souvenir musical de leur passage par La Louvière en 2008. J'avais le souvenir d'un groupe balançant du punk assez crade. Ce souvenir s'est trouvé être érroné suite à leur passage par Bruxelles début novembre. Leur musique est plus proche de rock stoner. C'est donc avec un intérêt certain que j'ai voulu confirmer cela par l'écoute de leur dernière production, Unashameldy sorti cette année sur Vegas Records.

    De nouveau, c'est une très bonne surprise. Le groupe navigue dans du rock avec des tendances stoners et d'autres plus punks bien lourd. L'album s'ouvre sur un titre sans chant qui me fait penser à du Alice In Chains en plus brut. Pour le reste on retrouve 11 titres parfois assez revendicatifs avec des textes comme Jesus Crisis.

    Cet album avec un graphisme suprenant (un gars qui se fait attaquer de l'intérier par un alien) et une mise ne boîte particulière (un montage en carton) est une vraie surprise. C'est le genre de disque dont j'attendais rien et qui, je le sens, restera quelques temps dans les disques que je retournerai écouter avec un grand plaisir !

  • Bobby Sixkiller/The Branlarians - Split

    the branlarians, bobby sixkillerBobby SixKiller est un groupe de l'Est de la France (région de Nancy) qui pratique du ska /early reggae. On retrouve dans ce groupe le guitariste de 65 Mines Street. Ils placent 4 titres sur cet album. Ils tirent leur nom, je suppose, de l'acteur de la série Le Rebelle. Les Branlarians sont un groupe de Perpignan qui pratique le même style musical. Ils placent eux, 5 titres sur l'album. Ce split vinyl entre les deux groupes a été enregistré en 2010. On y retrouve donc deux groupes actuels de la scène ska française. Cette scène qui fourmille de plein de petits groupes mais de peu de grosses têtes de pont. Cela n'empêche à ces deux groupes de mettre la barre musicale assez haute. Les amateurs de bon ska devrait s'y retrouver avec ce split.

  • Concert pour décembre

    02/12 - Corbillard + Poésie Zéro - Taverne du théâtre - La Louvière

    03/12 - Concours festival Arc-en-Musique - Notre Maison - Ecaussinnes

    05/12 - Freddy Loco & Kevin Batchelor - Le Courant d'Air - Bruxelles

    06/12 - Gipsy Rufina - DNA - Bruxelles

    07/12 - Gipsy Rufina - Bateau Ivre - Mons

    08/12 - Gipsy Rufina - Petit Bitu - Namur

    09/12 - Diego Pallavas - Risquons Tout - Mouscron

    10/12 - Diego Pallavas - Taverne du théâtre - La Louvière

    13/12 - Yellowcard - Trix - Antwerp

    15/12 - Duchess Says - Magasin 4 - Bruxelles

    16/12 - Voodoo Glow Skulls - Magasin 4 - Bruxelles

    17/12 - A confirmer :)

    20/12 - New York Ska Jazz - Magasin 4 - Bruxelles

    23/12 - René Binamé - Taverne du théâtre - La Louvière