• Heideroosjes - Cease-Fire

    heideroosjesCease-Fire est le dernier album de Heideroosjes en 23 ans de carrière. Ce groupe a été pendant longtemps ma bande son et mon groupe préféré. Mais cet album est une petite déception. Il est clair que j'en attendais probablement trop, espérant y trouver une madeleine de Proust.

    Oui, c'est bien une madeleine de Proust, les Hollandais font ce qu'ils savent faire parfaitement balancer du punk-rock tantôt en flamand tantôt en anglais. Mais, cette madeleine a un gout de vieux. Depuis lors, j'ai découvert un max de groupes et surtout une panoplie de nouveaux groupes avec d'autres influences musicales. Et cet album sonne plutôt comme un de leur premier album que comme leur album phare, Schizo ! Heideroosjes semble faire ici nous refaire une enième fois le coup sans prendre aucun risque. Peut-être que dans un futur plus lointain cet album trouvera meilleur écho de mon côté, mais sur ce je vais me replonger dans Schizo !

  • Autum Falls @ Magasin 4 - Bruxelles - 27/11/11

    alexis gideon, chevreuil sakit, ed wood jrAutum Falls est un festival d'une semaine qui a lieu dans plusieurs salles bruxelloises. Ce festival est plutôt tourné sur les nouveaux trucs musicaux. J'avais gagné des places pour la soirée de clôture au Magasin 4.

    Alexis Gideon ouvrait la soirée. Cet Américain accompagnait Chevreuil sur leur tournée. Il est seul sur scène et joue de la guitare tout en rappant/chantant. Derrière lui, sur écran géant passait des images de court métrage. Vraiment pas mon truc, j'ai d'ailleurs trouvé cela tellement chiant que j'ai bien failli m'en aller. Ed Wood Jr inversait ensuite complétement la tendance. Les Français envoie de la noise bien barré. Cela m'a fait penser à K-Branding en moins fou cependant. Le duo guitare/clavier et batterie s'en est très bien sorti. A revoir !

    Chevreuil, nommé Chevreuil Sakit pour l'occasion car ils sont accompagnés d'un deuxième guitariste, s'est installé dans la fosse pour nous jouer 40 minutes bien nerveuse de noise/matrock. Je les avais déjà vu au début de l'année et j'ai encore mieux apprécié leur délire cette fois-ci. Excellent !

  • Concert en solidarité avec les travailleurs au Kazakhstan @ Cinex - Namur - 25/11/11

    dirty bees, urban dub project, freddy locoJ'étais à ce concert avec les Dirty Bees, sans eux, je n'y serai jamais allé. 10€ pour voir 3 groupes "du coin", c'est assez cher ! C'était un concert organisé par des activistes de gauche, dommage  que le prix d'entrée était fort à droite. Cela explique certainement le peu de monde. Le but du concert était de récolter des sous pour pouvoir soutenir les syndicats interdits au Kazakhstan. Passé ce commentaire, je me suis bien marré ! Urban Dub Project a ouvert avec 45 minutes de reggae/dub. Ce n'est pas ma tasse de thé, mais les gars s'en sortent pas trop mal. Les Dirty Bees suivaient avec un set semblable aux derniers. Le public, peu nombreux, a bien réagi sur le groupe (sur les 3 groupes d'ailleurs). Freddy Loco accompagné de Kevin Batchelor des Skatalites a clôturé la soirée avec un set de plus d'une heure. Le groupe a pas mal changé avec entre autres une nouvelle chanteuse. Leur très bon ska m'a enchanté ... même si au bout d'une heure, j'en avais un peu plein les oreilles.

  • Cheribibi - Numéro 3

    cher.jpgCheribibi est au fanzine, ce que The Clash est au punk ... c'est-à-dire le meilleur qu'il ne soit jamais arrivé. Ce numéro date de 2008 et a un sommaire bien chargé. On retrouve dans ce numéro une interview des Addicts, de Rico Rodrigue, du responsable du label Tian An Men 89 Rcds que je recommande à tous (tant l'interview que le label). On retrouve aussi les habituelles chroniques de disques et livres. Il y a aussi un article sur le Kung-Fu. Comme à chaque fois, c'est hyper complet, agréable à lire et à feuilleter !

  • Pignition @ DNA - Bruxelles - 24/11/11

    Les Mandales autre groupe bruxellois ouvrait la soirée. Ils font du rock chanté en français avec des paroles qui m'ont prafois fait penser à celles des Priba 2000. Je compte bien les revoir car j'ai bien aimé ce qu'ils ont fait. Pignition a joué ensuite pendant une quarantaine de minutes. Cela faisait longtemps que je ne les avais plus vu. J'ai trouvé le set bien pechu et les nouvelles chansons vraiment pas mal. J'espère qu'ils vont continuer dans ce sens !

  • Heideroosjes @ Het Depot - Leuven - 23/11/11

    Les Hollandais de Heideroosjes ont annoncé il y a peu leur cessation des activités. Le quatuor faisait un passage à Leuven dans le cadre de sa dernière tournée qui comprendra deux phases, une phase par des salles plus petites et un final au Melkweg à Amsterdam et à l'AB.

    Heideroosjes a été longtemps mon groupe punk rock préféré. Certains potes ne juraient que par NoFX, d'autres par Bad Religion ou Lagwagon, moi c'était De Heideroosjes. Il fallait donc que j'aille les voir lors de cette dernière tournée. La première date avait lieu à Leuven, salle Het Depot. Les Belges de Flatcat ont ouvert la soirée avec 40 minutes de punk rock dans la veine Millencolin/Lagwagon. Rien de vraiment execptionnel dans leur musique et dans leur set.

    Heideroojses est arrivé sur scène vers 21h15. Pendant 1h35, rappel compris, le groupe a parcouru sa discographie pour le plus grand bonheur du public présent. Ils ont aussi profité de l'instant pour présenter quelques nouveaux titres tirés de leur dernière sortie, Cease-Fire. Voici d'ailleurs la set list de la soirée: Un nouveau titre pour démarrer, ?, Break the public peace, Scapegoat Revolution, un nouveau titre, We're all fucked up, Homesick for a place that does not exist, Ik wil niks, Ode to The Ramones, Vaal maar dood, un nouveau titre, Fistful of ideals, Time is ticking away, ?, Iedereen is gek (behalve jij), Nothing's wrong, Sjonnie & Anita, I'm not deaf ... I'm just ignoring you, Damclub Hooligan et en rappel: A bag full of stories, ?, Goede tijden slechte tijden, ? et United Scum pour finir avec le guitariste et le chanteur en stage pendant une bonne partie de la chanson.

    Ce fut un excellent concert de Heideroosjes comme à leur habitude, j'ai envie de dire. Vivement la date finale à l'AB le 29 septembre !

  • Gipsy Rufina / Juhana Iivonen - Madam Fortuna

    gipsy rufina, juhana iivonenCe split entre l'Italien Gipsy Rufina et le Finlandais Juhana Iivonen a des accents belges. Il a été enregistré à Anvers en octobre 2010 et la photographie de la pochette a été prise dans la même ville à ce moment-là. Sur ce ep, on retrouve 7 titres où les deux compères ont posé 3 titres chacun plus une chanson commune. Les deux gars jouant de la guitare, ils se sont partagés les autres instruments. Gipsy joue de l'harminica sur plusieurs morceaux et Juhana joue du piano. Les mondes acoustiques des deux comparses sont compatibles et on navigue dans de la pop/folk acoustique (avec un côté très lo-fi) vraiment parfaite. Cet album et ces deux artistes sont à conseiller à tous les amateurs de groupes aussi varié que Frank Turner et Pavement.

     

  • Corbillard @ Le Petit Bitu - Namur - 21/11/11

    Big Fat Lukum, groupe de la région namuroise ouvrait la soirée. Pendant une quarantaine de minutes, on a eu droit à du bon rock. Ce fut une agréable découverte musicale. Les Struggling For Reason ont comme à leur habitude fait un set débordant d'énergie. Je commence à vraiment apprécié l'évolution surtout avec les choeurs et les double voix de plus en plus présente. Un très bon concert de leur part ... le meilleur depuis un bout de temps. Corbillard a clôturé avec un set qui m'a semblé assez long. Leur set était presqu'identique que celui de la sortie d'album, les invités en moins.

  • Strike Anywhere - Iron Front

    strike anywhereIron Front est la sixième sortie des Ricains de Strike Anywhere et la dernière à ce jour. Cet album date de 2009.

    Le groupe est comme à son habitude assez revendicatif et engagé. Musicalement on a droit à du punk-rock tirant par moments vers le hardcore et par d'autres moments tirant vers un truc plus mélodique. En 13 titres, Strike Anywhere nous balance un truc bien ficelé qui doit ravir les fans du groupe et les fans d'autres trucs comme Pennywise et les grands groupes punk rock ricain. Les raleurs habituels nous diront que Strike Anywhere n'est qu'un groupe de plus dans la masse de groupes du même style que nous balance par paquet les labels punks américains. Je dirais juste qu'en dix ans de vie, le groupe est resté dans la même ligne musicale et est toujours aussi engagé, ce qui contrairement à beaucoup d'autres en fait un groupe plus que respectable.

  • Crazy Arm - Union City Breath

    crazy armDeux ans après leur premier album (Born to ruin), les Anglais de Crazy Arm passent le cap du deuxième album avec cet excellent Union City Breath. Le groupe s'aggrandit de quelques musiciens pour ajouter des claviers sur quelques titres et du chant féminin sur d'autres. Dans les 13 titres, la voix de Darren Johns, le chanteur est toujours aussi impressionnante et le groupe n'a clairement rien à envier à ses maîtres à penser que sont les Against Me ! On navigue dans du punk-rock teinté d'influences ricaines avec des côtés plus blues et d'autres plus folk. On retrouve aussi une plage complètement folk/blues, Charnel House Blues. Les paroles du chanteur sont elles toujours aussi engagé (et expliqué dans le livret); le groupe est clairement de gauche et contre les guerres.

    Si il ne fallait retenir qu'un titre de ce très bon album, je mettrai de côté la plage 7, Song Of Choice qui est une petite pépite folk/punk. Je conseille ce groupe, trop méconnu, à tous les amateurs de Frank Turner, The Gaslight Anthem, Against me ! et même Bruce Springsteen.

  • Cedric Gervy @ Taverne du Théâtre - La Louvière - 18/11/11

    De nouveau pas mal de monde à la Taverne du théâtre pour ces deux concerts acoustiques. Flow a ouvert avec un set fort semblable aux précédents que j'ai vu de lui. Quelques reprises: Linoleum, 4 roues et une six cordes, Cayenne et quelques compos personnelles: Bébé Pinard, Travail sur l'égocentrisme, le Shaka Laka, Merci Madame. Flow nous a fait un concet de 45 minutes dans la bonne humeur ! Impeccable pour démarrer le week-end :)

    Cela faisait quelques temps que Cédric Gevy n'était plus passé par la La Louvière et la Taverne était bien remplie pour son concert qui a duré plus d'une heure. Il a aussi parcouru ses différentes sorties et nous a joué entre autres: Le reggae, Bonne année quand même, Playstation, Poisson d'Avril, Merci BP et pas mal d'autres pour le plus grand bonheur du public présent.

  • Galvanize @ DNA - Bruxelles - 17/11/11

    the hype, galvanizeA la base, je ne comptais pas aller au DNA mais plutôt voir Dr Caligari à Madame Moustache, mais arrivé au DNA pour y déposer des affiches, j'y suis resté ! Il y avait deux groupes ce soir et à 21h le premier n'avait toujours pas démarré (les concerts doivent s'arrêter à 22h). Avec donc, pas mal de retard les liégeois de The Hype ont ouvert la soirée avec une petite vingtaine de minutes de concert. Pas assez pour s'en faire une bonne idée. Cela m'a fait penser à du Presidents of The USA très sale. Les Bruxellois de Galvanize ont attaqué leur set vers 21h35 pour le finir une grosse demi heure plus tard. Il s'agissait du dernier concert du groupe qui cesse donc ses activités. Avec eux on navigue dans un rock bien punk avec comme grosse influence Motorhead.

  • Gipsy Rufina / Tim Holehouse - The 7" split

    800801.jpgGipsy Rufina n'en finit plus de tourner avec des amis à lui (jouant tout comme lui du fol/pop/rock acoustique). Une grosse partie de ces tournées s'accompagne d'une sortie sur disque. Ce n'est donc que du bonheur. Gipsy place ici sur ce split vinyl avec l'Anglais Tim Holehouse, deux titres comme son comparse. Les deux titres de Gipsy sont toujours dans la même vague folk que ce qu'il fait d'habitude. On retrouve une version au banjo de The Green Highway at it's best et About The Desert wind Smashing My Camera Down (titre que l'on peut aussi retrouver en version clip sur le net). Tim Holehouse présente Gipsy's Curse et Good Morning Mr Vampire ! La voix du bonhomme me fait penser à celle de Tom Waits et ces deux titres sont deux petites pépites rock bien sombre.

  • This is the end

    The Sainte Catherines stoppent ces activités. C'est la fin après 12 ans d'existence pour les punks canadiens.

  • Corbillard - J'irai m'crasher sur vos tombes

    corbillardAprès pas mal d'attente, Corbillard nous sort son premier album complet. Celui-ci sort chez Don't Trust The Hype, le label lillois. La pochette et le graphisme de l'album nous plonge dans l'univers funéraire que les Corbillard veulent mettre en place. Les dessins sont super bien foutus et sont signés Fabien Vervenne.

    Sur ce premier album, on retrouve 15 titres punk rock. Les gars reprennent deux titres qui se trouvaient déjà sur leur ep: L'alternative et Prérogatives d'un poisson rouge dans son bocal. On retrouve aussi quelques titres avec des passages rapés par Jon Beat, le bassiste (comme sur Prends moi la main) ... ça change un peu dans ce ep qui déborde de punk rock chanté en français (le chant est d'ailleurs partagé entre les deux guitaristes). On sent que les gars sont là pour s'amuser et prendre du bon temps. Ils le disent d'ailleurs eux-même dans le titre "Bon anniversaire": "Ca fait 20 ans que je promets à ma mère d'arrêter mes conneries, d'arrêter de me foutre en l'air. Ca fait 20 ans que ma mère désespère. Moi, j'suis content ... bon anniversaire". Ce titre résumé d'ailleurs bien l'esprit de ce premier album des Corbillard !

  • Wank For Peace - What will remain ?

    wank for peaceAttention talent ! Ce premier disque de Wank For Peace devrait être balancé sur toutes les radios et toutes les chaines de TV !

    Wank For Peace est un groupe d'Angers qui sort avec What Will Remain ? sont premier album complet (après 2 ep). Le disque sort chez Guerilla Asso, Les disques de Géraldine et Des ciseaux et une photocopieuse. Les gars nous placent ici 13 titres de punk hardcore d'une grande classe. Ils n'ont clairement rien à envier aux Flatliners, Dead To Me et autres tueries du genre. Ce disque est une grosse claque. En trois semaines, il n'a que très peu quitté mon lecteur. Aucun des 13 titres ne dépassent 2 minutes 30, c'est donc rapide, rempli de choeur et ça gratte sec et burine sévère !

    What will remain ? est clairement un des meilleurs disques sortis cette année !  A écouter d'urgence !

  • Los Tres Puntos @ Magasin 4 - Bruxelles - 12/11/11

    groovin jailers, pepper seed, los tres puntos, bobby six killersPas mal de propositions concerts pour ce 12 novembre: No Use For A Name, Big Sexy Noise, ... je me suis finalement décidé d'aller au Magasin 4 pour la soirée organisée par Flying Platane. Les Pepper Seed ayant annulés, ce sont les Groovin' Jailers du Nord de la France qui ont ouvert la soirée. Pendant une quarantaine de minutes, ils nous ont présenté leur ska rocksteady. Le groupe est assez jeune et manque encore de présence sur scène, je trouve. J'ai aussi trouvé le début du concert assez poussif et je trouve que cela a vraiment commencé à décoller après leur reprise de Nancy Sinatra (Bang Bang).

    Bobby Six Killers est un groupe de Nancy avec le guitariste de 65 Mines Street au chant et à la guitare. Ils ont d'ailleurs fait une reprise de 65 Mines Street mais aussi Ghost Town des Specials et un titres de 86°Crew. En une quarantaine de minutes, le groupe m'a conquis avec son ska/reggae/rocksteady. Super énergie sur scène, superbes chansons ...

    Los Tres Puntos qui était bien attendu par le public a terminé la soirée avec près d'une heure trente de concert, rappel inclus. Les Parisiens ont parcouru leur discographie avec des titres phares comme Pas d'armée, Aficionados, Le temps passe et Cuidad Blanca. Les concerts des gars sont toujours aussi énergique et les cuivres toujours aussi présent. C'est toujours bien bons de les revoir.

  • Corbillard Release Party @ Télégraphe - Ath - 11/11/11

    corbillard, wolves screamJ'ai entendu de loin le concert de Wolves Scream qui ouvrait la soirée. Je n'ai donc pas trop prêter attention au concert des gars de Gembloux.

    Corbillard profitait de ce 11 novembre pour nous présenter son nouvel album. Les punk rockeurs d'un peu partout en Belgique et du Nord revenu d'entre les morts, nous proposaient une genre de soirée post Halloween avec leur album sous le bras comme cadeau. Une oraison funèbre à la trompette nous chatoullait les oreilles en ouverture du concert pendant que les 4 zickos s'installaient sur scène. Pendant près d'une heure, ils ont ensuite joué les titres de leur premier album. Très peu de surprises dans les titres tant il avait déjà été joué auparavent lors d'autres concerts. Mais cela n'en rendait pas le set moins bon pour autant. Excellente prestation des 4 revenants ! C'est juste dommage, les deux petits cons qui ont un peu foutu la merde dans le pogo.

  • Kaiser Chiefs @ AB - Bruxelles - 07/11/11

    J'aime assez bien le rock des Anglais de Kaiser Chiefs. De plus, les gars préfèrent faire deux soirs de suite à l'AB au lieu d'aller dans une plus grande salle. Belle initiative car l'AB est une salle a taille humaine et avec des conditions acoustiques hors norme. Je suis arrivé trop tard pour le premier groupe, Tribes. J'ai par contre vu le deuxième groupe de la soirée, Transfer. Ce dernier n'avait rien d'exceptionnel et ne sortait vraiment pas du lot dans ce qui se fait niveau rock.

    Suite à ces deux premières parties, les Kaiser Chiefs se sont emparés de la scène pour une heure vingt de show bien rock et rempli d'énergie. C'était, je pense, la première fois que je voyais les Anglais et j'ai été plus que conquis. Voici la set lits: Howlaround (Intro), Everyday I Love You Less and Less, Never Miss a beat, Little shocks, Everythinh is average nowadays, Problem Solved, Modern way, Man on Mars, Good days bad days, Ruby, The Angry Mob, Na na na na naa, Starts with nothing, I predict a riot, Kinda girl you are, Take my temperature, Love's not a competition, Oh my god.

  • Against Me ! @ De Klinker - Aarschot - 5/11/12

    373617_243084105738551_356833543_n.jpgLes dernières tournée européennes prévues par Against Me ! avaient été annulées. Leur dernier passage remontait au Pukkelpop 2010 où le groupe m'avait terriblement déçu. J'espèrais prendre ma revanche ce soir. C'est d'ailleurs dans cette même que j'avais eu l'occasion de voir Against Me ! pour la première, il y a un paquet d'année.

    Les Flamands de Generation 84 débutaient la soirée. J'ai vraiment pas aimé leur musique. Il y a plein d'influences et ça part un peu dans tous les sens. Crazy Arm a changé la donne avec une excellente prestation (comme a leur habitude) d'une quarantaine de minutes. Les Anglais ont parcouru leurs deux albums, ça m'a permis de découvrir le dernier qui vient de sortir. Ils ont aussi fait appel à un violoniste et un clavièriste pour certains morceaux. Si vous ne connaissez pas encore Crazy Armo foncez ... c'est de la tuerie !

    Against Me ! a ensuite retourné la salle. Leur set list a parcouru tous leurs albums avec des titres comme: Reinventing AxL Rose, Don't Loose Touch, You look like i need a drink, ... En 1h, le groupe a parfaitement conquis le public présent qui n'en demandait pas autant. Un concert impeccable à mille lieu de leur passage au Pukkelpop 2010.

    Pour résumé, un groupe à oublier et surtout deux grosses baffes !

  • Wank For Peace/Mon Autre Groupe - Split 7"

    wank for peace, mon autre groupeLes Parisiens de Mon Autre Groupe ont sorti un split 4 titres (deux chacun) avec les Angevins de Wank For Peace. L'objet est d'une superbe qualité graphique avec des dessins réalisés par un des musiciens de The Arteries. Belle rencontre que celle de ces deux groupes hardcore du label Guerilla Asso.

    Mon Autre Groupe et son hardcore tendance trashcore balance pour démarrer une reprise méconnaissable de All The Small Things des Blink 182, Wank For Peace reprend aussi un titre de Blink avec Dammit. La version des Wank For Peace est vraiment terrible meilleur que l'originale je trouve. Les deux groupes placent aussi une composition personnelle. MAG reste dans son style hyper rapide avec Déjeuner Dehors et W4P reste dans le style hardcore mélo avec Let's Be Honest.

    J'aime bien aussi le délire culinaire que l'on retrouve sur le papier reprenant les paroles; les Wank For Peace nous explique comment faire du Chili végétarien au cafe ! tandis que Mon Autre Groupe nous explique comment faire des Millionnaires. Excellent ! Encore bravo pour ce vinyl 7" !

  • Gipsy Rufina @ The Joker - Antwerp - 04/11/11

    gipsy rufina, Juhana IIvonenJe voulais sortir en concert en ce vendredi soir et après une recherche sur le web de ce qui pouvait me plaire, je comptais me rendre au dernier concert de Drunktank à Malines, n'ayant rien trouvé de plus allechant. Heureusement vers 17h, Gipsy Rufina poste sur facebook qu'il joue ce soir à Anvers. Je contacte un pote qui aime aussi le gaillard. Ni une ni deux, en route pour Anvers. Nous arrivons sans trop de difficulté au The Joker, chouette petit bar. Gipsy nous accueille avec étonnement et un énorme sourire ... ça fait plaisir.

    Gipsy est en tournée avec un Finlandais, Juhana Iivonen pour célébrer la sortie d'un split. Ce dernier démarre son concert. On navigue dans un truc hyper intimiste. Juhana Iivonen est seul assis avec sa guitare. Pendant une quarantaine de minutes, il distille des pop-song bien calmes. Gipsy Rufina sera invité sur un des titres pour chanter et pour y placer un peu d'harmonica. Belle petite découverte.

    Gipsy Rufina, légèrement malade ... (je n'ai jamais vu un gars reniflé autant sur scène !) attaque ensuite lui aussi un set d'une quarantaine de minutes. Il invitera aussi son comparse pour jouer ensemble deux titres tirés du split. Pour le reste, on retrouve des titres de ces deux précédents albums et de son autre split avec Tim Holehouse. Comme à son habitude, l'Italien a fait un super concert entre folk, indie et pop. Vivement les quelques jours à passer avec lui en décembre.

  • Les Slugs @ Coiffure Liliane - Bruxelles - 03/11/11

    Je suis arrivé vers 21h10 à Coiffure Liliane et un duo guitare (parfois clavier)/batterie jouait déjà. Il s'agissait des Terrils. Leur musique est une sorte de blues minimaliste teinté de punk. Là dessus, le guitariste chante (ou plutôt récite) des textes. C'est hyper minimaliste. Ca me fait penser aux Brochettes. Malhuereusement, le groupe joue encore près d'une heure et j'étais déjà lassé du truc après 10 minutes ! Les Slugs ont démarré leur concert vers 22h20 devant une salle qui n'arrivera plus à se remplir (ah la loi sur le tabac). On retrouve dans leur set quelques titres du nouvel album prévu pour la fin du mois et les classiques comme Coup Pougne Dan't'gueule, Les Patates.

  • I hate people # 5

    ihp5.jpgCe numéro 5 est la livraison 2010 du plus qu'excellent zine I Hate People. On retrouve au sommaire un très long article consacré au Big Boys, à l'écrivain John King, au label anglais Boss Tunage, aux Irradiates, Hellbats, Dead pop clu et à la maison d'édition 13ème note. I hate people est aussi fourni en critique de zine, de disques et de livres. C'est toujours aussi fouillé, complet et passionné. Un régal à la lecture !

  • The Decline ! - Old indian cemetery

    the declineTrès chouette découverte que The Decline ! Les gars viennent de Bretagne et sortent avec ce 45 tours, 4 excellents titres de street punk. Le groupe est composé d'anciens membres de Nevrotic Explosion. Avec ces 4 titres, on reste dans le même style que Nevrotic Explosion avec quelques petites touches folk/street qui fonctionnent à merveille. L'unique regret de ce vinyl est qu'il ne contient que 4 titres !

  • Justin(e) - Treillières Über Alles

    justin(e)Bon, comment faire pour donner son avis sur ce nouveau Justin(e) ? Avec leur précédent album, Accident N-°7, les gars avaient sorti le meilleur album de punk-rock chanté en français. Ce dernier date de 2008 et entretemps, les Nantais (que dis-je les Treilliérains) ont sorti un split avec leurs amis de Diego Pallavas, mais celui-ci ne comptenait que 6 titres dont pas mal de reprises. C'est peu dire que j'attendais cet album avec impatience.

    Encore emballé sous son cellophane, cet album fait déjà bien peur. Le pochette de l'album reprend une immonde photo d'une équipe de gamin jouant au foot. Cette photo d'équipe doit dater de Mathusalem. On reçoit en plus de l'album, une petite pochette comprenant 6 photos type Panini des gars de Justin(e) sous des attraits de stars du ballon rond. On comprend tout de suite mieux la tronche de la pochette et le délire footbalistico-paninesque (eh oui !) dans lesquel les Justin(e) sont tombés.

    Une fois, les gueules des champions collés dans le livret, place à l'écoute du skeud. Il démarre à fond de balle avec le titre Treillières Über Alles. Sous la reprise des Dead kennedys, Alex et les Justin(e) chantent leur amour  pour leur bled de la région Nantaise. A la fin de la première écoute, je suis légèrement déçu par l'album hormis ce premier titre. Ni une, ni deux, je relance le lecteur et quelques écoutes plus tard, j'ai entièrement changé d'avis. Cet labum, même si il est un poil moins bon qu'Accident N-°7, est une petite merveille. Clairement la meilleure sortie punk-rock chanté en français depuis bien longtemps ! Les Justin(e) sont musicalement très loin d'être des manches et n'ont rien à envier à leur confrère anglais et américain. Du pur NoFX made in Treillières ! Ni plus ni moins ! Les paroles d'Alex sont toujours aussi tripantes et me font bien délirer !

    En résumé, foncez sur ce dernier album de Justin(e), vous ne pourrez pas être déçu ! Une bombe ! Sur ce, je m'en remets une couche dans les oreilles !

  • Messer Chups @ RTT - Bruxelles - 01/11/11

    OpeNightmare, the stopping smokers, Messer ChupsLes Toulousains d'OpeNightmare ouvraient le bal. J'ai été surpris positivement par leur musique et leur concert. J'en avais le souvenir d'un groupe fort punk et je me trompais. On navigue plutôt dans du bon rock bien tendu. On retrouve dans leur zik, l'énergie du stoner et la rage du punk. Vraiment une excellente découverte.

    The Stopping Smokers et son surf rock ont, eux aussi, assuré. Un bien meilleur concert que celui du DNA un mois plus tôt. Les gars semblaient heureux d'être là et ont partagé leur joie. Les Russes de Messer Chups ont quant à eux, cloturé de fort belle manière la soirée. De l'excellent surf teinté de psycho ! Toujours aussi tripant devant un public acquis à leur cause !

    Que du bonheur !!!

  • Concert pour novembre

    01/11 - Messer Chups + OpeNightmare - RTT - Bruxelles

    02/11 - Messer Chups - Taverne du théâtre - La Louvière

    03/11 - Les Slugs - Coiffure Liliane - Bruxelles

    04/11 - Drunktank - Panique Do - Leuven

    05/11 - Against Me ! + Crazy Arm - De Klinker - Aarschot

    07/11 - Kaiser Chiefs - AB - Bruxelles

    11/11 - Corbillard - Télégraphe - Ath

    12/11 - Los Tres Puntos - Magasin 4 - Bruxelles

    17/11 - Doktor Caligari - Madame Moustache - Bruxelles

    18/11 - Cedric Gervy + Flow - Taverne du théâtre - La Louvière

    21/11 - Corbillard + Struggling For Reason - Petit Bitu - Namur

    23/11 - De Heideroosjes - Het Depot - Leuven

    24/11 - Pignition - DNA - Bruxelles

    25/11 - Dirty Bees - Cinex - Namur

    30/11 - Danko Jones - Muziek-O-Droom - Hasselt

  • Who Killed Marilyn @ DNA - Bruxelles - 31/10/11

    Who killed Marilyn?Pour Halloween, le DNA s'offrait un petit groupe de reprises des Misfits. Je ne suis pas un grand fan des Misfits, mais les débuts du groupe étaient bien cools avant que le groupe ne deviennent une parodie de lui-même. J'avais eu l'occasion de voir les vrai Misfits à Dour il y a quelques années et j'avais trouvé cela assez pathétique. Ce n'est pas la cas avec Who Killed Marilyn? Les gars ont balancé 19 chansons en 40 minutes. Ils ont vraiment bien envoyé un set bien punk. Voici la set list jouée: Halloween, Who Killed Marilyn ?, Last Caress, Horror Business, Hollywood Babylon, Hybrid Moments, Bullet, Momy Can i go ... tonight?, We bite, All hell brakes loose, Children in heat, Angelfuck, Where eagles dare, Skullz, Attitude, Astrozombies, London Dungeon, Die Die et We R138.