• K-Branding @ Café Central - Bruxelles - 27/09/11

    Le trio K-Branding qui a sorti un nouvel album cette année, jouait seul au Café Central à Bruxelles. C'était, je pensais, l'occasion de voir un long concert des K-Branding après des sets de 40 minutes en festival.

    K-Branding est un trio qui joue du jazz/experimental ... voire très experimental. Leur musique est envoutante et ils créent une superbe ambiance assez particulière. Il n'y a d'ailleurs pas de chant, mais des cris ou des sons ... et ils tirent des sons souvent nouveau d'instruments classique (un gong, une batterie, un sax, une flûte, une guitare et un clavier). J'ai vraiment adoré l'ambiance assez sectaire qui régnait dans les premiers rangs au café central. Malheureusement, le set n'aura à nouveau duré que 40 minutes ... et sans rappel ! Dommage.

  • This is a standoff @ Magasin 4 - Bruxelles - 25/09/11

    this is a standoff, the evidence, struggling for reason, face the faxLes Canadiens de The Evidence ouvraient le bal avec un set de 30 minutes. Le trio joue tous sur la même ligne (avec le batteur qui est de profil au public). Les gars balancent du punk rock avec une touche un peu pop. C'est hyper bine foutu mais ça ne casse pas des briques surtout devant un public qui ne les connait pas. Face The Fax poursuit la soirée. La dernière fois que j'ai vu le groupe, il s'agissait d'un trio, ils sont maintenant 5 et cela a gagné en énergie. Le groupe assure et envoie de l'excellent punk rock pendant une trentaine de minutes. Les Struggling for Reason ont quelques problèmes d'ampli au démarrage et feront un mini set rabotté à 20 minutes. Leur concert n'est cependant pas à jeter, loin de là. Les Canadiens de This Is A Standoff terminent la soirée. Les gars sont en tournée européenne pour un mois et demi et sont à la moitié de leur périple. Le public est bien à l'écoute du set et des quelques nouveaux titres tirés de Be Dilighted discéminé dans les 45 minutes (rappel compris) que dure leur très bon concert.

  • Tom Tom Bullet - Finger in ze noise !

    Tom Tom BulletJ'ai choppé ce disque des gars d'Angouleme par un de leur musicien qui accompagnait d'autres groupes en tournée. Les 5 gars jouent du punk-rock qui me fait penser à des trucs comme Strung Out et Lagwagon. Avec ce 7 titres, on a droit à du punk-rock bien simple qui ne sort pas du lot ... mais qui ne fait pas tache par rapport à bons nombres d'autres sorties. A conseiller aux amateurs du genre.

  • The Irradiates @ DNA - Bruxelles - 23/09/11

    the irradiates, the stopping smokers, the taikonautsDernière (pour moi) soirée surf de la semaine avec ces 3 concerts au DNA. The Taikonauts a ouvert la soirée avec un set réduit à 35 minutes. Encore peu de monde pour leur passage, mais comme lors des deux jours précédents les gars ont bien assuré ! Ils sont suivis par The Stopping Smokers, groupe Bruxellois de surf qui a joué devant une salle déjà plus remplie. Du vrai surf ... pour gens qui ne se prennent pas la tête par des gens qui ne se prennent ps la tête. The Irradiates a légèrement varié les tyles avec su surf teinté de punk et de rock'n'roll. Pendant 45 minutes, les gars de Besançon ont joué principalement leur dernier album devant un public conquis ! Toujours aussi jouissif en concert !

  • The Taikonauts @ Le Cheminot - Mons - 22/09/11

    Rebelote avec The Taikonauts qui jouait ce jeudi à Mons. Set similaire à celui de la veille (avec moins de monde malheureusement). Les musicos ont pas mal d'humour ... quelques private joke/Cité de la Peur m'ont bien fait rire. Un aussi bon concert que la veille !

  • The Taikonauts @ Bonnefooi - Bruxelles - 21/09/11

    C'était la première fois que j'allais voir un concert au Bonnefooi, le lieu est un peu exigu, mais le public semble répondre présent. Les 4 Toulousains ont pendant une bonne heure envoyé de l'excellente surf music. Pas de chant, hormis quelques cris et pas mal de titres du dernier disque. Tout bon !

  • Opium du Peuple - Best Off

    opium du peupleLes Opium du peuple sont un peu les Poulycroc du sud de la France. Le groupe est composé des membres de Dirty Fonzy avec d'autres musiciens et ils font des reprises de standard de la chanson française. Ils font cela avec beaucoup d'humour; l'intro Thunder Stick vaut déjà son pesant de "cacahuètes", la plage 9, Paul Emploi aussi ("On ne cherche pas de travail !" ... "Avec des potes, on fait de la musique" ... "Mr Slobodan dans la vie on fait ce qu'on peut, pas ce que l'on veut !"). Toutes ses reprises sont en version bien rock. On retrouve entre autres les titres suivants: Que Je t'aime, L'Amérique, Le téléphone pleure (avec Didier Wampas), San Fransisco, Les Corons, ... C'est bien foutu, c'est drôle et agréable à écouter ... mais ça reste un groupe humoristique de reprises.

  • One last dance @ RTT - Bruxelles - 17/09/11

    276870_248018148562551_3855148_n.jpgUne deuxième et dernière chance était donné aux fans de Looking Up de revoir une dernière fois le groupe (qui fêtait de manière exeptionnelle les 10 ans de fin de carrière). J'étais resté avec un goût de trop peu et une légère deception lors de concert à Ciney de la semaine précédente.

    Ce dernier concert avait lieu à la RTT, un squat loin du centre ville ... au son pas vraiment top. Donc une certaine appréhension était de mise avant le concert. Le groupe Allo,Mark que je ne connaissais pas du tout ouvrait le bal vers 21h. On est dans du punk à la Binam et ce genre de truc. Pas top. Vers 22h, les Looking Up montent sur scène devant un public au taquet et dans une ambiance bien plus folle qu'à Ciney. La set list est la même que la semaine passée avec donc Intro, Happy Roving Man, P.C., 3times75 et Ska Battle, Just another love song, Rastaman, Brief Soberness, No pride to defend, The Reason why, The Stranger, Why?, Open Up your mind, 9to5, Sunshiny Day et As One. Pendant 50 minutes, ça danse et pogotte dans tous les sens. Le concert est bien plus intense que la semaine précédente et le public est aux anges. On remarque, cette fois-ci, à peine que le chanteur a changé et qu'il manque un gratteux par rapport au groupe original. Un grand merci au Looking Up pour ce retour plus que réussi !!!!

    La soirée s'est terminé avec le concert de Butcher Boogie, les Bruxellois envoient toujours du son bien psycho.

  • Kitty, Daisy and Lewis @ AB - Bruxelles - 15/09/11

    The Sharp Tongues, groupe belge ouvrait la soirée. Je n'ai pas accroché au truc, c'était du rock assez garage et pas tellement varié. Au bout de 20 minutes, j'avais toujours l'impression d'entendre la même chanson. Kitty, Daisy and Lewis et leurs deux autres musiciens sont arrivés à 21h pile sur scène. Ils ont pendant 55 minutes (et ensuite 15 minutes de rappel) parcouru leur deux albums avec des titres comme I'm so sorry et Going Up the Country. Le groupe est bien au point et les trois musiciens changent de place (batterie, guitare, chant, clavier) en fonction des morceaux. Je sors très satisfait du concert mais avec un léger gout de trop peu ... surtout dû au prix (20€) du concert très élevé pour une prestation très "classique" et pas tellement longue.

  • Wolves Scream - Write between the lines

    wolves screamWolves Scream est un groupe de punk/hardcore belge. Dans ce style, il faut être capable de séparer le bon grain de l'ivraie tellement il existe des groupes et dans pleins de sous styles différents. On peut considérer les Wolves Scream comme des bons grains. Les gars font dans le genre assez brutal avec des passages plus screamo et ils ont intégré des samples dans leur musique ... c'est pas vraiment mon truc. Pourtant les 4 titres que l'on retrouve sur ce premier ep sont très prometteurs. Ce Write between the lines s'écoute sans problème et ces "défauts" sont plutôt des qualités. Les 5 gars sont bien au point musicalement et pour une première démo le truc est bien enregistré. J'attends donc la suite avec impatience.

  • Fights and Fires @ Le Petit Bitu - Namur - 12/09/11

    struggling for reason, fights and firesAvec assez bien de monde pour un lundi, le Bitu accueillait une soirée bien punk-rock/hardcore. Les locaux de Struggling For Reason ont démarré le set sur les chapeaux de roues ... mais dès le deuxième enchainement, les petits soucis se sont accumulés (cordes cassées, problème de grattes, ... ). Ce qui fait que ce concert qui était prévu rempli d'intensité, a été un peu chahuté par les blancs entre les morceaux. Dommage, mais cela n'enlève rien à la qualité des morceaux de Struggling For Reason dont j'attends le prochain ep avec hâte. Les Fights and Fires ont bien comblé le manque d'intensité. Les Anglais ont bien tabassé avec leur punk hardcore bien violent. Ils ont principalement joué des titres de leur dernier album et ont ravi le public présent. Vivement leur prochain passage belge prévu pour février ... leur truc est toujours aussi bon !

  • Un clip

    Pour les Namurois de Silly Snails ... visible ici.

  • Encore un groupe de mort

    Les excellents Heideroosjes mettent la clé sous la porte après une dernière tournée prévue en novembre. Snif !

  • Kitty, Daisy and Lewis - Kitty, Daisy and Lewis

    Kitty-Daisy--Lewis-Kitty-Daisy--Lewi-439749-991.jpgJ'ai découvert le trio anglais, lors de son passage au Pukkelpop en 2008. J'ai directement été sous le charme de cette famille anglaise (aux origines indiennes) qui joue du rock'n'roll comme on ne le fait plus de nos jours. Lors du Pukkelpop, ils venaient présenter leur premier album qui venait de sortir. Avec cet album, les 3 jeunes ne plongent en plein dans nos racines musicales rocks à nous tous. On a l'impression d'être revenu dans les années 50. Dès le premier titre, Going Up The Country on est impregné par cette musique "de vieux" terriblement bien jouée par des "jeunes". Ce premier album est une petite merveille et le trio n'a rien à envier à ses prédécesseurs ! Avis à tous les amateurs de bons vieux rocks !

  • Portes Ouvertes @ MJ - Ciney - 10/09/11

    276876_124202364345702_2875983_n.jpgPour sa rentrée 2011, la MJ de Ciney proposait une reformation et non des moindres: celle de Looking Up. Je n'ai vu qu'une fois le seul groupe belge signé sur Epitaph, c'était il y a 11 ans. Depuis lors, le groupe a mis fin à ses activités. Pour "fêter" les 10 ans de fin de carrière, les gars refont exceptionnellement deux concerts, celui-ci était le premier des deux. Looking Up est clairement un de mes groupes préféres et cette reformation, c'est un peu comme la Saint-Nicolas avant l'heure. Cela fait plus d'un mois que je me réécoute (je n'ai jamais vraiment arrêté de la faire) les deux albums des gars. Mon impatience n'a été qu'en grandissant tout le long de la journée. Nous sommes arrivés sur place vers 19h ... une bonne heure avant l'ouverture des portes. Nous avons donc eu d'abord droit aux élèves des cours de musique donné par la MJ qui venait montrer sur scène "leur talent". Puis vers 21h, The Keep Ladies, un groupe de jeunes de coin est monté sur scène pour un concert d'une demi heure. Les gars jouent du rock teinté de blues ... mais le concert m'a peu intéressé ... tant l'attente pour Looking Up remplissait mes pensées.

    Ces derniers sont montés sur scène vers 22h. Pour cette reformation, il manque un guitariste par rapport à la formation initiale et le chanteur/tromboniste n'est plus le même. Le concert démarre avec l'intro du dernier album suivi par le début de ce dernier album: Happy Roving Man et P.C. Après ces 3 titres, on bascule sur l'album sorti sur Epitaph avec 3times75 et Ska Battle, le bonheur ! Retour ensuite au dernier album avec Just another love song, Brief Soberness et No pride to defend. Après ces 3 titres, place "au hit" Rastaman suivi de The Reason why. Retour à Got another answer avec The Stranger, Why? et Open Up your mind. Suit 9to5 tiré du dernier album. Et le groupe clôture sur le premier album complet avec Sunshiny Day et As One. Pendant 45 minutes, je saute dans tous les sens et je suis à fond dedans, d'autres font comme moi, certains regardent plus le concert avec un oeil critique. Avec le recul, j'ai vraiment bien aimé le concert, le groupe était bien au point mais malheureusement c'est dur de remplacer un chanteur et je trouve que celui-ci ne vaut pas le vrai et cela s'entendait parfois trop. Le saxophoniste lui par contre, a toujours autant la classe. 

    Les Silly Snails clôturaient la soirée avec un très bon concert ... même si je n'ai pas écouté grand chose de celui-ci étant plus en train de parler des impressions laissées par le retour de Looking Up. Au final, la St-Nicolas fût belle, j'ai eu un beau cadeau ... mais avec parfois l'impression qu'il manquait quelques pièces à celui-ci pour que ce soit exceptionnel.

  • Coilguns @ DNA - Bruxelles - 09/09/11

    reno, coilgunsJ'avais envie de concert en ce vendredi soir bien ensoleillé. Je me suis décidé finalement à aller voir Reno au DNA. Reno est un groupe de screamo/hardcore de la région de Bruxelles. On m'en avait dit le plus grand bien. Je ne suis pas un fan de ce genre de musique, mais ce fut une belle découverte. Les gars envoient la purée avec des chansons très courtes et sans répis. Un set d'une très courte durée (25 minutes) mais qui fut compensé par l'intentité. Ils furent suivis par Coilguns, un groupe suisse avec des membres de The Ocean. On est dans le même registre musical mais Coilguns a un côté plus math rock et moins nerveux que Reno. Mais le truc est tout aussi bien foutu et c'est de nouveau une chouette découverte dans un style que n'est pourtant pas trop mon truc.

  • Adolina @ Bateau Ivre - Mons - 07/09/11

    Je connais Adolina de nom et j'ai vu deux bribes de leurs concerts (au M4, il y a peu et il y a quelques années lors de la sortie d'album des Black Sheep). Les gars jouent pas mal actuellement avec les Liégeois de Taïfun ... malheureusement vu l'heure et la fatigue, je n'ai vu que le concert d'Adolina. Mais celui-ci valait déjà la déplacement jusqu'au Bateau Ivre. Les mouscronnois balancent de l'excellente punk/noise. Leur musique m'a fait penser à des trucs comme The Ex et d'autres trucs punks bien barges. A revoir !

  • The Arteries - Dead sea

    the arteriesThe Arteries est un groupe anglais (du Pays de Galles, plus exactement) et sort avec Dead Sea son deuxième album complet. On retrouve sur cet album sorti chez Specialist Subject Records, 13 titres. J'avais un souvenir beaucoup plus pêchu du punk rock des Arteries et à la première écoute de l'album j'ai été un peu déçu. Après plusieurs écoutes, je me rend compte que c'est plutôt dû au fait que tous les titres ne se valent pas et que dès lors avec ses 44 minutes l'album me semble long. Certains titres comme Bad Bangers, Mutual Friends, Shitty Band sont de vraies petites perles ... mais d'autres sont bien trop long et des titres comme Hey Mister (entre autres) sont pour moi un niveau en dessous. Cela n'empêche pas The Arteries de sortir une plaque honorable ... mais malheureusement les gars de Swansea avaient déjà fait mieux auparavent. Ce disque est tout de même à conseiller aux amateurs de très punk rock actuels anglais comme The Cut Ups, Bangers et d'autres.

  • run,WALK @ Le Cheminot - Mons - 06/09/11

    runwalk,nephtysSay What ? qui devrait ouvrir a été remplacé par Nephtys pour des raisons personnelles. Ce fut une très belle découverte. Le quatuor de la région de La Louvière envoie du très bon rock dans la veine de Pearl Jam, Soudgarden et d'autres trucs de cette période. Le quatuor est vraiment bien en place et les musiciens savent jouer de la musique et le faire ensemble correctement. Ce groupe mérite d'avoir plus de dates que les quelques concerts annuels qu'il fait !

    Changement de style complet ensuite avec les Anglais de run,WALK. Le duo basse (avec mult effets ... on aurait dit parfois du piano)/batterie balance de l'excellente noise hardcore. Pendant une demi heure, les gars nous ont gratifié de titres bien rapides avec plein de changements de rythme et autres. run,WALK se trouve un peu entre Vandal X et Rolo Tomassi. Très impressionnant !

  • Cédric Gervy + Dirty Bees @ L'Arcobaleno - Mons - 02/09/11

    Dans la cadre d'une soirée d'anniversaire, L'Arcobaleno proposait deux concerts pour ce début septembre. Cédric Gervy a ouvert la soirée et a ravi un public amusé par ses chansons. Durant une heure, on eu droit entre autres à Le jour du chien, Le reggae, Bonne année quand même, Camille se maquille, Tuneurs au cerveau et pas mal d'autres. On a eu droit à 4 titres sans guitares et ou Cédric a plutôt chanté sur une bande pré enregistrée (par les anciens Bern-Li).

    Changement de style complet après avec Dirty Bees et sont punks teinté de cuivres. Très bon concert de la part du combo avec les titres suivants: He just enjoys, Deux Hommes sur le trottoir, Look Out, Moments d'intimité, Gris, Your life, The Future is unwritten, Europe, He has trusted, la reprise des Filaments et We don't care.

  • Du clip en France

    Les Français de Serie Z ont sorti un premier clip. C'est aussi le cas de Poesie Zero !