• Burning Lady - Wasted Time

    bannireoks.jpgBurning Lady est un groupe du nord de la France fondé par un ancien Working Frog. J'ai reçu la démo au début de cette année. Je viens de la déballer (eh oui ... la pile de skeud non écouté est assez longue), entre temps, je les ai vu en concert et j'ai bien apprecié. En concert, cela du très bon punk tendance Rancid avec un chant féminin vraiment terrible.

    Sur la démo 4 titres, il en est exactement de même. Du tout bon punk influencé par Rancid, The Unseen et ce genre de zik, le tout avec un chant féminin qui me fait penser à Annita Babyface (en plus rapide).Cet démo est donc clairement pour tout ceux qui aime le punk sauce Distillers.

    Je terminerai cette chronique par des félicitations. Ce n'est pas souvent que des démos sonnent aussi bien. Même si les musiciens ne sont pas les premiers venus, bravo au Burning Lady !

     

  • Du nouveau chez Weezer

    Un nouvel album est prévu pour ce mois de septembre.

  • Mon Autre Groupe - Le déclin

    LE-DECLIN-100.jpgDepuis les débuts du groupe et le précédent effort, Mon Autre Groupe a changé de chanteur. Exit Fred de Dolores Riposte et place à Fikce, batteur dans Justin(e) et chanteur dans Poésie Zero. Le reste de l'équipe n'a pas changé et compte toujours des gens de Guerilla, Maladroit, M-Sixteen. Personnellement, je préfère la voix de Fikce et à celle de Fred, je la trouve mieux adapté à ce style de musique. Et puis, c'est dû aussi au fait que je n'ai jamais écouté un autre groupe où Fikce est au chaud (donc pas de comparaison avec un autre projet).

    En voyant ce disque sous son plastique sale, je trouvais la pochette vraiment bizarre. En enlevant le film protecteur qui a été peint, on se rend compte de la vrai pochette. Je la trouve pas mal ... même si elle est assez noire: des pandas entouré de cadavres !

    Sur cet ep, on retrouve uniquement un titre ... mais celui-ci dure près de 10 minutes. On comprend maintenant le titre qui doit être une référence à The Decline de NoFX. Musicalement, malgré le changement de chanteur, on reste dans la même veine musicale que pour l'opus précédent. Du punk/hardcore hyper rapide avec un chant tout aussi rapide et très criard ! Il y a juste un break avec une voix féminine vers la moitié du titre.

    Un très chouette titre/disque ... mais qui je pense ravira surtout les fans et les amateurs de choses sortant de la norme ! Il reste à voir si ce titre sera aussi rare en concert que The Decline de NoFX.

  • Looking Up - S/t

    looking-up-looking-up.jpgCet album de Looking Up est le dernier du combo belge. Il est sorti en auto-prod à 500 exemplaires en 2000 alors que le groupe annonçait la fin de sa carrière. La dernière page de la pochette explique d'ailleurs le pourquoi de la fin du groupe. Je n'étais pas au courant de l'existence de cet album avant de croiser le responsable de mixe (qui est par ailleurs le bassiste des excellents Eleven !). Il est vrai que je n'ai pas suivi longuement le carrière de Looking Up lors du vivant du groupe (je ne les ai vu qu'une fois) ... mais que je suis plus un fan sur le tard.

    Leur précédent album était sorti en 1998 sur Epitaph Records (le label punk californien), ce qui était plutôt extraordinaire pour un groupe belge. En 1998 et 1999, le groupe a d'ailleurs pas mal tourné à travers l'Europe (et le monde ?). Pour moi l'album précédent, Got Abother Answer, est un des meilleurs albums de ska punk (si pas le meilleur). Donc lorsque fin 2009, j'apprends l'existence d'un troisième album du combo belge, je me tiens plus ! Je redeviens un jeune adolescent qui court après la sortie de l'école acheter le dernier disque de son groupe préféré lors de la sortie de l'école. Malheureusement ce skeud est uniquement sorti à 500 exemplaires et est introuvable sur le net - à l'époque (maintenant il l'est sur la page facebook dédié au groupe). Par chance et au hasard d'un discussion, l'ingé son du groupe (le bassiste de Eleven ! - bis) me dit qu'il lui en reste un exemplaire chez lui. Je récupère donc le disque près de 10 ans après sa sortie. Depuis lors, je l'ai déjà écouté plus d'une centaine de fois.

    On retrouve sur cet album sans nom, 12 titres qui sont clairement du Looking Up. Le son de l'album est un niveau en dessous du précédent sorti chez Epitaph, mais les moyens pour ce dernier auto produit ne sont clairement pas les mêmes. Néanmoins, on retrouve tout ce qui fait la richesse du groupe sur Got Another Answer: des passages hyper rapides, d'autres plus posés, des solos de cuivres, du punch, des choeurs en nombre ... Je n'ai qu'un regret à l'écoute de cet album: celui de ne pas avoir connu le groupe plus tôt et de ne pas l'avoir vu assez en concert. Car rien qu'à l'écoute du skeud, on peut imaginer la puissance scénique du combo belge.

  • Un best of de plus

    Good Riddance qui a mis la clé sous le paillaisson en 2007, sort via son label Fat Wreck, un best of du nom de Capricorn One - Singles & Rarities.

  • Matthieu Hardouin - Ecbatane

    26177_406516436822_195038226822_4995539_6569177_n.jpgMatthieu Hardouin est un des membres de Hateful Monday qui se lance ici avec un projet solo (guitare/voix) tout comme Greg Laraigne (aussi membre de Hateful Monday). Nous sommes ici avec ce 6 titres dans un registre lo-fi, nous sommes assez proche de Beck, Onelinedrawing (projet solo de Jonah Mantraga, chanteur de Far), Radiohead.

    Matthieu Hardouin nous sert ici 6 titres assez torturés et assez noirs. Déjà rien que les titres nous indique que la galette sera loin d'être joyeuse: Trouble, Wait, Pathetic, Suicide Invoice. La voix de Matthieu Hardouin - superbe - semble d'ailleurs faite pour chanter la noirceur.

    Le titre de l'album m'a aussi pas mal interpellé. Après une recherche sur Google, Ecbatane est en fait un ancienne ville mède et perse qui a été plusieurs fois pillées ... mais de là à savoir pourquoi elle donne son nom à l'album ...

     

  • Justin(e) - Du pareil au même

    dpam-devant.gifDu pareil au même est le premier album des Nantais de Justin(e) datant de 2005, depuis lors ils ont sortis un deuxième album et un split. Cet album est sorti sur Crash Disques et Guerilla Asso. On retrouve 14 titres dont certains sont encore joués par le groupe en concert comme Alicia, L'équipe C, Du pareil au même. On retrouve ici déjà tout ce qui fait le Justin(e) actuel: du l'excellent punk-rock avec des paroles très cool :).

    Si tu as découvert Justin(e) sur le tard (comme moi), ce premier disque est vraiment très bon. Si tu ne connais pas Justin(e), mais que tu aimes le punk-rock chanté en français comme Nina School, Charly Fiasco, Guerilla Poubelle et même le punk rock à la ricaine comme NoFx, Millencolin ... cours découvrir Justin(e) et écoute les 3 albums et pas juste lee dernier. Il n'y a presque rien à jeter dans les compos du groupe.

  • 65 mines street ... premier clip

    Premier clip pour les français de 65 mines street. Un album est lui attendu pour mi septembre.

  • Wicked Science - S/t

    m_bccf7ed43757417aa4712bd452acf82f.jpgWicked Science est un jeune groupe de La Louvière. Il a sorti une première démo courant 2010. On y retrouve 4 titres. Ces quatre titres n'annoncent que du bon. On peut clairement ressentir les influences du quatuor à travers cette démo, mais ils arrivent à bien mixer ces influences pour ne pas sortir une pale copie de groupes comme Red Hot Chili Peppers (certains passages de Fences -deuxième titre de la démo - aurait clairement pu être pondu par les Red Hot), Faith No More et la musique du milieu et de la fin des années 1990. C'est assez rare des groupes actuels qui font encore dans ce qu'on appelle la fusion.

    En résumé, une excellente démo pour un groupe de part chez moi. En espérant maintenant un effort complet.

  • AC/DC bientôt 30 ans

    Le groupe compte sortir un live pour ses 30 ans.

  • Un clip pour Jim Murple Memorial




    Jim Murple Memorial a sorti un très chouette clip: Tourbillone mon coeur.

  • Social en septembre

    Le nouvel album de Social Distortion est attendu pour septembre.

  • Can't Bear This Party - Ain't No Princess

    cover2.jpgUne fausse manipulatin m'a fait recommencer cette chronique... j'espérais avoir dit tout le bien de ce premier album des Niçois de Can't Bear This Party ... mais je dois le refaire. Pas grave, tant cet album est une tuerie ! Je vais reprendre la chronique par la fin de l'ébauche que je venais de faire: Si tu aimes le hardcore mélodique à la ricaine, genre Thrice, Set Your Goals, Thursday ... cours à l'épicerie du coin (ou plutôt sur leur site net) acheter ce "Ain't No Princess", premier album complet du groupe de Nice. Je ne suis pas un grand fana de hardcore mélodique, mais ce disque pourrait bien me faire changer d'avis tant il est bien foutu ! Une claque ... une de plus sortie sur Guerilla Asso, le label français ne sort que très rarement ce genre de musique, mais je pense qu'il a bien fait tant cet album mérite d'être entendu !

    Can't Bear This Party avait déjà sorti une démo en 2009 (chroniquée sur ce zine), mais avec cet album le groupe met la barre bien haut et n'a rien à envier à ses collègues ricains qui jouent dans la même veine musicale (Thrice, Set Your Goals, AFI, ...). La production est impeccable et les 11 titres sont de pures petites pétites. On a droit à une intro bien gueularde pour démarrer le disque puis suivent des titres hyper puissants et d'autres qui sortent un peu du lot (et qui permettent de souffler) comme Yoko Dances Tonight avec son côté electro-poppy: From Here To A Better Place qui est un passage bien calme comme si une berceuse s'était insérée sur l'album. Les autres titres, comme je l'ai déjà dit" envoie bien "le bousin". Je ne suis pas non plus un grand fan de musique avec clavier, pourtant cele ne me pose aucun problème ici (d'ailleurs on retrouve un clavier eet un glockenspiel - sorte de xylophone (merci wikipedia) sur cet album).

    Ain't No Princess est donc une très belle découverte, encore une excellente sortie de chez Guerilla Asso. J'y retourne d'ailleurs y plonger mes deux oreilles !

  • Les Rasoirs électriques - s/t

    lesrasoirs.jpgLes Rasoirs électriques est le nouveau projet d'Alex qui est batteur chez Guerilla Poubelle et qui était avant batteur chez Leptick Ficus. Il occupe ici le poste de gratteux et de chanteur. Ce premier album est assez court et contient 8 titres dont aucun ne dépasse les 3 minutes. Le projet a déjà pas mal évolué depuis le début et a vu différents zicos y jouer un rôle, Antho des Pretty Johnny à la batterie (qui est là depuis presque le début); Ken des Guerilla à la basse, Forest à la gratte et quelques autres.Il ne faut pas s'attendre à avoir là la nouvelle révélation rock française ... mais plutôt un projet musical où les gars sont là pour se faire plaisir.

    Au niveau musical, on a affaire du très bon punk rock à roulette (ou mélo). Les Rasoirs Electriques me font très fortement penser à du Nofx chanté en français. La musique est hyper rapide tout comme le chant. Au niveau des textes, il y a pas mal d'humour (Envie de chier, Les cons ça sert à se positionner) dans l'écriture tout en ayant un regard assez acerbe sur la société actuelle (60m², Dans ma télé).

    Ce premier essai des Rasoirs Electriques est bien foutu et est principalement destiné aux amateurs de punk-rock avec chant en français (Charly Fiasco, Dolores, ...). Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que le disque sort sur Guerilla Asso et les Disques de Géraldine. Il reste maintenant à découvrir le groupe sur scène pour voir si cela tient aussi la route que sur skeud.

  • Wank For Peace - Making Onanism The Key

    m.jpgMaking Onanism The Key est un ep (6 titres) sorti début 2010 par le groupe d'Angers, Wank For Peace. Cet album est sorti sur le label nantais CanISay?. Avec ces 6 titres, on retrouve de l'excellent punk-rock. Le groupe sait comment ça fonctionne pour envoyer la purée: des choeurs et deux chanteurs, des titres hyper speed (max 2 minutes), un batteur qui cogne et un gratteur qui n'y va pas de main morte. C'est très bien fouttu et c'est assez prometteur. Cet et est une très bonne découverte !

    On retrouve aussi dans la pochette cartonnée qui est très jolie, une petite explication du titr. "Onan est un personnage biblique qui a préféré répandre sa semence au sol plutôt que d'engrosser la femme de son défun frère comme l'indique le lévirat. Onan fut condamné à mort. Cela a plus tard été analysé comme une condamnation de la masturbation, de la contraception et du non-respect de la loi divine".