• Cedric Gervy - Bonne année quand même

    m_4db5019adfa1493ea8776e13e2071159Cédric Gervy est un songwritteur belge avec un humour bien de chez nous (dans la droite veine de Kroll, Geluck et consorts). Cet album, le dernier, démarre avec le titre qui porte le nom du cd: Bonne année quand même, c'est un récapitulatif de l'année écoulée vu avec pas mal de second degré (un peu à la manière des rétrospectives de Kroll). Le morceau se termine avec une double voix, Cédric ayant invité son jeune fils pour l'accompagner sur ce disque. Le deuxième titre a certainement été écrit suite à l'évenement de l'année dans le football belge (le Standard-Anderlecht du mois d'août avec le tacle de Witsel), si ce n'est pas le cas, c'est une belle coincidence. Il se nomme 1-2-3 zéro et parle du la pauvreté du football belge et de l'agressivité autour du sport. Georges est content, le troisième titre (avec du piano), parle des geeks; les paroles me font bien rires. La moitié d'un père nous parle de ses couples divorcés vu du côté de l'enfant ... "toi qui crie partout que tu es plus heureux célibataire, tu as vu ta tronche quand je t'ai annoncé que j'allais avoir un petit frère". Excellent morceau avec des paroles bien crues !

    Walibi parle surtout du public allant dans ce genre de parc: "Pas besoin d'aller dans le Dalton Terror pour tomber de haut vu le décor"; "maquillé comme un pain pitta"; pas mal de phrases de cette chanson sont vraiment énormes. Pigeon est très courte et après plusieurs écoutes attentives, je n'ai toujours pas saisi le sens exact des paroles. Le jour du chien était déjà présente sur son précédent disque (la démo prévue avec son groupe en fait). Ce titre nous parle de la Belgique de manière assez vraie même si cela n'a rien d'idyllique. Mademoiselle mange avec ses collègues est une chouette petite chanson sur le monde du travail vu du côté féminin et sur les futures couples. Cette petite chanson est juste mignonne :)

    Arrive ensuite "Aux caisses des supermarchés", c'est dans le même style que Walibi. Cela parle de notre société de consommation ... "pas la peine de sociabiliser, ils sont tous en train de téléphoner". Le disque se termine avec Michaël Jackson est mort ... le titre parle de lui même. On retrouve sur ce titre de nouveau un duo avec son fils.

    En résumé ce disque de Cédric Gervy version 2010 est une petite merveille au niveau des textes. Ca parle de nous et de notre société sans prendre de gant. Cela me fait penser à du Kroll chanté. Cédric Gervy est clairement le meilleur chanteur humoristique de Belgique. A écouter avec attention ... à ne pas mettre dans les mains de gens qui n'ont pas d'humour.

  • The Slackers - Peculiar

    the_slackers-peculiarPeculiar est l'album des Slackers qui est sorti en 2006. 10 des 12 titres ont été enregistré dans leur salle fétiche, le Ernesto Bar à Sittard aux Pays-Bas; seul I'd rather die Happy et I Shall be released (reprise de Bob Dylan) n'y ont pas été enregistré. On retrouve sur cette galette pas mal de titres qu'ils jouent encore en live actuellement comme Propaganda, International War Criminal.

    Musicalement, on a droit à un très bon album des Slackers avec des passages ska, d'autres plus rocksteady et encore certains plus folk. Ruggerio a composé la plupart des titres de l'album. Cet album laisse cependant la place à chaque instrument/musicien de s'exprimer avec des passages où les cuivres ont pas mal de place pour les solos.

    Pour finir, j'adore le graphisme et l'esthétisme de la pochette (que j'ai en version vinyl). Le tout est dans un esprit foire des années '20/30.

    Peculiar est un très bon album des Slackers, pas loin de meilleurs !

  • Sedition Hardcore Magazine #7

    Sedition est un fanzine français qui parle principalement de hardcore et de ses composantes. Au sommaire de ce numéro 7, on retrouve Comeback Kid, Defeater, Birds In Row (ex-Sling 69) et beaucoup d'autres. Le zine est bien fourni avec des interviews assez longues et fouillées ainsi que beaucoup de chroniques d'album. Pour les fans de hardcore principalement.

  • Nichiel's - J'ai marché parmi les zombies

    arton225J'avais écrit une critique de leur opus précédent qui finissait de cette manière: "En résumé, je trouve que cet album se laisse écouter - surtout pour les fans de Guerilla - mais que le groupe ne sort pas du lot". J'avais eu raison de parler de Guerilla pour le précédent album (qui n'était pas sorti sur la structure parisienne) car cette fois-ci, le deuxième album du groupe sort chez les Parisiens de Guerilla Asso, en co prod avec Les Disques de Géraldine et Auxily Rock. Pour le premier disque j'avais aussi dit ma déception face à la pochette ... elle est bien plus chouette celle-ci et elle est toujours faite par Aurelio.

    Pour continuer les comparaissons avec le premier album, au niveau musical, il y a une très belle évolution de la part des Nichiel's. Dès le départ cela envoie bien sévère avec de l'excellent punk rock chanté en français. Les 14 titres sont du même acabit à mi chemin entre Justin(e) et Charly Fiasco en arrivant cependant à se distinguer des deux groupes. D'ailleurs sur un des titres, "Va précariser ta mère", Alex des Justin(e) est présent au chant. On retrouve aussi d'autres invités: Opération Dynamo sur "Tout pour moi" et Hoax et Buttersnail sur "Canulars, Beurre et Mollusque". Au niveau des paroles, il y a encore une grande place pour l'humour.

    En résumé, ce deuxième album des Nichiel's est bien plus prometteur que le précédent et c'est clair que je risque de me le mettre dans les oreilles plus d'une fois !

  • Operation Dynamo ... remplace Eric Panic

    Le groupe québécois Eric Panic n'existe plus ... Opération Dynamo est "la suite/fondé avec des membres d'Eric Panic". Une venue en Europe est prévue pour octobre.

  • Forest Pooky - First EP

    forestForest Pooky sort un premier trois titres seuls. Le gars est hyper prolifique niveau groupe: fondateur des Pookies, de Annita Babyface and The Tasty Poneys et de Sons Of Buddha; il joue aussi dans Black Zombie Procession et Opium du Peuple ... avec autant de groupes et un agenda comme le sien, j'epère qu'on aura droit assez vite à une galette complète de ses méfaits seuls sur scène.

    Ces 3 titres sortis en autoproduction, sont 3 petites merveilles. Le tout est assez sombre mais très personnel, Lullabies (deuxième titre) est légerement plus pop/joyeux. Ceux qui avaient déjà été conquis pas la voix de Forest dans ses autres groupes ne pourront être que preneur de ce projet solo tant sa voix y est magnifique. Cet album est fait pour les fans de songwritter folk à la Frank Turner, Chuck Ragan et autres ...

  • Nine Eleven - City of Quartz

    1releasesVoilà une excellente découverte ! Nine Eleven est un groupe de Tours et balance de l'excellent hardcore ... façon moderne et bien loin du hardcore métal. On est beaucoup plus proche de truc façon Bane que de Do Or Die.

    City Of Quartz est basé sur un essai Mike Davis sur Los Angeles. Toutes les paroles des chansons tournent autour du concept de la mégapole: gangs, contrôle de la société, ... (si tu veux en savoir plus google est ton ami). Après une intro presqu'inexistante on est directement face au hardcore bien speedé et technique des Nine Eleven. C'est comme cela pendant 11 titres ... on en prend plein la tronche mais c'en est presque jouissif ! Après l'écoute de de deuxième album du groupe, j'ai hâte de la voir en concert.

    En résumé le nouvel album de ces exictés de Tours (qui apparement aime prendre la route) est une petite tuerie hardcore. A conseiller pour tous les amateurs de Bane, Comeback Kid et autre !

  • Guerill Asso - sampler 2010

    arton617-062cbComme chaque année, Guerilla Asso sort un sampler avec des titres des dernières sorties de l'année précedente du label (Union Jack, Coquettish, Po Box et Charly Fiasco, Nine Eleven) ainsi qu'une série de titres à venir (Black Sheep, Nina School, Dolores Riposte, Pretty Johnny, Brixton Robbers, Trashington DC, Miss America et Marxmallows). On trouve aussi un inédit de Guerilla Poubelle ... on peut aussi trouver sur la compile digitale 5 autres groupes (Can't Bear This Party, Justin(e), Diego Pallavas, Twisted Minds et Vulgaires Machins). D'ailleurs si vous ne trouvez pas cette compile qui est gratuite lors d'un concert ... cherchez le lien digital sur la distro du label.

    Pour le reste, comme toutes les compiles, c'est un bon moyen de découvrir un maximum de bons groupes ! Nine Eleven a pour ma part été une bonne petite découverte.

  • Jabul Gorba - Les ventres

    jabulLes ventres est le quatrième (et dernier) album des Parisiens de Jabul Gorba qui existent depuis plus de 12 ans. Cet album est vraiment bien représentatif du tziganorock déjanté du groupe. Leur musique est du très bon rock à tendance punk avec une très grosse influence tzigane. Leur musique bouge dans tous les sens, ça skanke, ça swingue ... ça balance pas mal ! Rien qu'à la musique on entend que le groupe est là pour faire la fête, il en est de même au niveau des textes. Certains textes portent aussi sur la société actuelle (Les cons, ...).

    Les ventres est un très bon album de la part des Jabul Gorba qui donne envie de se dégourdir les jambes !

  • Vulgaires Machins - Presque sold out

    presque-sold-out-cd-dvd-6Je ne connaissais les Vulgaires Machins que de nom (à part peut-être un ou deux titres sur des compiles ... qui n'avaient pas dû me marquer) avant l'achat de ce double CD/DVD live. On m'en avait dit le plus grand bien ... C'était le groupe punk quebecquois ... J'ai trouvé le live enregistré en 2007 dans une distro pour 5€. Je n'ai donc pas hésité face à tout le positif que j'en avais entendu. Mais quelle déception !

    Le package CD/DVD est loin d'être du vol et est très bien fourni avec 25 titres en live (sur les deux formats) plus une dizaine de clips. Il manque juste un petit livret accompagnant le beau digipack pour que cela soit parfait au niveau de la forme. Au niveau musical, on a affaire à du punk tendance pop (avec parfois des passages plus rapides) avec un chant en fraçais (du Québec). Mais je trouve que la musique manque de pêche même si certains titres ont l'air de foutre une sacré ambiance en live. Je n'arrive tout simplement pas à accrocher à la musique même si certains textes sont bien foutus.

    Maintenant, je me ferai un avis vraiment définitif en live lorsqu'ils passeront en Europe.