• Support Your Local Punk Scene Vol.2

    supportGuerilla Asso a sorti avant l'été 2009, une compilation de groupes de l'Hexagone. On a ainsi droit à un petit panel (15) de groupes de la scène française punk actuelle qui peut se compléter avec la première compile. On peut aussi souligner le fait que aucun groupe n'est sur le label parisien, ce qui rend encore plus louable la démarche du label (pas d'auto promo et pas de mercantilisme).

    Sur cette compile, on retrouve des groupes qui auraient très bien pu être sur Guerilla Asso tant leur musique ressemble au punk rock de certains groupes du label. C'est le cas de General Braguette, Nichiel's, Vendredi et Bleeding Pigs. On retrouve aussi quelques groupes de la scène punk et antifa française comme Pogomarto et Skuds and Panic People. Quelques titres plus hardcore se trouve aussi sur le skeud avec Trashington DC, Radio Maquis, Fake Off et Fast Motion. On a aussi droit à un titre d'Anita and The Tasty Poneys, Freygolo (le meilleur titre de la compilation), For A Second et New dalton.

    En tout cas, c'est une excellente démarche pour faire découvrir les groupes de la scène française.

  • Araban - KRKMNCH

    Araban est un groupe de surf de Clermont-Ferrand. KRKMNCH est leur deuxième EP, il contient 7 titres. Je serai très bref pour cet chronique: Araban c'est de l'excellente surf music accompagné de temps en temps de quelques cris. Si vous aimez le rock'n'roll et la surf music, ce disque devrait clairement vous plaire.

  • Tue-Loup - Penya

    tue-loupSi tu n'es pas fan de pop française à la Murat ou Diabologum sache déjà que ce disque n'est pas pour toi. Par contre si tu aimes les deux précités, il y a grande chance que le charme de la musique douce avec parfois des accents plus électriques de Tue-Loup devrait te plaire. Penya est le troisième album du groupe et est sorti en 2002 (le groupe compte actuellement 6 albums).

    Dès le premier titre, Toro, la couleur de l'album est annoncé: des passages hyper calme au piano avec des moments beaucoup plus forts et électrique. La troisième chanson, Rest'là Maloya est une petite merveille de pop sucrée chantée en français. La Main droite du batteur d'Elvis est elle, beaucoup plus dans la veine Noir Désir et donne un bon coup électrique à l'album. Les plages suivantes (de la 5 à la 9) sont beaucoup plus calme et on a parfois l'impression que c'est répetitif. Avec Aucun Signe, on revient à un titre beaucoup plus fort et plus jouissif. Tandis que les deux derniers plages nous replongent dans l'univers calme du groupe.

    Un album très agréable à écouter ... surtout dans des moments paisibles.