• Fast Motion - 1er clip

    Les français du Nord, Fast Motion ont tourné un premeir clip. A voir ici

  • L'année 2008 - Bilan

    Personnellement l'année 2008 a été marqué par un groupe principalement: Black Sheep. Les Mouscronnois sont pour moi le groupe de l'année avec un premier album que beaucoup peuvent leur envie et un paquet de concerts.

    Les disques:

    J'ai eu une grosse vingtaine de nouveaux disques sortis en 2008 (il m'en reste d'ailleurs quelques uns à déballer).

    - La meilleure sortie est clairement "Premières conclusions" de Black Sheep, j'ai déjà dû l'écouter plus de 100 fois. Deux autres disques valent aussi le détour: "Death Discothèque" de The Von Durden party Project et "Buddha hates us all" des Sons Of Buddha. Ces 3 disques sont clairement les 3 meilleurs sortis en 2008.

    - Voici une petite liste d'autres disques à conseiller: Frank Turner (Love ire & song), ISP (Will rocket you), Nina School (Du bruit dans la tête), Wash Out Test (Home alone), The Computers (You can't hide from the computers), Diego Pallavas ("Série Noire") et Charly Fiasco (Petits excès de folie ordinaire). Je retiendrais aussi le retour de dEUS avec Vantage Point, le best of de Eels (Meet The Eels) et le live de The Clash (Live at The Shea Stadium).

    - Pour en finir avec les albums de 2008, je ne pense pas qu'un album m'ait particulièrement déçu cette année. Et j'attends d'écouter le nouvel album de Streetdogs et celui de The Moon Invaders.

    Les concerts:

    Cette année a été assez exceptionnelle au niveau quantité de concerts: 117 ! (Un petit compte rendu ici.

    Au niveau concert hors du lot: Le vainqueur toute catégorie est The Pookies (à la Maison de la Jeunesse à Ecaussinnes), j'avais rarement vu un truc aussi déjanté ! Sinon, dans les tout bons à retenir, je note: Manu Chao à Douai (3h15 de live), le retour des Rage against the machine (vu deux fois), The Computers au Four à Chaux à Tournai, Streetdogs, Kitty,Daisy and Lewis au Pukkelpop, No Fun At All au Groezrock, Sarah Bettens et ses superbes reprises, Black Sheep (vu 15 fois dont au moins 4 ou 5 concerts plus qu'excellents !), Sick Of It All qui détruit tout sur son passage au Groezrock et Didier Super à Dour.

    Si les groupes suivants passent près de chez vous, allez les soutenir: The Black Tartan Clan, The Moon Inavders, Triggerfinger, Benvin Boppin' Brothers, Hot Water Music, Dionysos, The Fire, Once Over, Guerilla Poubelle, PO Box, Fred Fresh, Rats Sveltes, Mister Jingle, Skindred, Pepper Seed, The Aggrolites, Silly Snails, Happening Leek, Dirty Bees, Elektrik Shepherd, Nedgeva, Charly Fiasco, ISP, Bad Chickens, Omar Perry, Juge Fulton, La Casa Bancale, Dropkick Murphys, Meshuggah, Propagandhi, Kawabunag, Flying Donuts, Elvis Ghettoblaster, Eli paperboy & the true lovers, H2O, Massilia Sound System, Frank Turner, ...

    Après toutes ces fleurs, il y a quand même quelques déceptions . J'ai été déçu surtout comparativement à la fois précédent par les Voodoo Glow Skulls et leur batteur à Hazebrouck. Et je n'ai vraiment pas accroché à Claire de Namur, The Skatalites, Skao, The (International) Noise Conspiracy et Studio Pagol.

    Je ne supporte pas non plus les gens qui tentent de battre la mesure et que cela ne ressemble à rien ... vous êtes venu pour voir un artiste pas pour tenter de taper dans vos mains.

    Les nouvelles: 

    Les bonnes nouvelles de cette année auront été le retour sur scène des Rage Against The Machine, ainsi que ceux de 59 Time The Pain, No Fun At All et Hot Water Music. Les groupes qui malgré leur jeune âge se lance dans le rock'n'roll (Kitty, Daisy and Lewis) ou la soul (Eli Paperboy & The True Lovers).

    Les mauvaises nouvelles auront été la fin programmée mais à confirmer des Once Over, des Pookies et des Happening Leek. Au niveau des festivals, la programmation pas exceptionnelle (hormis le Groezrock): Pukkelpop: pas assez de découvertes et Dour beaucoup trop d'électro au assimilé.

    Les groupes: 

    Pour moi les groupes qui ont marqués mon année sont les suivants:

    - Black Sheep sort clairement du lot. Je rajoute au niveau bonnes découvertes: The Computers, The Fire, Eli paperboy and the true lovers, Kitty,Daisy and Lewis.

    - Au niveau français: Nedgeva, Charly Fiasco, ISP et Bad Chickens pour leur rock'n'roll attitude; Manu Chao et The Pookies pour leur concert de feu et Sons Of Buddha. Je rajouterai à cela, le retour avec deux chansons de Noir Désir.

    - Au niveau belge: The Von Durden Party Project a été le groupe belge de l'année. J'ai bien aimé le retour au premier plan de dEUS et la multitude de nouveaux groupes ou de groupes qui confirment leur début prometteur: Pepper Seed, Dirty Bees, Silly Snails, ...

    - Au niveau international: Les retours des Rage Against The Machine, No Fun At All et Hot Water Music sont tous des événements en soi.

    - Au niveau "déception", il y a eu trop de mort durant cette année: je pense en premier lieu au chanteur des Massilia Sound System et à Alton Ellis.

    Les dix disques à retenir:

    Voici une liste des 10 disques que je garderai en cette fin année ... si je ne pouvais garder que ceux là:

    The Clash - London Calling / The Von Durden Party Project - Death Discothèque / Black Sheep - Premières conclusions / The Clash - Live at The Shea Stadium / Sons Of Buddha - Buddha hates us all / Mononc Serge - L'ombre de l'oncel / The Fire - Lovedriver / Eddie Cochran - Best Of / Flying Donuts - Renewed Attack / The Pookies - Stunts fights and mariaches

  • Struggling For Reason - Nothing more than an outlet ..

    pochette-sfrStruggling For a Reason est un nouveau venu sur la scène belge (octobre) ... qui n'est pas si neuf car les membres viennent presque tous de Skaïra. Après quelques mois d'activités, ils sortent un premier ep prometteur. A l'écoute de ce 6 titres, on se rend compte des influences du groupe, tant par moment, les chansons ressemblent à d'autres groupes: NoFX, Rancid, ... C'est d'ailleurs le seul petit bémol à l'écoute de ce disque, c'est que le groupe ressemble beaucoup à ses idoles américaines. Cependant, ce premier ep laisse présager un très bel avenir à ce nouveau groupe de la scène belge. D'ailleurs pour ceux qui veulent se faire une idée, l'album est intégralement téléchargeable sur leur site.

  • Charly Fiasco - Petits excès de folie extraordinaire

    KYE043_charly-fiasco_100Les Charly Fiasco sont une bande de gais lurons ... qui adorent silloner les routes de France et de Navarre. Musicalement, leur musique est très proche de Jutin(e), Dolores Riposte et Guerilla Poubelle. La première qui me touche avec leur album est "la mise en forme". Les dessins d'Aurelio sont vraiment superbes et le cd en digipack cratonné est vraiment d'une très grande beauté. Le livret est tout aussi superbe. Un bon point dès le départ, rien que pour le visuel.

    Les 13 chansons de l'album, comme dit précédemment, sont dans la veine de leurs copains de la Guerilla Asso. Cela va vite, les choeurs sont ultra présents, les paroles sont souvent remplies d'humour et de jeux de mots: "Si Guerre il y a, je me cacherai dans tes poubelles" (Omar et son complexe). Mais, si on prend la peine d'écouter ou de lire les paroles, on se rend vite compte que le groupe a cependant des choses à dire et il y a pas mal de messages cachés derrière cet humour bien présent: "J'ai mis un avion dans un building, j'ai battu Ali sur son ring - J'ai mis le feu à Israël, cramé toute la Palestine" (Au conditionnel). 

    Charly Fiasco nous sort ici, un très chouette album, à se ré écouter sans limite en cas de spleen. Il est parfait pour être de bonne humeur !

     

  • The Black Tartan Clan - Boots, kilts 'n pipes

    m_312f9d8e3f008319c43fc2c3e3e8ff83The Black Tartan Clan est un des seuls groupes européens de Celtic Punk. De plus, en concert, ils sont assez impressionnant. J'ai donc acheté leur premier album. Ce groupe a été fondé en février 2008 et on remarque que cela va vite pour eux ... parfois trop vite. En tout cas, c'est l'impression que me donne cet album dans lequel il y a du bon, du très bon (Black Tartan Clan) et du moins bon (No Matter Where You Are).

    On reconnait clairement les influences principales: Sham 69, Dropkick Murphys, The Real McKenzies avec des titres comme Here We Go, Seashore Legion, All For One, Beer and Women. On ressent aussi d'autres influences comme Flogging Molly, Streetdogs et la musique celtique. Il y a malheureusement pour moi, un passage assez creux (de la septième à la neuvième) qui m'empêche d'être super enthousiasme face à cet album.Je pense que cela est dû à la précipitation du groupe qui commence à monter !

    En définitive, ça fait plaisir d'avoir un chouette album d'une très bon groupe belge de celtique punk ... et comme cela ne court pas les rues, autant en profiter !

  • Sling 69 - The Threatened kind

    11-51-homeSling 69 joue vite et rapidement. Leur dix titres sortit en 2008 ne dépasse pas les 30 minutes. A l'écoute de ce dix titres qui est très bien produit, on se rend vite compte des influences du groupe: Comeback Kid, Nine Eleven et le hardcore ricain bien enragé. Un morceau de Sling 69 démarre vite et fort, on ressent l'envie du groupe de tout donner et la voix bien reche du chanteur ajoute encore de la puissance aux compos.

    Je conseille donc cet album à tous les amateurs du genre, parce que vu sa rapidité et son homogénéité, il peut être vite lassant.

  • Du nouveau chez Dirty Witch en 2009

    Dirty Witch Records (Valence) annonce pour 2009 la sortie du premier EP d'Annita Babyface and The Tasty Poneys (groupe d'Annita qui apparait sur le dernier album de Bad Chickens et d'ISP). Egalement en prévision chez Dirty Witch, un split entre Dirty Fonzy et Bad Chickens ainsi qu'une version vinyle série limitée d'un des disques de l'année 2009 à savoir Buddha Hates Us All de Sons Of Buddha.

  • Diego Pallavas - Série noire

    serie-noire-(2008)Série Noire est le deuxième album des keupons de Diego Pallavas. Leur musique se veut humoristique, crétine et punk ... en tout point il y arrive. J'ai la démo de leur premier album et on peut remarquer une très belle évolution avec cet album. Série Noire sonne beaucoup mieux (moins crade), mais aussi beaucoup plus homogène. Les paroles (aidées par la voix) semblent bien débiles ... mais une fois que l'on prend la peine de les écouter, on sent que même à travers les thèmes de la fête et des gros lourdeaux, elles sont loin d'être idiotes et sont même souvent très bien écrites ("Tu sais, je ne suis pas branché/ Je suis pas de la capitale").

    En gros, Diego Pallavas (personnage fictif) arrive à faire exactement ce qu'il semble vouloir ... ce qui en soit est déjà un très bon point ! Le visuel de l'album est aussi un autre bon point ! A écouter attentivement.

  • The Computers - You can't hide from The Computers

    m_8285e133a234436cdeff83a348028cddJ'ai été voir The Computers ce lundi ... le groupe en live fut déjà une belle claque. Le disque l'est tout autant !

    Les premières paroles que l'on entend sont "Destroy Everything !". Le groupe semble en tout cas être prêt pour le combat. Les 7 titres sont des pures merveilles de blues/punk/rock. La moyenne des titres est de 3 minutes et pendant ces 3 minutes, le groupe envoie chaque fois la purée. Des paroles bien criardes, des solos, des break, des mini changement de tempo ... en 3 minutes on a pas le temps de s'ennuyer ! Les 7 titres sont tous taillées dans cette veine là. Les titres sont concis et vont directement à l'essentiel sans pour autant oublier des passages assez expérimentaux. Cette petite merveille est très court (25 minutes), mais hyper intense. A la fin de l'écoute de l'album ... on en redemande !

    The Computeurs pourraient être les enfants qu'Iggy Pop aurait fait avec The Bronx ! The Hives, The International Conspiray et toute la clique a du souci à se faire ... la relève est bien là ! Je suis certain d'une chose en tout cas, c'est que cet album restera parmi les meilleurs de 2008.

  • Nichiel's - Holoproencéphalie

    m_960e997627e94e75a72672e9b20dcfccLe premier abord avec un album (pour ceux qui achètent), c'est la pochette. J'ai donc laissé trainer cet album dans un tas avec ceux à écouter parce que je n'aimais pas la pochette et ce délire "un oeil".

    Une fois l'album mis dans le lecteur, mes sens réagissent différement. Nichiel's balance du punk rock "made in Guerilla Asso", même si ils ne sont pas sur le label parisien. Musicalement, malheureusement je trouve que rien ne les met en avant par rapport à cette étiquette. Le groupe ne fait clairement pas dans l'original (cela est cependant loin d'être mauvais).Par contre, après plusieurs écoutes et une lecture plus attentive du livret, je trouve que au niveau des paroles (même si elles tournent toutes autour des idées conçues et de la scène punk française) est vraiment pas mal.

    "Il ira cracher sur les groupes qui te plaisent - Il ira cracher sur les démarches qui te plaisent - Dans son empire il n'y a pas de place pour la cohabitation - Et sous ses idéaux bien étriqués - Je lui laisse la place bien volontiers" ... petite extrait sur les pseudos convictions et démarches punks qui termine "Trop jeune pour avoir vu", que je trouve un très bon descriptif de ces vieux punks pleins de préjugés.

    En résumé, je trouve que cet album se laisse écouter - surtout pour les fans de Guerilla - mais que le groupe ne sort pas du lot.

  • Les albums prévus en 2009

    Voici une petite liste de groupes devant sortir un album en 2009:

    PJ Harvey, Les Wampas (en janvier), The Exploited, The Locos, Orfeo, Strike Anywhere, Condkoï (un live),

  • Après les Guns ... un autre album improbable

    Les Sex Pistols (ou ce qu'il en reste) annonce un nouvel album pour 2009. Blague ?

  • 20 ans ... cela se fête


    The Bouncing Souls aura 20 ans en 2009. A cette occasion, le groupe va proposer un nouveau titre en téléchargement chaque mois. Tous ces titres seront par ailleurs compilés sur trois 7" à la fin de l'année sur Chunksaah Records, le label du groupe.
    Un grosse tournée devrait accompagner cet anniversaire... les verra-t-on au Groezrock ? (source Shoot Me Again)

  • The Von Durden Party Project - Death discotheque

    0002695631COVERJ'ai déjà cet album depuis le mois de septembre et je l'ai déjà écouté en boucle de nombreuses fois. Par contre, j'ai toujours reculé la critique de celui-ci. Je pense que c'est parce que je ne sais pas trop quoi en dire de plus que cet album est une vraie tuerie. Les 13 titres (dont une intro et deux versions du single "Dance to the music") sont tous très bons voire plus. C'est un mix de gros rock à la Queens Of The Stone Age et Danko Jones, de rock classique à la Depeche Mode, d'énergie, d'électro-rock à la Soulwax, ... et de plein d'autres choses.Un autre nom de groupe me vient en tête: Ghinzu. J'espère pour eux que les Von Durden suivront la même lignée que les Bruxellois.

    Ce Death Discotheque, premier album des Von Durden est un des albums majeurs de l'année 2008. Il est diversifié, frais, rock, rageur, ... Sur ce, je retourne l'écouter !

  • Patates Rats - Où est la sortie ?

    ouestlasortieLes Patates Rats jouent une musique reggae/ska avec des influences hip hop et des influeneces punks. Donc leur musique est principalement axée sur des ryhtmes festifs. Cependant on sent que les influences sont beaucoup plus larges que uniquement le festif. On entend d'ailleurs sur quelques titres intervenir une platine.

    Au niveau des paroles, la plupart des textes sont un regard critique sur la société. "Blog" parle très bien du thème de l'internet et du replis sur soi qui en incombe. "Tomber dans le panneau" est une très belle critique des panneaux publicitaires qui envahissent les villes. J'aime assez bien les paroles de "Chanson d'amour": "Parce qu'une chanson ne sert à rien - J'voudrais faire une chanson d'amour - J'ai rien à dire, j'ys suis pour rien - J'ai pas d'idée, donc ce sera court". Je trouve que leurs paroles sont très riches, remplies de jeux de mots et souvent assez intelligente.

    En résumé, un chouette disque qui ne paye pas de mine, mais qui permet grace aux textes de réfléchir sur notre société, et grace à la musique de remuer ses fesses.

  • The Clash - Live at Shea Stadium

    the clahs sheaJusqu'à présent, il n'y avait qu'une compilation live des Clash sortie en 1999 (quand il était encore tous vivant). Après avoir sorti, il y a deux ans un superbe coffret single, le label continue d'éditer des objets The Clash avec le live at Shea Stadium en format cd et dvd. Un bon moyen de gagner de l'argent avec le fond des tiroirs.C'est tout le contraire ici (même si le but du label est financié), ce live est loin d'être un fond de tiroir. Les adeptes du groupe (et les critiques) le considèrent comme un des meilleurs. C'est clair que c'est album est une petite merveille !

    Premièrement au niveau du "packaging", on est loin d'être volé, une introduction et une belle série de photos orne le livret et le cd est dans un bel emballage en carton.

    Deuxièmement, musicalement au moment de ce live, les Clash sont au sommet de leur gloire. Ils tournent en première partie de The Who dans les stades américains, mais avec la sortie de "Rock The Casbah" et de "Should I stay or should I go", le groupe a pas mal de fans venus l'acclamer. Dans les 16 titres, on retrouve principalement ceux de Combat Rock (qui venait de sortir en 1982) et de London Calling: The Guns Of Brixton, London Calling, Train in vain, Spanish Bombs, ... On sent bien ce live que le groupe est vraiment dans une période faste et rien ne semble pouvoir l'arrêter.

    Pour conclure, cet album est une merveille live d'un groupe hors du commun.

  • Sons of Buddha - Buddha hates us all

    arton45Sons of Buddha est un super band français. Le trio est composé de Pat à la basse (ISP et Bad Chickens), de Ed à la batterie (Unco) et de Forest à la guitare (The Pookies, Black Zombie Procession). Ce groupe est pour moi le Me First and the Gimmie Gimme français ... et en beaucoup mieux ! Quelle richesse musicale que cet album qui est une petite merveille avec 10 pétpites punk rock mélodique.

    L'album s'ouvre sur un cri: "Drunk Punk", le titre résume ensuite bien leur état d'esprit (Viens en concert pour t'amuser !). Dès le premier titre, je suis conquis en grande partie par la richesse des trois voix complémentaires. On continue ensuite avec I hate Xmas et l'hyprocrisie de Noël. Les 8 autres chansons sont dans cette veine, entre humour faussement naïf, fête et problème de société. Ils se permettent même de faire un titre sur leur bassiste, Psycho Pat, qui permet de bien cerner ce p'tit lapin (:D) du punk rock français.

    On retrouve aussi une piste cachée, un mélange de délire electro punk débile.

    Pour conclure, je dirais que c'est album est à ranger dans la catégorie Grand Cru ! De l'excellent punk-rock mélodique.

  • Josh Home au boulot

    Le leader des Queens Of The Stone Age ne perd pas son temps. Il est en studio pour un nouvel album avec The Eagle Of Death Metal, compte sort sur Ipecac (le label de Mike Patton), un version revisté du 1er album des QOSTA ainsi que un best of "Desert Sessions"

  • No Guts No Glory - Six new songs

    No Guts No Glory est le projet parallèle du batteur des Bad Chickens, il officie ici au chant. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a une très forte présence au niveau du chant assez hardcore. Ce chouette six titres est dans la veine Sick Of It All, ISP et Hatebreed: du gros punk hardcore bien lourd avec quelques passages un peu plus calme. Une très chouette découverte.

  • Flow - Chanson, bière et punk-rock

    m_051a3795832141fc9f105a7aa8217db1Flow est un guitariste (accoustique) qui joue seul dans le même veine que Fred Fresh. Il a sorti en 2008, un premier album contenant 6 titres. Le premier titre se résume bien avec le refrain: "Si le temps, c'est de l'argent. Moi, je préfère avoir le temps !". La deuxième chanson, elle parle de la boisson et de ses dégats suivis de fausse promesse (Demain, j'arrête de boire). Ensuite place à une petite interlude électro, avant une chanson sur la mégalomanie. Il termine le cd avec un merci à ses potes (Balck Sheep entre autres) et à ceux qui l'ont soutenu. Pour finir, un petit passage de South Park.

    Je trouve cet album pas trop mal foutu mais les écoutes ne doivent pas être trop répétitives ... sinon c'est vite l'overdose.

  • Nedgeva - Black Revolution

    m_93454708c74a94c6ef624c8ccdc4d26cJ'ai eu l'occasion d'accueillir les Nedgeva en Belgique pour 3 concerts et ces gars de Colmar transpire le rock'n'roll et le métal. A l'écoute de leur 4 titres on ressent clairement les disques qu'ils écoutent: Motley Crue, AC/DC, Black Flag, ... Un très bon mélange de rock bien puissant avec des passages rock'n'roll et d'autres plus métal. Ces 4 titres sont un vrai plaisir pour l'oreille. De plus, le visuel est vraiment bien foutu. Seul regret, il n'y a que 4 titres !

  • Nasty Samy - Everyday is like sunday

    covereilslight2Ce fanzine est un concentré du site de Nasty Samy: Everyday like a sunday. Le gazier (comme il nomme les personnes lui-même) officie dans Black Zombie Procession, Hellbats et anciennement dans Second Rate et toute une autre série de groupes rock'n'roll français. On retrouve dans ce très gros webzine un résumé de deux années de son webzine: chroniques de cd, de disques, de films gores ou de série Z, le compte rendu d'un voyage au States, des reviews de concerts et des morceaux choisis de sa vie quotidienne.

    Même si je ne suis pas d'accord avec certains de ses points de vue (il aime pas le ska et le ska punj), j'ai pris du plaisir à lire son zine qui est bien rempli et très agréable à lire.

    Je me permets de tirer quelques extraits qui permettent de bien cadrer le personnage:

    "On remonte au bar... plein à craquer... c'est samedi, la populace a bossé comme une armada de robots toute la semaine, ils délestent leur portefeuille et essaient de s'amuser un peu... mais ça ne marche pas, on dirait... payer 4e pour descendre dans la cave mater un concert, c'est trop cher, par contre dégainer les billets rouges et bleus pour se colmater le foie, ça, c'est autorisé... c'est plus facile, tu me diras, ça demande un peu moins d'efforts...[...]rien ne les intéresse, ni la musique, ni le cinema, ni la littérature, ni les vraies discussions passionnées entre bons potes... pour eux, ce n'est que futile distraction, du divertissement, de la pisse dans un violon... par contre picoler, raconter des conneries grosses comme eux, ils prennent ça très au sérieux... ils excellent en la matière, ils sont surentrainés... tout ce veau monde attend la fin de soirée, tout le monde veut en profiter un max, tirer sur la corde de ce week-end trop court..."

    "La coupe du monde des mongoliens s'est terminée sur un geste de toute beauté... en effet Zidane [...] s'est permis de mettre un coup de tête à un de ses adversaires ...[...]Le pauvre s'est fait insulté, sa famille était visée... ouin, ouin, t'as raison mon gars, une injure, un outrage = blam ! un coup ,de front dans le poitrail ! Justice expéditive sur les terrains de football, oh yeah ! Charles Bronson serait-il le capitaine de l'équipe de France ? Allez les bleus"

    En gros, de la très bonne lecture surtout pour les fans de cinéma, de métal et de rock'n'roll (Nasty Samy idolâtre Henry Rollins) et pour ceux qui aiment les regards différents sur notre belle société.

  • wash Out Test - Home Alone

    sitePremièrement si tu veux te faire une idée de cet album des Wash Out Test, rien de plus simple, il est en téléchargement grauit sur leur site.

    Deuxièment à la première écoute du cd, je suis resté sur ma faim. Je m'attendais à mieux du gang de Lessines, peut-être parce qu'il n'avait rien fait de neuf depuis près de 6 ou 7 ans, l'attente était donc grande. Après avoir laissé le disque trainé dans une pile pendant un petit temps, je me suis repenché dessus avec grand plaisir. Ils n'inventent rien avec leurs dix nouvelles compos (I Swear était déjà même jouée avant), on sent bien les influences (par moment, on dirait les cuivres de PO Box) ... finalement tout cela n'est pas mauvais et se laisse écouter en boucle avec plaisir. Au final, je dirais un chouette album de ska punk même si l'originalité n'est pas de mise (mais le faut-il tout le temps ?).

    Troisièment, ce disque a encore une particularité, tous les morceaux ont deux titres. Au dos de l'album figurent 10 titres tous pariodés de film culte (Full Metal Canned, Back To no Future, The Fat Lebowski, ...). Pour certains titres, la parodie/la reprise s'entend même à l'écoute (The Zion King, The Fat Lebowski). Apparement, après avoir travaillé sur l'album le groupe est parti dans un délire de cover cinématographique ... on reconnaît bien là leur humour. Les titres de base (?) se trouvent eux dans le livret assez court.

  • Pourvu qu'il y en ait plus qu'un

    Blur a prévu un concert le 03 juillet 2009. Il faut savoir que le groupe n'a plus rien fait ensemble depuis 2000, même si ces membres n'ont pas été avares en projet parallèle.

  • Voodoo Glow Skulls - Firme

    FirmeJ'ai pu avoir lors d'un de leurs concerts, le deuxième album des Voodoo Glow Skulls. Il date de 1995 et est leur première sortie sur Epitaph (en pleine gloire du label). On retrouve sur cet album tous les éléments principaux des Voodoo Glow Skulls: chant speed, cuivres, changements de tempo ... du tout bon ska core ! Cet album reprend quelques uns de leurs meilleurs titres comme Shoot The Moon, El Coo cooi. Un très bon album skacore de la part des Voodoo !

  • Johnny Hallyday présente Toute la musique que j'aime: Le Rock'n'roll

    Malgré toutes les critiques à son encontre, Johnny Hallyday a quand même permis aux Français de découvrir le blues et le rock'n'roll made in USA. C'est clair que maintenant c'est devenu un beauf capitaliste de droite ... Mais quand on écoute cette compile mise au point par Johnny (il en a aussi sorti une sur le blues), on se dit que ce gars a écouté de la bonne musique.

    Il compile ici les standards du rock'n'roll américain avec: Gene Vincent, Chuck Berry, Johnny Brunette, Bill Haley, Bo Diddley, Carl Perkins, Little Richard, Johnny Kid, Fats Domino, Ray Charles, Buddy Holly, Jerry Lee Lewis, Eddie Cochran (dont certains avec deux titres). Pour moi, il ne manque qu'Elvis et Johnny Cash et toute la musique rock'n'roll américaine est présente !

    En plus, on a droit à un petit titre de Johnny, "Le bon temps du rock'n'roll" qui est vraiment une petite perle.

    Un disque à écouter en boucle avec un bon Jack Daniels !

  • Freygolo - Stereo Fighters

    m_fa752cb3597db7b4c4bff21d92c0ed3aCet album de Freygolo est sorti en 2007. J'ai un autre album d'eux (Time To Droop The Gun) et je trouve que il y a une très belle évolution entre les deux albums. Ce dernier album sonne beaucoup plus ricain dans le son et la production. Les 14 titres ska-punk me font penser à Goldfinger et à PO Box.

    En définitive (eh oui ... très courte chronique, mais j'ai plus de 30 albums à écouter), un très chouette album de ska punk de la part d'un groupe français qui n'a rien à envier à ses compères américains.

  • Reformation, nouvelles galettes et nouveaux groupes

    Après un petit moment d'absence, voici quelques niews fraiches et moins fraiches.

    Les Jesus Lizard se reforment !!!!! Ils avaient mis un arret à leur activité en 1999. Ils reprendront la route en 2009.

    The Rebel Assholes sort un nouveau skeud pour fin janvier, tournée belge et française prévue.

    Bad Chickens et Dirty Fonzy sortent un split album en janvier, ils seront aussi en tournée commune belge et française en mars.

    Condkoï prévoit de sortir un live en avril 2009.

    Mon autre groupe est un nouveau projet réunissant des Guerilla Poubelle, des Dolores Riposte, M-Sixteen et For a second.

    Annita Babyface (chanteuse sur quelques titres d'ISP et Bad Chickens entre autres) lance un nouveau projet: Annita Babyface and The Tasty Poneys.